Ceci n'est pas un blog

Édito

Quoi, je n'ai pas le droit de garder des copies en otage ! Quoi, les élèves attendent depuis 3 semaines qu'on leur les rende !...

Hé bien... Ils attendront ! J'ai des mondes à visiter, moi ! J'ai des boss à éliminer, moi ! J'ai des idées à peindre, moi ! J'ai des objets à confectionner, moi ! Bref, j'ai une vie ! ILS ATTENDRONT !!!

 

Gameblogueuse la mieux membrée des Krystawards 2012

Archives

Favoris

Ceci n'est pas un blog

Par P.Y.T. Blog créé le 17/05/12 Mis à jour le 02/03/17 à 10h38

Blog de la compagne du 1*ème Doctor.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Dans le vortex de ma pensée

Signaler
Dans le vortex de ma pensée

Charles Baudelaire par Nadar

 

Les Fenêtres

Celui qui regarde du dehors à travers une fenêtre ouverte, ne voit jamais autant de choses que celui qui regarde une fenêtre fermée. Il n'est pas d'objet plus profond, plus mystérieux, plus fécond, plus ténébreux, plus éblouissant qu'une fenêtre éclairée d'une chandelle. Ce qu'on peut voir au soleil est toujours moins intéressant que ce qui se passe derrière une vitre. Dans ce trou noir ou lumineux vit la vie, rêve la vie, souffre la vie. 

Par-delà des vagues de toits, j'aperçois une femme mûre, ridée déjà, pauvre, toujours penchée sur quelque chose, et qui ne sort jamais. Avec son visage, avec son vêtement, avec son geste, avec presque rien, j'ai refait l'histoire de cette femme, ou plutôt sa légende, et quelquefois je me la raconte à moi-même en pleurant. 

Si c'eût été un pauvre vieux homme, j'aurais refait la sienne tout aussi aisément. 

Et je me couche, fier d'avoir vécu et souffert dans d'autres que moi-même. 

Peut-être me direz-vous : "Es-tu sûr que cette légende soit la vraie ?" Qu'importe ce que peut être la réalité placée hors de moi, si elle m'a aidé à vivre, à sentir que je suis et ce que je suis ?

Charles Baudelaire

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler
Dans le vortex de ma pensée

Rendons hommage, aujourd'hui, à un grand homme...

Tel un Watanuki, il brille d'ingéniosité...

Deviant art by FallinFeathers

 

Comme ce poisson d'Avril ambulant sus-mentionné, ou encore votre Usoppu adoré, il fait partie de ce cercle très fermé des personnalités nées un 1er avril qui compte notamment Nicolas Gogol (ça ne s'invente pas), Monsieur Jimmy Reggae Night Cliff ou encore ...

Pour lui, je n'offrirai pas un merveilleux crayon H.B., mais cette petite prose réadaptée :

Dans ce Néant qu'était ma vie, ils étaient trois à guider mes pas...

Hopeless, dieu versatile, Serpent au sourire trompeur, m'assurait que rien ne pouvait être meilleur que ce lambeau d'existence que je menais.

Chaos, dieu sinistre, impitoyable, me murmurait qu'il ne fallait donner aucun sens à ce morne voyage qui vers la mort me conduisait.

Quant à Void, le plus formidable des trois, il ne disait rien, ne faisait rien, si ce n'est m'envelopper de son nécrophile manteau noir quand j'avais froid.

Ils étaient mes compagnons, mes confidents, gardiens de mes rêves étouffés, de mes espoirs brisés, de mes éternels tourments...

Je n'étais qu'un fantôme errant parmi d'autres, un pâle figurant, attendant qu'un Watanuki m'effleure, m'extirpe de ce monde en noir et blanc.

Et puis...

Et puis Tes couleurs ont embelli ma sinistre réalité : bleu nébulaire, albe astral, or solaire, rouge passion...

Ton sourire m'a charmée,

Ton rire m'a contaminée,

Tes caresses m'ont enflammée,

Faisant de moi, Ta débitrice à jamais.

 

Joyeux anniversaire mon Coeur.

You are You are the love of my life...

Mais rien ne vaut l'original, n'est-ce pas ?...

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Signaler
Dans le vortex de ma pensée

Seigneur, qu'ai-je donc mangé pour mériter un tel rêve ?... Même Cliff Huxtable n'a jamais subi un tel châtiment pour sa gourmandise...

Bref ! ce post-blog est donc dédié à Cliff Huxtable et son Cosby sandwich !

 

Ah... Que de souvenirs...

 

........................

Il était une fois... Non ! Trop merveilleux !

Au commencement... Non ! Trop biblique !

Ah ! That's it !

 

J'ai fait un rêve... Un rêve bien étrange... Un rêve Gamebloguien...

Un ciel voilé... Non pas un ciel... C'était comme si une toile de jeans avait pris place au-dessus de ma tête, couvrant tout : le cyan du ciel, la ouate des nuages, tout.

- Attention !, me cria une voix familière.

L'un de ses rivets venait de tomber à quelques pas de moi... Mais rien de perturbant dans un rêve... Rien... Ce qui l'était, c'était de voir devant moi Xena la guerrière, levant un doigt, et Onizuka Eikichi, dessiné... Un rêve...

