New Protocol

Catégorie : Impressions finales

Signaler
Impressions finales

Mama-Movie-Wallpaper

Pour reprendre un petit peu les activités du blog, j'ai décidé de revenir sur trois films que j'ai pu visionner tout récemment. J'ai préféré ce format (que j'ai déjà utilisé par le passé) pour pouvoir faire de plus courts résumés et aller à l'essentiel. Ce mois ne m'a pas spécialement permis de rédiger d'articles plus que cela et je me préserve pour la sortie de GRID2 qui monopolise toute mon activité cérébrale.

Allier loisir et travail n'est pas tous les jours évidents et en ce moment, j'ai vraiment de quoi m'occuper au boulot. Difficile de trouver la force de se pencher en profondeur sur les thèmes que j'aborde habituellement sur New Protocol. Pour autant, le principal inconvénient que je rencontrais par rapport à cela, c'était de ne pas disposer d'un outil pratique et rapide pour pouvoir écrire à la maison. Chose faite à présent puisque j'ai "réhabilité" un vieux notebook qui ne servait plus à rien. J'en profite dès lors pour prendre mes repères et vous écrire cet article.

# Mama

Mama-affiche-pusaikozu-new-protocolCommençons donc par le commencement : Mama. Il s'agit là d'une adaptation du court-métrage du même nom et surtout, du même réalisateur : Andy Muschietti. En toute honnêteté, j'ai découvert cette histoire avec le long-métrage. Il met en avant Jessica Chastain (que je ne présenterai pas, faut pas déconner) et Nikolaj Coster-Waldau (le gars qui joue Jayme Lannister dans GoT, vous voyez maintenant).

Un petit casting très loin d'être dégueulasse j'ai envie de dire. Mais la vraie star ici, c'est Jessica qui se révélera centrale dans la seconde moitié du film. De prime abord, je pensais vraiment que j'aurai à affronter un film d'horreur digne de ce que l'on nous offre en ce moment (Sinister, Possédée, Silent Hill,...). Finalement, non. On se trouve très loin des habituels films à suspens sous couvert d'horreur (souvent mal maitrisée). D'ailleurs, plus on avance dans le visionnage et plus on s'installe dans un drame fantastique. Pour ma part, j'ai vraiment adoré quasiment en tout point l'oeuvre. Ça fait du bien de regarder quelque chose d'un tant soit peu différent de d'habitude.

Qui plus est, le film met en avant une symbolique très forte du papillon avec une grande partie des phénomènes liés à sa présence et son apparition. Des thèmes comme la résurrection  la réincarnation ou encore le mauvais présage sont autant de choses qui rythment cette histoire menée avec sagesse de bout en bout. Le point de départ :

"Jeffrey, père de deux filles de 3 (Victoria) et 1 an (Lily), abat sa femme et son associé. Il récupère ses filles dans sa maison familiale avant de décider de prendre la fuite. Roulant à vive allure, il perd le contrôle de son véhicule qui terminera sa course droit dans un arbre. Réussissant à s'en sortir, il mènera ses filles jusqu'à une vieille cabane abandonnée pour en finir une bonne fois pour toute. Mais une entité viendra s'interposer... 5 ans plus tard, les filles sont retrouvées..."

 

LA SUITE ICI

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Impressions finales

possedee-film-2012-cover-new-protocol-pusaikozu

La possession, un thème tellement mythique, tellement mystérieux et tellement flippant à la fois. J'ai toujours adoré les histoires traitant de ce sujet sans pour autant parler de film d'horreur. Il y a un côté voyeur de ce que pourrait donner la présence de démons sur notre bonne vieille planète. Que l'on soit athée ou pas, c'est toujours intéressant de voir comment le réalisateur et ses scénaristes comptent aborder un tel sujet. Cependant, depuis le film l'Exorciste de 1973, on ne peut pas dire que les représentations cinématographiques de la possession ont été d'une qualité supérieure...

Au bout du compte, difficile de dire que les films se bousculent sur ce thème et pourtant on a l'impression d'en avoir fait le tour. C'est surement ce qui a inspiré le scénario de Possédée. Si les adaptations habituelles avaient toujours un lien plus ou moins étroit avec le Christianisme, ici on se tournera plutôt vers une mythologie et une croyance Judaïque. Et au-delà encore de toutes croyances, le film se targue de baser les faits sur une "histoire vraie".

 

LA SUITE ICI

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Impressions finales

Sniper-Ghost-Warrior-2-cover-new-protocol-pusaikozu

Et dire que j'avais précisé qu'il était peu probable que j'achète ce jeu... et bien je ne l'ai pas acheté ! Alors pourquoi une impression finale sur un jeu que l'on n'a pas pris la peine d'acquérir ? Tout simplement parce qu'on me l'a offert pour mon anniversaire dans son édition limitée. J'ai eu d'autres titres dans la foulée mais j'attendrai le bilan mensuel du mois d'Avril pour m'étaler sur ce sujet.

