Le Blog de Rasrey

Le Blog de Rasrey

Par Rasrey Blog créé le 19/06/12 Mis à jour le 28/09/14 à 16h11

Ce blog n'a pas encore de but bien précis ! J'écrirai ce qui me passe par la tête, et lorsqu'enfin j'aurai une ligne directrice, ce petit texte de présentation aura une utilité.

Ajouter aux favoris
Signaler
Animés japonais (BD-Manga-Comics)

...Hey !

La saison des animes de l'été 2014 s'achève, et on peut dire sans trembler du genou qu'elle a été la meilleure depuis un moment. Cette fois-ci, j'ai suivi 14 animes, dont 2 issus de la saison précédente (et qui se sont terminés en été, donc). J'ai décidé d'en faire un petit classement ! Bien évidemment, c'est très subjectif, il ne s'agit là que d'impressions personnelles. Mais, étant un peu touche-à-tout en matière d'animes, je pense qu'il y en a pour tous les goûts. Enjoy !

 

14ème place : Shirogane no Ishi : Argevollen

(24 épisodes, en cours)

Je ne vais pas trop m'étendre sur celui-ci, comme le justifie sa place dans ce classement. Je pense pouvoir dire sans trop me mouiller que cet anime de mécha est... mauvais. Tout du moins, mal mené. C'est un format long (en plus), donc il n'en est qu'à sa moitié, mais je n'ai pas l'intention de le pousuivre pendant la prochaine saison. Les derniers épisodes étaient moins ennuyeux que les premiers, mais j'estime que ça me pompe mon temps plus qu'autre chose. Pourtant je ne suis pas du genre difficile. Sauf que quand au bout de 12 épisodes on se rend compte que l'on n'est pas plus enthousiasmé qu'au second épisode (passé le premier qui enthousiasme toujours donc, surprise oblige), même quelqu'un comme moi se dit que ça ne vaut pas le coup. Je ne le conseille à personne en particulier, sauf peut-être aux fans inconditionnels d'animes de mécha, mais je tiens à mettre en garde même ces personnes : Shirogane no Ishi : Argevollen est très très moyen, il y a sans doute d'autres oeuvres plus croustillantes à vous mettre sous la dent.

 

13ème place : Glasslip

(13 épisodes, terminé)

Dernier né des gars de chez P.A. Works, les auteurs de l'excellent Nagi no Asukara. Glasslip partage d'ailleurs avec ce dernier son (ses) genre : Slice of Life, et Romance (et "Supernatural" aussi, me glisse myanimelist, mais je ne suis pas vraiment d'accord...). Malheureusement pour Glasslip, la comparaison s'arrête là. Ça peut surprendre, mais sur ce coup, P.A. Works s'est bel et bien viandé. Ceux qui attendaient le successeur spirituel de Nagi no Asukara sont allés se rhabiller au bout de quelques épisodes seulement : Glasslip ne possède pas le quart du dixième de la profondeur et de la beauté de Nagi no Asukara. Au bout de 13 épisodes, je suis incapable de raconter concrètement ce que j'ai regardé. Y'a aucune ligne directrice. Jamais. On ne sait jamais où ça se dirige. Les personnages sont sympathiques mais calqués sur des stéréotypes vus et revus (comme souvent il faut dire, mais là c'est particulièrement mal dissimulé). Le côté Romance est ridicule, il ne faut surtout pas regarder cet anime pour ça. Pas plus pour le côté Supernaturel donc, car comme je le disais, je n'aurais même pas rangé l'anime dans cette catégorie. Avoir des visions du futur inutiles et très étranges, et ne jamais comprendre d'où ça vient, ça ne fait pas de Glasslip un anime typé Supernaturel (si ?). Bref... La plupart des personnes qui l'ont regardé s'accordent à peu près tous pour dire que c'était une perte de temps. La plupart ont dû persister un peu pour regarder un épisode chaque semaine (si vous vous demandez pourquoi, c'est simplement parce que pour beaucoup de personnes, abandonner un anime est très frustrant. Il faut vraiment qu'il soit très très mauvais pour qu'elles se décident à lâcher l'affaire). Voilà voilà. Restez loin de ce faux pas du studio P.A. Works, c'est très loin d'être représentatif du talent de ces bougres.

