Space Zone

Space Zone

Par raph-09 Blog créé le 19/11/10 Mis à jour le 10/11/13 à 19h10

Le blog d'un passionné de Jeux Vidéo, de Cinéma et de Littérature ainsi que de leurs synergies.

Ajouter aux favoris
Signaler
Rétro

The legend of Zelda : Four Swords Adventures : 7 janvier 2005 : Gamecube

Accompagnées de Link, la princesse Zelda et les 6 autres sages partent vérifier le sceau qui enferme le mage maléfique Vaati. C'est alors que le Link Noir apparait pour enlever les jeunes femmes. Pour les défendre, Link n'a pas d'autres moyens que d'utiliser l'Épée des Quatre. Mais en retirant la lame, il libère par la même occasion Vaati.

Link se réveille aux abords du lac Hylia. Grâce au pouvoir de l'épée, il se retrouve dupliqué en quatre exemplaires. À l'aide de Kaepora Gaebora, il va devoir aller libérer les sept sages des griffes de Vaati.

 

Les graphismes ressemblent beaucoup à l'épisode A Link to the Past : 2D vue de haut. Il y a cependant plusieurs effets en 3D (effets de lumière, déformations...) et d'autres en cell-shading (flammes, explosions...).

Certains passages présenteront une vue de côté comme ce fut déjà le cas dans The Adventure of Link ainsi que Link's Awakening.

Contrairement aux autres épisodes de la série, celui-ci de déroule dans une succession de niveaux.

Le jeu reprend les énigmes caractéristiques de la série mais demande également des actions coordonnées de la part des quatre personnages. Cette coopération est accentuée par le fait que chaque personnage ne peut porter qu'un seul objet à la fois.

Le côté compétition est également présent avec la collecte des gemmes qui permettent d'augmenter la puissance de l'épée.

Lorsqu'ils explorent Hyrule, les quatre personnages sont présents sur le même tableau à l'écran de télévision. Mais lorsque l'un d'eux entre dans une grotte ou un bâtiment, le personnage passe sur l'écran de la GBA et il lui est possible de progresser dans ces lieux à l'abri des regards de ses congénères.

The legend of Zelda : The Minish Cap : 12 novembre 2004 : Gameboy Advance

La porte vers le monde des Minishs ne s'ouvre que tous les 100 ans. Lors de la fête qui précède l'ouverture de la porte, Vaati lance un sort à la princesse Zelda qui la transforme en statue de pierre. Durant ces événements, Link, l'ami d'enfance de la princesse est présent et décide de tout faire pour sauver Zelda. Plus tard, Link rencontrera Exelo un chapeau qui doit sa forme à Vaati, son apprenti, qui lui a dérobé un chapeau qui exauce les voeux de son porteur, et qui décidera d'aider Link dans sa quête.

The Legend of Zelda: The Minish Cap est le second jeu de la série des Zelda sortie sur Game Boy Advance, le premier fut une adaptation de The Legend of Zelda: A Link to the Past, sorti sur Super Nes, complété, sur la même cartouche, de The Legend of Zelda: Four Swords, premier Zelda basé intégralement sur le multijoueur. The Legend of Zelda: The Minish Cap reste dans l'esprit de ses prédécesseurs, même si le style graphique s'adapte aux gouts des joueurs actuels.

On y retrouve les éléments qui avaient fait le succès de la série, comme les bracelets de force, l'arc, le boomerang, etc. L'originalité de ce jeu se trouve dans le chapeau, Exelo, que Link trouve dans cet épisode ; Il lui permet de rétrécir puis de retrouver sa taille normale, ceci aide particulièrement lorsqu'on désire passer dans des endroits normalement inaccessibles, comme par exemple passer dans des trous de souris, grimper sur des nénuphars, tout en faisant attention aux rats et à la pluie dont les gouttes sont aussi grosses que lui. Ce Zelda explore ainsi le principe de la double utilisation de l'espace, en effet, tout en restant rigoureusement le même, l'espace n'est pas appréhendé de la même façon par le grand Link et le petit Link. Exelo peut aussi donner des conseils à Link.

Autres détails, les fragments de bonheurs. Ce sont des moitiés de médaillons que Link trouvera un peu partout dans le monde. En discutant avec les villageois (ou autres PNJ) il pourra comparer leurs fragments de bonheurs aux siens, s'il en possède un qui correspond à ceux d'un des personnages du jeu, un phénomène se produira (l'apparition d'un trésor, l'ouverture d'une porte secrète, une aide à une personne, etc.) et apparaitra sur la carte, rapprochant ainsi ce Zelda des collecting games.

The legend of Zelda : Twilight Princess : 8 décembre 2006 (Wii) et 15 décembre 2006 (Gamecube)

Link est au début un jeune fermier de Toal qui vit avec ses trois amis et son ami d'enfance,Iria, malheureusement, ils se font capturer par des monstres sur des sangliers. A la recherche de ses amis, Link aperçoit un mur noir inquiétant et se fait emporter par une main qui sort du mur et le téléporte au Royaume du Crépuscule. Etant au Monde des Ombres, il se transforme en loup et est découvert par Midona, habitante du Monde des Ombres, et Link, au château d'Hyrule, la où il s'est fait prisonier, rencontre la princesse Zelda, se fait savoir que ce monde est en fait leur monde conquit par le Royaume du Crépuscule. Retrouvant sa forme humaine dans leur monde, ils décident avec son amie Midona, de remmetre la lumière dans leur monde et aussi de libérer ses amis des griffes de leur agresseurs et aussi tuer Xanto, usurpateur du Monde des Ombres. Puit Link par à l'aventure avec son amie Midona et apprend de terribles choses venant de son amie, mais sauve aussi multiples vies, et découvre qui est en fait le véritable ennemi qui se cache derrière tout ça.

Link a accès à quelques nouveaux pouvoirs comme celui de se transformer en loup, ce qui lui permet d'affiner son odorat et de voir l'imperceptible. Quand il est dans cet état, il peut communiquer avec des animaux non-humains, se téléporter d'une zone à une autre ou téléporter des objets comme des ponts, des rochers... Link est secondé par une « jeune fille » mystérieuse du nom de Midona. Des nouveaux contrôles et modes de combats sont disponibles, comme par exemple la possibilité d'utiliser l'épée à cheval ou en courant ainsi que l'apprentissage par un chevalier mort, de bottes secrètes pour le combat à l'épée. On remarque aussi le retour de certains objets précédemment tombés dans l'oubli (comme la lampe à huile, de l'opus The Legend of Zelda: A Link to the Past et les flèches-bombes, que l'on obtenait en combinant les bombes et les flèches dans l'opus The Legend of Zelda: Link's Awakening).

Rendez vous pour l'ultime partie de cette rétrospéctive.

Raph-09

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Lectures :

Nolife Story, Florent Gorges

Jeux en cours :

Archives

Favoris