ALT+TAB, un blog par Pyram

Par Pyram Blog créé le 25/02/10 Mis à jour le 01/11/10 à 09h41

ALT+TAB sera consacré à une série de billets d'opinion centrés sur l'univers du gaming : ces articles auront pour but de présenter différents points de vue et d'inciter à la discussion sur des sujets qui nous seront familiers.
Etes-vous prêts à faire chauffer vos claviers ? Alors on y va...

Ajouter aux favoris
Signaler
J'ai toujours adoré les accessoires. Le flingue de la SMS, le bazooka de la Super Nintendo, c'était génial. Tout petit déjà, j'avais un fort sens de la mode geek.

Mais voilà que depuis quelques années, c'est l'explosion : les guitares en plastique de Guitar Hero, les pads de Dance Dance Revolution, les micros de Sing Star, et maintenant la balance Wii Fit ! Sans parler de la Wii Wheel qui traîne par terre ! Et voilà que la X360 et la PS3 s'y mettent à leur tour : Eye Toy, Projet Natale, etc. Autant vous l'avouer tout de suite : je n'ai pas un très grand appartement. On est déjà deux dedans, on est geeks tous les deux et comme tous les geeks, on amasse l'équivalent de trésors de dragons rouges en geekeries diverses (bon, j'avoue, moi c'est plutôt les jeux vidéo, ma moitié s'occupant plutôt des BDs et autres comics). Et là, je commence à sérieusement manquer de place sur les étagères...

Alors, que doit faire le pauvre gamer citadin que je suis ? Tous ces périphériques, toutes ces consoles, exigent deux choses : de l'argent et de la place. Et malheureusement, beaucoup, beaucoup de chaque.




Le coût de la diversité et de l'innovation




Cela va paraître évident pour beaucoup mais le marché des jeux vidéo est diversifié comme il ne l'a jamais été. Il nous propose, pour la première fois, trois consoles merveilleuses offrant chacune des expériences et des capacités uniques. Ainsi que des jeux exclusifs. Pour sûr, certains parmi nous ont déclaré leur allégeance à une console en particulier mais je suis certain que la majorité d'entre nous préfèrerait les avoir toutes (et pour un petit nombre de privilégiés, cela doit effectivement être le cas).

Ainsi, au schisme Sega/Nintendo des années 90 a succédé la guerre des consoles current-gen avec Sony et Microsoft à la place de Sega. La communauté des joueurs est donc plus divisée que jamais entre les fans de Master Chief, ceux de Solid Snake et ceux de Mario. Certes, la concurrence est une bonne chose, mais diviser les consommateurs risque d'être mauvais pour le business en général. Pourquoi ?

De fait, les consommateurs des autres marchés que le jeu vidéo n'aiment pas être forcés à choisir, comme on a pu le voir récemment avec le Blu-Ray et le HD-DVD. Les consommateurs préfèrent un marché au support unifié et standardisé. Dans ce cas, pourquoi alors attendre des gamers qu'ils possèdent plusieurs systèmes, au risque qu'ils ratent des jeux exclusifs à une plateforme, alors que les produits relevant des marchés de la musique, du film ou du livre profitent eux de formats standardisés ?


L'espace : ultime frontière !




Examinons la situation du joueur chanceux et fortuné qui dispose des trois consoles existantes. Chacune d'elles aura ses propres manettes, mais aussi accessoires : la panoplie Rock Band sur PS3, la collection de guitares de Guitar Hero 2 sur X360 et le plateau Wii Fit pour la Wii, le pad de Dance Dance Revolution de la PS2 qui traîne toujours quelque part,... et je n'essaie même pas d'être exhaustif. Tout ça prend un paquet de place. J'ai certes réussi à caser ma guitare en plastique sur une étagère et Wii Fit repose tranquillement sous le lit, mais si seulement nous parlions seulement d'accessoires ! Et il y a aussi le fait que tous ces jeux prennent de la place pour être pratiqué !

Guitar Hero se joue debout, Dance Dance Revolution occupe tout le salon et la Wii est la première console historiquement qui vous demande de gigoter autant (tout en vous rappelant à chaque allumage de bien faire attention à ne pas cogner les gros objets autour de vous traînant dans votre salon). Je l'avoue : je n'ai même plus assez de place pour bien faire les exercices musculaires de Wii Fit !

Or, alors que l'avenir s'annonce de plus en plus urbain (et étroit), comment ferons-nous pour continuer à jouer alors que nos appartements deviennent de plus en plus petits ? Certes, je devrais avoir honte de me plaindre alors que je peux pour ma part profiter de ces accessoires, mais même la pratique de Guitar Hero m'attire les foudres des voisins alors que je mets le volume à mi-maximum : que faire alors ? Aller jouer dans la cave ? La problématique de l'espace ne se limite donc pas à une question d'aire physique, mais aussi de proximité avec les gens autour de nous. Qui n'a pas eu un copain ou une copine qui trouvait que nos gadgets prenaient trop de place ? (et qui entretenait le désir secret de se débarraser de tout notre fatras au vide-grenier)



Parfois, alors que je soupire en me demandant où ranger mes accessoires, je me mets à regretter l'époque où on pouvait se contenter d'une petite manette et d'un canapé. Et je ne suis sans doute pas le seul.

