La 44ème dimension

La 44ème dimension

Par pouilleux Blog créé le 14/06/10 Mis à jour le 03/01/15 à 23h23

Bienvenue dans la 44ème dimension!
N'attachez pas vos ceintures, détendez vous, le personnel de bord saura prendre soin de vos oreilles, vos yeux et votre esprit avant le crash.

Ajouter aux favoris
Signaler
news

En 2010, une nouvelle tendance dans le milieu de la musique faisait son apparition: la diffusion de chansons hebdomadaire ou mensuel. Bien sûr les précurseurs de ce mouvement restent Radiohead et NIN qui ont mis à disposition leur derniers albums en libre téléchargement. Cependant fin 2009, un groupe power pop anglais Ash qui n'a plus vraiment le vent en poupe a lancé un système d'abonnement à l'année qui garantissait un nouveau titre par semaine. Un mode de distribution complétement différent de celui de l'album dont la maturation peut prendre plus de deux ans. Pour Ash, ce mode de distribution leur a permit de reprendre le contrôle de leur musique et leur a apporté une certaine liberté par rapport au format album exigé des maisons de disques et qui pour eux dessert l'artiste.

En 2010, Anamanaguchi se lance dans ce mode de distribution avec le projet summer 2010, cinq singles à raison d'un toute les deux semaines en téléchargement gratuit (pour les retardataires ils sont toujours téléchargeables à cette adresse). Kanye West se lance dans l'aventure avec G.O.O.D. Fridays, un nouveau titre chaque vendredi soir pour un total de 14 titres téléchargeables ici.

Je suis conquis par ce mode de distribution, il permet de suivre l'artiste au jour le jour et laisse plus de place à l'expérimentation. Cette année, The Flaming Lips ouvre la marche et nous promet un nouveau titre chaque mois.

Pour Wayne Coyne, leader du groupe, ce système est bien plus exitant que les sessions interminables nécéssaires à la création d'un album. Le groupe filmera aussi le processus de création des chansons. Wayne Coyne s'explique sur ce choix:

Ce n'est pas que la manière traditionelle de faire de la musique est ennuyante, mais passer encore deux ans avec la même douzaine de chansons, 'it's just like fuck'. Je pense que nous allons juste créer des chasons et les publiér immédiatement. Une fois qu'on atteindra les douze ou treize titres, peut-être qu'on en fera quelque chose d'autre. Nous voulons essayer de vivre notre musique au rythme auquel nous la créons au lieu de faire de celle ci une compilation des deux dernières années de notre vie."

C'est donc ce décalage entre création et diffusion que Wayne Coyne veut effacer pour faire de sa musique une image plus proche de lui à un instant t. Wayne se pose encore quelques questions quant au mode de diffusion:

Aujourd'hui notre dilemme est de savoir si nous allons les diffuser sur vinyl, dans des boîtes de céréales ou dans des jouets fabriqués par nos soins. Parfois, la musique est la plus simple de toutes ces choses. Nous tournerons aussi de courtes vidéos qui formeront à la fin un long métrage que nous réaliserons aussi cette année"

(citations du magazine Rolling Stones US)

Dewa.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Archives

Favoris