Le Blog de L'ameRickain !

Par L'Americkain Blog créé le 15/02/12 Mis à jour le 17/10/14 à 23h01

Souvent en voiture, j'aime écouter les podcasts celesto-cosmiques. Parfois en contradiction, je coupais alors mon autoradio pour donner mon avis, tenter une réflexion, ou me tromper. 10, 20, 30 fois. Désormais, j'essaierais de vous le faire partager !

Ajouter aux favoris
Signaler

Vous parlez des DLC payants, et citez en exemple l'underdome de Borderlands. Un DLC qui ne rajoute que des mobs à tuer et basta.

Néanmoins j'ai acheté Borderlands et tous ces DLCs pour 20 euros en promo Steam voila un an.

BORDERLANDS est un jeu génial. A certaines conditions. Y  jouer sur PC, pour la visée, et le online plus visité. Et de préférence, trouver un pote avec lequel avancer. Ce fut mon cas, et pendant 2 mois on a été happé par le titre. Finalement, il ne s'agit que d'une centaine de quêtes à la wow (va tuer 30 machins et reviens !). Mais le développement des 4 personnages jouables est très prenant, leurs arbres de compétence sont plein de surprises, les niveaux se passent vite, et la sensation de montée en puissance est très agréable. De plus l'optimisation de son personnage permet vite des casse tête tactiques.

Mais BORDERLANDS a un défaut pour les joueurs qui ont été accroché et n'en demandaient que plus. Car on fait l'aventure une fois, on est lvl 35. On refait l'aventure, on arrive lvl 55. On fait les DLC, on se retrouve...60 si je me souviens bien. Et là, la grosse différence entre Diablo et Borderlands, entre un jeu encore joué par une communauté depuis 10 ans, et un jeu qui est finit une fois arrivé lvl 60 : plus de challenge.

A BORDERLANDS, il manque une mode Hardcore, où toute l'aventure est à faire au lvl 60. Mais surtout, à Borderlands, il manque des boss qui lootent des trucs interessants. Dans ce jeu, tous les mobs droppent des centaines d'armes aux stats calculés par un programme. Bof, pourquoi pas, c'est comme Diablo. Mais en revanche, dans BORDERLANDS, les boss ne lootent rien de mieux. Là où on arrive devant un challenge relevé, un combat interessant, et un ennemi charismatique, avec video et cie, on ne voit aucun objet convoité tomber. Résultat, le degré de rejouabilité est nul car on n'entrevoie pas la possibilité de dropper un autre item. Aucun farm de boss. Rien. Si ce principe est très calibré sur le MMO classique, Borderlands nous fait tellement apprécier notre personnage monté depuis de longs mois que l'on aurait bien poursuivi l'aventure encore et encore.

C'est rapé.

Peut être comprendront ils ça pour le 2e opus ?

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives

Favoris