Maintenant, vous devez surement vous demander si j'ai été déçu de recevoir un tel présent alors que quelques jours avant de l'obtenir, je n'hésitais pas à en dire du mal et à le repousser au loin... Finalement, sur le coup, j'ai été super content ! Ma foi, je me suis dis que plutôt que de me faire un avis au travers des autres, je pourrai réellement me faire le mien : pad en main ! Et c'est bien la meilleure manière de savoir ce qu'un titre a dans le ventre.

 

LA SUITE ICI

Voir aussi

Jeux : 
Sniper : Ghost Warrior 2
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Impressions finales

les-revenants-serie-canal-plus-new-protocol-pusaikozu

Délicat de savoir comment amener proprement la réflexion sur cette série française. D'une part, pour le spectateur lui-même, il est difficile de tirer des conclusions de la première saison tellement cette dernière nous laisse coi. Pour le bien-être mental des lecteurs, je diviserai l'article en deux parties comme j'avais pu le faire sur l'article traitant de la série Homeland. Une première pour présenter la série et donner mon point de vue sans aucune révélation. Une seconde pour tenter d'avancer quelques hypothèses ou début de pistes concernant la saison 2 (prévue pour une diffusion en Février 2014).

Tout droit adaptée du film du même nom de Robin Campillo (2004), la série bouscule nos habitudes francophones. On se trouve très loin des productions télévisuelles propres à l'hexagone. Ce qui n'est franchement pas un mal à vrai dire. Il était grand temps que quelqu'un s'essaye à rivaliser avec les séries US (qui monopolisent nos rétines il faut bien l'admettre). Maintenant est-ce que le pari est réussi ? Rien n'est moins sûr. La première évidence c'est que cette dernière ne peut laisser le téléspectateur indifférent. On adore ou bien on déteste. Ces deux sentiments devraient représenter à eux-seuls le panel des réactions envisageables à la fin de la saison 1.

 

LA SUITE ICI

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Impressions finales

new-sinister-affiche

De retour de ma semaine de repos concernant le blog, je vous livre un petit article sur Sinister. Je n'ai qu'une parole ! Ce qui est bien avec les films d'épouvante, c'est que ça fait peur ! Ce qui est nettement moins bien avec les films d'épouvante, c'est qu'ils ne font plus peur depuis déjà bien longtemps... Voila comment je vous claque ma phrase d'accroche !

D'emblée, vous vous posez exactement deux questions. Est-ce que Sinister est un mauvais film ? A cette question, je vous répondrai que : "Non, Sinister n'est pas un mauvais film" mais que "Oui, on aurait pu avoir quelque chose d'encore meilleur" (ce qui répond à la question implicite : "Aurait-il pu mieux faire?").

Toujours est-il que sur mon Manon-mètre, le film affiche un score de 7/10. Le Manon-mètre est un outil de mesure de la peur chez un sujet sensible aux films d'horreur et d'épouvante. Le sujet concerné est ma chérie et sa sensibilité à ce genre de films est absolument parfaite ! Le résultat obtenu dépend du nombre de fois où, pendant le film, je me fais insulter de salopard pour oser mettre un truc flippant avant de dormir PLUS le moment où fatalement, ma petite femme se planque sous la couette ne supportant plus les images.

Sinister-pendu-film

 

LA SUITE ICI

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Impressions finales

denzel-washington-flight

Denzel Washington... dès que je vois ce nom sur une affiche, je ne peux m'empêcher d'être totalement rassuré. Il y a des acteurs comme ça à qui l'on prête toutes les qualités. Le genre d'acteur qui est capable de rendre un film moyen en film bouleversant. Bien sûr, à mes yeux, il n'est pas le seul. Il y a des acteurs comme Leonardo DiCaprio, Robert De Niro, Al Pacino ou encore Edward Norton... qui sont tout autant capables des mêmes prouesses.

Mais je ne suis pas là pour vous dresser le tableau des meilleurs acteurs. Non. Je suis là pour vous parler du dernier film que j'ai vu, à savoir : Flight. Ce que j'apprécie dans ma façon d'aborder un film, c'est qu'en règle générale je n'ai jamais été spoilé par quoique ce soit. Pas même une infime bande annonce. Du coup, quand j'ai lancé ce film, je m'attendais à un film catastrophe avec un pilote talentueux qui allait sauver tout le monde au prix de nombreux efforts... Le genre super thriller, suspens à gogo, tu vas avoir une attaque à force de vouloir découvrir la fin. Excusez ma familiarité mais j'ai envie de dire : QUE DALLE ! Si, effectivement, il y a une scène qui pourrait laisser croire à un film un peu plus tourné vers l'action, les 98% de film restants en sont le strict inverse.

