- Replay Value -

- Replay Value -

Par Atila Blog créé le 18/11/12 Mis à jour le 03/10/15 à 10h50

Ajouter aux favoris

Catégorie : Divers/Event

Signaler
Divers/Event

Cette question m'est venue à l'esprit en passant devant une TV 4K en démo dans une FNAC proche de chez moi... Sincèrement je m'interroge...
Le film qui tournait, After Earth, étant filmé nativement en 4K, est censé refléter la qualité optimale de la Ultra Haute Définition. De plus, la taille de la TV (diagonale de 80 pouces je crois, soit +/- 2m!) en mettait claire plein la gueule. Le cinéma à la maison comme dirait l'autre.

Cependant, passé les premières minutes, l'effet s'estompe pour finalement se dire "ouais pas mal...". Un "ouais pas mal" qui ne poussera clairement pas la quasi totalité d'entre nous à l'investissement d'un nouveau téléviseur géant qui coûtera de toute manière un bras voir deux, et surtout balancer ses très/trop récents Blu Ray (pour ceux qui sont passaient au Blu Ray) contre une nouvelle galette estampillée UHD 4K, qui coûtera elle aussi son pesant de cacahuètes.
Par ailleurs, je lis ça et là que l'oeil humain n'est tout simplement pas capable de distinguer certains détails à telle résolution d'image, et ce, surtout si vous vous éloignez de la TV... En clair, nous ne pouvons humainement pas profiter totalement de cette définition...

Quoi qu'il en soit, pour l'avoir vu en vrai, je suis sceptique. Oui c'est beau, oui l'image tue ça race, oui cela crée une impression de "3D", mais ce "wouhaaa" s'amenuise vite, très vite.
Au final le gap entre Blu Ray eu UHD n'est finalement réellement visible que sur des TV de très très grande taille, donc chères (le modèle de démo était une Samsung il me semble, affiché à 9.999€) et vous obligera à acheter de nouveau vos films préférés (quand il re-sortiront...)  Un investissement lourd (un de plus) qui est, à ce jour et pour un bon moment encore, clairement dispensable selon moi...

On en reparlera avec les premiers jeux vidéo 4K...

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Divers/Event

Un petit mot sur la soirée live d'hier soir fêtant le 6ème anniversaire de Nolife. Tout d'abord et avant de me faire tuer, je suis un gros fan de Nolife. J'aime vraiment la chaine, l'ambiance, les programmes, les gens... Bref tout quoi et j'y suis abonné depuis 2 ans. Voilà !

L'annonce de ce quizz en direct avec les abonnés m'a plus qu'enthousiasmé! Peu importe les lots à gagner, c'est surtout le concept du jeu en direct qui m'a vraiment plu. Je m'attendais donc à tout un tas de questions balayant tous les sujets de la chaine, jeux vidéo, animé, manga, films etc... Je pensais également qu'il y aurait une rétrospective géante de cette 6ème année avec interview de tout le staff, anecdote sympas, bêtisiers, speedrun en direct...

C'est donc avec étonnement que je découvre que les questions, en plus d'être ridiculement difficiles pour la plupart, sont assez peu nombreuses et portant finalement sur des sujets assez annexe et pas vraiment très intéressants...

Je suis donc ressorti plutôt déçu de cette soirée. J'en attendais sans doute un peu trop. En tout cas c'est mon ressenti.

Quoiqu'il en soit, total respect à Nolife. Je les soutiens et continuerai à les soutenir tant que le chaine continuera à émettre.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Divers/Event

Juste un petit papier concernant la future box/console de tonton crosoft.
Qu'avons-nous vu au final? Microsoft nous a montré un gros magnétosco... appareil multi-fonctions destiné avant tout au marché américain. Pourquoi? C'est simple (selon moi):

> La X-Box ne marche pas mais alors pas du tout en Asie. Le recentrage sur le marché US (et accessoirement sur l'Europe) est donc stratégiquement plus que normal. La 360 y est d'ailleurs mieux vendu que la PS3, concurrente directe.
> La démocratisation des box TV rend l'approche cross média évidente et le choix du ALL IN ONE est finalement une déduction logique des choses aux vus de l'évolution du marché.
> L'absence de jeux s'explique aussi simplement: tout d'abord Microsoft a connu pas mal de problèmes dans le développement de la X-BOX ONE. Il est en retard et n'a donc pas eu suffisamment de temps pour montrer du contenu potable visuellement. Enfin, et je le redis, la ONE n'est pas une console de jeux mais bien une box multimédia. Ne parler que de jeux serait donc réducteur.
> Bien que ce ne soit pas encore officiel à 100%, cette génération de console devrait marquer l'avènement du tout dématérialisés et surtout la fin du marché de l'occasion ou en tout cas une bouleversement majeur du modèle économique actuel...

Donc et toujours selon moi, Microsoft choisit une nouvelle voie, celle de l'appareil multi-fonction dont le centre de gravité n'est plus le jeu vidéo. Cette politique vise finalement à ce que que la X-BOX ONE devienne ni plus ni moins que l'appareil de référence de tous les bons foyers américains en ayant la main ou la voix (puisque nous pourrons transmettre nos commandes vocalement) sur la TV, musique et les jeux.

Alors que, Nintendo, largué technologiquement, emprunte le chemin du casual en misant tout sur de nouvelles expériences de gameplay, Sony qui livre un monstre de puissance pour un divertissement se rapprochant toujours plus de la réalité, Microsoft lui a finalement décidé de tout avoir et même plus!
Suffisamment de puissance pour ne pas trop être larguer par la PS4, un Kinect nouvelle génération pour ne pas trop se faire larguer par la Wii et la possibilité pour la console de faire office de BOX all in TV/décodeur/vidéo... Microsoft mange finalement à tous les râteliers. Reste maintenant à savoir si cela fonctionne bien car de gros gros doutes subsistent quand la mise en place des fonctionnalités, TV notamment, pour l'Europe. Je suis également curieux de connaître le prix de la bête car mes amis, sauf bonne mais improbable surprise, ça sent bon les 500$/€ voir plus...

Un bon gros wait and see donc et rdv à l'E3 pour la partie jeux vidéo, celle qui nous intéresse vraiment cette fois! Et quand on lit un peu partour de Microsoft à 1 milliard de dollars de budget pour acheter des exclusivités, on est en droit d'attende dur très très lourd!!!

RDV à l'E3!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Divers/Event

Bien que je n'ai pu me rendre au Cartoonist ce week end, j'ai pu mettre la main sur un exemplaire du DVD intégral de France Five! (dispo dans tous les kiosques via Animeland)
Difficile de définir clairement l'émotion ressentie au moment d'insérer la galette dans le lecteur tant cette série est chargée de souvenirs pour bon nombre d'entre nous...
Pour ma part, j'ai découvert France Five à la grande époque de Game One au début des années 2000, j'étais alors lycéen... Le Baccalauréat en poche et l'épisode 4 sorti, tout devait se finir avec l'épisode 5.... Qui ne vit jamais le jour...
Et, telle une épine dans le pied, une blessure non cicatrisée, tous les fans attendaient fébrilement la fin du cultissime sentai français! Les années passèrent, sans nouvelle... Le temps commença a faire son oeuvre et j'avoue avoir, à un certain moment, moi aussi fait mon deuil. Mais, contre toute attente, il y a 1 an, Alex Pilot annonce sur Nolife la reprise du projet!!! Aujourd'hui ce n'est pas 1 mais 2 épisodes, le 5 et le 6 donc, qui sont sortis. La boucle est bouclée.
Je ne ferai aucun spoil ni commentaire sur la série et vous invite juste à découvrir de toute urgence France Five via leur site web.

Une page s'est tournée, et, comme le dit Red Fromage: "cette fois c'est vraiment la fin".

Chapeau bas les artistes! Infini respect pour l'ensemble de votre oeuvre qui restera dans les mémoires!!!

AtilA

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Divers/Event

Pour cette première édition du salon en Principauté de Monaco, le MAGS proposait entre autres, des séances de dédicaces avec quelques japonais de renom tel que Yoshitaka Amano, Yu Suzuki et bien évidemment Go Nagai ! De même, un concert qui s'annonçait rêvant... Bernard Minet et ses classiques des années 90! En plus de tout cela, un bon paquet de stands aguicheurs avec la Team Superplay, les Noob, la Flanders Company, le Joueur du Grenier... Bref tout un programme. Mais l'habillage sexy ne cachait-il pas un laidron siliconné ???

Personnellement, cela faisait des années que je n'avais pas mis les pieds dans un salon/convention et pour cause : je n'aime pas la foule... Difficile de faire pire comme endroit. Quoiqu'il en soit, les guest annoncés, la variété des stands et la localisation de l'event (à moins d'1 km de chez moi) ont vite fait de me convaincre.

