Quantys Collection - Créateur d'atmosphères

Quantys Collection - Créateur d'atmosphères

Par quantys Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 02/12/16 à 15h36

Serial Gamer - Objectivement vôtre

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris

Signaler
Nintendo

Pour faire simple, ils vont d'abord sortir une WII U alpha en day one, 6 mois après une version béta, puis au noël prochain, la version qui aurait du sortir des le départ.

 

Le temps passe et plus les promesses de Nintendo s'envolent au fur et à mesure. Les éditeurs tiers délaisseront la console faute de rentabilité et le coût plus élevé du de la spécification de la machine.

 

Un retour fort vers les gamers, c'est se que les dirigeants de Nintendo on déclaré avant l'E3, on aura droit à Nintendoland à la durée de vie d'une baguette de pain, à des jeux tiers déjà sortis sur les autres machines et au catalogue gamer Nintendo inexistant.

 

Une console du niveau des PS3/XBOX360 qui dans 2 ans créeront un gouffre avec des spécifications plus dans leur temps et proposeront des services plus en rapport avec les besoins de chacuns.

 

Deux Gamepad pour plus de fun, ah oui mais en faite non, c'est pas pour tout de suite ... hein what..!?

 

Nintendo nous laisse un sentiment de n'avoir plus les moyens créatifs, financiers et personnel pour subvenir aux désirs de ses fans. Miyamoto l'avoue lui même, il n'est plus qu'une guest star tant ses responsabilités hiérarchiques l'empêchent d'agir dans le développement des jeux. 

Son implication n'est que purement marketing. faut dire que pour certains fans à les entendre, ils semblent croire que Miyamoto est le seul gars qui bosse sur les jeux (graphismes, scénarios, gameplay..) les crédits en fin de jeux c'est pas pour rien s'il y a plein de noms dedans.

Quand on voit, le navet qu'a été Zelda Skyward comparer à Twilight et Wink Waker, on ne peut que confirmer que le staff ne suit plus (pour rappel Miyamoto a avoué que Skyward n'était pas bon à ses yeux, et que faute de planning, il était impossible de tout revoir comme il aurait aimé et que les controles à la Wiimote avaient fait fuir une très grosse partie des joueurs voir beaucoup qui ont abandonné le jeu en cours de route...).

 

Avec toutes ces infos post-E3, les craintes se confirment depuis la mi-vie de la Wii. Nintendo n'arrive plus à faire rêver, il brasse juste du vent en promettant mots et merveilles. on est hélas très loin de l'enthousiasme des sorties de la N64 et de la GAMECUBE. Nintendo se cherche depuis la N64.

 

La N64 était la console la plus puissante de sa génération, les éditeurs l'on vite oublié et son passé chez la concurrence. L'attente indéterminable de titres, certes très forts, on fini par lasser pas mal de joueurs. Faut dire à part des jeux Rareware et Nintendo, la N64 n'a pas tenu ces promesses et perdu beaucoup de joueurs au détriment de la concurrence.

Merci les Pokemon et Co. qui on maintenu Nintendo la tête en dehors de l'eau.

 

La GameCube malgré son catalogue très bien fourni, et aux jeux plus magnifiques les uns que les autres (F-Zero GX, Luigi's Mansion, la serie des Metroid et autres Resident Evil et Zelda), n'a pas pu proposer des jeux qui attireraient du monde, comme une simulation automobile, des jeux de combat avec une maniabilité décente (la GameCubePad pour les jeux de combats... -_-') et RPG (à part Tales et Baiten Kaitos). Ce manque la, a fait perdre encore plus de joueurs à Nintendo.

 

Les éditeurs tiers ne développaient pas de series dessus, contrairement sur les autres consoles (MGS, Final Fantasy, PES, GoW, et d'autres FPS). Avec la Wii après la folie de l'envolé des ventes les éditeurs n'ont pas sur proposer d'expériences fortes et les bonnes expériences se sont mal vendues (Zack et Wiki). Beaucoup de jeux venaient avec des idées, des conceptes certes bons mais le motion Gaming a fini par lasser le joueur fatigué de sa journée de travail.

 

Nintendo n'arrive plus a reunir les éditeurs comme il arrivait à le faire à l'époque de la Super Nintendo. Les titres de Nintendo ne faisaient pas d'ombre a ceux des éditeurs tiers, comme aujourd'hui.

 

Maintenant avec la Wii U et des promesses qui ne seront pas tenues, elle commence le même chemin de croix que la Wii. Pas de système de Gamertag, une interface de chat du type communiste et très fermé. Un online nullement communiqué, et une communauté indé très peu développé et complètement laissé de coté par Nintendo avec son WiiWare.

 

Avec la concurrence à l'affut de ne pas se faire distancer sur le créneau Console plus écran tactile secondaire, Nintendo a intérêt de justifier ces choix et de remettre en avant que sa console doit être acheter plutôt qu'une autre. 

 

Faut dire que le rouleau compresseur qu'est Apple avec ses devices n'aide pas.

NINTENDO n'est hélas pas le seul à avoir perdu de sa grandeur, NAMCO, KONAMI, CAPCOM, SEGA, SQUARE ENIX et bien d'autres sont dans son sillage.

 

Comme l'a annoncé Nintendo, faut être attentif aux réseaux sociaux.

Pour des annonces concrètes ou pour du vent ? Le virage de la 3DS est une preuve que Nintendo peut être indétronable et apprendre de ces erreurs, pas comme eux ici http://www.gizmag.com/wikipad-3d-android-tablet-with-game-controller/21081/

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Fichi
Signaler
Fichi
La Nintendo 64 et la GameCube ont surtout eu du mal à s'imposer à cause de leur support qui avait beaucoup de contrainte, surtout en terme de capacité, contrairement au CD et ensuite au DVD qu'on rencontrait sur les consoles en face. Pour le reste, j'ai pas vraiment envie d'argumenter, car beaucoup d'erreurs ce sont glissé dans ton texte, comme le fait que Nintendo n'a plus de poid financier, alors qu'ils ont encore de quoi tenir plusieurs générations même si la Wii U fait un flop. Sans parler que tu annonces la raté sur des sujets sur lesquels le constructeur n'a même pas encore communiqué.

Sur le fond je suis d'accord avec toi que le jeu vidéo a largement perdu de sa splendeur, suffit de voir l'état de beaucoup de constructeurs et éditeurs. On est certainement à un tournant de ce média et pas mal de monde va se casser la gueule. Le mieux armé reste pourtant Nintendo, car ils ne font pas l'erreur d'aller vers une course à la puissance et dont une envolé des coûts de développements, contrairement aux autres. Et cela arrange bien les éditeurs, malgré ce qu'on en pense.