Indé, Néo, Rétro...

Indé, Néo, Rétro...

Par Retromag Blog créé le 28/10/11 Mis à jour le 04/07/15 à 10h26

Toute nouvelle publication sur le rétrogaming !

Ajouter aux favoris
Signaler
jeu video rétro
 
 
Le timing était parfait. C'était en octobre 1995, le succès foudroyant de la PlayStation avait balayé d'un revers de main le scepticisme de la presse spécialisée et prit de court un Nintendo victime d'un excès de confiance malvenu. Qu'à cela ne tienne, au jeu du poker menteur le numéro un mondial avait plus d'une carte sous sa manche.
 
 
Cette carte maîtresse s'appelait Final Fantasy 64. Les premiers écrans publiés dans la presse papier effacèrent un temps l'actualité écrasante de la PSone au profit de la Nintendo64 et du nouveau joyau de Square. Images CG ? Vue d'artiste ? Temps réel ? "Qu'importe, pourvu qu'on ait l'ivresse !" chantèrent en choeur joueurs comme journalistes. Nintendo voyait dans ce plébiscite unanime et presque aveugle la confirmation que le gros du marché était en attente de la nouvelle console de Nintendo. Les joueurs distraits qui auront fait le choix de la PSone reviendront naturellement dans le giron du fabricant.
 
 
Convaincu qu'il devait d'abord gagner la guerre de l'information dans le but de renverser le pouvoir de nuisance grandissant de Sony, Hiroshi Yamauchi n'hésita pas à bluffer les médias. Lui et son état-major très docile firent taire l'origine exacte des premiers visuels au profit d'un silence qui alimenta toutes les conjectures possibles. Même Square trouva son compte, la franchise Final Fantasy bénéficiait en effet d'une publicité d'envergure mondiale à peu de frais.
 
 
Les magazines spécialisés alimentèrent cette guerre d'usure entre constructeurs avec force de scoops et de révélations souvent imaginaires. Car la réalité était bien moins passionnante. Les images de ce qui a été improprement qualifié de Final Fantasy 64 provenaient d'une démo technique interactive présentée en août 95 par Square à un parterre de professionnels présents au salon de l'ACM Siggraph Convention. Elle avait pour but (à l'exemple de la démo Agni's Philosophy) de démontrer le savoir-faire 3D de Square alors que la perspective volumétrique ne faisait qu'amorcer sa révolution visuelle. Au sortir de la 2D, très peu de sociétés pouvaient prétendre, de manière si précoce, à une telle démonstration de compétence.
 
 
Cette démo qualifiée de << base de travail >> par Hironobu Sakaguchi avait été réalisée sur de puissantes stations de travail produites par l'entreprise Silicon Graphics Incs (SGI), elle-même partenaire de Nintendo dans la fabrication de sa nouvelle console connue sous le nom provisoire Ultra 64. L'évidence aux yeux des médias gagnés par une passion dévorante était limpide. Square travaillait de concerto avec SGI et Nintendo pour réaliser un Final Fantasy 64 en 3D démentiel.
 
 
L'épilogue de cet emballement fut cruel. En janvier 96, Square surprenait l'industrie en choisissant de développer le prochain épisode de FF sur la détestée PSone. Et comble du comble, la franchise devenait désormais une exclusivité Sony, négociée à prix d'or. Généreuses royalties ajoutées à l'espace mémoire du CD-ROM pesèrent également dans la balance. Nintendo ne s'en remettra jamais, Yamauchi trahi dans sa chair effaça de rage plus de dix ans d'étroites collaborations avec l'éditeur japonais. Il repoussa toutes les tentatives de médiation qui avaient pour but de ramener à la table des négociations les deux acteurs majeurs de l'industrie japonaise. Une page fut tournée, mais Yamuachi ne cessa d'attaquer indirectement son ancien partenaire par des diatribes de haute volée.
 
Ajouter à mes favoris Commenter (22)

Commentaires

DemaH
Signaler
DemaH
Ces images d'une autre époque, ou Square soft nous faisait rêver...

Pour ce FF sur N64, je l'attendais à mort, surtout qu'on nous disait clairement qu'il ne s'agissait que d'une démo technique (un peu comme celle de FFVII sur PS3).

Bref, ça à été le coup le plus dur pour Nintendo, et notons quand même qu'au japon, c'est l'annonce de FFVII sur PSone qui à définitivement propulsé celle-ci dans les charts (la saturn avait réussi à lui tenir tête durant les premiers mois!)
Kurohotaru
Signaler
Kurohotaru

La belle époque tout ça...

Bon, depuis la fusion Square Enix, Nintendo ne semble plus être en "guerre" avec, si bien que la situation est en train de s'inverser pour Sony.
DraQue 7 et Theatrhythm Final Fantasy n'est que le début de l'amitié entre Nintendo et SE...


Elle s'inverse pas, Sony a toujours autant de jeux SE... C'est juste que maintenant il doit les partager avec crosoft pour la plupart.
Bukaki
Signaler
Bukaki
Clair, Namek t'es à la rue :P
Solitario
Signaler
Solitario
Namek, Square prévoit quelques jeux chez Nintendo mais Sony (qui est l'un des actionnaires de la société) en voit passer bien davantage (Kingdom Hearts 1.5, Kingdom Hearts 3, Final Fantasy Remaster, Final Fantasy : Type 0 , Final Fantasy XIII, XIV, XV, Lightning Returns, Drakengard 3...). ;-) Dragon Quest 7 et Theatrythm FF sont aussi sur mobiles. ^^





D'ailleurs la priorité pour Square Enix désormais il semble que ce sera surtout le mobile ! :/
Namek
Signaler
Namek
La belle époque tout ça...

Bon, depuis la fusion Square Enix, Nintendo ne semble plus être en "guerre" avec, si bien que la situation est en train de s'inverser pour Sony.
DraQue 7 et Theatrhythm Final Fantasy n'est que le début de l'amitié entre Nintendo et SE...
Biobazard16
Signaler
Biobazard16
Intéressant, je n'étais même pas au courant de ça ^^
RetroPlayerMan
Signaler
RetroPlayerMan
@Malvik2:

Pareil que toi Malvik pour le terrible manque d'un nouveau et magique FF sur cette gen :/
Malvik2
Signaler
Malvik2
Ça ne nous rajeunit pas tout ça...! 1996, toute une époque ! Mais quand on regarde le marché actuel, le nombres d'excellents jeux sortis rien que ces deux dernières années ce n'était pas forcément "mieux avant".

Après ce qu'il manque à notre industrie c'est un véritable, nouveau et magique Final Fantasy, de ceux qui nous faisant tant rêver étant gamins...sur cette gen HD perso ça m'aura terribelement manqué, malgré un bon Lost Odyssey
ChibiVany
Signaler
ChibiVany
Toujours aussi passionnant à lire ;)
La peite video de la demo en question :
Nuclear Nunus
Signaler
Nuclear Nunus
En parlant de version fr pour FF7, le mod de retraduction fr (jap => fr et non US => fr) sera terminé pour fin d'année normalement. Il sera compatible avec la version PC de 98' et la version Steam 13'. Le chef du projet a dit que le mod va entrer en phase de test final.
Tchoupi
Signaler
Tchoupi
Ultra 64, je me souviens de ce nom de code... il y avait même la version arcade de "Crusin'USA" qui arborait fièrement le logo "Ultra 64", ça faisait rêver...

Et Silicon Graphics à l'époque c'était le sommet de la "hype" technologique ! C'était quand même sur leurs machines que les effets spéciaux de Jurassic Park avaient été réalisés.
ruth baby ruth
Signaler
ruth baby ruth
J'ai loupé un épisode, ou Nintendo a dit que c'etait sur 64? Ou square a dit ce qu'il en était vraiment? Bref, j'en vois taper sur Big N plus haut, je vois vraiment pas pourquoi...
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
fenryo : ce qui me rend sceptique, quant à la pseudo-côte du jeu original sur PS1. Soit-disant que le jeu commence a être rare...n'importe-quoi, je le vois souvent en boutique, et pour moins de 45 euros en bon état...
fenryo
Signaler
fenryo
et encore il y a la noisette FF7 en temps réel avec des graphismes next gen qu'ils nous ressortent tous les 4 mois... (et je me fais avoir à chaque fois)
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
ThomThom : encore faudra-t'il avoir de bons traducteurs, car les translations dans pas mal de jeux estampillés Konami ou Capcom sont d'un ridicule...
ThomThom_Pilgrim
Signaler
ThomThom_Pilgrim
Le FF7 français a été traduit à partir d'une version US et non du japonais, d'où la traduction foireuse de bcp de passages. C'est d'ailleurs après ce raté, que les versions suivantes seront traduites à partir d'une VO :)
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Et après, on me demande pourquoi je n'aime pas Nintendo...ben voilà un bon exemple, de la mal-information à l'état pur. Bon, ok, c'est une anecdote que je ne connaissais pas du tout, mais cela m'aurait fait rapidement virer de bord si j'avais eu une N64...

LGMC : ouais, je suis d'accord avec toi, FF7 n'est jamais sorti en français...mais en une sorte de javanais peu orthodoxe...mieux aurait-il fallu le laisser en anglais (quoique, des vannes japonaises traduites en anglais...)
Retromag
Signaler
Retromag
gulp, je corrige ça ! ;)
ThomThom_Pilgrim
Signaler
ThomThom_Pilgrim
Très bon article :) un moment on lit "surprendait" ^^
Yao
Signaler
Yao
On se rend compte du bullshit quand même ! Jamais la N64 aurait pu avoir un rendu aussi propre !!
Enfin, je la kiffais cette console, et ça m'a foutu un coup cette histoire alors que je ne suis pas du tout RPG !!
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Ce qu'elle a pu nous faire tripper, à l'époque, la perspective de ce FFVI entièrement remaké en 3D !
On aurait acheté une N64 les yeux fermés, s'il était sorti.
Mais bon. Pas de hasard, on s'est pris une PS1, et FFVII "en japonais parce que de toute façon, pfff, trop nul, il sortira jamais en français". :lol:

(ce qui est d'ailleurs vrai, d'une certaine manière : il n'est jamais sorti en français :evil: ).
Lapino
Signaler
Lapino
Souvenir larmoyant d'une époque bénie...

Merci pour cet article !

Édito

L'exercice est tellement délicat lorsqu'il s'agit d'écrire son premier édito ! Comme le nom l'indique, Retromag est une nouvelle publication sur le rétrogaming dont je suis le responsable. Je vous présenterai ici, le magazine en cours de création. J'espère de tout coeur vous savoir nombreux à me suivre et à partager vos (vieux) souvenirs !

 

Archives

Favoris