Indé, Néo, Rétro...

Indé, Néo, Rétro...

Par Retromag Blog créé le 28/10/11 Mis à jour le 04/07/15 à 10h26

Toute nouvelle publication sur le rétrogaming !

Ajouter aux favoris
Signaler
jeu video rétro
 
Bien qu'elle soit définitivement inscrite au panthéon des consoles de jeux vidéo, la Dreamcast fait encore couler beaucoup d'encre. On a peine à croire que tout reste à dire sur cette machine malgré les divers écrits qui lui ont été consacrés. Par excès de pudeur ou réticence, les personnes aux avant-postes de cette douloureuse aventure s'épanchent peu sur cette épineuse question, quand ce n'est pas pour glisser des banalités. Un nouvel ouvrage au titre de Deamcast Dreams a été commercialisé fin juillet aux États-Unis. Il tente de dépassionner l'examen de l'échec de cette console qui a cristallisé les espoirs de toute une génération de joueurs.
 
Dans sa grande générosité, l'auteur a autorisé le site Kotaku.com à publier quelques extraits marquants de son livre testamentaire. Cette autopsie clinique, volontairement froide et dédramatisée, propose une reconstitution de l'organisation du suicide en douceur de la dernière console de Sega. Il n'hésite pas à s'inscrire en faux face au discours officiel aliénant, fuyant l'audition critique. Ainsi, devant les implacables arguments de Bernie Stolar (alors PDG de la branche nord-américaine de Sega, poste qu'il quitta en 99 après la sortie réussie de la DC aux USA) selon lesquels le constructeur s'est timidement engagé dans la bataille du hardware, l'auteur oppose l'inaptitude du groupe japonais à tisser des liens d'affaires solides avec son environnement. Les infrastructures, la notoriété de la marque, la signature de partenariats ont toutes souffert des sous-investissements chroniques consentis par un fabricant aussi désargenté qu'impréparé.
 
 
L'essayiste tente maladroitement une analyse sémantique du terme "génération" pour expliquer l'anticipation cyclique de la Dreamcast, commercialisée entre deux alternances technologiques incarnées par les consoles PlayStation (1&2). D'autres problématiques sont abordées comme la caractérisation de Sega en tant qu'entité homogène, traversée par des rapports de force symétriques. La conception désordonnée de la Dreamcast met à jour les dysfonctionnements d'une société tiraillée par des intérêts opposés (régionaux comme avec la dispute 3DFX/NEC, entre branches consumer/arcade). Selon sa propre analyse, la création de la dernière console de Sega serait venue de l'extérieur de l'entreprise ou depuis une structure associée au maillage qui lui gravite autour (une lointaine filiale). L'idée gagna par étapes successives les faveurs des différentes divisions du groupe japonais, traversa les pôles de création avant d'atteindre l'état major. Tout en ajoutant que les développeurs et fans de la marque ont pesé dans le processus de décision.
 
L'auteur aborde les dispositifs marketing et technologiques responsables à ses yeux de l'incapacité de la Dreamcast à être perçue comme une console de rupture cyclique. Il en veut pour preuve l'édition 1999 du livre blanc Konpyuuta Geemu no Tekunorojii (Computer Game Technologie) qui dans son traitement des machines en lice, n'accorda qu'un petit paragraphe à la Dreamcast contre trois pages pour la PlayStation, une demi-page pour la Nintendo 64 et une place royale pour la PS2, susmentionnée comme prochain format nouvelle génération. Il juge son apparence extérieure trop similaire à la PSone pour éveiller une réelle avancée : "corps grisâtre carré, lecteur de disque accessible par l'ouverture d'un couvercle plastique circulaire". La PlayStation 2 a choisi de casser l'image console de jeux "par une structure élégante tout en hauteur, avec accès disque par tiroir [...] facilement encastrable parmi d'autres appareils télévisuels".
 
L'auteur pointe du doigt les différences stratégiques entre un Sega désireux d'accompagner les balbutiements d'Internet et Sony qui investira massivement dans des infrastructures réseau prêtes pour l'émergence du haut débit. Sega installa tous azimuts sa console au sein d'établissements universitaires, financiers, FAI, pour démontrer la polyvalence de son produit grâce à l'option Internet. Las, la monétisation encore embryonnaire du réseau des réseaux compliqua le retour sur investissement attendu par le géant des loisirs interactifs. Enfin, le poids économique et industriel de Sony lui a permis de négocier au plus bas le coût des composants de la PS2, chose que la dimension restreinte de Sega lui interdira.
 
