Le QG de ryuzaki57
Signaler
économie du jeu vidéo (Jeu vidéo)

Au lycée, mon professeur de physique me disait toujours que pour avoir une mesure juste, il fallait le plus de points possible. C’est scientifique. Or j’observe que les journalistes de tous bords, quand vient le mercredi, se bornent à afficher le top 10 des ventes de jeux au Japon, alors que la source publie des tops 20 ou 30. Un top 10 ne représente pas un marché dans sa globalité et on ne peut tirer des conclusions de long terme sur si peu de données. Donc aujourd’hui, nous allons faire beaucoup mieux et nous intéresser au top 100 du magazine Famitsu pour l’année 2014. Notons entre parenthèses que l’illustre Bayonetta 2 ne figure pas dans ce classement et reste 6 fois moins vendu que Bayonetta premier du nom. Je rappelle que Sega n’a pas encore dévoilé l’intégralité de son line-up pour 2015.

Je dis top 100, mais il s’agit d’un top 80. Pourquoi? Parce que nous allons réfléchir en écosystèmes : l’écosystème Sony contre l’écosystème Nintendo. En effet, de plus en plus de jeux sortent au Japon sur plusieurs machines Sony en même temps : c’est un écosystème intégré et il est nécessaire d’en compiler les données si l’on veut approcher la vérité économique. A l’inverse, un seul titre (Smash Bros) est sorti à la fois sur 3DS et WiiU : c’est un écosystème déséquilibré qui profite de la séparation des SKUs dans les classements. Bref, en ajoutant les versions PSVita, PS3 et PS4 et les ventes en dématérialisé lorsqu’il y a lieu, on arrive à ça.

Remarquons que cela ne change en rien le haut du classement, qui reste dominé par les consoles Nintendo qui ont une mainmise totale sur les big sellers : les 40 jeux les plus vendus sur 3DS/WiiU, qui comptabilisent plus de 22 millions de ventes, écrasent sans mal les 8 millions de titres écoulés sur l’écosystème d’en face. En dessous, le classement est largement modifié puisque Hatsune Miku Project Diva F 2nd passe par exemple de la 44e à la 24e place, GTAV gagnant lui carrément 40 places avec ses 3 versions! On observe en outre que ces 80 lignes sont réparties quasiment moitié-moitié entre les deux constructeurs, ce qui veut dire qu’en dehors des grosses licences Nintendo, de Yôkai Watch et de Monster Hunter, la partie est loin d’être jouée.

Supprimons maintenant tout ce qui ressemble de prêt où de loin à un jeu first party. Le chiffre de software vendu est toujours à l’avantage à la 3DS (les lignes WiiU disparaissent puisqu’aucun éditeur tiers n’y a trouvé le succès). Au printemps dernier, j’avais fait un petit calcul d’écart-type pour analyser les performances des éditeurs tiers au Japon. C’est maintenant l’occasion de le faire sur des données complètes. L’écart-type calcule la dispersion autour de la moyenne : sur 2014, il est onze fois supérieure sur 3DS, dénotant une grande hétérogénéité du comportement des consommateurs. En effet, les ¾ de ces ventes dépendent essentiellement de Yôkai Watch et Monster Hunter : sans ces deux licences, le nombre de jeux vendus n’est plus que la moitié de celui de l’écosystème Playstation, et la moyenne s’effondre. L’espérance de gain pour un éditeur tiers est donc très inférieure sur 3DS, d’autant plus que les jeux Playstation ont un meilleur ratio dématérialisé et sont vendus jusqu’à 50% plus chers. En plus, les consoles Playstation représentent une base installée inférieure aux consoles Nintendo : PSVita, PS3 et PS4 totalisent environ 15 millions de machines aux Japon au jour d’aujourd’hui, contre plus de 20 millions pour WiiU et 3DS. L’attach rate des consoles de Sony étant plus élévé, les tiers ont tout intérêt à soutenir la PSVita et la PS4 pour activer le levier de croissance qu’elles représentent.

Tout cela risque bien de mener à une désertification avancée de l’écosystème Nintendo, qui a d’ailleurs déjà commencé : on relève à cette date 40 jeux éditeurs tiers à venir sur PS4 au Japon, 53 sur PSVita et seulement 18 sur 3DS, la WiiU n’ayant elle que le F2P Project Treasure de Namco. Kotaku a d’ailleurs récemment remarqué cette prédominance de la PSVita. Par ailleurs, Capcom et Level-5 n’affichent qu’un soutien de facade à Nintendo en dépit de leurs immenses succès sur 3DS : le premier prive la WiiU et la 3DS des licences Resident Evil, Devil May Cry et Street Fighter et on sait que Level-5 travaille sur un projet majeur pour la PS4. La problématique maintenant pour la 3DS est d’éviter de finir comme la Wii, c’est-à-dire une console forte de ses rentes (Yôkai Watch, les licences Nintendo, Monster Hunter) mais dont l’intérêt vidéoludique s’effondre avec le tarissement de la variété indispensable au contentement du public, pendant que le “ménage à trois” PS3/PS4/PSV ne cesse de s’enrichir. 

Voir aussi

Sociétés : 
Nintendo, Sony Computer Entertainment
Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Commentaires

ryuzaki57
Signaler
ryuzaki57

"Retirons tout les jeux sortis sur console nintendo :
Vous voyez, c'est Sony le premier !"

Tu es exaspérant, j'espère que tu grandiras un jour. Ou bien que tu te résigneras. Ou encore que tu te taises, juste.

 

Mais... lis la réponse que j'ai faite à Kaminos! Oui, NINTENDO A GAGNE! Nintendo écrase Sony sur le plan économique au Japon. Voilà, je l'ai dit!

 

Maintenant, lisez bien et vous verrez que la conclusion porte sur le comportement des éditeurs tiers et son impact en termes de line-up futur des deux constructeurs, c'est une question de prospective.

Kahnettan
Signaler
Kahnettan
"Retirons tout les jeux sortis sur console nintendo :
Vous voyez, c'est Sony le premier !"

Tu es exaspérant, j'espère que tu grandiras un jour. Ou bien que tu te résigneras. Ou encore que tu te taises, juste.
ryuzaki57
Signaler
ryuzaki57

 

Tu confirmes donc l'absurde et le non-sens qui m'apparaissaient :)

 

C'est quoi un attach rate - taux d'attachements ? C'est le nombre de jeux moyens par console, tout simplement. Donc si tu ôtes des jeux, d'autant plus les plus vendus, tu n'as plus un attach rate comme résultat :D Le calcul n'a aucun sens, c'est aussi absurde que de décidé pour une raison obscure de pas compter les 3DS noires dans le parc :D Tu peux pas soustraire, diviser, un taux d'attachement, sinon tu trafiques tout simplement les chiffres et n'as plus de prise dans le réel.

 

Bref la seul démonstration que tu fais là, c'est infirmé ton propos qui disait que les taux d'attachements étaient plus élevés coté Sony... Cocasse. Surtout que de mon pov, ils sont comme à l'accoutumé très proche finalement.

 

ben non, j'ai bien dit "après avoir retiré les ventes de Yôkai Watch et Monster Hunter", ce qui est le point de vue d'un éditeur tiers lambda, ce qui est le sujet de ma conclusion.

 

Tu pars donc dans des calculs farfelus en oubliant une donnée essentielle, les jeux.

 

 

Non plus : il me semble avoir mis un lien sur mon planning qui montre que c'est bien du côté de des machines Nintendo que le nombre de jeu en développement s'amenuise. La PS4 et la PSVita auront l'écrasante majorité des jeux qui vont sortir sur les 6 prochains mois, et les plus importants aussi.


Donc, si je comprends bien ton dernier post, il vaut mieux être un tiers chez Nintendo que chez Sony puisqu'en sortant un jeu sur 3 machines Sony, tu vendras moins que sur l'unique 3DS.

 

Ben non, puisque les 3/4 des ventes ne concernent que 2 éditeurs (Level-5 et Capcom, ce dernier soutenant bien davantage Sony que Nintendo d'ailleurs) : la très grande majorité des éditeurs n'a que les miettes sur 3DS et a statisquement une espérance de revenu 2 à 3 fois supérieure sur consoles Sony, en prenant en compte le prix plus élevé et les DLC derrière.

Olff
Signaler
Olff

Je récapitule les sources :

 

le post de Hiska de Neogaf pour le top 100

 

le post de Kresnik de VGC pour les chiffres dématérialisés (qui viennent aussi de famitsu)

 

le pdf d'Oscar Lemaire pour certaines données complémentaires

 

l'écart-type (tout en bas dans mon tableau) est défini par la racine carrée de l'espérance mathématique de la série (jeu;ventes du jeu) (X-E(X))2 (colonne la plus à droite). On suppose par convenance que l'achat de tel ou tel jeu est équiprobable et que donc E(X) est la moyenne.

 

Attach-rate jeux éditeurs tiers (nb de jeux tiers vendus divisé par le parc installé) :

 

AR écosytème Nintendo = 12 747 597 / 18 000 000 (3DS) + 2 000 000 (WiiU) = 0,63

 

AR 3DS = 12 747 597 / 18 000 000 = 0,7

 

AR écosytème Sony = 7 695 301 / 10 000 000 (PS3) + 3 500 000 (PSV) + 1 000 000 (PS4) = 0,53

 

AR 3DS (sans YW & MH) = 3 659 232 / 18 000 000 = 0,2

 

AR écosytème Sony (sans MGS & SRW par souci d'équité) = 6 851 041 / 14 500 000 = 0,47

 

Et bien sûr, dans un calcul économique, tu multiplies par la différence de la moyenne de prix d'un jeu 3DS et d'un jeux Playstation, ce qui fait un écart encore plus grand en faveur de Sony.

 

J'ajoute qu'il est parfaitement légitime d'aditionner les différentes versions, puisque c'est le même jeu up/downscalé et que par ailleurs il y a au Japon plus de 3DS que toutes les machines Sony combinées.

 

Tu confirmes donc l'absurde et le non-sens qui m'apparaissaient :) 

 

C'est quoi un attach rate - taux d'attachements ? C'est le nombre de jeux moyens par console, tout simplement. Donc si tu ôtes des jeux, d'autant plus les plus vendus, tu n'as plus un attach rate comme résultat :D Le calcul n'a aucun sens, c'est aussi absurde que de décidé pour une raison obscure de pas compter les 3DS noires dans le parc :D Tu peux pas soustraire, diviser, un taux d'attachement, sinon tu trafiques tout simplement les chiffres et n'as plus de prise dans le réel.

 

Bref la seul démonstration que tu fais là, c'est infirmé ton propos qui disait que les taux d'attachements étaient plus élevés coté Sony... Cocasse. Surtout que de mon pov, ils sont comme à l'accoutumé très proche finalement.

 

Quant à tes écarts types, ils servent à rien. Mais à rien. La seule info qui en découle c'est que la 3DS a des locomotives, des machines sellers qui s'écoulent par palettes. Ce qu'on voit toutes les semaines dans les charts software et hardware en somme, tout simplement.

 

Sans aucun de tes calculs foufous, on voit très bien qu'une console qui dispose de titres forts (gd public), de blockbusters, killers app (appelons les comme on veut), va concentrer une bien plus grosse partie de ses ventes software sur ces titres, et par conséquent moins sur ceux de moindre envergure, parce que les taux d'attachements évoluent très peu à travers le temps.

 

Tu pars donc dans des calculs farfelus en oubliant une donnée essentielle, les jeux. Au pluriel donc, et avec des qualités au sens premier. Parce qu'avec ton théorème, on pourrait surement faire passer la Ouya pour un eldorado...

ryuzaki57
Signaler
ryuzaki57

"En effet, les ¾ de ces ventes dépendent essentiellement de Yôkai Watch et Monster Hunter"

Oui mais voila, les 3/4 des ventes sont sur ces deux jeux, parce que ces deux jeux sont des tsunamis (Monster Hunter je n'en parle plus, Youkai Watch c'est le nouveau Pokemon). Quand j'etais gamin je gardais la meme cartouche du meme jeu Pokemon dans ma Gameboy pendant 2 ans, et c'est exactement ce qu'il se passe avec Youkai Watch. Les gamins possedent une 3DS pour ce jeu et vont continuer a le jouer pendant des mois / annees. Tu peux pas ne pas les compter dans l'equation.

 

Le but de cet article n'est pas de truquer les comptes pour déclarer un victoire économique de Sony : Nintendo vend beaucoup plus que Sony, je l'ai marqué noir sur blanc dans le paragraphe 3.