 

12ème place : Captain Earth

(25 épisodes, terminé)

Un des deux leftover de la saison précédente (le prochain est juste en-dessous !). Un autre anime de mécha, mais lui aussi très moyen. Ceci dit, il ne m'a pas déplu. En revanche, il a épuisé beaucoup de monde, et je peux le comprendre. Il souffre du même problème que Shirogane ni Ishi : Argevollen, en un peu moins prononcé selon moi : une première moitié ennuyeuse et mal goupillée. Mais j'ai regardé jusqu'au bout, et ça n'a pas été particulièrement difficile, parce qu'honnêtement il se laisse suivre. Déjà, il est extrêmement beau (pas très surprenant, avec Bones derrière les fourneaux). Les personnages ne sont pas originaux, là non plus, mais ils sont agréables. L'histoire est artificiellement complexe (comprenez par là qu'elle ne l'est pas, il y a juste beaucoup de termes qui nous tombent dessus sans qu'on en sache la signification pour un moment donné), et devient maladroitement drôle par moments. Maladroitement car Captain Earth n'est pas un anime de comédie, il se veut sérieux mais tout de même orienté vers une clientèle relativement jeune... Comme en atteste l'âge des protagonistes (ben oui, normalement à 15 ans t'es pas habilité à conduire une machine aussi complexe qu'un mécha). Bref, Captain Earth ne vole jamais bien haut mais ne s'écrase jamais. Ce n'est pas un désastre. Je le conseille aux fans d'animes de Mécha qui souhaitent passer un bon moment (sans plus, vous aurez compris que Captain Earth n'est pas la révélation du siècle).

 

11ème place : Mahouka Koukou no Rettosei

(26 épisodes, terminé)

Tiré d'un visual novel très célèbre et très apprécié, nous avons donc ici affaire à son adaptation sur les écrans de télévision (japonaise, et ça en restera là). C'est l'un des rares animes pour lesquels je vais à contre courant : beaucoup l'ont apprécié, moi pas. Pour commencer, contrairement à ce que prétendaient certains fans de l'oeuvre originale au lancement de l'anime, il n'a pas du tout réussi à rivaliser avec Shingeki no Kyojin, ou même Sword Art Online. Il n'a pas tant gagné en popularité. C'est un bon anime, et je pense sincèrement qu'il est susceptible de plaire à beaucoup de monde (comme aux fans de SAO, parce que même si ça ne se passe pas dans un MMO, c'est dans la même veine d'animes, c'est un shônen destiné au même public), mais il est très loin d'être dantesque, et possède pas mal de côtés qui m'ont agacé. Lesquels, dites-vous ? Voilà les plus importants :

> Son côté incestueux. Bon, j'exagère un chouilla, le mot est fort. Disons la romance qui règne entre Tatsuya (le héros) et sa frangine. C'est quelque chose qui m'a toujours extrêmement déplu, mais qui a tendance à se répandre ces temps-ci, malheureusement. Pour en revenir à SAO, on avait là aussi affaire à la frangine qui en pinçait pour son cher onii-san. Pareil ici, sauf que Tatsuya ne lui fiche pas un vent d'emblée comme Kirito avait eu le bon goût de faire. Bon, malice mise à part, les scènes de romance entre frère et soeur me mettent mal à l'aise comme jamais et je suis bien content d'être seul devant mon écran quand j'ai affaire à ça. Je ne sais pas ce qui séduit certains japonais là-dedans, je ne le comprends pas, et je ne le comprendrai jamais. Je sais que la divergence des cultures peut créer des quiproquo de ce genre, mais le fait est que d'habitude je me sens plutôt proche de la culture japonaise.

> Le côté protagonistes = dieux. Certes, j'aime voir mes héros en badass défoncer tous les méchants qui se dressent sur leur chemin, mais à dose raisonnable. Il faut aussi un peu de challenge, parfois. Dans MKnR, il n'y en a pas. Tout particulièrement pour Jésus Tatsuya. Il n'a pas d'ennemis. Seulement des cibles. Si ça se limitait à ça, j'en serais heureux, mais pensez-vous, c'est bien pareil pour tous (la plupart, disons) les membres de l'Académie où il se trouve. Ils sont almighty comparés aux autres gugus des autres écoles de magie, et parfois ça en devient juste exaspérant. Ils ont constamment la classe. Ça m'énerve.

> Son esthétisme. Très propre, et soigné, pas de soucis hein. Et l'animation n'est pas en deça, je l'ai trouvé plutôt bien. C'est juste que c'est un style qui me plaît moyennement. Mes excuses au Character designer.