En attendant une hypothétique traduction des éditions Pix n'Love, le livre est disponible à cette adresse.
 
Ajouter à mes favoris Commenter (72)

Commentaires

Pedrobear
Signaler
Pedrobear

Mais si tu es si calé, pourquoi ne nous expliques tu pas pourquoi à l'écran c'est en dessous alors qu'en hard ça a l'air si bien? Et pourquoi la psx serait d'après toi au niveau de la Saturn mais que bizarrement à l'écran il y a un décalage?


- La PS1 est une truite en gestion 2D
- Plus exactement?
- Ah ouais? Prouve moi le contraire!

:clown:
helldiablo
Signaler
helldiablo
Mais si tu es si calé, pourquoi ne nous expliques tu pas pourquoi à l'écran c'est en dessous alors qu'en hard ça a l'air si bien? Et pourquoi la psx serait d'après toi au niveau de la Saturn mais que bizarrement à l'écran il y a un décalage?
Pedrobear
Signaler
Pedrobear
On a deux méthodes d'analyse différentes.

J’évalue la puissance de traitement "objective" du hardware.
Tu évalues "le résultat à l'écran" sans se soucier du pourquoi du comment.

Sachant comment ça tourne derrière, je ne peux me rallier à la 2eme méthode.
Car si j'utilise cette logique, je peux affirmer que la neo est tellement puissante, qu'elle fait des images des synthèse.

Si si, la preuve:
Image IPB
ipiip
Signaler
ipiip

Différence de gestion que tu vas enfin argumenter, ou continuer sur tes poncifs? Les étapes d'animation de la grenade sont dans la ROM, essaie encore. Image IPB Il te reste à expliquer comment la neo gère en hard les différents plans de scrolling ou les backgrounds comme je l'ai évoqué. Bien sur tu ne peux pas car rien de tout cela n'existe dans la bécanne. Je persiste et signe, la neo ne sait pas, comme je l'ai écrit, agrandir un sprite. Je monte les enchères je mange ma tour complète :P Bref j'ai l'impression que beaucoup ici parlent du haut de leur idées reçues, sans avoir jamais ouvert la doc des machines ou écrit une ligne de programme dessus.


dans l'absolu, la neo a un rendu en 2D meilleur que la psone, il ya une ludotheque complete qui le prouve et c'est pas des gestions de scrolling ou des rotations en hard qui vont me faire changer d'avis.
Même en "trichant" (comme sur la grenade de metal slug) ben on a des sprites qui tournent. que ce soit en hard, en soft ou en en collant douze milliard de sprites dans la cartouche. finalement on s'en fout un peu

Apres tu restes sur les fiches techniques, c'est un peu "limité" comme vision. Clairement SotN est un bon jeu en 2D, mais rien d'exceptionnel non plus pour cette generation...
les jeux en 2D, c'est pas la force de la psone, yen a des bien je dis pas, mais elle est clairement handicapée par cette limitation en ram qui ne lui permet pas d'avoir d'aussi bonnes animations que ses concurentes.

ps: ca serait bien que tu sois un peu plus poli, par contre.
hokuto612
Signaler
hokuto612
Ouais si on veut... Après pour beaucoup c'était chiant à jouer. C'est un peu comme shenmue (que j'adore), beaucoup de gens l'ont testé et n'ont pas apprécié. Le jeu prenait un temps fou à se mettre en place et globalement c'est mou.

Bref tout ça pour dire que le bide de la DC était logique. Quand tu vises une niche ba tu touches une niche.
helldiablo
Signaler
helldiablo
Pour moi la vitesse est cohérente avec le jeu. Je ne sais pas si tu as déjà essayé de filmer la route de l'intérieur d'une voiture en marche, mais c'est hallucinant comme ça se traîne à l'écran quand on regarde l'enregistrement après... Tout ça pour dire que le rendu de la vitesse dans F355 ne me choque pas plus que ça. Maintenant c'est sur que s'il y avait une vue au ras du sol ça aurait rien à voir. Ils ont fait le choix de jouer la carte de la simulation à fond.
hokuto612
Signaler
hokuto612
Ouais enfin c'est une ferrari quand même lol ! J'y avais joué en version jap sur console jap donc en 60hz..

