Le Laboratoire de Punch : Life After Death

Le Laboratoire de Punch : Life After Death

Par Punch Blog créé le 14/06/11 Mis à jour le 30/11/12 à 18h21

Un blog, pourquoi pas? Avoir été rédacteur pour un site de jeu vidéo qui s'est cassé la gueule après avoir grimpé péniblement les trois premières marches de l'immeuble de ses ambitions, je m'échoue ici. Bienvenue !

Ajouter aux favoris

Édito

 

 

 

 

 

Archives

Favoris

Signaler
Une anecdote anecdotique

Les amateurs de Street Fighter, plus précisément Street Fighter II, connaissent certainement l'anecdote, relative au personnage de Gouken, dont je vais parler aujourd'hui. 

Le maître d'arts martiaux des musculeux Ryu et Ken, au départ faussement nommé Sheng Long, est apparu pour la toute première fois dans le manga Street Fighter II de Masaomi Kanzaki.

C'est comme ça, ça plombe la légende, mais quoi qu'on en dise, Gouken est bel et bien né du fruit de la confusion, de la maladresse. Tout commence avec ceci :

You must defeat Sheng Long to stand a chance

Cette réplique est attribuée à Ryu lorsque de ce dernier a fini de fesser son adversaire. Sauf que celle-ci est outrageusement victime d'une erreur de traduction à l'origine de l'anecdote. Capcom USA, criminel linguistique, a confondu le terme "Shoryuken" par "Sheng Long". La phrase correcte est donc : 

You must defeat Shoryuken to stand a chance

L'histoire aurait pu s'arrêter ici, sauf qu'un blageur magazine de jeux vidéo américain (dont je n'ai pas le nom) prétend que ce fameux "Sheng Long" apparait  effectivement dans Street Fighter II. Cependant, cette "apparition" ne peut qu'être réalisé en respectant des conditions très exigentes, à savoir :

- Réaliser un parcours sans faute (avec beaucoup de skill, pourquoi pas);

- Affronter M. Bison et se débrouiller pour pousser à plusieurs reprises les combats vers une égalité obtenue sans aucune touche (Mort de LOL!).

Dans ces impossibles circonstantes, l'héroïque "Sheng Long", lors du dernier round, ferait irruption sur l'écran et viendrai y éjecter le vilain M. Bison.

Les courageux joueurs s'étant attelés à tenter de relever le défi auraient pu considérer que ceci n'était en fait qu'une rumeur mais plusieurs magazines sont venus appliquer de l'essence sur le feu en affirmeant que s'était effectivement possible. 

L'ampleur de la rumeur est telle que Capcom apporte, à son tour, son grain de sel afin de semer encore le trouble. Tout d'abords, la société nippone relaye la fausse information sur son site officiel, lui donnant une valeur officielle. Ensuite, dans Super Street Fighter Turbu, sorti en 1994, le développeur ajoute un "boss secret". Celui-ci n'est d'autre qu'Akura, frère de Gouken. Les conditions pour le combattre sont très proches de celle prétendues pour rencontrer "Sheng Long" dans Street Fighter II

Il se trouve que la rumeur était en fait un poisson d'avril.

C'est en 2008, dans Street Fighter IV, que Capcom se décide de faire apparaitre Gouken. En premier lieu, dans la version arcade (sortie avant la version console) dans laquelle il correspond à un boss secret puis déblocable dans les versions console et PC.

A noter qu'apparemment, fiers des proportions prises par leur rumeur, le mystérieux magazine américain remettra le couvert en lançant la même rumeur (apparition de "Sheng Long") pour Street Fighter III, sorti en 1999 sur Dreamcast.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires