Édito

Bonjour à tous, bienvenue sur mon troisième blog, celui-ci parlant de jeux vidéo (sans blague, t'es sur gameblog, et tu parles de jeux vidéo... So original...).

Comme indiqué dans la description, au programme, il y aura des tests, des coups de gueule, des coups de coeur, des divagations, et un peu de tout et n'importe quoi qui touche de près ou de loin à ma passion.

J'espère que j'arriverai à vous faire comprendre mes opinions parfois un peu en décalage avec le monde, pouvant paraître de temps en temps complètement axé fan-boy d'une marque (mon naturel compréhensif m'oblige à prendre la défense de tous les studios, sauf les plus indéfendables... N'est-ce pas, EA ? :p ).

Pour information, ce seront surtout des jeux sur console Sony (PSP, PS2, PS3, peut-être PS Vita), à la limite Nintendo (mais ce serait plus du SNES, un peu de NES et peut-être de la Wii [U]), et enfin PC (inconditionnel de Steam, avec un intérêt grandissant pour Desura et surtout les studios indies).

Le ton est donné, comme dirait le plombier : LET'S GO !

Archives

Favoris

Renkineko : Chroniques d'un passionné

Par Renkineko Blog créé le 29/06/12 Mis à jour le 27/04/13 à 18h18

Joueur invétéré depuis ses 5 ans, grammar nazi depuis ses 18, écrivain en herbe depuis ses 21, il n'en fallait pas plus pour vouloir faire un blog sur les jeux vidéos. Au programme : tests, coups de gueule, coups de coeur, et divagations.

Ajouter aux favoris
     
Signaler
Tests

NdA : ceci est un article initialement publié sur mon facebook, mais comptant me débarasser du réseau bleu incessamment sous peu, je les sauvegarde (et ça fait une première base d'articles à publier :) ). Initialement paru le 10 avril 2011. Légèrement modifié pour le remettre au goût du jour...

Aujourd'hui, je vais vous écrire une 'tite review sur un jeu qui sera torché à 100% d'ici la semaine prochaine (étant donné qu'il ne me reste "plus qu'à" monter les trois persos lvl 99... Easy, sont déjà 80 x) ). Mais, une fois n'est pas coutume, et car ça mérite le détour, je vais d'abord vous raconter la galère extrême à laquelle j'ai eu droit avant de me le procurer.

Un jour, en ce mois de février de l'an de grâce deux-mille-onze, je reçois une newsletter de la part de micromania. Chose qui ne me sert qu'à vérifier les sorties jeux vidéo de la semaine sur ps3 à vrai dire. Je m'en vais gaiement regarder du coup les sorties, et que vois-je !? Un seul jeu, de type A-RPG, nommé Trinity : Souls of Zill O'll (pour m'épargner une perte de temps énorme, je l'appelerai dorénavant Trinity ^^). Intrigué, je zyeute à droite à gauche sur le net à quoi ressemble la bête, et elle a l'air sympatoche. Ni une ni deux, j'en fais ma prochaine acquisition.

Je vais donc joyeusement, le samedi suivant (la sortie était prévue pour le 10 et j'y suis allé genre le 19...) à Game (rue de la loge). Horreur, ils ne l'ont pas, et quand je leur donne le titre ils me regardent avec des yeux ronds énormes genre O.O

Je ne me démonte pas pour autant et je vais à Game polygone (oui, autant que la carte fidélité serve). Ils ne l'ont pas non plus. J'hésite, mais je me dis que si Micromania en parle dans sa newsletter, ils doivent en avoir en stock. Grave erreur. Je me pointe donc dans le Micromania le plus proche et là ils me disent "olaaaaaa c'est le genre de jeu pas assez de comm' dessus... Vous l'aurez jamais à moins de le commander spécifiquement !". Je leur dis d'aller se faire voir, et je teste la solution de la dernière chance : Ultima. Là encore, un échec cuisant (malgré un faux espoir, il se trouve que j'arrivais juste trop tard : ils avaient vendu le dernier la veille).