Voilà voilà. Notez que, presque comme d'habitude, les fans du Visual Novel crient de toute leur force que l'oeuvre originale est trente-six mille fois meilleure que l'anime, même si ce dernier est loin d'être raté. Libre à vous de vous intéresser à l'un où à l'autre, mais sachez donc que le Visuel Novel semble être de bien meilleure qualité, scénaristiquement parlant.

 

10ème place : Tokyo ESP

(12 épisodes, terminé)

 Je n'ai pas grand chose à dire sur Tokyo ESP. Situé entre le bon et le moyen, c'est un anime d'action/supernaturel de plutôt bonne facture et qui se laisse suivre. Le background est un minimum fouillé, les personnages un minimum travaillés, et esthétiquement ça tient la route. Rien n'est transcendant comme rien n'est significativement mauvais, dans Tokyo ESP. L'animation est un peu décevante sur la globalité, mais ça reste potable. Pour être très honnête, Tokyo ESP n'a pas énormément plu aux gens, mais je reste persuadé que pas mal de personnes comme moi ont trouvé agréable d'en voir un épisode chaque semaine. Je ne le recommande pas à une tranche de personnes en particulier. Si vous n'êtes pas réfractaire au genre action/supernaturel, il peut vous divertir convenablement. Désolé pour à peu près toutes les personnes qui sont fans d'animes japonais, mais oui, j'ai quand même préféré Tokyo ESP à Mahouka Koukou no Rettosei. Ne serait-ce que parce que dans Tokyo ESP, les protagonistes se font défoncer parfois. Même souvent. Quasiment tout le temps, en fait.

______________________________________________________________________________

A partir de là, cette saison ayant été particulièrement prolifique en bons produits, tous les animes peuvent être considérés comme excellents, et méritent votre attention. Leur classement est donc accessoire et seulement basé sur un ressenti personnel.

9ème place : Kuroshitsuji : Book of Circus

(10 épisodes, terminé)

Et oui. 10 épisodes seulement pour le retour tant attendu de Black Butler, après une deuxième saison qui est à effacer de nos mémoires. Âmes sensibles s'abstenir, l'auteur de Kuroshitsuji est allé fouiller loin dans les horreurs pour bâtir l'arc Book of Circus, j'en veux pour preuve le dénouement de cette excellente saison qui ne manque pas de nous rappeler que tous les hommes sont, par nature, égoïstes (ou d'autres choses profondes dans ce genre-là). Bref, cette adaptation de l'arc tant apprécié du manga original ne fait point du tout honte à ce dernier, et vous n'avez aucune excuse pour ne pas vous y jeter si vous appréciez Black Butler. Pourquoi la 9ème place seulement ? Parce que l'enquête menée pendant cette saison n'est en elle-même n'est pas très intéressante. C'est l'univers et les personnages de Black Butler qui, comme d'habitude, donnent goût au reste. Le prochain arc de Kuroshitsuji, Book of Murder, ne sera pas adapté sous forme de série mais d'OAV, n'en déplaisent à certains. Dans tous les cas, c'est à ne pas manquer.

 

8ème place : Free! : Eternal Summer

(13 épisodes, terminé)

Qu'il est bon de revoir enfin les personnages de Free!, dans une deuxième saison riche en remises en question ! Pour ceux qui ne connaissent pas, Free! est un anime typé Slice of Life/Comedy/Sport (Natation), qui a la particularité de justement beaucoup plus miser sur son côté Slice of Life. La natation est aussi très présente hein, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Mais il y a bien davantage de scènes de dialogues entre les personnages dans telle ou telle situation que de scènes sportives. Pas de compétition qui dure 30 épisodes comme dans Kuroko no Basket, les courses sont toujours très vite expédiées, et tout particulièrement dans cette deuxième saison (ce qui ne les empêche pas d'être géniales). Cette dernière reste d'ailleurs dans la même lignée que la première, nous suivons le club de natation d'Iwatobi et ses quatre joyeux lurons. Ils doivent cette fois-ci décider que faire de leur avenir, et comme tout le monde le sait, ce n'est pas toujours une mince affaire. Le principal nouveau personnage, Sousuke, est fantastique et ne ressemble en rien aux protagonistes déjà présents. Avec son sombre passé sportif, il apporte un brin de sérieux à Free! qui n'est pas pour déplaire. On découvre son histoire vers la fin de la saison, et elle est sincèrement très triste, surtout si vous êtes familier avec le sport et la compétition de manière générale. Bref, Free! est aussi connu pour plaire aux filles, pour des raisons évidentes (un genre de ecchi inversé, mais sans rien de salace là-dedans évidemment, Free! n'est pas ce genre d'anime). C'est d'ailleurs de là que viennent les rumeurs selon lesquelles cet anime serait un shounen-ai, mais croyez-moi il n'en est rien. Amitié, Sport, Avenir, Comédie, c'est tout ce dont il s'agit. Ah, et j'ai oublié de préciser que Free!, la première comme la deuxième saison, est un exemple de ce que devrait être un anime en terme d'animation (et d'esthétique, mais c'est autre chose). Il est réellement magnifique à regarder.

 

7ème place : Akame ga Kill!

(24 épisodes, en cours)

Là encore, une adaptation d'un célèbre manga. Très honnêtement, personne ne doutait que cet anime allait plaire, et pour cause. C'est un shounen comme on les aime. Pour ceux qui se posent la question, ça se rapproche plus d'un One Piece que d'un Bleach (toutes proportions gardées, hein, Akame ga Kill! n'a pas la grandeur de One Piece). Tout est prétexte à faire de la comédie et du fight. Mais Akame ga Kill! est bien plus axé horreur que les shounens habituels, dans le sens où la mort de certains personnages ne manquera pas vous surprendre. C'est un cocktail de combats et de bonne humeur qui se laisse savourer sans modération. Personnellement, je ne pensais pas que Akame ga Kill! me plairait autant. Je m'attendais à un shounen au contexte foireux, agrémenté de scènes ecchi par-ci par-là et de combats très convenus, mais ce n'est guère le cas. Pas d'ecchi, des combats très funs, et un contexte... Bon. Un contexte moyen pour le moment, mais l'anime n'en est qu'à son douze ou treizième épisode. Pour un manga de ce genre, il faut habituellement bien davantage de temps pour que le background se développe correctement. Et il ne fait aucun doute qu'Akame ga Kill! aura droit une seconde saison après la fin de la première.

 

6ème place : Sword Art Online 2

(24 épisodes, en cours)

Yay ! La suite tant attendue de l'anime qui aura presque créé un nouveau genre de lui-même (le genre MMO) : Sword Art Online ! Les fans du visual novel disent que cet arc de l'oeuvre est bien meilleur que le précédent (Alfheim Online), et effectivement il semblerait que ce soit le cas. Plongé dans un MMOFPS, Kirito doit cette fois-ci enquêter sur l'identité d'un individu qui arrive à tuer réellement les personnes au sein même du jeu. Le changement d'atmosphère est très agréable, les cleins d'oeil aux MMO fourmillent encore une fois, et c'est un véritable plaisir pour ceux qui aiment. Pour ce qui est de l'histoire, elle a commencé de manière assez lente. Les choses se sont accélérées passé quelques épisodes, et nous sommes actuellement dans le feu de l'action, tout en espérant qu'on le restera longtemps. J'adhère toujours autant au principe du couplage anime/MMO, et l'intrigue d'SAO est suffisamment bien amenée pour rendre le tout très appréciable. L'anime n'est évidemment pas dénué de défauts, mais ils diffèrent selon la personne. Pour ma part, c'est le côté aimant-à-gonzesses de Kirito qui m'agace un peu. Comme s'il n'avait pas déjà assez de prétendantes, j'ai bien l'impression qu'il va falloir en ajouter une autre à la liste (où figurent Asuna, sa frangine, et deux autres nanas). Ce désagréable petit côté Harem est la seule chose que je reproche à SAO. Fort heureusement, il se concentre bien davantage sur l'action et l'intrigue que sur la romance, qui est complètement en retrait dans cette deuxième saison.

 

5ème place : Tokyo Ghoul

(12 épisodes, terminé)

Je ne suis pas très anime d'horreur à la base, mais là, je m'incline. Tokyo Ghoul est sans conteste un anime de qualité, comme on en voit rarement. En revanche, les fans de l'oeuvre originale (un manga) ne cessent de maudire le Studio Pierrot pour cette adaptation qu'ils jugent horriblement décevante, à cause de la censure et des multiples scènes passées sous silence. Et oui, il semblerait que, vis-à-vis du manga, l'anime ait rushé comme un déjanté. Lorsque comme moi vous ne connaissez pas l'oeuvre originale, ça ne se ressent pas particulièrement, rassurez-vous. En d'autres mots, pour apprécier pleinement cette bombe de Tokyo Ghoul, il vaut mieux pour vous que vous n'ayez pas lu le manga. Sinon, comme toujours, vous finirez déçus. Autrement, vous serez enchantés, je peux vous le garantir. Jetez-vous dessus, ça vaut le coup. Malgré l'acharnement des fans de l'oeuvre originale à descendre cette adaptation animée, Tokyo Ghoul a quand même obtenu un joli 8/10 sur myanimelist. Une deuxième saison est d'ailleurs sur les chantiers. Le massacre continue pour les fans de la version papier, le bonheur se poursuit pour les autres !

