nous venons de recevoir une nouvelle peinture aux possibilités stupéfiantes!
Signaler
productions perso.

pour "fêter" la sortie de la dernière super production Disney, mise en musique par les Daft, voici ma dernière réalisation (dont j'ai eu un mal de chien à accoucher)... les cheveux et les visages ont étés refait un bon paksif de fois... pour arriver à ce résultat que je trouve satisfaisant.

le visuel est évidement tiré d'Interstella 5555, produit par la Matsumoto Team.

peinture acrylique Citadel Color, dégradé du fond à la bombe Motip bleu métallisé puis noir, vernis Motip.

  

 

les  photos sont très moyennes mais il fait quasiment nuit en ce moment...

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
autres

un des DIY (do it yourself) les plus fantastiques que j'ai vu... absolument magnifique...

je vous laisse zieuter sur le site du jeune homme... qui en plus d'avoir du matos pour faire tout ça, est quand même sacrément talentueux!

on est dans une autre sphère évidement!

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
productions perso.

Voici la console terminée... ombres à la peinture acrylique et deux couches de vernis, toujours celui pour voiture.

 

  

La photo rend moyennement... c'est plus nuancé normalement...

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
productions perso.

petit carambolage entre la vie du vrai et de la vie du faux...

petite photo... pour faire patienter les milliers de lecteurs qui attendent le magnifique résultat final du model #2!

non?

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
productions perso.

Nouvelle réalisation, nouveau challenge.

Pour ce nouveau modèle, place à l'acrylique et peinture à la main... et à une illustration tirée du meilleur comics (allons y gaiement) jamais paru, à savoir Transmetropolitan de Waren Ellis.

Après avoir mis mon primer, blanc cette fois-ci, j'ai utilisé un pochoir pour faire le fond en noir (peinture à la bombe) puis ai projeté du primer blanc pour lui donner une texture (au fond).

Pour les projections, il suffit de pulvériser de la peinture sur un des cartes coins d'une carte de crédit et projeter vers la zone visée (verticalement pour faire des points et longitudinalement pour faire des projections (comme sur la Death Proof). Le dessin est fait au feutre peinture Posca.

Petite touche de couleurs, à la peinture acrylique.

Habillage final du dessin avant la mise en place des ombres... le plus gros du boulot étant un rookie total en peinture!

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
productions perso.

 

Qui n'a jamais été à la recherche d'un plateau de petit dej?

Après avoir fait les Babou, Gifi, Casa, généralement on repart avec la queue entre les jambe. Il faut dire que c'est généralement assez laid... soit on se retrouve avec un chat ridicule soit avec une photo de New York pas inspirée.

Donc prenant le courage à deux mains et devant mes talents certains...  ... donc, tada... le plateau de p'ti dèj personnalisé!

On va ici utiliser un plateau en bois brut, trouvable encore une fois en magasin de loisirs créatifs, ou à la rigueur déja vernis. Pour le plateau brut, il va falloir passer deux couches de peinture noire, pour éviter que le bois ne boive trop vite la colle.

Pour avoir un bon rendu, il va aussi falloir remonter entièrement les illustrations du comics que je souhaite utiliser,  la série Hush de Jim Lee, pour qu'elle s'adapte à la base du plateau. Cela servira surtout à ne pas tomber sur une toute petite case pour finir la hauteur ou la largeur... un patron numérique est donc nécessaire.

Ci-dessus les impressions photos que j'ai faite... je garde mes comics au chaud pendant ce temps là.

Les cases seront collées une à une, toujours avec la colle Décopatch qu'elle est faite pour, pour éviter les bulles et autre positionnements hasardeux.

Les raccords noirs entre les photos sont en fait le fond noir que je fais ressortir. Le rendu est vraiment cool.

Voici le plateau fini en phase de vernissage... pour avoir essayé pas mal de truc, le meilleur rendu vient du vernis brillant Odif... il n'est au final pas si brillant que ça, il faut éviter le syndrome baie vitrée, et ne casse pas le côté flashouille du dessin de ce cher Jim. Il faut absolument utiliser un vernis sans acide!

 

     

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
productions perso.

"Le plus grand ennemi c'est la peur" comme disait les bérus mais quand on s'attaque à la peinture, c'est plutôt la poussière et surtout lorsque l'on travaille à la bombe. Il va falloir bomber les différentes parties de la consoles une à une... hors de questions de faire des coulures dans les interstices et sur la partie électronique...

Comment qu'on fait pour éviter de mettre plein de peinture partout... le meilleur moyen d'éviter les projections, c'est évidement de fabriquer un auvent avec du carton. Avoir des petits support peut aussi être très agréable mais au final je préfère largement mettre mon bras dans une manche longue d'un t-shirt, ça protège très bien et permet un rotation de la pièce à peindre assez facile.

Bien penser à essuyer les pièces entre chaque couche (avec un t-shirt en coton)... la poussière générée par la peinture à la bombe est très abondante... penser aussi à réserver 20mn pour le ménage si vous pulvérisez en intérieur!

Voici la console repeinte avec un primer beige (nécessaire pour donner un côté vraiment nacré à mon blanc perle). La couleur ne va pas couvrir complètement, d'où l'intérêt d'avoir une sous-couche très homogène.

Alors Jeanine,  voilà ce qu'on a une fois qu'on a pochoirisé, bombé, essuyé, rebombé et vintagizé!!!

Mettre autant de couche que nécessaire... j'ai parfois mis jusqu'à 5 couches de peintures... privilégiez les fines couches plutôt qu'une épaisse, qui couvre plus mais engendre pas mal de défauts.

Pour la finition, un vernis a été appliqué (3 couches de vernis Motip pour peinture automobile et c'est parfait... fluide et très résistant).

  

Model #1 done

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
productions perso.

Ayant dans l'idée de me tourner un peu vers le retroGaming, retrouver les sensations de mon enfance, toussa toussa, je me suis procuré une, puis deux puis six Super Nintendo, deux Megadrive et deux trouzaines de jeux.

Pourquoi autant de consoles... tout simplement car j'ai dans l'idée, depuis peu, de me mettre à la peinture et que les dites consoles sont des supports tout à fait originaux et amusants pour ce passe temps, introduisant par contre plusieurs contraintes.

La plus gênante est la matière même, le peinture adhère assez peu au plastique.

La seconde est tout simplement le relief de celle ci... je vous rappel qu'une Super Nintendo et une Megadrive, ça ressemble à ça (oui il y a pleins de jeunes gens qui n'en ont jamais vu, j'en ai fait l'expérience en montrant un model dans un magasin Games Workshop - on y reviendra plus tard):

Donc comme indiqué précédemment, le plastique va être le plus gros soucis, mais les solutions existes.

Pour avoir essayé pas mal de choses, voici ce qui marche et ce qui marche moins bien...

#1     La peinture à même la console (une fois démontée, dégraissée et nettoyée) ne tient pas.

La solution la plus simple, c'est d'utiliser un apprêt (ou primer), type Motip (chez Feu Vert par exemple) ou Citadel Colour pour figurine Warhammer and co., pour servir d'accroche à notre peinture.

Pour avoir essayé les deux, pas vraiment de différences, sauf au niveau du prix.

#2      Une fois le primer pulvérisée en une couche homogène (en plusieurs fois si besoin, c'est même conseillé pour éviter les coulures) , tout n'est pas gagné. C'est une accroche pour peinture acrylique et il existe pas mal de peintures différentes.

Après différent essais, le peinture en bombe pour voiture, toujours chez Motip, tient très bien mais est limitée de par son mode d'application, donc à utiliser avec un pochoir. Ma première réalisation va être effectuée avec pour essayer les différents rendus et la technique de pulvérisation.

La peinture en bombe pour loisirs créatifs est pas mal mais assez cher... et ne tiens pas mieux.

Il y a aussi la possibilité de tout peindre à la main, mais il ne faudra pas choisir n'importe quelle peinture acrylique, car celle utilisé pour les beaux arts est très fragile même sur le primer. Après pas mal d'essais, celle qui tient le mieux est encore une fois la Citadel Colour trouvable dans les magasins Games Workshop... ce n'est pas excessif et il y a pas mal de teintes de dispo.

Il faudra cependant ne pas trop la diluer si on veut conserver un joli rendu (quand il y a trop d'eau, elle n'accroche pas et fait de petites billes... le plastique étant hydrophobe).

La peinture acrylique devra être vernis à la bombe par la suite... le vernis pour voiture, Motip encore une fois, est très adapté, se pulvérise bien, n'est pas trop brillant et est assez peu cher.

La tenue est alors excellente.

Désolé mais je n'ai rien trouvé d'autre... donc voici la console une fois démontée... pratique, tout est absolument amovible. Un petit tournevis spécial est par contre nécessaire.

Prochain article... la réalisation du premier modèle... sanglant.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
productions perso.

Mais bien sûr...

Pour bien commencer, un poil d'organisation, une bonne paire de ciseaux et une après midi de libre pour choisir et découper les cases maitresses, oh ma maitraisse, ne touche pas à mes tresses pour pouvoir commencer à les disposer sur le........ plateau, (le voilà).

Dur étape qu'est de choisir les cases dites importantes et essentielles... ce n'est pas si évidant que ça (surtout sur une série portée par un seul personnage), difficile d'éviter la redite.
Autre petite subtilité... le choix du placement des cases volumineuses et "l'alternage" des cases chargées ou non... on se retrouve très vite avec une partie du plateau (encore lui) bien plus sombre que le reste.

 

Un essais de disposition est fait grossièrement parcequ'une fois collée, zobbi. Cela sèche très vite.
Et puis il va falloir faire des coupes pour ajuster tout ça sans vraiment altérer le dessin de ce cher Guillaume... les cases ne devront pas ce superposé par soucis esthétique.
Arrive la grande et déprimante phase du collage. Entre les èrements du rookie et ces bulles d'air à la noix, ce n'était pas gagné... mais l'épreuve des premières découpes et de l'encollage passée, tout ce petit monde se détend. Cela aurait été dommage de flinguer cette belle table Ikéa... :D

 Deux petits trucs et astuces...

#1 bien encoller le support avant de mettre le papier... le papier va tout boire... si il y a un manque, bulle assurée.
#2 ajustage hyper rapide... ça colle instantanément le papier, il se déchire si on tente un repositionnement.

En pleine phase d'ajustage, autre gros morceau de bravoure car la superposition des cases est à exclure vu l'épaisseur du papier... la patience est de rigueur, de toute façon c'est un thème récurent en ce moment.

Comme le chantait si bien... Hervé Villard, il y a un moment ou c'est fini... petite élipse temporelle, car il m'aura fallu quasiment un mois pour faire cette table (pas à temps pleins évidement)...

NB : le rendu est en fait bien plus lisse... le reflet et la photo font ressortir un aspect granuleux qui n'est pas visible à l'oeil nu dans une ambiance normale.

        

Pour finir le tout et le protéger... 5 fines couches de vernis vitrificateur ont été passé au pinceau.

Le matos qui a été nécessaire :

- Pinceau à poil de silicone

- Vernis colle paperpatch de Décopatch

- Vernis vitrificateur aquapro de Décopatch

- Un bon cutter à bricolage si le papier est épais ou un cutter de précision s'il est fin

et surtout une idée et du temps ^^

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
productions perso.

Pour la petite histoire, le pourquoi du comment de ce premier projet vient bêtement d'une combinaison de trois choses qui n'avait à la base rien à voir entres elles...

Suite à un petit séjour à Londres, en visitant le quartier de Porto Bello Road, nous sommes tombé sur un ébéniste qui vendait une commode Louis quelquechose qu'il avait tuné en retapissant le plateau supérieur avec des comics.

 Le résultat était absolument bluffant et assez incongrus... ayant une table Ikea (oui celle que l'on retrouve dans le salon d'un personne sur deux) en bien mauvaise état, l'idée projet était lancé... restait à trouver le comment et le avec quoi...

Si vous avez une mère au foyer ou assistante maternelle, il y a de forte chance que vous ayez  entendu parlé de Scrapbooking ou de Decopatch. Deux disciplines plutôt en vogue chez les personnes s'adonnant aux joies du travail manuel (sans forcément de truelle d'ailleurs).

Pour la discipline qui, du coup, me concerne, il s'agit du décopatch... cela se pratique généralement avec des serviettes à motifs, de la colle qu'elle est fait pour et des assiettes ou des plateaux ornementaux. Mais sachez que cette colle adhère sur à peu prêt n'importe quoi et qu'à partir du moment ou votre papier n'est pas trop rigide, tout est redécorable avec cette technique!

Alors oui "blabla truc de gonz nein nein c'est pour les vieux ouaf ouaf (???) en plus c'est has been", mais quand on a une table basse de salon (il s'agit même ici d'une table basse de bibliothèque) un peu amochée, ça peut lui donner une seconde vie et lui donner du cachet... suffit d'avoir un peu de talent ;)...


Une table # done (la télécommande est en option... mais la musique adoucissant les morses... oui j'essaye de postuler pour faire de la pige chez Canard PC).

 

De la colle # done 

 

Une BD # done

Certains vont hurler au scandale, on ne découpe pas une bd comme ça, tu ne respectes pas l'auteur... bref, c'est une très bonne bd je vous l'accorde mais c'est surtout une bd que j'avais en double et qui a été produite par un jeune auteur français pétri, comme Julie, de talent et doté d'un visuel très fort... je vous conseille la série au passage.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

nous venons de recevoir une nouvelle peinture aux possibilités stupéfiantes!

Par Powered_by_HK Blog créé le 10/10/10 Mis à jour le 17/11/10 à 16h11

nous venons de recevoir une nouvelle peinture aux possibilités stupéfiantes!

Ajouter aux favoris

Édito

quoi qu'est-ce?

juste un petit suivi de mes "productions"... et de celles des autres!

Archives