Premium

Le Blog de puffmagicd

Par puffmagicd Blog créé le 08/09/11 Mis à jour le 18/09/17 à 07h52

Bonsoir à toutes et à tous, gamers de 42 ans, j'aime partager mes passions (qui sont nombreuses : jeux vidéos, cinéma, musique, musée, bd, ma ville, ma région).

J'espère que cela pourra vous intéresser, n'hésitez pas à me contacter.

Ajouter aux favoris

Catégorie : jeux PS3

Signaler
jeux PS3

 



  • Editeur : Level-5
  • Développeur : Level-5
  • Sortie : 25 janvier 2013
  • PEGI : 12+






PREAMBULE :

J'essaie toujours de faire des tests le plus objectifs possible mais il existe certains jeux qui compliquent la donne : NiNoKuni est de cette nature, pas parfait dans le fond, il nous offre une forme exceptionnelle qui permet le temps du jeu, de vivre une aventure digne du studio Ghibli et de ses formidables animés.

Je vais tenter de rester critique à bon escient, même si vous l'avez compris j'adore ce jeu et l'ensemble de la rédaction aussi.





HISTOIRE :


Oliver est un jeune garçon plein de fougue et d'imagination, il vit avec sa mère. Un soir après une escapade non authorisée, Oliver est sauvé in extrémis par sa maman, mais hélas cette acte de bravoure entraîne la disparition de celle-ci suite à un problème foudroyant au coeur. Anéanti par la tristesse, Oliver voit son "doudou" se transformer au contact de ses larmes en une "fée" appelée : LUMI.

Lumi, lui explique qu'un deuxième monde existe où les habitants sont tous les âmes soeurs des habitants de son monde. Et que le malheur qui le terrasse pourrait être inversé si celui-ci accepte de jouer le jeu et de réaliser sa destinée, celle d'un futur héros.





Armé d'une baguette magique et de son livre de sorts, il part avec l'espoir de modifier ce destin. Je n'irai pas plus loin pour diverses raisons : premièrement pour ne pas trop spoiler, deuxièmement l'histoire est très construite, il existe beaucoup d'intéractions et de routes scénaristiques avec les PNJ et donc cela serait trop long à raconter, et pour terminer, l'histoire si elle parait enfantine sur la forme, est assez adulte dans les thèmes abordés, pour une fois qu'un scénario est vraiment travaillé, c'est un vrai plaisir est de découvrir une histoire digne d'un bon animé.

Maintenant il faut avouer que le jeu a un point un peu plus négatif, il est très, très bavard par moment il faut vraiment se concentrer, si comme moi vous suivez l'histoire grâce au texte écrit en français à l'écran.

Mais au final , nous avons affaire à une histoire passionnante avec des rebondissements qui sont bien amenés.





GRAPHISMES :

Le jeu nous offre un visuel de toute beauté, il est somptueux, féérique, mais le pire c'est que Ni No Kuni ne profite pas de la pleine puissance de la PS3 et c'est là le pire, le jeu est déjà exceptionnel mais avec plus d'application on aurait eu sans doute le plus beau J-RPG de la PS3 et de toutes les autres machines réunies.

Cependant, il faut bien séparer en deux la réalisation visuelle du jeu : les cinématiques de Ghibli sont justes magiques, de vraies séquences d'un film d'animation, on a l'impression d'assister à un film du célébre studio.




Et puis, les graphismes du jeu en cel shading, sont très bien réalisés mais un peu moins bluffants que les cinématiques (ce qui est généralement la cas dans les jeux vidéos sauf quelques exceptions...). Maintenant il n'y a pas de quoi crier au scandale car cela reste déjà bien au dessus de beaucoup de productions J-RPG.

Le jeu est coloré, à la limite de "l'acidulé" . Ni No Kuni nous offre un spectacle à la Dragon Quest et ce n'est pas vraiment pas désagréable d'avoir des ainés aussi réputés comme modéles.
Le character Design des personnages est enchanteur (même si Oliver n'est pas très charismatique), les décors sont très variés et subtiles, les boss sont à la fois impressionnants et non dénués d'humour. Les effets durant les combats sont de bonne facture, mais pas exceptionnels.

La caméra est hélas un peu brouillonne durant les combats mais cela ne gêne pas fondamentalement le jeu.

Au final, on peut classer cette production Level 5 parmis les plus beaux jeux du genre.
 
