Indé, Néo, Rétro...

Indé, Néo, Rétro...

Par Retromag Blog créé le 28/10/11 Mis à jour le 04/07/15 à 10h26

Toute nouvelle publication sur le rétrogaming !

Ajouter aux favoris
Signaler
jeu video rétro
 
Le retrait de l'arrière-garde japonaise de Sony au profit de la branche nord-américaine a propulsé Mark Cerny sous les feux médiatiques du PlayStation Show qui s'est déroulé le 20 février dernier à New York. Sa personnalité effacée, son extrême pudeur ne le prédestinaient pourtant pas à devenir le porte-voix de la de PlayStation version quatrième génération. Sa prise de parole emprunt d'humilité tranche nettement avec le ton arrogant et les excès de langage du persiffleur Ken Kutaragi, adepte de mémorables calembours (trop nombreux pour les énumérer ici ^^).
 
Cette abnégation l'a poursuivit durant son riche parcours professionnel. Il commença sa carrière chez Atari en 1982 avant de rejoindre Sega Japon où il travailla au côté de Yuji Naka et à quelques bureaux plus loin, de l'illustre Yu Suzuki. Pas toujours tendre avec les conditions de travail qu'il qualifia de "pénible", il en dira tout autant de la stratégie produit de la Master System taxée "d'ubuesque". Il traversa le Pacifique pour fonder avec de proches collaborateurs, le Sega Technical Institute. La tête pensante de la branche américaine dont l'objectif était de contenir la prépondérance des décisions japonaises sur ses prérogatives territoriales. Les puissants pôles de créativité de Sega (AM) voyaient d'un mauvais oeil cette tentative d'affranchissement de sa sphère d'influence. Elles ont dans un premier torpillé les jeux issus de STI (entre autres, le développement laborieux de Comix Zone) avant de collaborer, bon gré mal gré avec elle (Sonic 2&3, Pinball...). Le coup de grâce viendra de Yuji Naka qui aura pesé de tout son poids pour saborder l'incroyable Sonic X-Trem. Le Sega Technical Institute n'y survivra d'ailleurs pas. Il fut démantelé à la suite de ce triste épisode.
 
 
Ce précoce et brillant développeur (il entra à l'université à 16 ans, décrocha son premier emploi chez Atari à 18 ans) a très tôt compris les rouages de cette industrie : "j'ai appris qu'il ne suffisait pas d'être vif et doué, il faut travailler très dur également. Et même cela est insuffisant. Il faut travailler avec zèle sans pour autant chercher à devenir une personnalité" déclare Cerny au site IGN.com. Aux premières heures de sa lente ascension professionnelle, il s'est trouvé face à une situation burlesque au côté de son collègue de travail, Hirokazu Yasuhara. Les deux hommes s'empressaient de finaliser Sonic sur Mega Drive, quand Cerny remarqua un poème accroché sur le bureau de Yasuhara : "c'était lui l'auteur de ces écrits, il les lisait tous les matins pour ensuite piquer une colère". Intrigué par le comportement de son homologue, Mark Cerny s'approcha pour en lire le contenu : "le poème était simpliste, il était écrit ceci 'Miyamoto, c'est du vent'. Puis Yasuhara se tourna vers moi et m'interpela "Pourquoi ce mec s'accapare tous les égards ? Je dois montrer au monde que je suis aussi bon que lui".
 
Traversé par une identique ambition sans pour autant désigner une cible à abattre, il fera sien d'un vieux proverbe japonais qu'il garde à portée de main : "lorsque l'enfant prodige atteint l'âge de 20 ans, il devient une personne ordinaire". C'est cette sagesse d'esprit qui propulsa l'homme au sein des les plus hautes sphères décisionnelles de Sony, laissant loin derrière lui arrivistes et hommes pressés.
 
Une future icône ?
 
Ajouter à mes favoris Commenter (20)

Commentaires

Retromag
Signaler
Retromag
Merci Ikaruga, c'est un plaisir de le partager avec la communauté :)
Ikaruga
Signaler
Ikaruga
Excellent merci pour cette article.
Retromag
Signaler
Retromag
A ton service Donald87 ! ;)
Donald87
Signaler
Donald87
Une fois encore, j'ai appris beaucoup :)
Narushima
Signaler
Narushima
Comix zone, quel jeu incroyable
Retromag
Signaler
Retromag
Pour répondre à vos questions :

Sources ? Il y a en a beaucoup, certaines viennent de mags papiers (Edge principalement, Gamestm) ou de son édition en ligne. Dans les autres cas (web), elles sont citées à l'intérieur de l'article.