- Karas ? Narga ?

- Salut P.Y.T. ! Tu viens nous aider à détruire cette chose ! Narga désignait du doigt le ciel en jeans...

- Aider ? Cette chose ? Mais...

Sans me laisser finir, Karas me tendit une arme bien étrange.

- Tiens ! Des ciseaux laser ! Et souviens-toi ! Il ne peut qu'en rester un !

 

Here I am ! I'm the master of your destiny

I am the one the only one I am the god of kingdom come

Gimme the prize just gimme the prize 

 

- Mais... Mais...

Et c'est sous cette avalanche de guitares en furie que le ciel se transforma : des lanières sortaient de sa profondeur indigo et ne cessaient de nous attaquer.

- Bon Madmartigan l'a fait ! Je peux le faire ! (Mais qu'est-ce que je raconte ! C'est un rêve, bon sang ! Un rêve !)

La bataille était rude : les lanières semblaient n'avoir cure des coupes aux ciseaux lasers, des coups de batte de baseball et des lancers de Chakram... Nous en coupions ou frappions une, deux autres apparaissaient... Le combat était perdu d'avance ! (Mais bon sang ! Quand tu veux, tu me réveilles, Vador ! )

Et puis...

9'' ! Ne me remerciez pas !

- OH MY GOD !

Liehd... Ou plutôt Omegabahaliehd. Un Liehd géant, en tenu de Tidus, une coupe de cheveux à la Meg Ryan, riant à gorge déployée !

- Notre arme secrète est enfin arrivée !, s'écria Karas.

- Hein ? Arme secrète ?

Je restais perplexe.

Mais étrangement le ciel se dégagea : la toile, comme appelée ailleurs, glissa, s'estompa, pour laisser place au bleu du ciel.

Je la comprenais : même-moi, j'avais envie de fuir...

- C'est bon !, hurlai-je. Tu peux arrêter de rire ! Elle est partie !

- M'en moque ! Je continuerai jusqu'à ce que tes oreilles explosent ! T'avais pas qu'à manger des crêpes sans moi !

Réveil brutal !

 

Bref ! Vous l'avez compris :

- J'ai écouté l'album "A kind of magic" de Queen

- J'ai recyclé un vieux jeans avec ma machine (j'en ai fait un vide poche mural)

- Mais surtout... J'ai fait des crêpes et j'en n'ai pas laissées à Liehd...


La culpabilité, source première des rêves étranges et gamebloguiens.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Signaler
Dans le vortex de ma pensée

Il y a bien longtemps, dans une galaxie fort lointaine, un drame eut lieu.

Souvenez-vous... Alors que l'apprenti P.Y.T. nettoyait son bureau, un malencontreux accident survint, amputant l'une de ses idoles de ses attributs les plus emblématiques (quand de grandes oreilles tu auras, écouter la magie du monde tu sauras).

La pauvre pleura longuement cette perte immense, maudissant sa maladresse, et ces fabricants chinois incapables de produire des idoles incassables...

Et puis arriva ce jour du 24 décembre 2012 A.B.Y. (Oui ! J'ai adopté le calendrier galactique standard !) avec ce colis très spécial...

 

The Empire strike back, best SW episode ever !

 

L'apprenti n'était que joie : elle allait enfin avoir un véritable autel, un lieu de culte où elle saurait faire éclater son penchant pour les phrases à rebours, les petits hommes verts à grandes oreilles (les violets sont louches et confondes tigres et dragons)... Bref ! pratiquer le yodisme !

Tout était fait pour cela d'ailleurs...

Admirez ces illuminations qui encouragent l'idolâtrie à outrance...

 

Bref ! Je suis aux anges !!

Alors merci Multani, merci pour cette attention.

Et surveille ta boîte aux lettres... Je dis ça, je dis rien... :D

 

 

Sinon, Liehd a encore trop gâté sa bonne femme (je me demande même s'il ne le fait pas exprès pour provoquer l'ire de Miss V. et Hyna...)

 

Pas de Doctor Who pour bien se faire voir de Snake... Pffff !

 

 

- Un peu de lecture japonaise

 

Bon d'accord, c'est en anglais, mais c'est japonais !

 

- Du manga stylé


Dommage ! Ce n'est pas Bunny, sur la couv'... :bave: 

 

- Du girly pour justifier mon appartenance au sexe fort (Non ! Les mecs ! Vous ne saurez pas me faire croire que vous êtes le sexe fort : un petit rhume et vous êtes à l'agonie, alors...)

Les messages subliminaux, ça fonctionne toujours !

 

- Un peu de SW pour compléter la collection :

 

Connaître son ennemi, c'est un premier pas vers la victoire...

 

- Beaucoup de Zelda, parce que sinon, c'est le dodo sur le canapé assuré pour lui...

 

Comme quoi Keutchof, tu avais vu juste...

 

 

Pourvu qu'il y ait la version originale de Gerudo valley

 

 

Bref ! j'ai le meilleur des compagnons, tu ne peux pas TEST !

Ajouter à mes favoris Commenter (12)