Édito

Bonjour à tous, bienvenue sur mon troisième blog, celui-ci parlant de jeux vidéo (sans blague, t'es sur gameblog, et tu parles de jeux vidéo... So original...).

Comme indiqué dans la description, au programme, il y aura des tests, des coups de gueule, des coups de coeur, des divagations, et un peu de tout et n'importe quoi qui touche de près ou de loin à ma passion.

J'espère que j'arriverai à vous faire comprendre mes opinions parfois un peu en décalage avec le monde, pouvant paraître de temps en temps complètement axé fan-boy d'une marque (mon naturel compréhensif m'oblige à prendre la défense de tous les studios, sauf les plus indéfendables... N'est-ce pas, EA ? :p ).

Pour information, ce seront surtout des jeux sur console Sony (PSP, PS2, PS3, peut-être PS Vita), à la limite Nintendo (mais ce serait plus du SNES, un peu de NES et peut-être de la Wii [U]), et enfin PC (inconditionnel de Steam, avec un intérêt grandissant pour Desura et surtout les studios indies).

Le ton est donné, comme dirait le plombier : LET'S GO !

Archives

Favoris

Renkineko : Chroniques d'un passionné

Par Renkineko Blog créé le 29/06/12 Mis à jour le 27/04/13 à 18h18

Joueur invétéré depuis ses 5 ans, grammar nazi depuis ses 18, écrivain en herbe depuis ses 21, il n'en fallait pas plus pour vouloir faire un blog sur les jeux vidéos. Au programme : tests, coups de gueule, coups de coeur, et divagations.

Ajouter aux favoris
     
Signaler
Tests

Allez, je pense que ça fait un peu trop longtemps que j'ai laissé le blog à l'abandon. Mais c'est parce que j'étais grave occupé ailleurs, vous en saurez plus le 1er avril si tout se passe bien.

Aujourd'hui, je vais m'attaquer à Ni No Kuni, qui développe chez moi un sentiment extrêmement mitigé. Entre "j'ai l'impression qu'on me prend pour un con", et un "ouais l'ensemble est assez sympa malgré tout", bien que je suis incapable de dire ce qui me plaît tant dans ce jeu. Ah si, ptet le fait que ce soit fait en collaboration avec les studios Ghibli, et ça se voit. Je pense que sans ça, c'est une bouse, mais la magie des graphismes joue en leur faveur.

Histoire

Je vais tenter de resituer rapidement le contexte, car ce jeu a déjà été pas mal testé et étudié, je ferai cours (notez que je parle en VF) : vous êtes Oliver, un gamin d'environ... Quoi... 10 ans ? Allez, même pas. Bref, vous êtes un gamin passionné de mécanique. Vous n'écoutez pas votre mère célibataire et vous testez une voiture artisanale, sauf que la Sorcière Céleste, régnant dans un monde parallèle, sait que vous êtes le "Sauveur" du monde dans lequel elle évolue et qu'elle a décidé de détruire, donc elle défonce par la magie votre voiture, et votre mère vous sauve d'une noyade certaine. Prise d'une attaque curieuse, elle meurt en quelques minutes et vous laisse avec votre culpabilité. Et soudain, un être très moche qui s'appelle Lumi et qui est une fée vous explique l'histoire globale que je viens de dire, et qu'en plus vous êtes un méga magicien qui s'ignore, tout ça. Il vient du monde de la Sorcière Céleste, et les âmes existent dans les deux mondes, aussi sauver l'âme soeur de votre mère dans l'autre monde sauvera peut-être cette dernière dans le monde de base. Soit, admettons. Et là vous allez vivre de merveilleuses aventures pour sauver le monde. Yay. En fait, au final, c'est toujours une histoire de monde à sauver. Bon d'accord, roulez jeunesse, c'est parti.