Défait, je rentre chez moi tout chafouinou (oui, le héros est triste, apitoyez-vous sur mon sort olilulz). Je me décide à le prendre sur le net. Amazon : uniquement en VA. J'étais persuadé qu'il était en VF. Je le prends sur Ebay finalement, et je l'attends avec impatience. Entre temps, un pote (Hyoga, si tu passes par là, big up) me propose de le réserver sur le Game polygone (ils en ont eu un finalement !). Sauf que le Game annonce cash qu'il est en VA, donc je refuse. Puis j'apprends que mon colis est perdu et que le vendeur ne peut même pas m'en renvoyer car ils n'en ont plus en stock. Je suis remboursé dans la même journée, et le soir même je suis au Game polygone en chouinant "steuplé steuplé di'moi'pa'k'tu l'a d'ja vendu steupléééééééééé f'patapuuuuuuuuute !" -> un nouveau fail, encore une fois vendu la veille. D'autant que le vendeur Ebay me confirme que finalement il s'est trompé dans la description et qu'il est bien en version anglaise... Il n'a pas été traduit.

Les cinématiques effet "parchemin" (et trois méchants récurrents)Bref, du coup je l'ai commandé sur play-asia et tout le monde est heureux, mais le tout m'aura pris 3 semaines. Ce fut une lutte acharné, mais je peux enfin lancer la bête. Première réaction que j'avais déjà eu face à la démo jouable : "ouah, les cinématiques sont sympa mais chelou mais sympa". Ouais, ils ont mis un pseudo-effet de papyrus/parchemin en arrière-plan des cinématiques, ce qui fait qu'on sait pas trop si le héros est stylisé ou juste pixellisé en fait.

Bref, premiers instants de jeux, c'est beau, c'est jouissif, ça répond bien, et le grand méchant est un méchant comme on les aime (il ne parle pas, il agit). Du coup, il y a peut-être un intérêt à ce que je vous indique le synopsis.

Vous incarnez Areus, demi-elfe de votre état, détesté à cause de votre race par les humains ET les elfes. Vous êtes le fils du Prince de Lumière Lugh, lui-même fils de l'Empereur de Dyneskal (AKA genre la méga puissance qui contrôle presque tout le continent) Balor. Un nom qui transpire l'awesomesauce impériale, hein ? Sauf que Balor a un chancelier, comme tout bon chef d'Etat qui se respecte, et que ce con de Zofor (le chancelier, pourquoi ils ont toujours un nom avec un f au milieu et un r à la fin ? Zofor, Jafar...) a eu une jolie prophétie sympatique à votre égard (votre = Areus hein, suivez bon sang !). Il a prédit que l'Empereur serait tué par son petit-fils. Sans se faire prier, l'empereur assassine sa fille enceinte, et apprend que son petit coquin de fils a eu un enfant pas très très légal avec une elfe ! Grosse attaque. Mort du Prince qui a osé prendre les armes contre son père. Je vous fais la scène pour vous indiquer la force de Balor (et je vous rajoute la vidéo aussi tiens pour la peine, par contre elle est en jap') :

* Champ de bataille, le Prince a genre 4 carreaux d'arbalète planté dans le dos, il sauve in extremis sa p'tite famille des armes d'un vilain soldat, et là l'empereur arrive alors que Lugh est face contre terre, à bout de force. Le papa prend la parole :*

- Farewell, son...

