Le QG de ryuzaki57
  
Signaler
économie du jeu vidéo

Pour la deuxième année consécutive, NamcoBandai termine sur des résultats enviables : revenus en hausse de 7% à 487 milliards de yens, résultat opérationnel en hausse de 40% à 49 milliards et profits qui décollent de 67% à 32 milliards.

Tous les voyants sont au vert : les ventes de produits dérivés se maintiennent et rapportent 11 milliards, les salles d'arcades et les parcs à thèmes rament un peu mais parviennent à être bénéficiaires de 1,7 milliards. Les ventes de contenus numériques progressent de 17% et le résultat est lui en hausse lui de 30% à plus de 36 milliards! Les jeux représentent 1/3 des revenus de cette branche, derrière le regroupement des activités musique/cinéma/jeux sociaux. Tekken, Soulcalibur et Naruto dépassent le million mondialement quand One Piece Pirate Warriors 2 et Tales of Xillia 2 ont atteint des livraisons de 600'000 et 500'000 respectivement, mais uniquement au Japon.

Le compte de résultat est fort simple : l'éditeur augmente ses ventes tout en gardant une structure de coût similaire à l'année passée, d'où la progression mécanique du résultat, aidée par le fait que NamcoBandai a passé la plupart des ses dépréciations durant l'exercice précédent. Ces bonnes nouvelles se retrouvent dans le bilan, qui voit sa partie dettes s'alléger et tout ce qui est cash, valeurs mobilières de placement, immobilisations financières et réserves de capitaux gonfler confortablement.

Les annexes fourmillent d'informations et renferment un historique très complet, permettant de constater l'amélioration des affaires par rapport aux années où l'éditeur faisait des idioties telles que des exclusivités Xbox360. Coup de gueule passé. NamcoBandai donne également la répartition par zone géographique selon différents champs. Le Japon représente 83% de son chiffre d'affaires, les US 7%, l'Europe 6% et le reste de l'Asie 4%. L'écart est encore plus dramatique en termes de rentabilité : l'Asie pèse pour 4%, les US pour 1,5% et l'Europe représente toujours une perte nette pour l'entreprise. Il s'avère donc que la firme tire quasiment la totalité de ses bénéfices à domicile. Et encore ce ratio est progression, car l'occident était gravement dans le rouge les années passées. Souvenez-vous en quand viendra le prochain débat du genre «vont-ils localiser mon jeu ou pas?» : NamcoBandai vient en occident pour arrondir ses fins de mois!

Cela n'empêche pas l'éditeur d'être ambitieux pour l'avenir car il déclare dans les orientations vouloir «augmenter la profitabilité en déployant quelques titres triés sur le volet à l'étranger». Cependant et si je comprends bien les tableaux de projections pour 2013-2014, l'occident devrait avoir moins de jeux que l'an dernier. On sait déjà que Project X Zone, One Piece Pirate Warriors 2 et Tales of Xillia sont dedans, alors brûlons une cierge pour Tales of Xillia 2 et la très en rumeur Symphonia Compilation.

Voir aussi

Jeux : 
Tales of Xillia 2
Sociétés : 
Bandai Namco Entertainment
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le QG de ryuzaki57

Par ryuzaki57 Blog créé le 18/01/13 Mis à jour le 13/03/15 à 20h02

Blog essentiellement consacré à l'économie et à la géopolitique du jeu vidéo.

Ajouter aux favoris

Édito

Ce blog est une extension de mon blog wordpress (que l'on appellera blog-mère). Il reprendera plus ou moins le contenu de celui-ci en y ajoutant toutefois des exclusivités plus ciblées.

Ce blog ne sera pas MAB, mais veillera dans la mesure du possible à respecter les uns et les autres.

Ce blog ne contiendra pas de tests, car ils seront déposés dans la rubrique test prévue à cet effet*.

*des exceptions seront toutefois faites en cas de base de données foireuse. 

Archives

Favoris