- Replay Value -

- Replay Value -

Par Atila Blog créé le 18/11/12 Mis à jour le 03/10/15 à 10h50

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinéma/Animation

Pour faire plaisir à Madame, j'accepte fébrilement de lancer, 2 soirs de suite, ces 2 teenage movies dont j'avais eu l'occasion de voir les teaser et qui, vous l'imaginez, ne me branchaient pas vraiement...
Mais un mariage c'est le meilleurs et le pire... Donc quelques mots sur ces 2 longs métrages qui m'ont fait comprendre que, la trentaine approchant, et pour reprendre la réplique de l'agent Murtaugh, "je suis trop vieux pour ces conneries..."


Les Ames Vagabondes, "the Host" en VO est adapté d'un roman écrit par S. Meyer, récemment popularisée par la saga Twilight... (j'ai déjà peur).
Mou, très mou, jeu d'acteur peu/pas vraiment convaincant (même Diane Kruger, que j'adore, semble perdue), effets spéciaux finalement ultra minimalistes, voir inexistant, mise en scène hasardeuse frôlant par moment la série B... Je n'ai noté que quelques décors assez sympathiques, 1 ou 2 idées originales comme la manière de faire sortir les âmes des êtres humains par exemple, et c'est tout. Même la love story est franchement assez naze et vite rendue caduque par un scénario tout aussi bancal...
Pas une grosse déception car je n'en attendais rien, mais clairement pas une bon divertissement.


J'attendais toutefois bien plus de Sublimes Créature "Beautiful Creatures" en VO, déjà car il y a Jeremy Irons dedans et surtout car le peech me semblait un peu plus intéressant. Sorcières, malédictions, coté lumière, coté obscur, le tout sur fond d'une histoire d'amour entre ados, étrangement pas très boutonneux... Si l'on a droit cette fois à un peu plus d'action, quelques scènes de combats entre sorciers et autres démonstrations de pouvoirs magiques, l'histoire est finalement ultra simpliste, la fin est d'un cliché presque abominable et surtout, j'ai trouvé le jeu d'acteur juste à chier!!! Par moment, franchement c'est risible... Les 2 ados dont les noms m'échappent déjà sont juste à mourir de rire, ce qui gâche un peu le film vous en conviendrez. L'histoire d'amour, car c'est quand même le sujet principal, est toutefois bien présente et est le vrai fil conducteur du film, donc on aura notre dose de bisous sur la bouche (sans la langue!) et de pitits calinous tout mignons (mais tout habillé!). Dommage que le film enchaîne autant de clichés et ne sorte pas un peu des sentiers battus... Cahier des charges rempli je pense mais que les 2h de visionage furent longues et éprouvantes...

Tout cela m'a fait comprendre que j'étais probablement devenu un gros naze aigri trop vieux pour ces conneries, car, dans le même temps, Madame elle, a adoré...
Cela m'a d'ailleurs rappelé une phrase de Doc Brown dans Retour vers le Futur 2 concernant l'autre grand mystère de l'univers... "Les femmes!"

A+

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Le-Hobbit-Ninja
Signaler
Le-Hobbit-Ninja
T'inquiètes donc pas, t'es pas seul... ;)

Édito

Archives

Favoris