RedWark's corner

Par Redwark Blog créé le 01/08/10 Mis à jour le 01/11/10 à 11h49

Je profite de cet espace pour donner mes impressions sur toutes les petites choses qui retiennent mon attention... Bouquins, livres, et surtout jeux sont au programme !

Ajouter aux favoris
Signaler
Lu (Littérature)

La vie devant soi, écrit par Romain Gary (sous le pseudonyme de Émile Ajar, ce qui lui a permis d'obtenir 2 fois le prix Goncourt, ce qui est normalement impossible) en 1975, est un roman parlant de la relation entre un enfant arabe et sa mère-nourrice juive.

Ce livre a un style très déstabilisant au départ puisqu'il est écrit par Momo, l'enfant qui raconte son histoire, et que celui-ci a de sérieux problèmes de vocabulaire et de dyslexie. Néanmois, la situation atypique et tragique attache tout de suite, grâce à la façon candide de raconter la situation terrible de Momo.

Ce livre est très abordable et agréable, malgré son synopsis malgré tout grave et terriblement réaliste. Les thèmes abordés (opposition religion juive/musulmane, le sort des péripathéticiennes qui se "défendent", la sénilité et son impact sur les proches)  pousse le lecteur à se poser des questions sur des thèmes finalement de première actualité, malgré le quart de siècle de l'oeuvre ! Bref, je recommande, entre 2 sessions de jeu !

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Redwark
Signaler
Redwark
Je réalise aussi qu'au collège ça m'aurait fait chi*r comme bouquin, rien que pour le principe d'avoir des livres imposés. ^^ Mais là à lire pour soi c'était bien cool.

Et on m'a déjà parlé en bien des Promesses de l'Aube, je vais donc me le lire un de ces 4 ! Merci Latoun pour les encouragements ! :)
Latoun64
Signaler
Latoun64
Sympa, cet article, le sujet est intéressant. Perso, je n'ai pas vraiment accroché au parti-pris de raconter l'histoire par Momo, même si c'est peut-être aussi ce qui fait le charme du roman, qui reste assez beau dans l'ensemble. En tout cas, j'ai préféré La Promesse de l'Aube de Romain Gary, que j'ai lui trouvé génial.

En espérant que tu parles encore de livres sur ton blog ;).
Slaanesh
Signaler
Slaanesh
J'avais lu ce livre au collège, et j'avais pas du tout accroché. Pour tout dire je crois bien que c'est le livre le plus soporifique que j'ai jamais lu. Même un Zola ne me semblait pas aussi ennuyeux. Bon après, mon trip à cette époque c'était plus le genre héroïc-fantasy ou science-fiction. Les bonnes vieilles fables sociales, ça me passait un peu au dessus. :/

Archives

Catégories

Favoris