Premium
Le Blog de Romain
Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Jouer à la Super Nintendo, c'est bien. Jouer aux jeux Super Nintendo n'importe où et n'importe quand, c'est encore mieux. De nombreuses versions portables de jeux Super Nintendo sont sorties au fil du temps. Mais comme les personnes attachées aux vieilles consoles le confirmeront, ce n'est pas pareil que jouer sur la vraie console. Histoire de pouvoir profiter d'une vraie Super Nintendo n'importe où et n'importe quand, un ingénieux joueur japonais a trouvé une solution plutôt originale. 

En effet, le Twittos japonais répondant au pseudonyme de "huxarufaxara" a posté un tweet dans lequel il présente une Super Famicom portable pour le moins particulière créée par un de ses amis. Pourquoi particulière ? Tout simplement parce qu'elle fait de la SNES une console portable tout en conservant la forme originale de la console : 

 

Comme le montre la vidéo ci-dessus, l'écran de la console portable est situé juste au dessus de ce qui était autrefois le port cartouche. Ces cartouche viennent quant à elles se loger derrière la console. Et pour ce qui est de la manette, elle est incrustée là où se trouvait le bouton "Eject" de la console. S'il est possible de voir qu'une molette pour régler le son de la console a été ajoutée par le moddeur. Les boutons L et R de la manette ont quant à eux été incrustés de chaque côté de la machine. 

Bon, il est vrai qu'on a vu mieux niveau portabilité. Mais c'est l'intention qui compte. 

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

killmeplease
Signaler
killmeplease
ouais ba on préférera jouer sur PSP.
Maaks Brakmaar
Signaler
Maaks Brakmaar
Ze rétro portable
RayiLi
Signaler
RayiLi
Ca dechire !!!!
REB1RTH
Signaler
REB1RTH
Beau trvail en tt cas
onimenokyo
Signaler
onimenokyo
excellent !!!
mgsman1410
Signaler
mgsman1410
bof
dartagnyan38
Signaler
dartagnyan38
cool ca

Le Blog de Romain

Par Romain Mahut Blog créé le 16/11/16 Mis à jour le 18/05/17 à 16h30

Geekeries, catch, achats compulsifs et autres délires nostalgiques, vous êtes ici dans ma caverne virtuelle.

Ajouter aux favoris

Édito

      

Archives