Le QG de ryuzaki57
Signaler
preview (Jeu vidéo)

Lost Dimension, tout le monde s'en fout, on plutôt tout le monde s'en foutait. Peu commenté dans les articles, raillé et encore moins pré-commandé au Japon, ce jeu avec son design un peu 70's n'avait franchement pas retenu mon attention. Mais c'est l'été, j'ai un peu le temps. J'ai donc décidé d'essayer la grosse démo de 848 MB pour me changer les idées après la scène de douche de Hyperdimension Noire (saloperie de fenêtre de dialogue...!) 

La démo vous jette dans l'action avec le minimum de briefing. Shô fait partie d'une unité d'élite, le SEALED, montée sur pied à la hâte pour arrêter un dangereux personnage nommé The End, qui s'apprête à lancer 13 missiles nucléaires à travers le monde. Forcément, treize, ça porte malheur. Du coup, Shô et son unité se précipitent sur les talons de The End, et cette poursuite les conduit dans une tour divisée en différents paliers.


L'action se présente à la manière d'un Valkyria Chronicles : des combats au tour par tour avec des unités disposant d'une zone de mouvement propre. On retrouve d'ailleurs aussi la possibilité d'avoir ses compères effectuer un tir supplémentaire en soutien quand l'ennemi est dans leur champ d'action. Cette aspect est d'une importance capitale dans Lost Dimension, et pour une raison très simple : vos adversaires peuvent faire exactement la même chose! Conséquemment, il est nécessaire d'avancer groupé afin d'être constamment couvert par ses alliés. Sinon, les ennemis auront vite fait de eux-mêmes se regrouper et de coincer vos persos un par un. 

En plus de cela, chaque agent du SEALED possède un pouvoir paranormal, genre les 4 Fantastiques, sauf qu'ils sont 12. Himeno peut lancer des sorts de feu, Nagi peut léviter, Yoko peut lancer des sorts de soutien, etc. Ils peuvent également, à la manière du dancer de Fire Emblem (sauf qu'ici n'importe quel perso peut le faire), faire rejouer un autre membre dont le tour est terminé. Pour finir, signalons qu'une jauge de bouclier est à considérer lorsqu'il s'agit de vaincre les plus gros ennemis. Bref, un système de combat aux possibilités très étendues qui ne devrait pas lasser.

 Il n'y a pas d'argent dans Lost Dimension : à votre camp de base, vous allez transformer de l'énergie en armes et en objets. Vous allez aussi discuter un peu pour évaluer la situation et apprendre à connaître vos compagnons d'infortune. C'est là que le design un peu aléatoire de Lost Dimension apparaît : les dialogues sont sans relief et quasiment pas doublés, et donc de manière générale, on arrive pas vraiment aux s'attacher aux personnages, surtout que le style graphique est particulièrement clivant. Les filles me plaisent assez, mais sans ça, le RPG de Furyu aurait eu du mal à maintenir l'intérêt. Notez que ces réserves ne concernent que l'aspect artistique : sur le terrain, la modélisation et les animations sont impeccables.

  Pour finir, et c'est là le coup de génie de Lost Dimension, The End (qui est décidément très fort) a glissé un espion dans votre équipe! L'un des douze personnages «officiels» est un traître, et vous devez le trouver. Shô, avec son pouvoir un peu psychique, repèrera s'il y a des «suspects» après chaque mission. Bien sûr, les suspects ne sont jamais nommément désignés, vous savez juste que dans un groupe de 5, vous avez de 0, 1, 2 ou 3 traîtres potentiels. A vous de permuter les membres et procéder par élimination, puis coincer le contrevenant et entrant dans son esprit. Ce cadre très inhabituel donne à Lost Dimension un attrait certain : l'atmosphère est oppressante à souhait. Les membres du SEALED, réunis à la hâte, ne se connaissent pas et se font d'autant moins confiance. La musique, très efficace pour plonger encore plus dans le suspense, convient très bien avec ses rythmes lents et pesants (elle en revanche un peu trop enjouée en mission).

  En fait, ce n'est pas fini, car l'heure tourne. A chaque palier, le jeu vous demandera un «coupable». Le problème, c'est que ce n'est pas vous qui décidez! Les douze personnages votent pour virer l'un d'entre eux (comme dans Koh-Lanta, sauf qu'il ne revient pas à Paris ensuite). Régulièrement, ils viendront vous demander votre avis, moment où vous pourrez influencer leur vote et les orienter vers le traître... si vous l'avez trouvé! Dans le cas contraire, un de vos persos complètement «réglo» sera désintégré et changé en matéria dont, cruellement, vous allez vous équipez pour récupérer ses compétences... 

Je ne sais pas quelle sera la qualité du jeu final. Mais en tous cas, il n'y a aucun doute qu'il s'agissait là d'une excellente démo : elle a transformé mon indifférence en intention d'achat, et il me tarde de découvrir si Lost Dimension transformera l'essai. 

Voir aussi

Plateformes : 
PS Vita
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

micablo
Signaler
micablo
ça peut être très cool ce jeu!
En espérant une localisation rapide! :)
Arleider
Signaler
Arleider
Et en plus, il paraît que le traitre n'est jamais le même à chaque nouvelle partie :bave:
Tomoe
Signaler
Tomoe
Ça a l'air plutôt pas mal tout ça. Le concept d'un Valkyria Chronicles transposé dans un univers SF me plait bien. Y'a vraiment de bons truc qui arrive sur Vita en ce moment ça fait plaisir.
Maniax
Signaler
Maniax
J'avais lu que l'un des créateurs de Shin Megami Tensei IV étaient intervenus sur le jeu (http://www.siliconer...gami-tensei-iv/). Ca avait attiré mon attention. Ton article me fait un sérieux second argument pour m'y intéresser. Espérons une sortie au moins aux US.

Le QG de ryuzaki57

Par ryuzaki57 Blog créé le 18/01/13 Mis à jour le 13/03/15 à 20h02

Blog essentiellement consacré à l'économie et à la géopolitique du jeu vidéo.

Ajouter aux favoris

Édito

Ce blog est une extension de mon blog wordpress (que l'on appellera blog-mère). Il reprendera plus ou moins le contenu de celui-ci en y ajoutant toutefois des exclusivités plus ciblées.

Ce blog ne sera pas MAB, mais veillera dans la mesure du possible à respecter les uns et les autres.

Ce blog ne contiendra pas de tests, car ils seront déposés dans la rubrique test prévue à cet effet*.

*des exceptions seront toutefois faites en cas de base de données foireuse. 

Archives

Favoris