 
 
Que risque de devenir Marvel vu par Disney ?? (cliquez sur l'image)
 
 
(Cliquez sur les liens pour découvrir la suite)
 
 
Et pour finir les vidéos du jour : http://www.chishiki72.fr/trailers022013.php
 
 
Bonne journée à toutes et à tous.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
jeux PS3

Fan de la série, je me doute bien que ce Ken ne sera pas le jeu de l'année mais bon avec un peu de chance il sera sympa :

 

 

 

Sur le site aujourd'hui : 

 

Aquel donne son avis sur Guild Wars 2 : http://www.chishiki72.fr/guildwars2.php

 

Les trailers du jour : http://www.chishiki72.fr/trailers022013.php

 

 Les Bd et Manga à venir : http://www.chishiki72.fr/litteraturemanga.php

 

Bonne journée...

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
jeux PS3

 

 




Editeur : Bethesda Softworks
Développeur : ID Software

Sortie : 7 Octobre 2011 sur Xbox 360 et PS3

PEGI : 18+


 

 




HISTOIRE :

La Terre a été ravagée par la chute d'une météorite, les humains qui ont survécu, se sont débrouillés comme ils pouvaient.
Un univers Post Apocalyptique a vu le jour, des villes en ruine, des bidons villes construits avec les decombres émergent, tremblant sous l'autorité d'une mystérieuse organisation qui s'est accaparée la technologie et le pouvoir.

Dans ce monde en ruine, vous émmergez d'une stase suite à un dysfonctionnement de celle-ci, vos premiers pas dans cet univers à la Mad Max, vous aménent dés les premières secondes à comprendre que survivre va être un rude combat, en effet un mutant tente de vous supprimer et seule l'arrivée opportune d'un humain vous permet de dépasser une espèrance de vie supérieure à la minute.

L'histoire dés la séquence d'introduction , vous immerge radicalement dans l'univers de Rage et vous plonge dans un univers apocalyptique de grande qualité.

Mais autant être honnête, si le jeu a un scénario bien pensé (sans être stupéfiant) et un univers vraiment travaillé, cette force est aussi sa faiblesse, car la fin est juste "nulle", une fin abrupte sans véritable saveur, un peu comme les films à gros budget qui doivent se finir en 5mn faute d'idée et de budget.

Alors le jeu est-il mauvais ? est ce que sa fin gâche l'expérience Rage ?


 

 
 
 
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
jeux PS3

Medieval Moves et Carnival Island. 



Medieval Moves : 

 



Medieval Moves fait partie d'un genre peu exploité le rail shooter de combat (épée, arc, bouclier, étoiles de Ninja...), en effet habituellement le rail shooter est plus axé Gunfight, mais médiéval a décidé d'exploiter ce genre afin de se libérer des contraintes liées aux déplacements afin d'axer son gameplay sur le combat et la précision de celui-ci. 

Histoire : 

Morgrimm, le diabolique sorcier, a transformé notre jeune héros (le prince Edmund) en squelette, lui a pris son chateau et menace de transformer la population villageoise en armée de morts-vivants. Un programme qui n'est pas au goût de notre héros qui va devoir se défaire de Morgrimm et de son armée pour rétablir l'ordre des choses. 



Bon d'accord, l'histoire de MM est vue et revue, rien d'originale. Mais l'aspect cartoon choisi pour raconter l'histoire permet au jeu de s'en sortir (surtout auprès des plus jeunes). 

Graphismes : 

Ce jeu ne sera pas le "jeu" de l'année techniquement, si le visuel très cartoon est agréable, il n'est cependant pas flamboyant, les monstres semblent tirés de certains dessins animés d'halloween assez bons marchés, mais pour ma part j'aurais préféré un visuel à la Tim Burton pour coller à l'histoire. 
De ce point de vue aussi, le jeu correspondra plus à de très très jeunes joueurs, pour les autres il sera juste acceptable. 




Bande Son : 

De ce point de vue, le jeu s'en sort très bien, les musiques et les doublages sont agréables et collent plutôt bien à l'univers du jeu. 

Gameplay et Jouabilité : 

Le jeu est donc un rail shooter, point besoin de se déplacer, notre héros va de place en place, face à des cohortes d'ennemis plus ou moins nombreuses. Le Ps Move reconnait assez bien les mouvements et l'intensité des gestes. 
En effet, si le mouvement est faible, le coup administré sera faible voir loupé, il faut donc allier force et précision. Précision car si l'utilisation de l'arc est d'une simplicité enfantine, les étoiles de Ninja demanderont un entrainement plus poussé pour toucher certaines cibles. 

Le jeu demande en permanence de reproduire et d'imiter des mouvements pour tous les types d'actions : se protéger avec le bouclier, boire du lait pour se régénérer, lancer virtuellement des shurikens...Globalement il n'y a pas de frustration car le PS Move reconnait globalement bien les gestes. 

Le gros soucis c'est le manque d'intéractivité avec le personnage, si le rail shooter correspond plutôt bien avec les gunfights typés arcade, ne pas pouvoir influer sur la direction du héros est assez frustrant, le jeu étant typé action, et le tout étant très scripté cela devient assez répétitif à la longue. De plus les moulinets de bras au bout de 2h, pour ma part cela me fatigue plus physiquement, que cela ne m'amuse. Mais en étant honnête à petite dose journalière, le jeu est agréable, un petit jeu mais sympathique. 

Par contre l'ayant fait tester à des plus jeunes, le jeu les accroche bien, et ils aiment beaucoup le fait de mimer le combat  . 



Durée de Vie : 

Il existe 3 niveaux de difficulté, et le jeu comprend aussi un mode de jeu à deux en écran splitté en coopération : deux modes, Invasion : survivre le plus longtemps possible aux attaques ennemies. Et le second, Garde Royale : a pour but de protéger votre symbole des squelettes, qui feront tout pour vous attaquer et détruire le symbole. 
Tout cela permet d'augmenter un peu la durée de vie, de ce jeu qui n'est quand même pas très long globalement. 

En conclusion : 

le jeu à petite dose est assez agréable, il fait partie des jeux PS MOVE intéressant, qui se servent plutôt à bonne escient de la reconnaissance des mouvements. Un petit jeu réussi dans l'ensemble, mais qui connaîtra certainement un succès auprès des très jeunes joueurs, pour les autres ce sera plus une curiosité à découvrir (peut être en occasion ou en compilation, si un jour on le sort dans une compile). 

Pour 30 euros le jeu est honnête, et le rapport qualité/prix et le peu de jeu sur PS Move cela reste une bonne affaire. 




CARNIVAL ISLAND : 



Histoire : 

Si la cinématique du début, nous laisse espérer un petit scénario et un jeu visuellement sympathique, dés le début du jeu, la cruelle réalité rattrape ce "Party Game" . 



Passé donc l'impression des 10-20 secondes de cinématique, on se retrouve face à rien, enfin pas grand chose, Carnival Island nous propose de visiter plusieurs endroits d'une île dédiée au jeu et donc en théorie aux plaisirs. Et c'est tout !! pas d'histoire, pour un party game point besoin d'histoire me direz-vous,  , d'accord je l'admets mais le fun lui aussi a été oublié dans ce jeu et là c'est plus dommageable. 



Graphismes : 

L'univers est enfantin, le choix de graphisme en cel-shading est plutôt en adéquation avec la nature même du jeu, mais l'ensemble du titre est limité et pauvre, le jeu aurait mérité que l'on s'attache à développer un univers plus fin, plus Kawaîi, plus coloré. Mais surtout le jeu aurait mérité plus d'environnements (4 c'est très peu pour un party Game). 

Bande Son : 

Le doublage est correct et les musiques correspondent à l'univers recherché. 



Durée de Vie : 

Aucune car le solo ne comporte pas d'attrait et le "multi" frôle le fun d'un documentaire sur les peintres impressionnistes de lima en 1812 sur arte en Mandarin sous titré en vieux Français. Alors revenir sur ce jeu même par ennui semble peu probable. 

En Conclusion : Ce jeu est à oublier rapidement, le PS Move pouvait prétendre à un party game endiablé, avec des figures délirantes à reproduire et des mini jeux à gogo et là le moins que l'on puisse dire c'est que malgré son prix abordable ce jeu propose juste un jeu ennuyeux, avec un contenu inexistant. 

Alors passez votre chemin, c'est toujours 30 euros d'économisé. 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
jeux PS3

Mon revendeur favori, m'a proposé de tester 5 jeux PS Move pour mon site, au vue de la piêtre qualité générale, j'ai décidé de faire 2 minis tests (2 jeux étant tellement mauvais que je ne préfére pas tirer sur une ambulance).

J'ai acheté une ps Move à sa sortie, n'ayant ni la place, ni l'argent pour une une Kinect. Mais à l'époque aucun jeu sur ps move ne m'avait fait craquer.

Aujourd'hui parlons de un de ces 3 jeux restant Ps Move à 30 euros (pièce)et qui sont de qualités diverses :




La compilation Move Puzzle nous propose de jouer à 3 anciens jeux qui sont :

Tumble
Echochrome II
Lemmings



Le jeu reprend simplement 3 jeux biens connus des gamers sur un seul blue ray.




Tumble
:

reprend un concept simple, empiler des éléments sur une table afin de réaliser la plus haute tour ou de faire tenir tous les éléments (qui sont de tailles, formes et matières différentes) sans que rien ne s'écroule.

Très tactique, le jeu pour les passionnés de Puzzle Game est un incontournable, et malgré la difficulté croissante et le manque de sensation sur certaines épreuves dû à une sensibilité du Ps Move pas toujours au top, le jeu est plutôt bon.
Graphiquement rien d'exceptionnel, le tout est juste honnête.
Au niveau sonore, la voix est stressante mais sinon le reste est de bonne facture. 



Echochrome II :

Certainement le jeu qui a le mieux exploité le ps move depuis sa sortie.

Si visuellement le jeu, ne cherche pas à épater, la projection des ombres fonctionnent toujours aussi bien que dans le 1er mais même si l'ensemble est moins minimaliste que dans le 1er, la force d'echochrome2 n'est pas dans son graphisme.

D'un point de vue sonore, cela reste honorable mais assez lassant sur la durée.

La force du jeu est le gameplay qui utilise vraiment bien le PS Move, et qui rend l'action vraiment très naturelle.

L'originalité du concept, sa réalisation, sa durée de vie font de ce E2 un jeu toujours aussi incroyable à jouer.

Lemmings :

Là je vais être franc, j'ai une sainte horreur des lemmings, j'ai testé très rapidement ce jeu, qui ne m'a pas réconcilié avec la franchise. Mais afin d'être honnête je pense que les amoureux des lemmings ne seront pas déçus : le jeu est toujours visuellement très enfantin, les "voix" des lemmings toujours aussi insupportables, le principe et les fonctionnalités toujours aussi simples et efficaces. Mais le PS move n'apporte vraiment rien (selon moi) à ce jeu, qui se joue aussi bien à la manette.

Donc si pour moi c'est le jeu que j'oublierai très facilement, je comprends que certains adorent les casses têtes qui sont proposés par cette licence.


Au final, cette compilation de vieux jeux est pour le moment une belle vitrine de ce que peut proposer le PS Move, même si on attend toujours le titre qui rendrait cette accessoire indispensable. Donc la compile que je recommenderais aux possesseurs de PS Move n'ayant pas déjà craqué pour ces titres en version dématérialisée.

Demain Test Express sur Carnival Island , et Medieval Moves .

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
jeux PS3



Avant de livrer le test, reprenons un peu les origines de Uncharted, sortie en 2007 sur PS3 sous l'impulsion de l' éditeur Sony et le Développeur Naughty Dog.

Uncharted se lançait dans la folle aventure de se faire une place au soleil dans les jeux d'action/aventure.

Fils spirituel de :

 et de



Uncharted nous propose un nouveau héros : Nathan Drake.



Héros au passé trouble, qui desecndrait de Sir Francis Drake et qui part à la recherche de trésors et de réponses sur les secrets cachés de Sir F.Drake.



Scénario Uncharted 1 :

La découverte d'un document vieux de 400 ans dans le cercueil de Sir Francis Drake c onduit un chasseur de trésors des temps modernes sur la piste du légendaire El Dorado et le mène sur une île déserte au beau milieu de l'océan Pacifique. L'aventure tourne mal lorsque Nathan Drake se retrouve bloqué sur l'île et pourchassé par des mercenaires. Inférieurs en nombre et en armes, Drake et ses compagnons doivent se battre pour leur survie tout en essayant de lever le voile sur les terribles secrets que renferme l'île.



Scénario Uncharted 2 : Among Thieves. Un artefact trouvé dans l'un des navires abandonnés de Marco Polo mène Nathan Drake, notre chasseur de trésors, dans l'himalaya, à la recherche de la pierre de Chintamani.
Mais il n'est pas seul à suivre cette piste. Poursuivis par une armée de redoutables mercenaires, Nathan et ses amis devront prendre tous les risques pour lever le voile sur le mystérieux secret de cette histoire.



Scénario Uncharted 3 :

Nathan se lance à la recherche de la légendaire "Atlantis des sables". Cette expédition va projeter Nathan, le chasseur de trésor, dans un périple audacieux au coeur du désert arabe. Un voyage qui va l'opposer, lui et son mentor, Victor Sullivan, aux forces occultes d'une organisation clandestine mystérieuse et à son chef impitoyable. Lorsque les terribles secrets de cette cité perdue sont révélés, la quête de Drake se transforme en une lutte désespérée pour la survie qui va le pousser jusque dans ses retranchements et le confronter à ses peurs les plus intimes.

On peut bien sûr faire sans problème une parallèle entre les scénario des Uncharted et des Indiana Jones. Il y a un nombre incalculable de clin d'oeil appuyé vers Indy.

Donc on pourrait craindre que les jeux s'enlisent dans ce repompage en règle, et bien non Uncharted est un tout, si l'on prend séparément les scénario ou même les différents gameplay présents dans le jeu (gunfight, plate-forme et combat, résolution d'énigmes) il existe pour chaque point, des jeux ayant mieux exploités ces éléments. Mais la grande force de Uncharted est de savoir associer tous ces éléments et d'arriver à nous faire vibrer pour cette licence, et ce grâce à une réalisation hors norme, une mise en scène hollywoodienne.


Graphismes :



Le premier nous présentait déjà un jeu joli visuellement mais avec des faiblesses techniques (saccade, texture pauvre sur certains éléments du décors, des effets visuels pas toujours réussis).

Mais la Franchise allait franchir un énorme bon en avant avec Uncharted 2.

 



Le jeu allait réussir un pari fou, reprendre les qualités de son ainé mais pas ces défauts, les graphismes deviennent plus fins, plus colorés, ils fourmillent de détails et améne le jeu à devenir très certainement la référence visuelle sur PS3. Je me suis vu observer les décors pendant plusieurs minutes mais je dois dire aussi que quelque fois cela m'a couté la vie

Donc on pouvait craindre pour les dernières aventures en date de Nathan, que le haut niveau du second épisode soit dure à surpasser ou tout du moins à égaler.



Alors soyons honnête l'écart entre le 2 et le 3 est moins important qu'entre le 1er et le 2ème. La barre a été mise tellement haute que seul l'analyse en détail permet de voir les différences. Uncharted est encore plus fin, les textures ont connu une petite amélioration, les petits détails ont encore été retravaillés (la scéne dans le bateau (je ne ferais pas de spoil, mais elle rappelle le film : L'aventure du posséidon de 1972 et est juste incroyable; le désert et le sable sont juste d'une beauté confondante).

Il est rare qu'un jeu arrivant au 3ème épisode ne se relâche pas un peu ou reste complétement sur ces acquis, Uncharted lui continue d'évoluer et dans le bon sens .


La Bande sonore :



Le 1er du nom, nous immergeait déjà par une bande sonore somptueuse, qui donnait à cette prodution du corps et donnait vie à cette aventure.



Le bémol provenait des doublages, qui entre une synchro défaillante par moment et des dialogues sans vie, avaient du mal à convaincre.



Le second réalisait encore un tour de force, les musiques toujours aussi sublimes correspondaient vraiment bien avec les diverses phases de jeu.



Mais la ou le jeu s'améliorait vraiment c'était sur le doublage et la vivacité des dialogues, un petit bijou.

Alors où se situe le 3 : 



Le 3 continue toujours le travail magnifique fait dés le 1er épisode sur la musique, celle-ci sont somptueuses et collent parfaitement à l'aventure.



Les dialogues ont été peauffinés et mélangent de façon intelligente humour et sérieux évitant le piège de la parodie.

Durée : les 3 jeux ont une durée de vie moyenne de 8 à 12h pour l'aventure principale et la recherche des trésors permet de rajouter un peu de durée de vie.
La véritable différence apparait dés Uncharted 2 avec le rajout d'un mode Multi qui rallonge considérablement la durée de vie.

Gameplay :



Dés le 1er jeu les bases du Gameplay sont posées : de la plate-forme, du Gun fight, du combat (corps à corps), de la résolution d'enigmes. On constate dans le 1er le manque de naturel et de fluidité de Nathan, ses sauts par exemple sont raides mais le jeu étant assez "souple" ,il ne demande pas une précision diabolique dans l'éxécution de ces phases. Nathan transporte pour ces combats une arme puissante (m-16, mitrailettes, fusil à pompe...) un révolver, et des grenades. Un système de Cover existe. Les ennemis ont une IA variable quelques fois ils sont retords et quelques fois ils ont le Q.I d'une poule donc c'est assez déroutant mais pas frustrant.



Le second épisode voit les animations de Nathan retravaillées, mais les sauts sont toujours assez raides et peu réalistes, les différentes phases de gameplay sont toujours présentes et toujours de qualité.
Par contre l'IA même retravaillée, n'arrive toujours pas à trouver un juste équilibre entre agréssivité et finesse tactique.



L'épisode actuel reprend les qualités de ces ainés en améliorant certains éléments : l'IA adverse semble mieux maitrisée, Nathan à des mouvements plus réalites et plus complets (monter à cheval, nager, plonger, des phases de plates-formes encore plus fluides, mais le saut est encore assez raide). Les combats ressemblent aux combats de Batman, fluides simples et agréables, un coup et un contre ( Batman étant plus abouti bien évidemment).
Les 2 seuls points noirs (il faut bien chipoter) c'est l'absence d'IA des partenaires, qui à part faire acte de présence, ils servent plutôt de plantes vertes. Et la nette diminution des énigmes.


En conclusion : on a vu au fur et à mesure des épisodes, le bébé de Naughty Dog : grandir, s'affirmer et nous amener une licence de poids, de qualité, un véritable Hit. Comment ne pas saluer, ce studio qui pourrait se contenter de faire de la redite, mais à chaque fois il remonte le curseur de la qualité apporté à la licence Uncharted.

Alors bien sûr on peut dire que Uncharted 3 c'est un épisode 2.5, moi franchement si tous les 2.5 étaient de cette qualité, je serais prêt à en acheter plus souvent.
On peut dire que le héros lorgne vers Indiana Jones, pour une fois qu'une licence de jeu ne fais pas honte à un référence ce serait dommage de passer à côté. Et puis en revoyant, moi qui suis un fan Absolu de Indiana Jones, si l'on devait décortiquer les scénario et les scènes d'actions je ne suis pas sûr que l'on ne rigolerait pas 5mn.
On peut dire que le jeu est scripté à mort et que l'action dirigiste nuit à la licence, pour ma part je préfére avoir un jeu bourré d'actions (même scripté) qui me prend aux tripes, qu'un jeu avec plus de liberté mais avec la sensation que rien ne se passe ou que je suis perdu.

Chaques joueurs à sa façon d'appréhender les jeux vidéo, moi qui recherche du fun, je ne peux que remercier Naughty Dog de cette trilogie magnifique. Et j'ai hâte de pouvoir jouer à la version Vita (j'ai réservé la Vita pour ce jeu car les vidéos m'ont mises KO debout ).Alors en attendant : envie d'une aventure, d'action, foncez acheter Uncharted 3.

 

 
Mais le mode Multi, pourquoi je n'en parle pas, pour une simple raison, je n'ai pas joué au multi sur le 2 et je commence à peine sur le 3 (donc à part que visuellement c'est juste superbe, je n'ai pas assez de recul. Alors ce sera dans un prochain article).

La version PS VITA.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
jeux PS3

J'avais commandé le jeu à la Fnac, il y a quelques mois. Et tous les jours, j'attendais la larme à l'oeil devant ma boite aux lettres et je me faisais des illusions.



En suivant le trajet de mon colis, j'ai pensé que celui-ci était perdu dans le désert.


Et enfin le voila... le Week end va être bon.

 


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
jeux PS3

Petit achat du jour : la compile Ico et Shadow of the Colossus sur PS3.

 

 

 

Par contre en toute honnéteté pour vous la HD apporte quelques choses ? de même c'est moi ou aucun effeort n'a été fournis pour améliorer la caméra ou la jouabilité.

N'ayant jamais joué à shadow, je ne sais pas mais sur Ico je ne vois pas une différence flagrante avec l'originale. Cela reste deux jeux exceptionnels mais bon un petit effort aurait été le bienvenue surtout sur la caméra.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Édito

Je gère un site multiculturel pour les 10/16 ans de ma région, certains blogueurs ont déjà proposé de m'aider bénévolement en présentant leur métier qui les passionne, une passion (sport, collection, voyage...) des articles alors n'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez présenter une de vos passions.

Sinon je suis multi-consoles, donc je ne juge qu'une chose dans les jeux vidéos : le fun, le fun , le fun.

J'ai des réflexes proche d'une poulpe cuit à la plancha donc les high score c'est pas ce que je recherche., n'hésitez à me contacter, j'aime le débat et apprendre de nouvelles choses.

 

je vous laisse l'adresse de mon site : http://www.chishiki72.fr/

 

et le Facebook http://www.facebook.com/pages/Chishiki72-page-officielle/215864971792144

 

Bonne journée ou bonne soirée à toutes et à tous...

 

Archives

Favoris