 

LA SUITE ICI

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Impressions finales

fifa

On est Mercredi et Mercredi c'est la Nawak Session de New Protocol. Aujourd'hui, je pense que je vous ai trouvé quelque chose qui va vous intéresser ! De ce que j'ai pu voir, le documentaire sur la fabrication de la Nissan GT-R a fait fureur pour ainsi dire.

A la base, pour cette session, je voulais vous offrir le documentaire sur Bruce Grannec «The Machine». Le doc a été diffusé ce Lundi 18 février 2013 à 21h sur la chaîne GameOne. Cependant, il est impossible de le dégoter en streaming de manière légale et, si l'on veut le visionner par les voies officielles, il faut payer...

Dès lors, pour cette nouvelle session, je vous ai dégoté un autre documentaire dans la même veine. Si la dernière fois on s'est intéressé au monde de l'automobile (et plus particulièrement de Nissan), ici, il s'agira d'un jeu-vidéo : FIFA 12. Bien entendu, nous sommes à la version 2013 en ce moment, mais je pense qu'il y a toujours des choses à apprendre sur la manière dont sont conçus nos jeux favoris.

 

LA SUITE ICI

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Impressions finales

Après deux saisons totalement insoutenables au niveau du suspens, voici mon interprétation et les éventuelles hypothèses sur la fin de la saison 2. Je tiens à le dire, si vous n'avez strictement rien vu de cette série, ne lisez pas jusqu'au bout. Je vais essayer de faire une première partie sans spoils et une seconde complètement spoilée !

nicholas-brodyLoin de moi l'idée de vous faire croire que je suis un spécialiste des séries TV contemporaines. Tout comme le cinéma, j'ai une période de prédilection concernant les séries TV. Si je vous dis que je suis absolument fan de séries comme X-Files, The Pretender, Profiler ou encore E-R, vous allez vite comprendre que la période dont je vous parle se situe fin année 90, début 2000.

Tout ce qui concerne les séries actuelles m'échappe un peu. Je regarde bien Game of Thrones (parce que je lis les bouquins et du coup je voulais voir ce que ça donnait) et au-delà de ça, je regardais Sons of Anarchy... sinon, je ne visionne vraiment rien de ce qui se fait... Bon si, Criminal Minds que j'adore (mais c'est parce que j'apprécie tout ce qui se rapproche de l'étude du comportement). Pour autant, vous l'avez bien compris, j'ai atomisé Homeland. Ma chérie m'a accompagné dans cette aventure et je dois vous avouer que l'on est à fond de chez à fond dedans ! Même cette dernière qui ne pouvait supporter l'idée de regarder un épisode en VOSTF, a finalement fait l'effort et ne s'en porte pas plus mal.

 

LA SUITE ICI

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Impressions finales

Dead_Space_3_banner

Il était une fois dans une galaxie..

Isaac Clarke, ingénieur de son état n'en est pas à sa première rencontre avec les bestioles infâmes mortes-vivantes que sont les nécromorphes. Rentré en grande pompe dans la microcosme fermé des survival horror à succès, Dead Space nous avait offert une suite qui avait intelligemment injecté des éléments propres au jeu d'action dans sa mixture.

Le souhait ouvert des développeurs du troisième volet était de s'éloigner complètement des terres du survival horror et d'assumer complètement l'orientation action engagée dans le deuxième volet. L'outrage des fans suite à cette annonce est-il au final justifié ?

 

LA SUITE ICI

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Impressions finales

Avant de commencer, je tiens à faire une remarque qui a tout de même son importance. Etant complètement fan de la trilogie des Terminator et plus précisément depuis le premier opus que j'ai du voir vers l'âge de 5-6 ans, mon avis risque d'être totalement dénué d'objectivité. D'un côté, il n'y aurait pas franchement d'intérêt à lire un avis autre que subjectif ici, mais ce que j'entends par là c'est que je risque aussi bien d'être indulgent envers le film ou bien trop exigeant. Dans un cas comme dans l'autre, cela ne jouera pas forcément en sa faveur mais je vais essayer, dans la mesure du possible, de rester un poil honnête avec moi-même ici.

Mon but n'est pas vraiment de vous raconter le film ou bien de vous dire que les effets spéciaux sont à couper le souffle, ou bien je ne sais quelles conneries encore. Je vais plutôt essayer de m'orienter sur la mythologie de la saga, voir comment s'imbrique cet opus parmi les trois précédents, s'il respecte l'univers Terminator ou bien s'il s'en éloigne, d'essayer de comprendre à quoi nous mèneront les 5° et 6° volets finaux.

N.B : Pour autant, ce billet se révélera avoir une forte teneur en spoil vis à vis du film si vous ne l'avez pas vu. C'est pourquoi, vous êtes responsables de ce que vous lisez, je vous aurai prévenu.

 

LA SUITE ICI

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

New Protocol

Par PusaiKozu Blog créé le 24/07/12 Mis à jour le 28/10/13 à 13h00

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris