Le Blog de Rafy

Le Blog de Rafy

Par Rafy Blog créé le 19/12/12 Mis à jour le 15/12/13 à 21h28

Mon Blog, pour parler du TGS (Toulouse Game Show), mais aussi des autres conventions, des news, de jeux vidéo, de manga, etc...

Ajouter aux favoris

Édito

Et me voilà inscrit sur GameBlog. C'était pas gagné, j'ai eu plusieurs blog, mais à chaque fois j'abandonne, principalement par manque de temps. Mais me revoilà, et maintenant je suis dans la communauté GameBlog, pour essayer et surtout pour parler de conventions.

J'ai fait parti de l'organisation du TGS Toulouse Game Show, donc j'en parlerai, mais je parlerai également des autres conventions, des infos, peut être un calendrier mensuel? Bref, venez souvent, discutons, partageons sur les conventions !

Mon facebook : Rafy
Mon twitter : @nihon_rafy

Archives

Favoris

Signaler
Rétrospectives

Le Cartoonist revient en 2013. Les plus jeunes d'entre nous n'auront peut être jamais connu la grande époque du Cartoonist (quoi que, ça voudrait dire que vous avez moins de 10 ans...). Mais il est vrai que ça fait maintenant 10 ans que l'on a pas entendu parlé du Cartoonist.

Mais voilà, le gros salon mythique revient en 2013 pour fêter ses 20 ans, et il revient avec une liste d'invité plutôt très impressionnante. Ce billet n'est pas là pour parler de ce salon qui se déroulera à Nice les 20 et 21 avril 2013 (http://www.cartoonist.fr/), mais il a pour but de retracer toute l'histoire de ce salon devenu mythique et qui s'est écroulé presque du jour au lendemain. Retracer près de 10 ans d'histoire et 10 ans de silence radio pour renaitre de ses cendres en 2013.

Ce billet ne sera évidemment pas complet, pour quelles raisons? Tout simplement parce que bon nombres des sources de l'époques, des communiqués ou tout autres sites internet amateurs de l'époque ont été effacés du web, et qu'il est aujourd'hui devenu très difficile de se documenter sur la naissance du salon. Je vais donc devoir puiser dans mes connaissances personnelles du salon et des rares écrits que j'ai pu trouver par-ci par-là sur le web.

De la naissance à la gloire


C'est en 1993 qu'un étudiant en école de commerce décide de lancer, pour un projet d'école, un petit salon sur toulon : le Cartoonist. Ce petit étudiant n'est autre que Olivier Gilbert. A l'époque, la plupart des magazines, chaines de télé ou éditeur de manga n'existaient pas. On pouvait croiser une ou deux boutiques spécialisées sur toute la France. Pour rappel, Glénat venait d'éditer (à une ou deux année près) les mangas de Akira. La France découvrait les mangas animés à travers des émissions tel que le Club Dorothée. Le public est donc alors très limité. Mais Olivier Gilbert est très agréablement surpris par le succès de son tout premier salon. Animeland était alors un fanzine qui n'avait que 2 ans d'existence.

Le manga et l'animation japonaise se démocratisant énormément à cette époque, le salon croit très vite en nombre de visiteurs (je n'ai pas trouvé de sources assez ancienne nous précisant le nombre de visiteurs pour les premières éditions du salon). La consécration vient plus tard, en 1999 où le salon se fera 2 fois par an : une édition à Brest puis à Toulon, puis, en 2001,  une édition à Paris et une édition à Toulon.

A l'époque, peu de concurrence entre les salons de manga, le Cartoonist était même le seul, la plus vieille convention encore existante étant l'Epitanime mais sa première édition n'a été réalisée qu'en 1994. Le salon est donc un précurseur, les média s'intéressent rapidement et massivement à l'évènement. J'ai même pu retrouver la trace de vente de DVD sur le salon très connu de l'époque vendu par... KAZE (né en 1994).

La page wikipedia du Cartoonist est devenue très vide, peut être pour cacher un passé plutôt sombre, nous en parlerons un peu plus tard. on ne retrouve même plus de biographie de l'organisateur qui était à l'époque l'organisateur super star chez les geeks. La seule chose que j'ai pu retrouver, c'est une interview réalisée par Animeland écrite en 2001. Elle ne nous apprends pas beaucoup de chose, mise à part le nombre de visiteurs du Cartoonist de Toulon en 2000 et 2001 qui rassemblait à l'époque 15 000 visiteurs et estimait une augmentation d'environ 5000 visiteurs au Palais Neptune.

Je sais également qu'en 2002, le Cartoonist a réunion plus de 50 000 visiteurs sur son édition de Paris, le salon est alors à son apogée.

Nombre de visiteurs du salon

- 1993 : ??
- 1994 : ??
- 1995 : 2 400
- 1996 : ??
- 1997 : ??
- 1998 : ??
- 1999 (Toulon) : ??
- 1999 (Brest) : 5 000
- 2000 (Toulon) : 14 000
- 2000 (Brest) : ??
- 2001 (Toulon) : 20 000
- 2001 (Paris) : 40 000
- 2002 (Toulon) : ??
- 2002 (Paris) : 50 000 

Si vous avez des informations sur les visiteurs (avec les sources) je suis preneur, et je modifierai les informations!

Annulation et fin du Cartoonist

En 2002, le Cartoonist est à son apogée, l'édition parisienne qui se déroulera au palais des congrès de la porte Maillot aura réunit plus de 50 000 visiteurs. Mais voilà, en décembre de la même année, des news inquiétantes viennent confirmer les rumeurs de plus en plus persistantes. Un communiqué d'Olivier Gilbert confirme les difficultés du salon en plusieurs points.

Au sein de l'organisation du salon, des soucis semblent avoir éclaté entre les cadres de l'organisation du Cartoonist (Pierre Giner et Olivier Chamaillard (CHAM, devenu célèbre pour la présentation du concours de cosplay).

Un article d'Animeland critiquant le salon parisien a également mis le feu aux poudre entre le jeune magazine et d'Olivier Gilbert. Surtout que le numéro 87 de ce même magazine avait publié une interview du célèbre CHAM qui mettait le doigt sur les différents problèmes d'organisation du salon.

Des différents financiers encore un peu obscurs avec la ville de toulon. En tout cas une demande de la part du Cartoonist d'une implication plus importante de la ville de Toulon, et notamment de manière financière. Olivier Gilbert avait averti dans son communiqué, si la ville de Toulon ne l'aidait pas, il en tirerai toutes les conséquences.

C'est alors que les fans du salon décidèrent de créer une pétition afin d'appuyer la demande auprès de la ville de Toulon. Pour preuve, ce poste d'un certain "Phantom" de la funglisoft qui poste sur un forum afin de motiver les gens de signer cette pétition. A noter qu'un membre à cité un message d'Olivier Gilbert expliquant plus clairement sa manière de pensée et les différentes critiques de l'époques.

En 2004, le site officiel du Cartoonist disparait et n'est plus accessible, des news de sites internet et des forums annoncent la liquidation judiciaire de la société organisatrice du Cartoonist. Certains soulignent différentes rumeurs sur le salon et son organisateur que je ne préfère pas transporter parce qu'il n'y a pas de preuves (sauf des rumeurs). C'est d'ailleurs cette même année que la Japan Expo a explosée ses entrées (plus de 60 000 visiteurs).

En 2005, le cartoonist refait parlé de lui, il semblerait que le salon reviendrait mais à Marseille, parc chanot. Mais l'évènement est annulé très rapidement. Ce sera d'ailleurs la dernière année où l'on parlera du Cartoonist. Jusqu'en 2012 où le salon revient sur les devant de la scène pour fêter ses 20 ans! Avec énormément d'invités.

Bilan

C'était très drôle de relire des forums sur lesquels je n'étais pas allé depuis des années. De voir des postes de la part de personnes presque ultra connue désormais (phantom de funglisoft).

Le cartoonist a été le précurseur de la plupart des salons et de toute la culture geek actuelle en France. Sur la page wikipédia du salon, il est même noté que c'est ce salon qui aura fait connaître des web séries comme France Five, Guardian's ou First level (Funglisoft), une case en moins, qui font tous partis du monde très actif des geeks (devenus Nolife, Flander's Company, NerdZ, NooB, etc.).

J'aime à penser que le succès de salon a pu aider des jeunes entrepreneurs à se lancer dans le manga et l'animation japonaise (Kaze, Japan Vibes, Animeland) même si l'idée germait peut être plusieurs années avant le salon.

Je n'ai participé personnellement qu'à un seul Cartoonist : Celui de 2002, ma toute première convention. J'en garde encore de très bons souvenirs!

A vous de jouer, avez-vous été dans une édition de cartoonist? qu'est-ce qui vous avait marqué, une anecdote peut être?

P.S. : En faisant mes recherches, j'ai trouvé un site avec pas mal de photos, et parlant un peu du Cartoonist et d'autres salons. Je vous laisse le lien pour aller y jeter un coup d'oeil! http://coolen.marc.free.fr/html/pdg-gen.htm

 

EDIT : poste de Mr Olivier Gilbert Himself qui apporte des précisions et corrige certaines erreurs de ma part

un podcast sera enregistré le 13 janvier, durant lequel absolument tous les details de cartoonist, de sa naissance à son arret en 2002, puis sa reprise en 2013, seront indiqués.
Dès que j'aurai le lien precis je vous le communiquerai. Mais pour ce qui est de zones ou passé sombre, vous risquez d'être décus, car pour resumé c'est un salon qui fut effectivement la matrice et le leader dans les années 90, organisé par une association loi 1901 (et non une société) par des benevoles pendant 10 ans, au depart un projet d'étude pour son createur et une grande réunion de copains pour les membres de l'association. Un salon qui a grandi très vite et très haut, trop haut même pour des organisateurs alors non professionnels dans le domaine et qui apprennaient sur le tard. Un salon qui a couté très vite très cher en infrastructures et securité, et qui eut besoin du soutien des institutions publiques pour continuer, d'autant qu'il etait le premier salon en importance de visiteurs pour le site d'accueil et pour remplir les hotels et restaurants pendant 3 jours. Des problemes de communication au sein des equipes ont bien entendu acceleré la chute du salon, je le confirme. et tres certainement une lassitude des benevoles d'organiser le salon au bout de 10 ans, avec un public aussi toujours très exigeant.
2002 fut le glas du salon quand la Ville de Toulon, qui avait promis bcp, se retracta dix jours a peine avant l'évenement, laissant l'association gérer seule toutes les depenses pourtant prévues au budget avec la Ville. Une dette donc en fin de salon, et des demandes d'etalement de celle ci auprès de la Ville (car le palais neptune est un EPIC, c'est a dire appartenant a moitié à la ville). Refus de la ville de tout accord possible alors que Cartoonist etait un client fidele et regulier depuis 10 ans. Donc liquidation de l'association et arret du festival, avant un redemarrage enorme en 2013 pour reprendre a court ou moyen terme son rôle de leader dans les salons de qualité lié à l'animation

Pour wikipedia, c'est un site où n'importe qui peut donner des informations, et sauf erreur de ma part, aucun membre de l'association n'a fait le moindre ajout sur ce site, inconnu a l'epoque me semble t il.

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

enjoy-jp
Signaler
enjoy-jp
Pour ma part,j'ai fait les éditions 99,2001,2002 à Toulon.
J'en garde d'excellent souvenirs,il y avait toujours des invités de marque.
De superbe stand avec du beau collector,rien a voir avec les stand merdique d'aujourd'hui ....
Rafy
Signaler
Rafy
Merci pour les précisions ! Après je ne voulais pas m'attarder sur les zones d'ombres! Mais toute explication est bonne à prendre =)
olivier gilbert
Signaler
olivier gilbert
un podcast sera enregistré le 13 janvier, durant lequel absolument tous les details de cartoonist, de sa naissance à son arret en 2002, puis sa reprise en 2013, seront indiqués.
Dès que j'aurai le lien precis je vous le communiquerai. Mais pour ce qui est de zones ou passé sombre, vous risquez d'être décus, car pour resumé c'est un salon qui fut effectivement la matrice et le leader dans les années 90, organisé par une association loi 1901 (et non une société) par des benevoles pendant 10 ans, au depart un projet d'étude pour son createur et une grande réunion de copains pour les membres de l'association. Un salon qui a grandi très vite et très haut, trop haut même pour des organisateurs alors non professionnels dans le domaine et qui apprennaient sur le tard. Un salon qui a couté très vite très cher en infrastructures et securité, et qui eut besoin du soutien des institutions publiques pour continuer, d'autant qu'il etait le premier salon en importance de visiteurs pour le site d'accueil et pour remplir les hotels et restaurants pendant 3 jours. Des problemes de communication au sein des equipes ont bien entendu acceleré la chute du salon, je le confirme. et tres certainement une lassitude des benevoles d'organiser le salon au bout de 10 ans, avec un public aussi toujours très exigeant.
2002 fut le glas du salon quand la Ville de Toulon, qui avait promis bcp, se retracta dix jours a peine avant l'évenement, laissant l'association gérer seule toutes les depenses pourtant prévues au budget avec la Ville. Une dette donc en fin de salon, et des demandes d'etalement de celle ci auprès de la Ville (car le palais neptune est un EPIC, c'est a dire appartenant a moitié à la ville). Refus de la ville de tout accord possible alors que Cartoonist etait un client fidele et regulier depuis 10 ans. Donc liquidation de l'association et arret du festival, avant un redemarrage enorme en 2013 pour reprendre a court ou moyen terme son rôle de leader dans les salons de qualité lié à l'animation

Pour wikipedia, c'est un site où n'importe qui peut donner des informations, et sauf erreur de ma part, aucun membre de l'association n'a fait le moindre ajout sur ce site, inconnu a l'epoque me semble t il.
Rafy
Signaler
Rafy
ah bah oui, c'est clair =)
Narga
Signaler
Narga
En fait ça se déroulait en même temps que le "concours de kinésithérapie du CHU de Toulon" et donc j'aurai pu y faire un tour après les épreuves.
Rafy
Signaler
Rafy
tu étais dans le coin à cette époque?
Narga
Signaler
Narga
Je n'ai jamais participer à une convention Cartoonist ( et en règle générale, je ne suis pas trop convention). Mais ton résumé est vraiment très agréable à lire et me fait presque regretter de ne pas avoir fait l'effort d'y aller à l’édition de Toulon en 2001.