 

4ème place : Ao Haru Ride

(12 épisodes, terminé)

Comme Tokyo Ghoul, Ao Haru Ride est à l'origine un manga, sauf que cette fois l'adaptation animée a plu à tout le monde, aux fans comme à ceux qui le sont progressivement devenus. Bon, alors... Des shojos, y'en a beaucoup. Tellement que maintenant ils se ressemblent un peu tous à mes yeux. Donc quand y'a une perle de ce genre qui débarque, forcément, elle ne passe pas inaperçue. Étant un inconditionnel fan de Toradora!, je me suis dit que celui-là pouvait me plaire aussi, et je n'avais pas tort. Très drôle, très émouvant, très beau, Ao Haru Ride se tient très haut sur l'échelle des animes de romance, et on ne peut qu'espérer qu'une seconde saison débarquera très bientôt. Je n'ai pas débuté Ao Haru Ride en début de saison, en même temps que les autres, mais beaucoup plus tard, il y a une semaine environ. Je l'ai dévoré en deux/trois jours. Et ça ne m'arrive pas souvent. Donc avis à ceux qui aiment les animes de Romance : ne pas manquer celui-ci ! Un peu cul-cul sur les bords, mais il vaut le coup, promis !

 

3ème place : Barakamon

(12 épisodes, terminé)

Voilà. C'est à ça que devraient ressembler tous les animes exclusivement concentrés sur la Comédie. Ce n'est pas compliqué, pourtant ! Bon, si, un peu, j'avoue. Plus sérieusement, Barakamon est un anime fantastique, que je conseille à tout le monde. C'est la garantie de passer de très bons moments. Les personnages sont haut en couleurs, les situations très amusantes, et le côté esthétique est à couper le souffle. Je n'ai pas besoin d'en dire davantage. La simplicité de Barakamon est inversement proportionnelle à sa qualité, c'est un must pour tout fan d'animes. Et les autres aussi.

 

2ème place : Aldnoah.Zero

(12 épisodes, terminé)

L'anime s'est terminé il y a une bonne semaine maintenant, mais à l'heure où j'écris ces lignes, je suis toujours bouche-bée. Aldnoah.Zero, c'est la preuve irréfutable que les animes de mécha d'aujourd'hui peuvent encore rivaliser avec ceux d'antan. Aldnoah.Zero, c'est la preuve qu'il n'y a pas besoin de faire la course à "qui aura le mécha le plus sophistiqué et le plus classieux" pour émerveiller les fans. Ben oui, le héros ne se sert que d'un mécha très basique et construit en séries, et pourtant il fait des miracles. Parce qu'il en a dans la caboche. Parce qu'il ne se morfond pas dès qu'un camarade passe l'arme à gauche et sait mettre ses émotions de côté le temps de la bataille. Bon, Inaho (le héros) a un peu toujours ses émotions de côté en fait, mais c'est pas grave on l'aime quand même. L'anime est extraordinairement bien fichu, autant dans l'histoire que dans l'animation, et aussi et surtout dans sa bande-son, composée par le demi-dieu qui s'est occupé des musiques de Shingeki no Kyojin et Guilty Crown. Pour les fans de mécha, Aldnoah.Zero est une bénédiction et est à ne manquer sous aucun prétexte. Pour les autres, je suis certain qu'il peut vous plaire. Même sans les méchas, Aldnoah.Zero aurait été incroyable. Ce n'est pas les robots, le secret de son succès. Loin de là.

 

1ère place : Zankyou no Terror

(11 épisodes, terminé)

Prenez l'émerveillement que m'ont procuré les 8 animes au-dessus, multipliez-le par soixante-douze, ajoutez-y le triple de sa valeur, et vous vous approcherez tout doucement de ce que j'ai ressenti à l'égard du merveilleux thriller Zankyou no Terror. C'était pas simple, y'a qu'à lire ce que je pense des animes ci-dessus, mais il a réussi à thruster tout le monde et à s'emparer de la première place sans qu'il n'y ait l'ombre d'un doute dans ma tête. Dans la veine d'un Death Note ou d'un Higashi no Eden, ZnT vous tiendra en haleine du début à la fin et sans fausse note. Le long de ses 11 épisodes, il réalise un parfait sans faute, et devient l'un des meilleurs animes jamais créés. Tout est bluffant dans cet anime. Les panoramas, les personnages, l'animation, tout ce que vous voulez. Tout est ridiculeusement au-dessus de ce que font ses concurrents. J'ignore s'il peut plaire à beaucoup plus jeune que moi (20 ans), tant la subtilité et la maturité jouent dans ce qu'est Zankyou no Terror, mais à mes yeux, il est susceptible de plaire à tout le monde. Même à un nouveau-né. Bref, je me réjouis d'être tombé sur un tel anime, et je déplore le fait d'en avoir terminé avec lui. Regardez-le !

 

Voilà voilà. J'espère que ce classement vous a plu. N'hésitez pas à poster les votres dans les commentaires !

Histoire de conclure, voici la liste des animes que j'ai décidé de suivre pour la saison à venir :

Donten ni Warau

Fate/stay night: Unlimited Blade Works (TV)

Garo: Honoo no Kokuin

Grisaia no Kajitsu

Gundam: G no Reconguista

Log Horizon 2nd Season

Magic Kaito 1412

Nanatsu no Taizai

Psycho-Pass 2

Sanzoku no Musume Ronja

Shigatsu wa Kimi no Uso

Shingeki no Bahamut: Genesis

World Trigger

Yowamushi Pedal: Grande Road

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

Glados
Signaler
Glados
je viens de finir Aldnoah et j ai pas été déçu de l intégralité ^^
Sandman78
Signaler
Sandman78
j'ai fini zankyou no terror, le climax final est bien trouvé, c'est plutot rare dans les animes. Juste dommage que les personnages ne soient pas si travaillés que ca, et qu'ils ne restent que 3 survivants du projet Athena. Y'avait moyen de faire plus de personnages, mais le format choisi est bien pour le nombre de personnages montrés.
Rasrey
Signaler
Rasrey
Kuroshitsuji : Book of Circus n'est, contrairement à la saison 2, pas un condensé d'épisodes HS mais bel et bien un arc du manga, donc je pense qu'il peut vraiment te plaire. Ça se rapproche définitivement plus de la saison 1 que de la deuxième. ^^
Kurokami
Signaler
Kurokami
J'ai adoré Zankyou no Terror, court mais intense. Pas de fioritures ni d'extension artificielle de la "durée de vie" de la série.
J'ai apprécié Mahouka Koukou no Rettousei même si j'avoue que le côté trop parfait de Tatsuya et sa relation limite incesteuse avec Miyuki m'avait rebuté au départ, mais en approfondissant dans l'histoire cela n'a donné envie d'aller voir plus loin. J'attends l'annonce d'une probable saison 2 (comme Tokyo Ghoul en janvier ?)

Je n'ai pas regardé les autres même si j'ai listé SAO et Barakamon. Peut-être Ao Haru Ride (ayant aimé Toradora) voire Kuroshitsuji malgré la déception de la saison 2 et mon manque d'envie d'avancer dans sa mouture papier.

Pour les animes d'automne, je vais tester les pilotes pour voir mais j'ai prévu de mater Psycho Pass (saison 1 au moins). On verra pour la suite :)
skogkatt_31
Signaler
skogkatt_31
Zankyou no terror, on en parle sur le monde : http://www.lemonde.f...02_4408996.html
Rasrey
Signaler
Rasrey
C'est court mais intense ! Et un anime qui arrive à autant me marquer après seulement 11 épisodes, c'est pas tous les jours. :-)
Sandman78
Signaler
Sandman78
je suis en train de finir zankyou no terror, c'est pas mal mais je suis décu de voir qu'il n'y a que 11 épisodes. Je vais finir les 2 derniers.

Édito

Ce blog n'a d'autre prétention  que de vous faire passer un agréable moment au sein d'articles écrits par un passioné de jeux vidéos. Le partage d'expériences vidéoludiques, la mise en forme textuelle des rêves que m'ont procuré ces amas de pixels, ou encore l'échange d'idées à propos d'un sujet qui me tient à coeur : voici mes motivations. Entre témoignages aux thèmes divers et glorification de ces chers jeux de rôles japonais qui m'ont tant apporté, j'espère sincèrement que mes mots sauront réveiller votre intérêt !

Archives

Favoris