Édito

Bonjour à tous, bienvenue sur mon troisième blog, celui-ci parlant de jeux vidéo (sans blague, t'es sur gameblog, et tu parles de jeux vidéo... So original...).

Comme indiqué dans la description, au programme, il y aura des tests, des coups de gueule, des coups de coeur, des divagations, et un peu de tout et n'importe quoi qui touche de près ou de loin à ma passion.

J'espère que j'arriverai à vous faire comprendre mes opinions parfois un peu en décalage avec le monde, pouvant paraître de temps en temps complètement axé fan-boy d'une marque (mon naturel compréhensif m'oblige à prendre la défense de tous les studios, sauf les plus indéfendables... N'est-ce pas, EA ? :p ).

Pour information, ce seront surtout des jeux sur console Sony (PSP, PS2, PS3, peut-être PS Vita), à la limite Nintendo (mais ce serait plus du SNES, un peu de NES et peut-être de la Wii [U]), et enfin PC (inconditionnel de Steam, avec un intérêt grandissant pour Desura et surtout les studios indies).

Le ton est donné, comme dirait le plombier : LET'S GO !

Archives

Favoris

Renkineko : Chroniques d'un passionné

Par Renkineko Blog créé le 29/06/12 Mis à jour le 27/04/13 à 18h18

Joueur invétéré depuis ses 5 ans, grammar nazi depuis ses 18, écrivain en herbe depuis ses 21, il n'en fallait pas plus pour vouloir faire un blog sur les jeux vidéos. Au programme : tests, coups de gueule, coups de coeur, et divagations.

Ajouter aux favoris
Signaler
Coups de gueule

Allez, aujourd'hui on va partir pour un mini-coup de gueule (mais très poli et très gentil en fait). Comme cet article ne parlera pas forcément aux plus jeunes, je vais faire un petit rappel de ce qu'est l'action-replay.

Action-replay, kézako ?

L'action-replay c'est l'ancêtre du craquage des consoles. C'était généralement un périphérique qu'on mettait soit entre le jeu et la console, soit on devait bidouiller la console pour qu'elle sache pas qu'on avait enlevé un CD pour en mettre un autre. C'était un peu le système D, mais c'était parfaitement légal. Quand ça fonctionnait, on rentrait des codes (vous en avez peut-être déjà croisé), en hexadecimal sous la forme très souvent FF00-1122... Je suis pas un expert, il y avait peut-être d'autres types de code, mais en tout cas l'action-replay en tant que telle c'était de l'hexa. Et en tripatouillant ces codes, on modifiait des données en mémoire et ça permettait de cheater. Oui mais pas que.

L'action-replay d'utilité publique (ou nerdique) ?

Récemment, je me suis mis à bidouiller pas mal sur un jeu open-source dont j'ai déjà parlé sur ce blog. Avant je l'avais pas mal analysé pour en faire la soluce, mais je me suis porté volontaire pour aider au développement du prochain jeu, sauf qu'avant de faire quoi que ce soit je veux d'abord m'entraîner. La bonne nouvelle, c'est que la team a mis à disposition un éditeur de quête, on peut y créer ses maps, et grâce à la documentation assez fraîche on peut se débrouiller pour créer ses NPC, ses ennemis, etc. Sachant que le créateur est très à l'écoute des demandes et améliore constamment son moteur de jeu. Quel rapport avec l'action-replay me direz-vous ? J'y viens.

Comme j'ai une certaine tendance à voir tout en (trop) grand, j'ai décidé de ne pas simplement créer une map avec des données existantes, l'idée c'est de faire un peu une démo de ce que je peux faire. Je veux créer aussi mes propres ennemis, mes propres NPC, mais comme je suis une buse en graphismes, il faut bien que je prenne des nouveaux sprites un peu dans l'esprit Zelda... Et c'est pas facile d'en trouver, soit le sprite est trop gros, soit le choc graphique est vraiment trop énorme, bref... Du coup j'ai trouvé des sprites sympathiques, récupéré sur Secret of Mana. J'aime bien ce jeu, et certains effets peuvent être insérés sans faire trop tâche. Mais voilà, au milieu du bordel de sprites qu'il y a (je vous laisse faire vos recherches sur spriters-resource par exemple), c'est parfois difficile de comprendre quel effet ça donne en animé, à quelle vitesse c'est censé aller, etc. Dans mon cas, la magie niveau 8 de boule de feu, c'est carrément un dragon (enfin, un serpent avec une tête de dragon). J'ai jamais vu cet effet, et comme il est décomposé on peut pas savoir combien de boules forment son corps, la vitesse de clignotement, est-ce que le clignotement est décalé entre chaque partie du sprite ? Et grâce à l'action-replay (et les émulateurs car ma Snes est bien loin de chez moi x) ), je vais pouvoir voir cet effet sans devoir me taper 500h de farm pour faire arriver ma magie niveau 8...

Dans un autre style, c'est grâce à l'action-replay que l'on peut découvrir des sprites inutilisés sur les jeux, ça permet de fouiller complètement un jeu quand on est motivé...

L'action-replay donne une autre dimension au jeu

Je vais prendre aussi un cas complètement différent du précédent, mais tout le monde est d'accord pour dire que les cheats donnent une autre dimension au jeu modifié. C'est normal, c'est le but. Et là il y a deux écoles, il y a ceux qui disent "au bûcher" à tous les cheateurs, et il y a les personnes qui s'en foutent ou qui cheatent... Sauf que je ne comprends pas la première catégorie vu que je suis de ceux qui trichent. La triche permet de faire des compromis. La triche permet de retirer du plaisir d'un jeu que l'on ne continuerait pas autrement car trop saoûlant.

Dans mon cas, je suis en train de faire FF6 en ce moment. Il se trouve que c'est la première fois que je vais si loin dans l'aventure (et pourtant j'ai même pas une dizaine d'heure à mon actif). Pourquoi ? Car le système de jeu est vieux. Alors oui à l'époque c'était une tuerie, ça je ne le remets absolument pas en cause. Mais les gens évoluent. J'ai commencé la série FF avec le 8ème épisode, ensuite j'ai fait le 7 puis tous les FF qui ont suivi excepté ceux online et les "spin-off" sans chiffre (oui j'ai fait le X-2 et le VII Crisis Core, et j'ai fait le IV il y a quelques années ^^). Bref, je m'éloigne, je disais donc que le système de jeu de FF6 est vieux. Très vieux. Pas amusant de nos jours. Trop rigide. Mes goûts ont changés en terme de jeu, il est difficile et je n'ai plus la patience de m'investir à fond dans un jeu comme ça. Je n'ai plus le temps aussi, tout simplement. Les combats "aléatoires" sont juste super relou pour moi. Mais j'ai toujours regretté de jamais avoir fini ce FF hyper connu.

Du coup, je me suis lancé. J'ai refait une partie récemment et j'ai réussi à me contrôler jusqu'au moment où on récupère le premier Esper. Et là j'en pouvais plus, car je ne m'amusais pas (à l'époque où je jouais sur snes j'aurais sans doute kiffé mais plus maintenant). Mais ça me fait chier de pas connaître la suite. J'ai essayé de chercher quelques codes, pas des codes méchants, juste des codes pour avoir moins de combats. Et en cherchant ces codes, je me suis retrouvé à nouveau face à la haine des anti-cheats... Mais si moi je préfère jouer comme ça, avec moins de combats, de temps en temps un cheat qui active un petit boost d'xp pour faire genre "j'ai jamais esquivé de combats", c'est mon droit non ?

Dans la vraie vie, c'est jamais arrivé lors d'une partie de carte ou d'un jeu de plateau de faire une concession ? De refaire un jet de dés alors que techniquement, officiellement il est bon mais le premier dé a échappé ? Lorsque vous étiez petits, chers haters, jamais vous avez débattus avec vos camarades pour savoir si la barrière grise comptait pour chat-perché ? Et si ces exemples ne vous parlent pas, essayez de transposer ça dans le monde du travail : vous avez jamais essayé de négocier avec votre patron genre "je pars plus tôt ce soir mais demain je rattrape" ? Ou avec la famille, "je ferai la vaisselle demain si tu fais la bouffe ce soir", "on regarde ton programme mais demain j'ai la main sur la télé", "Shifumi sur le ménage... Merde... En trois manches gagnantes ?" Avec un jeu vidéo, ces négociations, ces petits plaisirs de débats n'existent pas. Sauf avec les codes de cheats.

Ceux qui vont me dire que les jeux ne pouvant pas répondre ce n'est pas une bonne analogie je leur répondrai que les cheats peuvent faire planter le jeu ou la sauvegarde. C'est en ça que le jeu a le droit de répondre. C'est du tatonnement. Les codes ne fonctionnent pas toujours non plus d'ailleurs.

TL;DR (Too Long, Didn't Read - Trop Long, Pas Lu - Plus communément appelé Conclusion)

Les cheateurs s'amusent tout autant que vous en jouant à une oeuvre modifiée. Laissez-les s'amuser comme ils veulent, et arrêtez de jouer les moralisateurs car la morale dans les jeux vidéos n'existe pas. Chacun tire son plaisir d'où il veut, tant que c'est légal, et le cheat est légal. Et la première partie indique aussi que les cheateurs sont reconnus d'utilité publique pour les fan-oeuvres. Nouveau mot en conclusion, tac t'as vu.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Zerotul
Signaler
Zerotul
Je cite:"Les cheateurs s'amusent tout autant que vous en jouant à une oeuvre modifiée. Laissez-les s'amuser comme ils veulent".
Je suis pas d'accord quand ça pourrit le plaisir des autres en multijoueurs car ceux qui cheatent en solo savent pas jouer et donc cheatent aussi en multi car autrement ils n'ont aucun plaisir à se ramasser tout le temps vu qu'ils n'ont aucune idée des mécanismes d'un jeu. Le cheat tue les jeux (surtout de nos jours ou seul le multi est intéressant...)
KR Nolween
Signaler
KR Nolween
De toute façon c'est ton jeu, tu le fini comme tu veux. C'est pas comme si tu obligeais les haters à utiliser tes codes de triche.
Renkineko
Signaler
Renkineko
Pas forcément, j'ai déjà joué selon les règles alors que d'autres cheataient... Je vois pas le problème, à partir du moment où le cheat n’interagit pas avec les autres : par exemple je suis contre le cheat online, car il y a là une notion d'égalité à respecter. Note que par online j'entends aussi bien par exemple un MMORPG que les leaderboards. Lorsqu'il y a une notion de compétition, il faut une notion de fair-play pour que tout le monde ait sa chance. Mais dans le cas d'un jeu complètement offline, je vois pas le problème à la triche... Si moi je préfère faire un jeu "selon les règles" et qu'un autre prend son pied à le faire en trichant, grand bien lui fasse...

Par contre, c'est sûr que quand tu triches tu peux pas te permettre de faire ta grande gueule après derrière genre "ouais moi j'ai déjà fini le jeu en 5h alors que vous il vous en faut 20 huhu"... Dans cet article je parle principalement de mon cas : je triche pour mon plaisir personnel, pour apprécier une histoire ou pour décoder certaines données, mais je ne triche jamais en ligne et je ne suis pas du genre grande gueule en général (même quand je ne triche pas)... C'est vrai que j'aurais peut-être dû le préciser dans l'article principal.