 

Je montre que, s'il on est pas Capcom ou Level-5, c'est a priori plus lucratif de se diriger vers les machines Sony, d'où la faiblesse du planning 3DS alors que celle-ci est de loin dominante dans les ventes hardware. Oui, ces 2 jeux sont des tsunamis, mais qui emporte tout le reste et siphonne l'audience, ce qui est néfaste aux autres acteurs économiques. La morale de l'histoire est que Sony va perdre la guerre économique sur l'archipel, mais qu'il est en train gagner celle des jeux.


Je pensais exactement à la même chose que Kaminos, en fait. Nintendo a clairement tiré un trait sur le soutien des éditeurs tiers, et prévoit justement de réorganiser ses studios pour développer davantage de jeux first-party afin de prendre en compte cette réalité. L'écosystème Nintendo ne doit donc plus se comprendre avec les éditeurs tiers, mais plutôt comme un objet autosuffisant, puisque c'est le modèle économique qui est en train d'être mis en place. A mon avis, avec succès, ainsi qu'on risque de le voir cette année.

 

Effectivement, c'est un point de vue qui se tient. Mais peuvent-ils soutenir 2 machines tous seuls, en sachant qu'il leur manquera des genres entiers (course, FPS, baston "classique", WRPG, etc.)? Peuvent-ils prétendre attirer davantage de joueurs sans quantité et variété?


Bonjour Ryu,

Serait-il possible d'avoir les attachrate dont tu parles, ainsi que l'écart-type et les données à partir desquelles il est calculé ?

Sinon très bonne analyse, on se rend bien compte qu'en additionnant les chiffres des titres multiplateformes, les chiffres sont alors plus importants...

 

Je récapitule les sources :

 

le post de Hiska de Neogaf pour le top 100

 

le post de Kresnik de VGC pour les chiffres dématérialisés (qui viennent aussi de famitsu)

 

le pdf d'Oscar Lemaire pour certaines données complémentaires

 

l'écart-type (tout en bas dans mon tableau) est défini par la racine carrée de l'espérance mathématique de la série (jeu;ventes du jeu) (X-E(X))2 (colonne la plus à droite). On suppose par convenance que l'achat de tel ou tel jeu est équiprobable et que donc E(X) est la moyenne.

 

Attach-rate jeux éditeurs tiers (nb de jeux tiers vendus divisé par le parc installé) :

 

AR écosytème Nintendo = 12 747 597 / 18 000 000 (3DS) + 2 000 000 (WiiU) = 0,63

 

AR 3DS = 12 747 597 / 18 000 000 = 0,7

 

AR écosytème Sony = 7 695 301 / 10 000 000 (PS3) + 3 500 000 (PSV) + 1 000 000 (PS4) = 0,53

 

AR 3DS (sans YW & MH) = 3 659 232 / 18 000 000 = 0,2

 

AR écosytème Sony (sans MGS & SRW par souci d'équité) = 6 851 041 / 14 500 000 = 0,47

 

Et bien sûr, dans un calcul économique, tu multiplies par la différence de la moyenne de prix d'un jeu 3DS et d'un jeux Playstation, ce qui fait un écart encore plus grand en faveur de Sony.

 

J'ajoute qu'il est parfaitement légitime d'aditionner les différentes versions, puisque c'est le même jeu up/downscalé et que par ailleurs il y a au Japon plus de 3DS que toutes les machines Sony combinées.


Tu es malade mec, vraiment malade, on n'est plus dans le jeu vidéo là, juste dans l'extrémisme radical et une haine viscérale et incontrôlable. L'ensemble de tes posts sur internet, ici et ailleurs sont extrêmement inquiétant, quand tu auras dérapé pour de bon on aura du mal à dire "on ne comprend pas, rien ne laissait présager ce qui allait se passer".

 

emo_police_kisara.png

izis7r
Signaler
izis7r
« Les chiffres sont aux analystes ce que les lampadaires sont aux ivrognes : ils fournissent bien plus un appui qu'un éclairage. »
Jean Dion
felicius
Signaler
felicius
Tu es malade mec, vraiment malade, on n'est plus dans le jeu vidéo là, juste dans l'extrémisme radical et une haine viscérale et incontrôlable. L'ensemble de tes posts sur internet, ici et ailleurs sont extrêmement inquiétant, quand tu auras dérapé pour de bon on aura du mal à dire "on ne comprend pas, rien ne laissait présager ce qui allait se passer".
Olff
Signaler
Olff
Bonjour Ryu,

Serait-il possible d'avoir les attachrate dont tu parles, ainsi que l'écart-type et les données à partir desquelles il est calculé ?