Comme tu peux le voir sur cette vidéo, c'est quand même assez lent, l'impression de vitesse n'est pas vraiment là...

helldiablo
Signaler
helldiablo
Comme tu dis les goûts et les couleurs...

Mais F355 tu as du y jouer en 50 Hz, parce que la vitesse est je la trouve très bien. Après l'impression de vitesse va aussi avec la F355, c'est pas une F1.
hokuto612
Signaler
hokuto612
F355 se vaut en arcade mais sur DC c'est chiant à mourir, le jeu est super lent, l'animation molle, une seule vue dispo, très peu de circuit... La marge de progression n'est pas plus énorme qu'un GT. Honnêtement il ne fait pas le poids. GT n'est pas parfait certes mais il est ouvert à tous tandis que F c'est vraiment pour une petite niche de joueurs.

C'est pareil pour JSR, c'est un jeu avec une ambiance mortelle, un design de folie mais putain qu'est ce que c'était relou à jouer! Pas en termes de maniabilité mais en terme de progression, c'était super rageant. Le game design était si mal branlée... Au delà de la découverte de l'ambiance, le jeu n'a rien d'excellent. Le Future était bien mieux branlé.

HH face à MGS... C'est vraiment tendu là ! MGS 1,2,3 propose des phases d'infiltrations/actions mémorables aussi hein. Ce n'est pas que du CODEC... Et c'est aussi un univers bien plus travaillé... Je ne pense même pas qu'on puisse comparer.

Après les gouts et les couleurs...
Pedrobear
Signaler
Pedrobear
Ah mais tu fais plus que constater les différences, tu affirmes que telle machine est une truite pour la 2D.
Sans arguments aucun, à part 'telle adaptation de jeu est meilleurs sur telle machine'.
Excuses moi également mais la technologie est quelque chose de pointu par définition, si tu n'as pas les bagages pourquoi en discuter sachant que n'aura aucun argument?

Bon tu prends castlevania il est mieux foutu en PS1, on en tire pas des conclusions générales pour autant, si?
helldiablo
Signaler
helldiablo
Excuses moi de te dire ça Pedrobear mais on n'est pas sur un forum de programmation ou autre forum hyper pointu du genre. On constate les différences en tant qu'utilisateurs passionnés.
Pedrobear
Signaler
Pedrobear

Maintenant le résultat final est la et il est incontestable. C'est donc qu'il y a bien une vraie différence en terme de gestion 2D entre les deux machines.


Différence de gestion que tu vas enfin argumenter, ou continuer sur tes poncifs?



Image IPB

bon appetit :D

si elle peut pas le faire en hard ca veut pas dire que c'est totalement impossible.
apres zoom on est d'accord, t'as du en voir de temps en temps, non ?


Les étapes d'animation de la grenade sont dans la ROM, essaie encore.
Image IPB

Il te reste à expliquer comment la neo gère en hard les différents plans de scrolling ou les backgrounds comme je l'ai évoqué. Bien sur tu ne peux pas car rien de tout cela n'existe dans la bécanne.

Je persiste et signe, la neo ne sait pas, comme je l'ai écrit, agrandir un sprite. Je monte les enchères je mange ma tour complète :P


Bref j'ai l'impression que beaucoup ici parlent du haut de leur idées reçues, sans avoir jamais ouvert la doc des machines ou écrit une ligne de programme dessus.
helldiablo
Signaler
helldiablo
Je parlais d'intérêt de jeu à titre de préférences personnelle. Ce qui permettait de clore toutes ces histoires de techniques pure qui commençait à devenir futiles.

Et pour réagir ce que tu as dit hokuto612, Tekken est un jeu sur-bourrin et comme toi je préfère de loin jouer au premier VF en 3D surfaces pleines qu'à un Tekken texturé.

Par contre F355 est une tuerie en terme de pilotage. La marge de progression et la profondeur de jeu sont tellement énormes qu'il n'y a pas besoin de plus pour moi. Tu vois pour moi les GT et les Forza sont peut être des jeux riches en terme de contenu... mais justement pour moi trop c'est trop. Il y a trop de voitures et du coup il y a un nombre incalculable de caisses qu'on n'a aucune envie de conduire tellement elle ne valent rien. Et même chose pour les circuits. Finalement il faut être un acharné pour finir le jeu. Et au final, une fois qu'on a trouvé sa voiture et une bonne poignée de circuits, si on a encore envie d'y joué après tout le temps qu'on passé dessus pour en arriver à bout, on se fera peut être des chronos avec un pote. Parce que pour ma part c'est la que je trouve qu'un jeu de course est intéressant. Se contenter de jouer contre la machine c'est comme le branlette, c'est vite lassant. Et puis être obligé de passer des permis avant de pouvoir conduire dans un jeu... Pitié quoi!

Et que dire sur MGS, si ce n'est que passer des heures à écouter des mecs parler avec des doublages à deux balles au lieu de se concentrer sur l'infiltration, élément sensé être le pilier du jeu, ce me gave. Alors Head Hunter ne fait pas le poids sur le plan technique c'est sur, mais l'aventure d'HH propose un rythme bien plus intéressant à mon goût. Et quand je parle de HH, je parle du premier va sans dire.
Platon21
Signaler
Platon21
Coucou,
juste pour vous signaler qu'après la publication de ma trilogie sur les jeux polémiques (déjà rédigée et corrigée, le second volume sort d'ailleurs sous peu),
je compte bien ressortir de mes tiroirs mon livre sur Shenmue, qui implique bien évidemment en filigrane l'histoire de la décadente Dreamcast. Il reste néanmoins un coup de polish à lui donner, donc je vois une sortie pour le milieu de 2014.

Plus d'infos sur ma trilogie et mon actu :
http://www.gameblog....miques-volume-1
hokuto612
Signaler
hokuto612
Arrêtez d'être deg, sony n'a pas tué sega, la PS2 n'a pas tué la DC.

Commercialement à partir des années 90 ils ont fait n'importe quoi. Y avait de telles dissensions internes que lorsque la branche US sortait le 32X, la branche jap' finissait de développer la Saturn. Ils avaient une avance de ouf en arcade en matière de 3D et ils ont voulu en premier lieu miser sur la 2D avec la Saturn.

Ils ont cru à mort au jeu en réseau alors qu'on en était qu'au début de l'internet. Ils pensaient quoi? Que les gens allaient payer des sommes astronomiques et couper leur ligne de téléphone pour jouer à ChuChu Rocket en multi online?

Et je ne veux même pas aborder le mega cd qui a arnaqué tout le monde. Le game gear et son autonomie ridicule.

Sega a eu la chance d'avoir Yu Suzuki et Yuji Naka qui ont fait des merveilles de jeux vidéos chez eux. Comme Miyamoto & Yokoi chez Tendo. Sauf que Tendo a toujours eu la tête sur les épaules. Quand ils tentent un truc, ils ont toujours une solution de secours, la 3DS pour la Wii U, Pokemon pour le 64, la gba pour le ngc, etc. Ils ont toujours un support ou un gros jeu pour couvrir un échec.

Tandis que Sega... Quand la PS2 est sortie en France, sega a balancé... Jet Set Radio. Soit un jeu de niche hyper dur face à un énorme produit tout public. Quand Sony parlait du DVD, sega abordait la connexion internet sous modem 33 kbit/s !! Même pour l'époque c'était minable. Shenmue LE jeu de la console - le + cher de l'histoire à l'époque - est sortie sans pub et sans trad chez nous... Aux USA le deux n'est même jamais sortie sur DC ! C'est un peu comme si... Halo 5 ne sortait pas en Europe quoi.

Sega est resté en vase clos, sans rien voir, sans rien comprendre, alors qu'il s'était mangé l'échec du mega cd, du 32X, de la Saturn, et qu'il avait vu la jaguar et la 3DO se viander...

La mort de la DC est pleinement logique et sony n'y est strictement pour rien.
hokuto612
Signaler
hokuto612
Tekken est sorti quasi au lancement de la PS1 et il démontait la rondelle à VF. Techniquement c'était largement au dessus. VF 1 est "sous texturé" et le remix a toujours des décors vides. VF2 allait beaucoup plus loin avec sa pseudo haute res mais là encore une fois rien qu'au niveau des modèles le premier Tekken restait supérieur. Et Tekken 2 a bien remis les choses en place.

Il suffit de se remettre les jeux aujourd'hui. Les premiers Tekken envoyaient du lourd par rapport aux VF.

Après y a une manière de jouer qui fait que certains ont tendance à préférer les premiers VF. Moi par exemple ^^

Mais objectivement à l'époque tu mettais les deux à côté et Tekken s'en sortait largement mieux. C'est quand tu entrais vraiment dans le jeu que VF montrait sa supériorité dans le gaming. Mais ça c'est dû au talent des programmeurs et non à la console.

Y a qu'à partir de VF3 arcade que cette série a vraiment "explosé". Les Tekken ont pris cher ^^

Quant à toi helldiablo, ton post montre juste que tu es un bon gros segadeg lol, parce que préférer F355 à GT 3 (même le 1) faut y aller. F355 est mortel en arcade dans une salle avec l'installation qui va avec (siège de ouf et surtout trois écrans en simultanée), mais sur ta TV avec une seule vue dispo et une lenteur abyssal, c'était pas génial. En outre techniquement et en termes de profondeur de jeu GT3 lui refait la rondelle.

Shenmue et FF n'ont rien à voir... Je suis un très très grand fan de Shenmue mais ça ne reste qu'un des "10" jeux importants de la Dream'. Pour combien de jeux de malades sur PS2 ? Si tu mets la DC et la PS2 au même niveau de durée de vie, la PS2 lui est déjà supérieure... Shenmue 1 & 2 représentent l'arbre qui cache la forêt.

Préférer Head Hunter à MGS 2, mais bien sûr... Parce que HH est un jeu de la génération 128 bits, compare le à MGS2 au lieu de le mettre au niveau de MGS1. Quoique même MGS 1 le déboite.

Pour le reste les jeux que tu cites sont bien minces par rapport à tout ce qu'ont eu les ps...

Jet Set Radio a un concept, une ambiance et un design géniaux MAIS la difficulté est hyper mal dosée et le game design est à chier.

Crazy Taxi est un pur jeu d'arcade, ultra fun mais ça reste méga limité.

Nintendo et Sega sont aussi des boites de "spéculateurs" et de "financiers".... Ils sont entrés dans le jv parce qu'ils ont senti le bon filon. Atari de même.

Bref ta prose transpire trop le deg...
helldiablo
Signaler
helldiablo
Libre à toi de penser que la game ps était meilleure, ce qui du reste est une question de point de vue pure. Maintenant aucun des jeux que tu as cité n'a été développé par sony. Donc ou est le mérite la dedans? Parce qu'à la base c'était le point.

Pour ma part j'ai acheté la psx à sa sortie avec Ridge Racer et Air combat, et j'étais refait.

Mais j'ai vite déchanté quand j'ai constaté que le type de jeux proposés sur la console me déplaisait de plus en plus. J'ai alors décidé de la vendre pour me prendre une Saturn et rentrer dans la brèche de l'import, parce que les jeux Sega était plus créatifs et originaux que ce qui était proposé par le catalogue grand public de chez sony.
N'en déplaise à certains mais je préfère de loin Deep Fear à Silent Hill, Sega Rally à Colin Mc Rae, Daytona à Ridge Racer, Dynamite Deka à Fighting Force, Panzer Dragoon à Starblade Alpha, Virtua Fighter à Tekken, Virtual On à Zone of the Enders, Ferrari F355 à Gran Turismo, Shenmue à Final Fantasy, Head Hunter à Metal Gear, Confidential Mission à Time Crisis, sans parler de jeux comme Jet Set Radio et Crazy Taxi qui n'ont pas d'équivalent...

Au cas ou certains ne l'auraient pas remarqué, tous les jeux que j'ai cité sans exception ont été développé par un constructeur pour sa machine quand les autres n'appartiennent qu'aux éditeurs tiers... Sony c'est une boite de com doublé d'un spéculateur financier, et ça ne m'intéresse pas. A titre de comparaison, j'écoute beaucoup de musique, et je n'écouterais pas une musique aussi bonne soit elle si les textes tenaient un discours fasciste. J'aime pas sony sur le fond et je refuse d'encourager leur politique en les finançant par le biais d'achat de leurs consoles et de jeux qu'ils ne développent pas dont ils tirent des bénéfices.

J'aimais bien Atari ayant eu une VCS 2600 et une Lynx II, mais ils ne savait pas proposer de jeux intéressants. Il se sont planté et c'était compréhensible. Maintenant que Sega ait payer cher les frais d'un marketing mensongé alors qu'ils avaient envoyer du lourd c'est complètement incompréhensible.
ipiip
Signaler
ipiip

Faut pas oublier que les premiers jeux PS1 mettaient une branlée à ceux de la Saturn. Ridge Racer était largement plus beau et plus fluide que les jeux de caisses de la Sat'. Techniquement parlant Tekken enterrait VF 1. Faut pas oublier que la PS2 considérée comme une machine de moutons a eu Silent Hill 2, Onimusha, GTA 3, Devil May Cry, Jak & Daxter, PES, Zone of the Enders, Gran Turismo 3, Capcom vs snk 2 dès sa première année de commercialisation en occident... Et quelques mois après FF10 et MGS 2 !


ouais enfin du point de vue du gameplay pur, la psone a ses debut avait plutot des sous-jeux, toshinden etait tres beau mais c'était quand même une grosse daube face a VF !
et je parle pas des krazy ivan, zero divide, destruction derby tres legerement overhypés, je dirais...
heureusement que namco s'est rangé de leur coté au debut, j'ai envie de dire.

même les deux premiers tekken, c'etait quand même super mauvais. Le 3 a bien remonté le niveau. Mais VF c'était quand même mieux.
Même techniquement VF remix est au niveau de tekken, et vf2 defonce tekken 2 au niveau du rendu.

Bah tu sais ce qu'on va faire, tu vas m'indiquer quel jeu présente par exemple des rotations sur neogeo, et dès que tu as trouvé je mange mon clavier.


Image IPB

bon appetit :D

si elle peut pas le faire en hard ca veut pas dire que c'est totalement impossible.
apres zoom on est d'accord, t'as du en voir de temps en temps, non ?
hokuto612
Signaler
hokuto612
"Radiant Silvergun à une profondeur de jeu inégalé dans sa catégorie. Il n'en reste pas moins que ça reste pour moi le top du jeu vidéo 32 Bits en terme de rendu graphique, et le frame rate n'est pas en reste. Sans oublier les ralentissements tellement rares qu'on oublie qu'il y en a."

Le rendu graphique est complètement différent de ce qu'on voulait à l'époque où l'on cherchait du temps réel avant tout, ce que n'a jamais vraiment proposée la Saturn,

Night par exemple qui est considéré comme un très bon jeu de cette machine était un rail shooter et Radiant rentre aussi dans cette catégorie. Y aucun jeu Saturn qui pouvait nous laisser bouche bée à l'époque.

Les jeux de baston 2d de la Saturn sont bien meilleures que ceux de la PS1, pourtant la baston 2D c'était l'ère 16 bits.

Ce qu'on souhaitait c'était interagir dans un monde en 3D et non pas se laisser guider comme sur mega drive/snes.

Résultat à nos yeux la Saturn était plus une super 16 bits qu'une vraie 32 bits.

Ne soyons pas hypocrites, seuls ceux qui avaient fait le mauvais choix à l'époque ont défendu bête et ongle la Saturn. Pour le reste, objectivement la PS1 était largement au-dessus.

Aujourd'hui la Saturn est revalorisée uniquement parce que la mode de la baston 2d est revenue et que les rails shooter ont presque totalement disparu.
hokuto612
Signaler
hokuto612
Je réagis à ce post :

"Maintenant je veux bien causer technique pure, mais bon après avoir lu les doc saturn et vu la purge que c'étais, je vois pas ce que tu vas trouver de mieux sur saturn, à part 512ko de plus et le moteur 2D qui gère un espèce de mode 7 que la PS1 ne possède pas.
Surtout sortir une machine 3D qui gère pas les triangles, faut oser le faire. Tu veux un triangle? Bah tu fusionnes 2 coins d'un quadrangle et tu te démerdes pour aligner ta texture mec (protip: tu peux pas) :lol:
Franchement je vois pas, à l'époque y'avais franchement pas photo, j'avais de la saturn et de la ps1 dans mon entourage, y'avait pas débat."

Déjà je n'ai jamais dit que la Saturn enterrait la PS1 techniquement parlant. lol

Je dis juste que ce n'était pas une merde en 3D pour son époque.
Et que des jeux ont fait forte impression comme VF2, Sega Rally, Panzer Dragoon, Night... Après oui les jeux PS1 étaient plus évolués. Mais ce n'est pas vraiment sur le plan de ses graphismes que Sega a perdu la guerre...

Sega s'est planté sur le prix de lancement, sur la méthode de gérer la production avec les distributeurs et les revendeurs et sur la façon de communiquer aux tiers et aux joueurs.
Bref sur l'esprit Sega était à la masse.
Résultat que ce soit pour les joueurs, pour les boutiques et pour les éditeurs, c'était beaucoup + confortable de bosser avec Sony.