Gameplay

Le système de jeu ressemble beaucoup à un Pokémon ou plutôt un Jade Cocoon, car les magiciens sont trop fragiles pour combattre d'eux-même, donc vous envoyez des monstres, qu'on appelle "familiers", taper à votre place. Bien sûr, vos familiers peuvent évoluer en une version plus puissante. Le premier reproche que je fais au jeu, c'est que vous mettez beaucoup de temps avant de pouvoir récupérer vos familiers sauvages (les dompter quoi), et c'est un peu frustrant. Bien sûr, faire évoluer votre bestiau le fait retomber au niveau 1, sinon c'est pas vraiment marrant. Et plus vous attendrez pour le faire évoluer, plus puissant il sera au niveau 1 (et par conséquent, les niveaux futurs seront d'autant plus puissants). Chaque espèce a son propre niveau max, ça peut aller du niveau 8 pour des espèces très spécifiques au niveau 99 pour les plus basiques. Les familiers ont une barre d'endurance qui se vide au fur et à mesure du combat, vous obligeant à jongler avec plusieurs d'entre eux ou à revenir au personnage le temps que les barres d'endurance se remplissent à nouveau (c'est relativement rapide mais bon... Je m'en serais passé).

Les capacités des familiers se débloquent à un certain level, et vous pouvez aussi leur apprendre des techniques spécifiques grâce à des objets. Sachant qu'une bestiole ne peut retenir que 8 mouvements max, et qu'elle ne peut avoir que jusqu'à 4 slots pour y insérer ces mouvements... Les capacités sont fixes par espèce. Jusque là, ça reste basique et acceptable.

L'évolution est le point qui me fait le plus tiquer dans ce jeu, en particulier pour les puristes, car c'est un jeu qui ne pourra jamais (à mon goût) être terminé à 100% (heureusement que ce n'est pas demandé pour le trophée platine). En effet, les familiers évoluent toujours selon le même schéma : évolution 1 -> évolution 2 -> évolution 3-1 OU évolution 3-2. Et c'est tout. Le problème vient de cette branche : certains familiers ne peuvent être récupéré qu'en un seul exemplaire de tout le jeu, dans leur première évolution. Du coup, quoi que vous fassiez, il vous manquera une des deux évolutions finales dans votre bestiaire. Et ici, pas de système d'échange comme dans Pokémon pour compléter le bestiaire à fond, non non, tu l'as dans l'os et c'est tout, tu la fermes bien gentiment. Après, pour les non aficionados du 100%, le système fait un peu penser à un Disgaea et c'est sympathique, car ça pousse à booster chaque évolution jusqu'à son niveau max pour avoir la bestiole la plus puissante possible (avec un nombre d'évolution beaucoup plus limité que l'infinité de Disgaea). A noter qu'il y a aussi une dose d'aléatoire dans l'attribution des statistiques à chaque level up et à la récupération de la bête...

Les familiers possèdent généralement un élément de prédilection, parfois un élément craint, et ont tous un signe astrologique : soleil > lune > étoile > soleil. Sachant qu'il y a un quatrième signe, planète, dont on sait pas grand chose (on suppose qu'il surpasse les autres). En somme, ça veut dire qu'en fonction du signe de l'ennemi, il vaut mieux utiliser un signe plus puissant, sans oublier qu'il y a l'élément à prendre en compte (on va pas prendre un ennemi faible à l'eau pour combattre en mer par exemple...), bref c'est un peu le merdier mais comme toujours dans ce genre de jeu. Les éléments sont Physique / Tempête / Feu / Eau / Ténèbres / Sacré.

Ajoutez à ça des systèmes de défenses spécifiques : l'espèce de votre familier peut soit se défendre, soit esquiver, soit se concentrer... La commande Défense réduit considérablement les dégâts et dure assez longtemps, la commande Esquive dure très peu de temps mais lancé au bon moment permet d'annuler toute attaque, et la commande Concentration permet de débloquer une sorte de frénésie où le familier attaque plus fort et plus longtemps... La troisième catégorie sert assez peu face à du gros combat qui fait mal, car il vaut mieux savoir se défendre qu'essayer de se concentrer : pour peu que l'ennemi casse la concentration avec un coup qui vous fait voler, non seulement vous vous serez pris pas mal de dégâts mais en plus votre attaque aura foiré et vous ne pourrez qu'attaquer normalement au lieu de frénétiquement... Toutes ces informations mises bout à bout font qu'il y a assez peu de familiers qui vont correspondre à votre type de jeu et à l'endroit où vous allez... Ce qui est assez frustrant là encore. Heureusement que les familiers high levels permettent de se torcher d'absolument toutes ces considérations et en une attaque vont tout détruire.