Merc :)

Sinon très bonne analyse, on se rend bien compte qu'en additionnant les chiffres des titres multiplateformes, les chiffres sont alors plus importants...
eclypse
Signaler
eclypse
Tres bonnes analyses, ainsi l'eldorado n'est pas la 3DS mais la PSvita, voilà qui n'est pas aussi obvious que ça. GG Ryuzaki
Noiraude
Signaler
Noiraude
Je pensais exactement à la même chose que Kaminos, en fait. Nintendo a clairement tiré un trait sur le soutien des éditeurs tiers, et prévoit justement de réorganiser ses studios pour développer davantage de jeux first-party afin de prendre en compte cette réalité. L'écosystème Nintendo ne doit donc plus se comprendre avec les éditeurs tiers, mais plutôt comme un objet autosuffisant, puisque c'est le modèle économique qui est en train d'être mis en place. A mon avis, avec succès, ainsi qu'on risque de le voir cette année.
Kaminos
Signaler
Kaminos
Article interessant,

Mais je pense que tu te meprends profondement sur deux aspects :

"Supprimons maintenant tout ce qui ressemble de prêt où de loin à un jeu first party."

C'est juste pas possible. Tu peux pas dire "Supprimons maintenant les noisettes dans le Nutella et on se rendra compte qu'il a moins bon gout".
Le first party est un point fort de Nintendo, au meme titre que les editeurs tiers chez Sony, et on peut pas leur retirer.



"En effet, les ¾ de ces ventes dépendent essentiellement de Yôkai Watch et Monster Hunter"

Oui mais voila, les 3/4 des ventes sont sur ces deux jeux, parce que ces deux jeux sont des tsunamis (Monster Hunter je n'en parle plus, Youkai Watch c'est le nouveau Pokemon). Quand j'etais gamin je gardais la meme cartouche du meme jeu Pokemon dans ma Gameboy pendant 2 ans, et c'est exactement ce qu'il se passe avec Youkai Watch. Les gamins possedent une 3DS pour ce jeu et vont continuer a le jouer pendant des mois / annees. Tu peux pas ne pas les compter dans l'equation.
ryuzaki57
Signaler
ryuzaki57

Il est aussi bon de préciser que sur les 53 jeux à venir sur Vita, 40 sont des visual novels avec le budget d'un paquet de Figolu. Et je n'exagère pas malheureusement.

 

Certes oui, mais la 3DS aussi a son lot de jeux pas super géniaux à petit budget.


Pertinente analyse. Pure coïncidence sans doutes, mais j'ai également remarqué que lorsque l'on retire de l'équation les meilleures ventes sur PS4, on constate dès lors qu'il ne reste que des jeux qui se sont moins bien vendus. C'est troublant.

 

J'avoue avoir ri, joli

CrabFlavour
Signaler
CrabFlavour
Pertinente analyse. Pure coïncidence sans doutes, mais j'ai également remarqué que lorsque l'on retire de l'équation les meilleures ventes sur PS4, on constate dès lors qu'il ne reste que des jeux qui se sont moins bien vendus. C'est troublant.

Il est aussi bon de préciser que sur les 53 jeux à venir sur Vita, 40 sont des visual novels avec le budget d'un paquet de Figolu. Et je n'exagère pas malheureusement.
Dark S
Signaler
Dark S
Ça veut rien dire au jour d'aujourd'hui...
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY
Image IPB

Le QG de ryuzaki57

Par ryuzaki57 Blog créé le 18/01/13 Mis à jour le 13/03/15 à 20h02

Blog essentiellement consacré à l'économie et à la géopolitique du jeu vidéo.

Ajouter aux favoris

Édito

Ce blog est une extension de mon blog wordpress (que l'on appellera blog-mère). Il reprendera plus ou moins le contenu de celui-ci en y ajoutant toutefois des exclusivités plus ciblées.

Ce blog ne sera pas MAB, mais veillera dans la mesure du possible à respecter les uns et les autres.

Ce blog ne contiendra pas de tests, car ils seront déposés dans la rubrique test prévue à cet effet*.

*des exceptions seront toutefois faites en cas de base de données foireuse. 

Archives

Favoris