Pour finir, arrêtez avec la nostalgie à 2 balles, OUI la Saturn était une bonne console, OUI la Dream' l'était aussi, MAIS la PS1 & la PS2 étaient largement au-dessus, avec deux ludothèques de folie furieuse bien supérieures à celles de leurs concurrentes.

Faut pas oublier que les premiers jeux PS1 mettaient une branlée à ceux de la Saturn. Ridge Racer était largement plus beau et plus fluide que les jeux de caisses de la Sat'. Techniquement parlant Tekken enterrait VF 1.

Faut pas oublier que la PS2 considérée comme une machine de moutons a eu Silent Hill 2, Onimusha, GTA 3, Devil May Cry, Jak & Daxter, PES, Zone of the Enders, Gran Turismo 3, Capcom vs snk 2 dès sa première année de commercialisation en occident... Et quelques mois après FF10 et MGS 2 !
helldiablo
Signaler
helldiablo
On peut se baser sur les fiches techniques des cartes mères respectives de chaque console et dire sur le papier "celle la elle est mieux" ou autre analyse du genre.

Maintenant le résultat final est la et il est incontestable. C'est donc qu'il y a bien une vraie différence en terme de gestion 2D entre les deux machines.

J'irais même plus loin en citant un certain Philippe Dubois, président de l'association MO5.com : "La Saturn est même plus puissante qu'une PS2 en terme de gestion 2D".

Concernant les photos de Radiant Silvergun posté, et même si elles sont loin de mettre le jeu à son avantage, je me contenterais de répondre avec la photo d'un jeu très connu réputé à l'époque comme une référence en matière graphique :
http://www.mobygames...-2-it-s-not.jpg
Pedrobear
Signaler
Pedrobear

par contre niveau effets, la neo peut faire tout ce que tu dis...


Bah tu sais ce qu'on va faire, tu vas m'indiquer quel jeu présente par exemple des rotations sur neogeo, et dès que tu as trouvé je mange mon clavier.
ipiip
Signaler
ipiip
le support cartouche aide pour la neogeo dans le sens ou elle peut "tout cracher" au niveau etapes d'animations. la seule limitation finalement c'est le prix de la memoire, une cartouche ca coutait bonbon ! par contre niveau effets, la neo peut faire tout ce que tu dis...

apres avec les machines a partir de la gen 32bits , les limitations de sprites n'ont plus lieu d'être en fait. la seule "innovation" qu'on a eu en 2D c'est la resolution des sprites, au final.
apres la psone ne peut pas avoir autant de sprites et decors en memoire, du coup elle galère.
C'est fluide et il n'y a pas de clignotements mais les sprites sont soit petits soit ont peu d'étapes d'animation !
Faut bien avouer que la politique de sony vis a vis de la 2D (considérée comme ringarde) a pas mal fait de mal aussi.

pour resumer,oui la psone est un peu une truite en 2D, mais c'est pas sa faute elle a pas été créé pour ça :/
Pedrobear
Signaler
Pedrobear

Un compatriote enfin! Merci ipiip

A l'époque c'était le model 2 qui était exploité en salles, et sortir une console aussi puissante était on ne peut plus inenvisageable.

D'autre part le 32X, la 3DO et et la Jaguar ne se sont pas vendus et ont accueillies des jeux bidons.

Radiant Silvergun à une profondeur de jeu inégalé dans sa catégorie. Il n'en reste pas moins que ça reste pour moi le top du jeu vidéo 32 Bits en terme de rendu graphique, et le frame rate n'est pas en reste. Sans oublier les ralentissements tellement rares qu'on oublie qu'il y en a.



Ah je demande pas le model 2 version console, mais ils avaient le savoir faire pour faire une bécane digne de ce nom et savaient très bien que le "next big thing" c'est la 3D.