Passons aux magiciens, a.k.a. les personnages jouables. Ils ont chacun un type de talent particulier : Oliver va lancer des sorts, l'héroïne va pouvoir apprivoiser les familiers, et le sidekick va pouvoir voler des choses... Le dernier arrivant, en late-game, lancera juste des sorts comme Oliver, mais avec un panel de sort réduit (bref, inutile quoi). Oliver est de loin le plus utile bien sûr, car il a des sorts offensifs, défensifs et de soins. On en arrive à une incohérence sur les premières heures de jeu : les boss se font avec Oliver. Premièrement, à cause du manque de familiers (vous allez passer un long moment à n'en avoir que trop peu), et deuxièmement car les familiers ayant du sort de soin apparaissent un peu trop tard dans le jeu... Et le temps de switcher pour de se soigner ou se protéger, l'ennemi a déjà lancé l'attaque fatale. Une fois les familiers "de soutien" débloqués et les multiples membres de l'équipe présents ça va mieux car on peut se faire soigner par autrui, mais le début est long, long, long. 

Accessoirement, les sorts peuvent être lancés aussi dans la nature, mais à l'exception de quelques sorts, il faut OBLIGATOIREMENT lancer le dialogue concernant ce sort avant de le lancer. Et dans ce dialogue, on vous DIT quel sort lancer. On vous prend pour une tâche. Par exemple, un pont est cassé. Vous pensez pouvoir directement lancer le sort "Pont" permettant de faire poper un pont ? Grave erreur. Il faut d'abord analyser cet endroit, et là Lumi, alias Cap'tain Obvious, vous indique "oh, un pont brisé... Et si tu lançais le sort Pont ?" (Le gras et la couleur sont réellement dans le jeu, histoire qu'en survolant seulement le texte on voit quel sort il faut lancer...). Ce qui retire tout une partie du fun de chercher quel sort va être utile pour telle situation. Oh, tant que je suis au chapitre des sorts : certains sorts ne servent à rien... Mais quand je dis à rien, c'est que vous ne pouvez juste pas les utiliser, ils sont même pas dans la liste... Genre le sort pour se changer en chat, ou le sort "Silence" qu'on récupère à la fin du jeu (et autant le chat je comprends que l'utilité soit limitée, mais le sort Silence est extrêmement utile à mon goût), tout ça se retrouvent dans votre bouquin mais vous pouvez pas les utiliser... Frustrant ? Oui :)

Quêtes annexes

Là on va toucher un point sensible. Il y a 134 quêtes annexes, assez pour satisfaire du passionné de glandage entre deux arcs narratifs. Oui mais c'est des quêtes de débiles. Profondément. En fait non, c'est des quêtes de gamins. Et là, le bât blesse énormément : Toutes les quêtes (sauf les chasses) sont narratives, elles ont été mises en scène, mais elles sont tellement répétitives, tellement prévisibles, et tellement évidentes... Dans ce jeu, vous devez réparer le coeur des gens. Pour ça, vous avez une fiole, et vous devez récupérer la vertue chez quelqu'un qui en a trop et la stocker dans la fiole, pour la donner à celui à qui il en manque (et qui par conséquent a le coeur brisé).

Sur le papier, c'est intéressant, mais il y a deux inconvénients : la première, c'est que vous ne pouvez pas récupérer plus d'une fois la même vertu, vous devez toujours donner la vertu que vous avez dans la fiole avant d'aller en récupérer à nouveau. Frustrant (encore une fois) quand vous devez faire des allers-retours incessants pour une vertu que vous aviez déjà... La seconde chose énervante, c'est le système de jeu. Lorsque vous n'avez pas la vertu, vous ne pouvez pas lancer le sort permettant de lui donner la vertu, ce qui me paraît assez logique. Mais si vous avez la vertu, vous pouvez lancer le sort, et si vous choisissez la mauvaise vertu, ça vous indique "non c'est pas de ça qu'il a besoin". Dans ce cas, si une seule réponse est autorisée, à quoi ça sert de laisser le choix ? Ça casse la dynamique de jeu, les dialogues, bref c'est naze.