Je ne m'attarderai pas sur le cosplay, tout ce qu'il y a de plus classique. Je n'ai rien vu d'inédit ou de très réussit... Juste quelconque à ce niveau.
Pour la partie stand, la Team Superplay avec AM et DamDam en tête était vraiment cool, bonne ambiance et des speedrun très sympa (sur MGS 3 et Metroid Prime notamment assez impressionnants à regarder). L'équipe des Noob était aussi très friendly et open, Sparadra est vraiment sympa, Gaia est vraiment bonn... très sexy... Cool donc. Davy de Nolife avait également son petit stand, j'ai pu parler un peu avec, super cool, dispo, ça fait plaisir. Le seul bémol vient finalement de la team Flanders Company. J'avoue adorer la série, mais je les ai trouvé pas super motivés, limite je me la pète... C'était assez bizarre. Après, c'était dimanche fin d'après midi, ils devaient sans doute être un peu fatigués... Dommage quand même.
J'ai été aussi assez déçu par l'expo Goldorak, finalement très classique avec divers croquis affichés au mur, sans annotations. Tous les dessins étaient tirés de la série et signés Shigo Araki et non Go Nagai... Frustrant.
Je vous passe aussi les détails sur les divers stands des revendeurs, rien d'exceptionnels à ce niveau non plus, manga, DVD, produits dérivés sur le Japon, le classique de chez classique...
Les gars de Pix'n Love étaient aussi présents pour présenter leurs ouvrages de grandes qualités, l'équipe est bien sympa.
Il y avait aussi pas mal d'exposants amateurs qui présentaient leur court métrage ou autres travaux ce qui était très intéressants à découvrir.

Pour la parti des guest, la encore, cela oscille entre l'exceptionnelle et le ridicule. Le joueur du grenier était sans aucun doute la star du salon ! Une conférence d'1h30, 4h de dédicaces par jour, file d'attente blindée en permanence. Incroyable mais mérité pour l'ensemble de son oeuvre.

Enfin, pour les personnalités japonaises... c'est le drame ! Je commence par le plus attendu, Go Nagai. Autant être clair, on est à la limite de la supercherie ! Le créateur de Grendizer qui est accessoirement en gros plan sur l'affiche du salon et annoncé comme ' l'invité spécial '  est resté 25 minutes !!! WTF !!! Des gens qui campaient sur place depuis midi (séance de dédicaces à 17h45 quand même) se sont fait refouler au motif : « M. Go Nagai est un peu fatigué, il va partir... » WHAT !!! Déjà que perso, ça faisait 1h que j'attendais j'avais envie de pleurer, j'imagine juste les fans debout depuis 5h qui ont pris l'avion pour venir... Juste horrible. Et le mec ne s'est pas démonté, même pas un au revoir à la foule, pas de photo, rien. Dégoûté!
Arrive ensuite Yu Suzuki et Yoshitaka Amano. Personnellement, ayant déjà eu la chance de rencontrer le chara designer de Final Fantasy à Monaco il y a quelques années, je voulais absolument voir le génial Yu Suzuki pour 2 choses : faire signer mes Shenmue et exiger un troisième épisode à cette série culte ! Après 20mn d'attente c'est chose faite. Jeux signés et Shenmue 3 malheureusement pas officialisé...
Pour les fans qui voulaient Amano-sama, tout comme Go Nagai, une longue attente pour rien. Moins de 40mn de dédicaces et le Maître est parti... Frustrant !

Pour finir, un mot évidemment sur l'immense Bernard Minet ! 1h de concert (en playback...) et tous les génériques d'anime de notre enfance. Du rêve. S'il est évident que nous n'étions pas là pour sa performance vocale, le vieillissant (59 ans quand même) Bernard envoi encore du lourd et fait preuve d'une grande auto dérision. Respect. Seul petit point négatif, il a demandé plusieurs fois de ne pas le filmer et de ne pas uploader les vidéos sur le net... Je soupçonne, de fait, qu'il y ait certainement un problème relatif aux droits d'exploitation de toutes ces chansons. En tant que simple interprète et surtout le fait qu'il soit rémunéré pour cela, il doit probablement être très borderline au point de vue de la loi.

Pour conclure, ce salon fut, pour moi, finalement assez plaisant. Classique dans ses animations mais riche et varié au travers de ses divers exposants, la seule grosse déception est finalement à mettre au crédit d'un Go Nagai fantomatique alors qu'il était vendu comme hôte du salon. Mention spéciale au Joueur du Grenier et à nanard Minet qui ont assuré et bien sur à Yu Suzuki qui a dédicacé mes Shenmue (visibles ci-dessous pour faire pleurer les fans mouahahaha!!!)

@+

AtilA

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Archives

Favoris