Tu ne dis toujours pas en quoi c'est le top du rendu sur 32 bits.
Image IPB
Image IPB


beaucoup moins d'animations sur des jeux similaires même avant les fameuse cartouches de ram qui boostent les capacités de la machine.

apres pour la superiorité de la neo ou de la saturn, c'est difficile a determiner en fait... ce sont deux architectures tres differentes, on peut cacher plein de trucs dans une cartouche par exemple ;)

mais oui la ram c'est essentiel dans les consoles a cédé, vu que c'est la "place" que vont prendre les sprites et les textures dans la memoire vive de la console. La psone etait tres bien pensée pour la 3D car les textures prennent pas enormement de place au final (surtout celles de l'époque :genre: ) par contre pour sortir des sprites et des decors en 2D (les effets dessus c'est encore autre chose) il faut de la ram, un max. sinon il manque des etapes d'animation ou les sprites sont plus petits.
tu vois surtout la difference sur les jeux capcom et les adaptations snk de l'epoque... si la psone s'en sort honorablement sur certains titres, en regle generale c'est quand même beaucoup moins bon que les originaux ou les versions saturn !


oui, en dehors du cable de la honte de la ps1 la sortie vidéo est bien meilleure sur saturn, j'ai branché les deux sur ma tv lcd et cathodique avec des cables similaires. comment dire... c'est d'ailleurs plutot etonnant de la part d'un constructeur de materiel "hifi"


Je sais très bien que les adaptations capcom/snk sont pas à la hauteur sur PS1 (xmen vs street sans tag :genre:), mais la c'est un problème de capacité mémoire, pas une pseudo faiblesse de la PS1 à gérer du graphisme 2D / cracher du sprite ou que sais-je.

Evidemment si tu rentre dans le cas concret de ces jeux ils sont mieux en version saturn. C'est la loi des adaptations, tu fais au mieux avec ce qu'on te donne, tu fais pas le jeu en fonction de la machine sur lequel il doit tourner.
Mais le je veux savoir en quoi la PS1, dans l'absolu, est une "truite en 2D".

Tu peux considérer que la capacité fait tout pour ces jeux, auquel cas la neogeo roule sur la saturn du haut de ses 12 Mhz (y'a rien dans les cartouches, juste du stockage. Autre légende urbaine qui traîne ^_^). Roule sur la dreamcast et la PS2 aussi du coup tiens.
Ça me parait pas très juste quand on cause d'une console qui sais afficher 380 sprites et... c'est tout. Pas de rotations, pas de gestion de backgrounds, pas de plans d'affichage...



L'affichage PS1 jamais eu à me plaindre, maintenant y'a eu plein de révisions alors je sais pas si c'est moi qui est rien remarqué ou si le circuit à changé.
ipiip
Signaler
ipiip

Alors, tu confonds puissance et capacité.

Les adaptations PS1 étaient en train de ramer et en 16 couleurs (truite en gestion 2D), ou c'était du pareil au même mais avec moins d'animation (moins de ram)?

Parce que si je suis ta logique, une neogeo pas foutue d'agrandir un sprite roule donc sur la saturn en technique 2D.


Sortie video? Euh RGB sur les deux, ou tu parles du cable fourni?

beaucoup moins d'animations sur des jeux similaires même avant les fameuse cartouches de ram qui boostent les capacités de la machine.

apres pour la superiorité de la neo ou de la saturn, c'est difficile a determiner en fait... ce sont deux architectures tres differentes, on peut cacher plein de trucs dans une cartouche par exemple ;)

mais oui la ram c'est essentiel dans les consoles a cédé, vu que c'est la "place" que vont prendre les sprites et les textures dans la memoire vive de la console. La psone etait tres bien pensée pour la 3D car les textures prennent pas enormement de place au final (surtout celles de l'époque :genre: ) par contre pour sortir des sprites et des decors en 2D (les effets dessus c'est encore autre chose) il faut de la ram, un max. sinon il manque des etapes d'animation ou les sprites sont plus petits.
tu vois surtout la difference sur les jeux capcom et les adaptations snk de l'epoque... si la psone s'en sort honorablement sur certains titres, en regle generale c'est quand même beaucoup moins bon que les originaux ou les versions saturn !


oui, en dehors du cable de la honte de la ps1 la sortie vidéo est bien meilleure sur saturn, j'ai branché les deux sur ma tv lcd et cathodique avec des cables similaires. comment dire... c'est d'ailleurs plutot etonnant de la part d'un constructeur de materiel "hifi"

Édito

L'exercice est tellement délicat lorsqu'il s'agit d'écrire son premier édito ! Comme le nom l'indique, Retromag est une nouvelle publication sur le rétrogaming dont je suis le responsable. Je vous présenterai ici, le magazine en cours de création. J'espère de tout coeur vous savoir nombreux à me suivre et à partager vos (vieux) souvenirs !

 

Archives

Favoris