Ici encore d'ailleurs pour ces quêtes, la narration ne sert à rien : les dialogues sont si insipides qu'il y a juste à les passer jusqu'à voir l'indice de Lumi en rouge, le lire, et savoir ce qu'il faut faire directement... Les seules quêtes qui m'ont obligé à lire un minimum ce que disait le gars était les quêtes de Derwin (le familiologue) et du vieux riche qui perd son carnet... Tout le reste des quêtes se résume à prendre une vertu indiquée en gras et en rouge et à la donner à la personne qui en manque... Et chaque fois qu'une nouvelle vertu se débloque, on est parti pour 10 personnes à guérir...

Après ça, y a aussi des quêtes de pur farming, et là encore on touche un point négatif concernant ce jeu : ce n'est pas du farm intelligent (si tant est qu'on peut appeler le farm quelque chose d'intelligent). Pour mieux me faire comprendre, je vais faire un comparatif avec Rogue Galaxy : dans Rogue Galaxy, il y avait un système d'alchimie, ou plutôt d'amélioration d'armes. Pour ça, il fallait que l'arme équipée fasse un certain nombre de combats. Le système du jeu faisait qu'on pouvait laisser tourner le jeu avec un élastique faisant le tour des joysticks pour que le personnage court en rond, et les combats s'enchaînaient tout seul, pas besoin d'être derrière l'écran, on pouvait être au taff et laisser le jeu farmer tout seul. A demande bourrine, solution bourrine. Mais voilà, Ni No Kuni fait du farm où on est obligé de rester derrière l'écran. Les combats ne peuvent pas être automatisés : les actions bloquent le temps dans le jeu (choisir l'ennemi, l'écran d'exp à la fin du combat, etc), mais ça à la limite une manette turbo ferait l'affaire. Le vrai hic c'est que les ennemis popent à des endroits précis et sont visibles (un peu comme Magna Carta, ou dans un plus vieux style Mystic Quest, ou dans un style plus récent Tales of Graces F). Tout ça font qu'on est obligé d'être derrière le jeu pour le farm. Et c'est un farm de bâtard, là encore pour faire le jeu à 100%. Car on parle d'objets à trouver sur des ennemis rares, ok, mais en plus ce sont des drops rares. Ou des vols rares. C'est pas du foutage de gueule ? Comment rajouter inutilement de la durée de vie. Pas pour moi, merci... J'ai compté, il y a pour finir l'alchimie à 100% plus de 100 objets rares à trouver sur des ennemis rares... Genre on parle d'une probabilité de tomber sur l'ennemi d'environ 15 mn (à ne chercher que cet ennemi sans faire d'autres combats, même si ces ennemis rares pourraient apparaître dans d'autres groupes d'ennemis, ça dépend vraiment de l'humeur du jeu), et une chance sur cinq d'avoir l'objet en ayant activé la compétence pour avoir des objets rares plus souvent... Les forums pullulent de "ça fait 8h que je cherche de la Kaléidonacre, j'en ai eu à peine 3"... Et d'un coup, le jeu décide de t'en filer 5 en 1h, allez comprendre...

Musiques

Là encore, je suis assez partagé sur les musiques. Ce sont des musiques très Ghibli, qui vont très bien dans un film, qui sont très grandiloquentes, très exhubérantes, mais... Pour un jeu vidéo, j'ai l'impression que ça passe pas super, c'est trop justement. Je préfère les musiques d'ambiance. Mais techniquement je crois pas qu'il y ait à redire sur les musiques...

Graphismes

C'est du Ghibli, rien à redire si ce n'est parfois un gros cafouillage sur le mouvement des lèvres en VOST (j'avais l'impression que parfois le mouvement des lèvres était en rapport avec la VA, soit un sacré décalage...). Les séquences en animé sont très sympathiques, et ça donne tout le cachet au jeu. On a l'impression de voir des Totoros à la place de certaines espèces, ou des Noiraudes, on reconnaît vraiment la patte Ghibli et c'est rafraîchissant. Seul gros point positif sur ce jeu. Car attention, voilà la section qui fait mal.

Bugs

J'ai été sur le cul (heureusement que je joue assis) de voir des bugs de cette envergure. Du bug level Skyrim ou Assassin's Creed 3, avec du partage en couille totale. Voici deux que j'ai eu la présence d'esprit de filmer :

Comme vous pouvez le constater, je pense qu'il y a eu un gros souci sur de l'adressage mémoire ou quoi, car je me retrouve dans la mauvaise map (en dehors de l'entrée de la Nécropole du Néant), mais avec les ennemis et l'emplacement du Marais aux Miasmes. Impossible de bouger, rien. Je précise que c'est du post-game, et que je me suis retrouvé dans cette situation à la fin d'un combat.

Celui-ci j'ai juste utilisé "Porte Dérobée" dans la Tour d'Ivoire, et le pauvre Aerouant a oublié de s'initialiser d'un point de vue mouvement. Au début, il était juste complètement figé, mais lorsque je lui ai parlé pour partir de la Tour, la machine s'est emballée...

A ces deux bugs viennent s'ajouter d'autres conneries du genre les mobs qui apparaissent dans les murs ou les plafonds, les coups spéciaux des ennemis qui ne freezent pas le temps (oui car si un ennemi fait une technique spéciale, l'idée c'est de se défendre avant, et le compte à rebours de défense est censé s'interrompre pendant la cinématique, sinon on serait jamais protégé au moment des dégâts vu qu'il faudrait faire défense PENDANT la cinématique, pas possible), et je dois en oublier quelques-uns...

 

Conclusion

Un jeu qui aurait pu être tellement bien, tellement bon, et qui se retrouve à être un énième J-RPG lassant et robotique. Je comprends qu'il soit destiné aux enfants, mais bien que je n'ai pas perdu mon âme d'enfant, j'ai perdu ma patience d'enfance. Là où ado j'aurais passé des heures à farmer sur FF VIII ou FF VII pour monter tous les persos lvl max, là c'est plus le cas et ça me gave juste de devoir faire 500 allers-retours en attendant qu'un mob veuille bien apparaître pour avoir une infime chance de lui voler/faire droper un objet... Ces petites accumulations, entre les bugs, le farm et le ton vraiment trop enfantin sur les quêtes (avec le côté "je te dis explicitement ce que tu dois faire, et tu peux pas le faire tant que je te l'ai pas dit explicitement, et je répète une troisième fois au cas où... Quatre ? Allez, cinq, parce que c'est toi !") font que ce jeu n'a pas été la révélation espérée. Comparé à un Tales of Graces F qui m'a conquis récemment, y a pas vraiment photo... Le public n'est sans doute pas le même aussi, ça joue. Bref, à conseiller peut-être aux jeunes, et encore... Ou alors, prenez-le en occasion, mais pas en neuf. Pour le platine, comptez environ 80h. Pour l'histoire seule, en prenant son temps, entre 30 et 40h.

Voir aussi

Jeux : 
Ni No Kuni : La Vengeance de la Sorcière Céleste
Plateformes : 
PlayStation 3
Sociétés : 
Level-5
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Monkey King
Signaler
Monkey King
Ahahah le dragon désarticulé :D
DO A BARREL ROLL
Renkineko
Signaler
Renkineko
Je suis d'accord que certains bugs peuvent arriver, mais pour un jeu fait par Level-5 (qui m'ont jamais déçu jusqu'à présent) et qui sont aussi énormes, ça fait un peu flipper. Après, c'est vrai que ces bugs en soit n'étaient pas si grave (à part peut-être celui du Marais aux Miasmes qui était relou car obligé de sortir de la zone pour y retourner), mais voilà ça me fatigue de voir de plus en plus souvent ce genre de bugs. Ou alors ça vient de ma PS3 qui se fait trop vieille et qui arrive plus à faire tourner les jeux comme il faut, car quand j'y réfléchis, entre AC3, Darksiders 1&2, Ni No Kuni... Ça commence à faire beaucoup de jeux... Skyrim j'y ai joué sur PC donc c'est encore autre chose.

Bref, les bugs c'était un peu le bonus en sus :)
Badalamentis
Signaler
Badalamentis
Je l'ai pas trouvé génial non plus, mais pour les bugs faut pas déconner quoi, il peut (et il doit) y en avoir dans tous les jeux mais pour le coup en 50h j'en ai pas vu un seul.