* Papynet plante son épée lentement et inexorablement dans son fils, fin de la cinématique*

LA ON A DU MECHANT QUI DEBOITE ! :) Bref, inutile de dire que le but du jeu c'est de vous venger. Areus est donc devenu un combattant d'une arène très renommée, et avec son pote Dorado (qui me fait beaucoup penser à Wakka de FFX) ils sont la fierté de leur maître. Bon, je vais pas vous raconter tout le jeu, ce serait trop long, d'autant qu'on va VRAIMENT de rebondissements en rebondissements. Pour vous donner une idée, le premier chapitre correspond à la première idée qu'on se fait de ce qu'on va devoir faire sur TOUT le jeu. En comptant un peu de quête secondaire pour la forme, on arrive à un premier chapitre qui dure 30h... Soit deux fois plus de temps que pas mal de jeux récents dans leur totalité ^^"

La durée de vie est assez énorme, surtout si on veut débloquer toutes les entrées du journal de bord. Les quêtes secondaires y sont répertoriées (il faut savoir que c'est un jeu qui se fait entièrement en terme de quêtes, et elles sont en trois catégories : rouges - en rapport avec l'histoire ; vert clair - en rapport avec le background du monde ; vert foncé - Karamazoff, aucun lien, fils unique ; donc on va dire que rouge c'est les quêtes primaires ou histoire, vert clair les quêtes secondaires, et vert foncé les quêtes tertiaires...) et permettent de mieux comprendre le monde dans lequel on évolue.

Le système de combat est très basique : rond j'attaque, carré j'attaque, triangle j'attaque, et croix je saute. Basique, mais efficace ! On peut switcher avec deux sets d'attaques qu'on a prédéfini (et qu'on peut changer à volonté même durant les combats). Les skills s'achètent et sont upgradables sur deux niveaux (on les récupère niveau 1 et ils vont jusqu'au niveau 3 donc) avec des SP qui sont communs à l'équipe. Autant dire qu'on a pas intérêt à se chier sur les skills qu'on monte au début du jeu ^^'

Les skills interragissent avec l'environnement en général (si tu lances une boule de feu dans du gaz, ça va exploser, sur du bois ça va crâmer, si tu fais un sort de glace sur de l'eau, ça va geler et les ennemis avec...). On peut enchaîner les skills et on peut même enchaîner les skills ENTRE les persos (pas au début certes, mais quand on débloque le truc ça devient vraiment jouissif)... Faut le vivre, mais ça permet de faire des combos super long si on sait bien se démerder. Accessoirement on a aussi deux attaques ultimes : une première avec une jauge qui se remplit au fur n'à mesure des coups qu'on donne, et une seconde qui permet de finir un gros ennemi avec une attaque un peu stylisée...

Le reste du jeu (les villes) se fait en aventure textuelle : on a un "menu" avec une liste d'endroit où on peut aller, (genre "guilde des aventuriers", "échoppe", "taverne"...) et selon où l'on va on peut intéragir avec des gens, toujours de façon textuel (genre dans la taverne, on pourra parler avec "aventuriers", "hommes curieux", "pochtron et patron", etc). C'est assez déroutant, mais ça fait gagner un certain temps.

Niveau quêtes secondaires, le jeu est bien fourni (je n'ai pas de quoi les compter mais à vue de pif doit y en avoir une bonne soixantaine facile), les quêtes tertiaires ne comptent pas car constamment en renouvellement et en random (chose que je n'ai pas compris au début du jeu, ce qui m'a fait perdre un peu de temps car j'essayais de toutes les faire xD).

Niveau bestiaire, on pourrait s'attendre à une certaine redondance : les ennemis sont par "pack" (t'as le squelette, le chevalier squelette, le soldat squelette, l'archer squelette... Pareil pour les gobelins : normal, archer, combattant, seigneur...), mais leurs niveaux s'adaptent au niveau de la quête en cours, ce qui fait qu'ils sont parfois tendu à combattre alors que dans une autre quête on est entré comme dans du beurre. De plus, il y a certains monstres "élite" qui permettent de foutre en l'air toutes les stratégies habituelles car leurs points faibles ne sont pas les mêmes que leurs homologues habituels.