Cerny mis en avant pour raison marketing ? Non, les préparatifs de la ps4 ont commencé sous l'ère Howard Stinger, premier président US de Sony. Ce dernier a dégagé Ken Kutaragi de son poste, placé Kaz Hirai le plus américanophile des japonais. Tous deux se sont tournés vers la branche américaine pour changer leur approche du marché.

Pour l'histoire de STI oui, il fera l'objet d'un long article sur un prochain numéro de Retromag papier. Ce billet est volontairement raccourci pour qu'il soit digeste à lire. Par expérience, les longs articles ne sont pas lus jusqu'au bout ou lus en diagonal.
Sonic
Signaler
Sonic
l'homme qui est derrière l'incroyable Sonic 2 car oui le meilleur Sonic est fait par des américains.
ruth baby ruth
Signaler
ruth baby ruth

Mark Cerny, le nouveau Miyamoto ? :D


A 50 ans? Tu reves...C'est un laborieux, pas un génie.
sese_seko
Signaler
sese_seko
ce serait pas mal de filer des sources, histoire de voir que tu ne racontes pas des conneries et aussi de pouvoir filer des tuyaux à ceux qui veulent approfondir le sujet.
Kurohotaru
Signaler
Kurohotaru

ta des source pour "Le retrait de l’arrière-garde japonaise de Sony au profit de la branche nord-américaine" beaucoup dise (sur internet) que la ps4 c'est conçu par la branche us mais qui le sais vraiment.
je pense perso que c'est pluto un coup marketing de sony de mettre le mister cerny en avent, en gros ça passe mieux un américain qui parle l'anglais couramment dans les conf de press occidental pour vendre la ps4 au public. (marché principal pour sony) qu'un obscure ingénieur japonais qui bafouille 2 mot d'english .


Des sourds ça doit être facile a trouver, c'est quand même lui qui est allé voir les développeurs pour concevoir la machine selon leurs souhaits ( l'histoire de la mémoire unifiée entre autres).
Kalargarn
Signaler
Kalargarn

Quels sont les problèmes de Knack Kalagarn ?


Ben comme pour Dead Rising 3 : le framerate..

En espérant que pour ces deux là ce soit réglé (si ce n'est déjà fait)
Neves
Signaler
Neves
Quels sont les problèmes de Knack Kalagarn ?
Kalargarn
Signaler
Kalargarn
C'est pas un mauvais, mais en parler comme le futur Jobs, Miyamoto...

Depuis 98 on en a connu des futurs Zidane..

Déjà il faudrait (à moins que ce ne soit fait) qu'il règle les problèmes de Knack.
GT_78120
Signaler
GT_78120
Peut être le Futur Steve Jobs de la branche jeu vidéo de Sony...
Arnafus
Signaler
Arnafus
Mark Cerny, le nouveau Miyamoto ? :D
Manga
Signaler
Manga
Article très intéressant et fort bien écrit. L'histoire autour de STI est bien plus complexe que cela en revanche :) Tous les jeux n'ont pas été torpillés et certains développeurs regrettent d'ailleurs l’ambiance géniale qui y régnait. Cela pourrait être passionnant de comprendre comment fonctionnait Sega Technical Institute.
norton10100
Signaler
norton10100
J'aurais tendance à penser comme toi ^^
hayabusa
Signaler
hayabusa
ta des source pour "Le retrait de l’arrière-garde japonaise de Sony au profit de la branche nord-américaine" beaucoup dise (sur internet) que la ps4 c'est conçu par la branche us mais qui le sais vraiment.
je pense perso que c'est pluto un coup marketing de sony de mettre le mister cerny en avent, en gros ça passe mieux un américain qui parle l'anglais couramment dans les conf de press occidental pour vendre la ps4 au public. (marché principal pour sony) qu'un obscure ingénieur japonais qui bafouille 2 mot d'english .
KeiranHalcyon
Signaler
KeiranHalcyon
C'est très intéressant, mais cette biographie est trop concentrée sur son passage à Sega, il aurait été tout aussi intéressant de décrire le parcours qui l'a amené à travailler chez Sony, à mon avis. Surtout que tu introduis sur son activité autour de la PS4, sa donne faim de savoir la suite ;)

Et l'anecdote sur Yasuhara...^^
Jayetbobfr
Signaler
Jayetbobfr
Intéressant, j'ignorais que l'homme avait eu un parcours assez difficile au sein de Sega.

Édito

L'exercice est tellement délicat lorsqu'il s'agit d'écrire son premier édito ! Comme le nom l'indique, Retromag est une nouvelle publication sur le rétrogaming dont je suis le responsable. Je vous présenterai ici, le magazine en cours de création. J'espère de tout coeur vous savoir nombreux à me suivre et à partager vos (vieux) souvenirs !

 

Archives

Favoris