Premium
Le Blog de Romain
Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Ce n'est un secret pour personne, je suis fan de catch. Et je souffre en parallèle à ça d'un mal bien connu des gens qui ont passé les 25 ans : la nostalgie. Donc lorsque j'ai vu la NES ci-dessous, mon sang n'a fait qu'un tour. 

Conçue par un groupe qui se fait appeler Ultimate Customs (groupe spécialisé dans la customisation de figurines de catch et de consoles de jeu), cette NES reprend la forme du logo que la WWE, lorsqu'elle se faisait encore appeler la WWF, a utilisé jusqu'au début des années 90. C'était mieux avant, hein ?

Et histoire de faire les choses bien, Ultimate Custom a également créé une manette très spéciale pour aller avec cette console. Cette dernière reprend la forme de la ceinture "Winged Eagle" qu'ont porté les Champions de la WWF de 1988 à 1998. 

Je n'ai aucune idée du prix que coûterai l'obtention d'une telle console. Mais je dois bien admettre que la tentation est GRANDE. 

Si vous avez des consoles customisées jolies et/ou originales à partager avec moi, n'hésitez pas à le faire dans les commentaires ci-dessous.

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

Atred
Signaler
Atred
Je me demande si la console est peinte ou si c'est un vinyl qui est collé dessus?
Donald87
Signaler
Donald87
Malgré les Stickers, elle en jette :)
Romain Mahut
Signaler
Romain Mahut
Ce sont de vieilles affiches de Royal Rumble qui ont été coupées et déformées, ça rend pas très bien. Mais pour le reste, WOW !
Bloody Seb
Signaler
Bloody Seb
J'avais pas fait attention, ils sont un peu moches aussi, surtout celui avec le Big Four.
Romain Mahut
Signaler
Romain Mahut
Le seul truc qui me dérange un peu, ce sont les stickers sur les côtés. Je trouve qu'ils n'ajoutent rien.
Bloody Seb
Signaler
Bloody Seb
Elle est sublime, ils ont géré. Et ce souci du détail, il y a les reflets sur le logo.

Le Blog de Romain

Par Romain Mahut Blog créé le 16/11/16 Mis à jour le 08/09/17 à 18h15

Geekeries, catch, achats compulsifs et autres délires nostalgiques, vous êtes ici dans ma caverne virtuelle.

Ajouter aux favoris

Édito

      

Archives