L'évolution du marché devrait aller en empirant : Microsoft avec Natale, Sony avec sa baguette magique, tout cela annonce une nouvelle pile de manettes et autres nunchuks. Les prochains Rock Band et Guitar Hero verront des accessoires encore plus grands et sophistiqués. Il ne restera plus grand place sur les étagères et dans les placards...


Ce que les devs devraient faire




Notre problème est clairement identifié : le succès des trois consoles actuelles combiné à la popularité croissante des jeux à accessoires a épaissi la barrière entre les consoles. Non seulement devons-nous collectionner les consoles et leurs jeux, mais aussi leurs périphériques. Alors que les générations précédentes de consoles proposaient parfois un flingue en plastique voire une paire de bongos, cela restait réservé à certaines niches de joueurs, et voilà que la génération actuelle a rendu incontournable l'usage de guitares, batteries, micros, volants et balances.

Si donc le marché du jeu doit continuer à évoluer vers les marchés d'accessoires périphériques, les développeurs devraient peut-être tenter de standardiser les contrôles : l'USB 2.0 et le Bluetooth ont déjà commencé à s'imposer et il ne devrait pas être compliqué pour Sony, Nintendo et Microsoft d'appliquer un firmware sur leurs consoles pour en rendre les manettes utilisables de façon universelle, exactement comme les télécommandes de téléviseur. Une telle demande ne me paraît pas déraisonnable, même si effectivement, il paraît plus plausible de voir les studios de développement réaliser leurs propres manettes universelles : or, ce n'est même pas le cas puisqu'apparemment, les instruments de Rock Band 2 ne seront même pas compatibles entre PS3 et X360...

Les consoles avaient l'énorme avantage sur les PCs d'être "plug and play" : on branche une prise, deux fils et hop, c'est parti ! Désormais, tous ces accessoires ont complexifié l'utilisation des consoles et le fossé avec les PCs s'est dangereusement réduit. Dans ce cas, pourquoi ne pas franchir le pas et demander l'universalité du monde du jeu sur PC ?

(ok, ok, la question était purement réthorique car vous et moi avons certainement tous vécu l'enfer des patches qui accompagne toute sortie de jeu sur PC, alors bon, il ne faut pas trop que les consoles se mettent à ressembler au PCs non plus, hein)

Et vous, qu'en pensez-vous ?



P.S. : si la définition du hardcore gamer recouvre ceux qui se vantent de posséder tous les systèmes, tous les jeux et d'y avoir joué, je crains que la race des hardcores risquent de disparaître très bientôt, se limitant désormais aux plus riches d'entre nous. Le hardcore pouvait certes dépenser une part majeure de ses revenus dans le jeu vidéo et espérer tout posséder mais le peut-il encore alors que l'offre actuelle a tout simplement explosé ? C'est peut-être cela que les hardcore craignent le plus finalement : cette extinction quasi-annoncée.
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

kitsune
Signaler
kitsune
Très bon article ! On se demande aussi si ces nouvelles façons de jouer ne sont pas des nouvelles façon de nous faire dépenser. Car si on prend les jeux de rythmes beaucoup se sont amusés 2 ou 3 soirée dessus et puis direct au placard. Comme évoqué dans le podcast sur lé dématérialisation, on regrette tous la fin de nos belles boites et pochettes de jeux mais combien d'espace gagné grâce à elle.

Édito

Bonjour à tous ! 

ALT+TAB sera consacré à une série de billets d'opinion centrés sur l'univers du gaming : ces articles auront pour but de présenter différents points de vue et d'inciter à la discussion sur des sujets qui nous seront familiers. 
Etes-vous prêts à faire chauffer vos claviers ? Alors on y va...

Pourquoi Alt+Tab ? Parce que c'est l'un des gestes que le gamer doit faire le plus sur son PC : switcher entre l'univers ingame et le reste (web, MSN, youporn...).

Le principe : des billets d'opinion, de type blog, seront postés régulièrement à raison d'au moins un par semaine, avec des sujets portant sur l'actualité ou la culture du jeu vidéo. Ces billets seront forcément des opinions tranchées et inciteront au débat : pas de compte-rendus fades, pas de textes mous et consensuels. Cependant, une certaine exigence sera toujours demandée au niveau de la qualité de l'argumentation et le fanboyisme reste à proscrire.

Archives