La 44ème dimension

La 44ème dimension

Par pouilleux Blog créé le 14/06/10 Mis à jour le 03/01/15 à 23h23

Bienvenue dans la 44ème dimension!
N'attachez pas vos ceintures, détendez vous, le personnel de bord saura prendre soin de vos oreilles, vos yeux et votre esprit avant le crash.

Ajouter aux favoris
Signaler

euh...

Le week-end dernier, petit déjeuner familiale. Rien de meilleur qu'un bon thé pour réhydrater nos carcasses de bon matin me direz vous...Faux, faux, faux, je me dois de sortir mon index et de l'agiter de gauche à droite sous votre nez. Le thé, un sujet de discorde bien plus délicat que le mariage pour tous.

Nous étions tous là autour de la table. L'idée m'a pris de demander à l'assemblée si quelqu'un souhaitait étancher sa soif d'une bonne tasse de thé. Le cauchemar allait débuter. On m'a tout d'abord demandé si je leur proposait un thé à la menthe préparé à la marocaine, du thé en sachet ou en vrac. Vrac. Puis ils ont continué en me balançant des dizaine de noms de thé, voire même des mélanges de thé propres à certaines boutiques : « tu as du thé des amants », «moi j'aime bien le blend 1884 », ...

Panique dans mon cerveau, je ne parviens plus à traiter l'information, il faut agir vite. Je décide de leur dire que je n'ai qu'une variété de thé (Cahuzac style): de l'English breakfast (ça tombe bien!). Me croyant sorti d'affaire, je reviens avec le thé et l'eau bouillante. Je prépare la théière (autrement dit je verse du thé dans la théière).

« Stop ! Tu dois d'abord rincer la théière à l'eau bouillante »

« Non pas bouillante, frémissante »

Je fais quoi, je rince, je rince pas ? Je n'ai rien entendu. Oops, trop tard le sort en ai jeté, le thé a déjà été versé.

« Tu ne l'a pas mis dans un sac ? Tu sais qu'avaler des feuilles de thé c'est toxique »

Croisons les doigts pour que tu en boives.

Je commence à verser l'eau...

« Tu es sûr que l'eau n'est pas bouillante, ça va dénaturer le thé, il faut qu'elle sois à 75° c'est la température idéale »

Heureusement, j'ai toujours mon thermomètre sur moi. Je verse l'eau.

« Allez ! Je chronomètre 3 minutes! »

« 4 minutes ! »

« Non les thés noirs c'est trois minutes pas plus, le thé c'est une vrai science »

Je vous laisse la théière servez vous je vais prendre du café.

Ceci est une histoire vrai qui se répète fréquemment. Il faut croire que c'est un grand sujet de société. Goerge Orwell, écrivain -journaliste (et vice versa), dédia un article à la préparation du thé A Nice Cup of Tea dans le numéro du 26 janvier 1946 de Evening Standard.  Le texte a été publié pour la première fois en France dans le numéro 7 de la revue Feuilleton. 

Existe t-il des sujets plus segmentants que le thé?

Dewa.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Il y a quand même une différence entre une cérémonie et un petit dej en famille quand même. Celui qui me chie une pendule avec son thé, il se sert tout seul ou je lui verse l'eau chaude sur la tronche. Je veux bien être serviable, pas de souci, mais faut pas prendre les gens bons pour des cons.
pouilleux
Signaler
pouilleux
@K3ITO: c'est vrai que le thé peut s'apparenter à un véritable art bien plus que le café, dans toutes les civilisations on prête à cette boissons certaines vertus et elle fait souvent l'objet d'une cérémonie.
K3IT0
Signaler
K3IT0
Au Japon, il existe même une cérémonie lié aux thé, et malgré ce que l'on croit elle est bien compliqué.
El-Koala
Signaler
El-Koala
Je mets "j'aime" mais ça devrais plutôt être "je compatis". Ecoute Zig, c'est la voix de la sagesse. ;)

Édito

Archives

Favoris