En parlant de point faible, parlons d'éléments. Le héros manipule le feu, la glace et l'ombre. Dagda (le bourrin/comique de l'histoire) manipule la foudre, le feu et le sacré. Et enfin Selene (la touche féminine du jeu qui permet de cheater comme pas permis grâce à ses skills de mouvements de ouf ^^) gère la glace, la foudre (très légère dose) et la lune. Et c'est là le problème : là où Areus et Dagda vont avoir deux skills de leur dernier élément (considérés comme éléments de oufzor hein, bien que les skills de Dagda soient pas vraiment intéressants mais ça osef c'est selon notre style de jeu) Selene va se taper qu'un seul skill de lune, qui plus est ce skill pompera de la vie sur les équipiers. Déjà qu'à la base elle est pas très puissante... Si en plus vous nous foutez des handicaps comme ça ! Du coup parfois, sur un monstre élite, on se retrouve à attendre trente ans que sa vie descende car il a comme seule faiblesse la lune ! =_=

Mais parlons de cheat ! Il se trouve que dans ce jeu, il y a un avantage énorme, je ne sais pas s'il était prévu par les programmeurs, mais on peut avancer vraiment très vite grâce à ça : Selene possède la faculté d'esquiver au milieu d'un saut, en plus d'avoir le double saut (contrairement aux autres qui ne peuvent sauter qu'une fois). Ce qui est intéressant, c'est qu'on peut enchaîner trois skills dans le jeu, et que cette chaîne est réinitialisée à chaque esquive (pour Selene j'entends). Un de ses skill est un coup de pied en l'air. On peut donc se retrouver à faire le schéma suivant :

Double saut -> skill cheat -> autre skill -> skill cheat -> esquive (une seule fois) -> skill cheat -> autre skill -> skill cheat -> esquive (etc... Remplacez skill cheat par coup de pied qui fait monter ou coup tourbillon qui fait avancer :D )

Nous faisant atteindre des sommets pas vraiment prévus par le jeu. Dans le même genre, un autre skill (un coup qui tournicote et avance en même temps) permet de lui faire avancer un peu plus du double de ce que serait ses saut de base. En remplaçant les coups de pieds par ce skill, on peut du coup traverser des gouffres gigantesques et donc couper grave les maps ! :) C'est le genre de p'tit truc que j'affectionne dans les jeux ^^

Niveau petit à côté, il y a l'arène (permet de récupérer parfois de bons objets rapidement), un casino (blackjack et "coffre magique" où il faut arrêter un curseur dans une zone précise pour doubler ou tripler sa mise au risque de tout perdre, sachant que le curseur a un temps de latence et que certaines zones divisent la mise...), et un labyrinthe qui reprend une grande partie des maps du jeu avec des monstres plus ou moins puissants dedans (tous les donjons ont 5 zones, sauf un qui en a 10, et ce labyrinthe qui en a ... 50 avec un boss élite (oui oui, un boss, pas un monstre) à la fin de chaque "partie", entendez "donjon", donc toutes les cinq maps quoi). Notons un effort dans quelques donjons pour rendre le tout un peu moins monotone (des pseudos énigmes quoi... genre faut appuyer sur un bouton pour emprunter un couloir alors que ça rend l'autre impraticable, ou activer telle sphère pour faire tourner la pièce et dégager la sortie...)

Bref. Parlons musique maintenant : les musiques ne cassent pas trois pattes à un canard, même si quelques unes sortent du lot. Il y a une trentaine de chansons à l'ost, écoutable dans la galerie du jeu. Le genre d'ost qu'on va download, mais pas acheter.

Bon, j'ai parlé scénar, gameplay, son, graphisme (rien à redire à part que c'est choli si ce n'est l'impression chelou lorsqu'on zyeute les cinématiques en parchemins ^^). Je crois bien que j'ai tout dit... Dans tous les cas, si vous n'êtes pas rebutés par l'anglais (il reste très accessible, à la manière d'un Disgaea de l'ancienne époque) et qu'un jour vous croisez cette perle en magasin, prenez-le, car il vaut largement son prix.

Voir aussi

Jeux : 
Trinity : Souls of Zill'Oll
Plateformes : 
PlayStation 3
Sociétés : 
Omega Force, Tecmo Koei Holdings
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires