Le QG de ryuzaki57
Signaler
my life

Bien qu'étant samedi matin à 10H30, il ne me faut que 10 minutes pour entrer dans la Japan Expo en ce 2e jour. 

Reparlons art avec AOJI. AOJI est un label qui regroupe un certain nombre d'artistes qui font de très, très beaux tableaux et leur stand est une attraction majeure du salon. C'est vraiment le marché de l'art au sens fort du terme car les tirages sont limités (parfois 20 exemplaires seulement) et le prix «standard» d'une de ces oeuvres dépasse allègrement les 300€! Bref c'est pas vraiment le souvenir que vous allez ramener de la Japan Expo... Vous pouvez toujours vous rabattre sur les (petites) reproductions, mais à 35€ pièce ça fait encore assez cher! Ce fin artbook d'un certain Redjuice m'a par exemple coûté pas moins de 20€, mais c'est le genre de truc qu'on ne revoit pas deux fois et le côté Evangelion/Neptune me plaît assez.

Il est temps de faire un grand tour des stands commerciaux. Une chose qu'on apprend avec l'expérience : la partie gauche du salon distribue à 90% du faux (il suffit de voir les prix, même au Japon il vous serait demandé 2 fois ça). On trouve tant bien que mal quelques produits sous licences, mais il faut faire très attention. 

Mieux vaut donc se concentrer sur la partie droite qui regroupe les importateurs officiels. Petite nouveauté cette année (enfin il me semble), on vend des fringues. Attention je ne parle pas de T-shirts ou de tenue gothiques, mais d'habillement japonais traditionnel comme des furisode (kimonos féminins à longue manches). Les prix sont traditionnels aussi : comptez 240€ pour un haori (veste pour homme à porter au dessus d'un kimono léger).

J'en ai déjà un que j'ai acheté à Kyoto il y a 4 ans (pour beaucoup moins que 240€), je continue donc ma route à travers les allées, qui commencent sérieusement à se remplir! Puisqu'on est dans l'habillement, signalons l'intiative pittoresque de itasuit, qui propose d'orner l'intérieur de votre veste avec des illustrations bien ecchi! Bien que proscris pour le mariage de votre soeur, il faut avouer que l'ensemble à du charme. Cependant, mettre l'illustration à l'intérieur est trop timoré je trouve : on est un otak' ou on ne l'est pas!

L'otaku qui se respecte ne manquera pas le stand Moe Chû. Difficile de dire avec précision ce que cela recouvre, mais en discutant avec le gars, il semble être question d'un artisan qui fait du tuning de vélos/voitures, comme on le voit ci-dessus avec cette superbe Megurine Luka (ndlr : une collègue de Hatsune Miku). Difficile de faire le lien avec les figurines de Shining Blade, les illustrations coquines, le dakimakura et les jeux/mangas hentai qui traînent partout...

Il est presque l'heure de la Kingdom Hearts et je me rends donc à proximité de la scène jeux vidéo, où Julien C, AHL et confrères parlent nostalgie journalistique. Arrivé malheureusement trop tard pour prendre le fil de leurs pensées, je m'en vais jouer à Hatsune Miku Project Diva F qui fait une timide apparition non loin de là (trop timide étant donné que le jeu sort dans quelques semaines en occident). Il y a quand même une bonne vingtaine de personnes autour de la borne. Peu habitué à la monstruosité de deux mètres de large censée servir de pad, je me ramasse lamentablement sur Secret Police en difficile.

 La conférence débute alors avec une bonne moitié de la (considérable) assistance debout, dont moi. Kingdom Hearts 1.5HD est évoqué en détails avec deux séquences de gameplay pas franchement folles étant donné que tout le monde connait. Le public se lève comme un seul homme (enfin, la moitié qui à la chance d'être assise) quand Tetsuya Nomura monte sur scène. Peu de révélations d'autant plus que les trailers de KH3 et FFXV diffusés sont ceux de l'E3. L'audience n'en continue pas moins la standing ovation, car comme Julien C l'a rappelé avec raison, le designer de génie ne se déplace jamais et c'est encore une délicieuse attention de la part de SquareEnix qui ne manque pas de galvaniser les fans français.

Le dos et les jambes déjà bien meurtris, je me traîne tant bien que mal vers la stand Nintendo. Celui-ci est majoritairement consacré à la WiiU avec un gros focus sur Pikmin 3, bien que la plupart des jeux de l'E3 étaient également jouables. Curieusement, il ne manquait que Bayonetta 2... Sûrement n'était-il pas considéré montrable aux casu-mamans et leur marmaille. Après avoir admiré le très beau stand Fire Emblem, je me lance donc dans le seul jeu qui m'intéresse, à savoir Ace Attorney Dual Destinies. J'aurai pu m'économiser ce temps, puisque que la démo est dispo sur l'e-shop japonais (je suis en train de la télécharger). Mais peu importe finalement, cela m'aura au moins permis de checker les dialogues anglais qui s'avèrent être de très bonne facture. La finesse de la modélisation explose tout ce qui se fait sur 3DS, c'est en particulier beaucoup plus beau que n'importe quel jeu Nintendo, preuve une nouvelle fois qu'ils en branlent pas une à ce niveau-là. La DA de Ace Attorney a toujours été magique, mais là en 3D c'est juste brillantissime et il me tarde de recevoir ma petite boîte aux alentours du 25 de ce mois... Les compétences de psychanalyse d'Athena apparaisent comme quelque chose de vraiment frais pour la série : dans le détail, vous allez pouvoir relever une certaine émotion chez le témoin quand vous jugez que celle-ci est en décalage avec ce qu'il dit. Cela tranche totalement avec le système de Apollo Justice, dont je ne me souviens plus d'ailleurs tellement il m'a semblé anecdotique...

En repartant vers le côté Japan Expo, je repasse par hasard devant le stand NamcoBandai où Hideo Baba donne une mini-conférence Tales of. Celle-ci n'étant pas sur le programme officiel, j'en conclu qu'il s'agit du promotion de routine pour Tales of Xillia. Je poursuis donc mon chemin mais après avoir fait quelques pas je m'aperçois qu'il y a quelque chose qui cloche car... c'est bien Tales of Xillia 2 qui est affiché à l'écran! J'apprendrai plus tard que pendant que je jouais nonchalamment à la 3DS, Hideo Baba annonçait la sortie occidentale de Tales of Xillia 2 devant un parterre de 30 personnes! Vous rendez-vous compte de la puissance de cette Japan Expo? Il y a tellement d'exclu mondiales qu'on en chope en passant des les allées!

 La journée s'achève avec une conférence Hatsune Miku (oui, encore, et c'est pas fini). Le patron de Crypton Future Media (rien que ça) vient nous présenter en personne la génèse du phénomène. Rien de bien inédit par rapport à ce que je vous disais déjà ici, mais on apprend quand même 2-3 petites choses intéressantes. Je vous parlais déjà dans l'article sus-cité des nombreux partenariats basés sur la licence Hatsune Miku : on apprend aujourd'hui que Google va utiliser l'image de la chanteuse virtuelle pour promouvoir Chrome au Japon. Regardez plutôt...

La 2e chose importante, c'est que Crypton s'apprête à commercialiser Hastune Miku en occident cet été. Je parle pas là du jeu (qui sort lui aussi cet été sur le PSN) mais du logiciel de synthèse vocale qui a été entièrement localisé en anglais pour l'occasion! Dans la foulée, la société lance un grand appel aux fans pour décider de l'endroit du prochain concert, en plus de l'opéra Hatsune Miku d'ores et déjà programmé à Chatelet. En définitive, on se rend bien compte que le PDG n'était pas venu lui-même pour rien : cette conférence sonne le début de la campagne officielle d'extension de la licence Hatsune Miku dans nos contrées. Les artistes sur suppport physique n'ont qu'à bien se tenir, la diva virtuelle arrive et risque de les rendre tous has been!

Et on finit avec le loot du jour : l'artbook sus-cité, les sempiternels goodies Evangelion (une thermos et et porte-carte en l'occurence) 

...et un tout mignon wall scroll Sword Art Online! 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Arleider
Signaler
Arleider
@jinks : Tu as un lien, par hasard ? :)
Dorhen
Signaler
Dorhen
Redjuice (ou しる) est aussi l'illustrateur du groupe supercell (mon illustrateur préféré dans un des mes groupe préféré :wub:) et il a aussi travaillé sur l'anime Guilty Crown (comme dit ci-dessus) dont le groupe Egoist est en réalité supercell.

Je te passe aussi son Pixiv : http://www.pixiv.net...ber.php?id=3446 ;)
jinks
Signaler
jinks
Beatless est dispo en version U.S sinon Arleider ;)
Arleider
Signaler
Arleider
Bonus: Il est aussi responsable de l'illustration de Guilty Crown (Je me disais bien que j'ai vu quelque part ^_^)
Arleider
Signaler
Arleider
Redjuice a un compte sur Deviantart : http://redjuice999.deviantart.com/.

Le truc Evangelion/Neptune, ça vient d'un light novel qui s'appelle Beatless (http://beatless.jp/) dont il est illustrateur et qui a l'air intéressant mais que mon niveau de japonais est encore trop bas pour le lire.

Le QG de ryuzaki57

Par ryuzaki57 Blog créé le 18/01/13 Mis à jour le 13/03/15 à 20h02

Blog essentiellement consacré à l'économie et à la géopolitique du jeu vidéo.

Ajouter aux favoris

Édito

Ce blog est une extension de mon blog wordpress (que l'on appellera blog-mère). Il reprendera plus ou moins le contenu de celui-ci en y ajoutant toutefois des exclusivités plus ciblées.

Ce blog ne sera pas MAB, mais veillera dans la mesure du possible à respecter les uns et les autres.

Ce blog ne contiendra pas de tests, car ils seront déposés dans la rubrique test prévue à cet effet*.

*des exceptions seront toutefois faites en cas de base de données foireuse. 

Archives

Favoris