Le Blog de Platon21

Par Platon21 Blog créé le 16/06/12 Mis à jour le 16/05/17 à 15h26

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinéma / Blu-ray (Cinéma)

Smiley comédiesVoici le top des comédies récentes. Notez que les films qui n'apparaissent pas sont volontairement écartés - mais n'hésitez pas à me signaler vos coups de coeur, puisque ce dossier est régulièrement mis à jour.

 

Soyez sympas, rembobinez

Film réalisé par Michel Gondry, 2008

http://i29.tinypic.com/2jbnyba.jpg

Le pitch

Il a suffi que le gérant de l’un des derniers magasins de location de cassettes vidéo s’absente un moment pour que toute tourne à la catastrophe. Jerry, l’employé, n’arrive pas à expliquer comment il a effacé l’intégralité du contenu des cassettes du magasin. Une chose est sûre : il va devoir, lui et son ami Mike, rapidement trouver une solution avant le retour du patron et l'arrivée des clients.  

L'avis

Le réalisateur Michel Gondry nous a fait rêver dans Eternal Sunshine of the Spotless Mind et dans La Science des rêves. Jack Black nous a fait tordre de rire dans L'Amour extra-large et dans Rock Academy. Réunissez les deux, secouez le bocal et vous obtenez la comédie vitaminée Soyez sympas, rembobinez.

L’idée du film est de revisiter des classiques (RoboCop, 2001 : l'Odyssée de l'espace, Le Roi lion, etc.) par le principe loufoque du « suédage », avec en toile de fond une critique du système des copyrights et la dénonciation de la toute-puissance du lobby de l’industrie cinématographique.

   Whatever Works

     Film réalisé par Woody Allen, 2009

 Le pitch

Un homme d’âge mûr résidant à New-York à plaqué sa vie de grand-bourgeois pour l’inconfort d'un immeuble miteux, dans lequel il s'isole. A trop rêver du prix Nobel de physique, il a complètement raté sa vie sentimentale. Son divorce et sa tentative de suicide l’ont rendu boiteux et amère envers tout être humain. Mais un jour, il fait la rencontre de la jeune Melodie Saint Anne Celestine, et le vieux misanthrope qui croyait tout savoir sur tout, va de surprise en surprise.

L'avis

Woody Allen s’est souvent mis en scène, on ne s’étonnera donc pas de la ressemblance physique de l’acteur Larry David avec le réalisateur. Il s’agit de l’un des meilleurs Woody Allen de la période Melinda et Melinda / Scoop.

Le décalage des générations, entre le vieux philosophe et la jeune écervelée, nous emmène loin, grâce à des situations et des dialogues à la fois drôles et touchants.

Greenberg

Film réalisé par Noah Baumbach, 2010

http://fr.web.img4.acsta.net/medias/nmedia/18/73/48/42/19413058.jpg

Le pitch

Lui, Roger Greenberg, la quarantaine,  s’installe chez son frère à Los Angeles. Il est dépressif, n’aime pas les gens, n'a ni boulot ni voiture. Elle, Florence Marr, rêve de devenir chanteuse, mais travaille "en attendant" chez les Greenberg comme femme de ménage. Il se noue entre les deux êtres lunaires une relation tout à fait improbable.

L'avis

Vous en avez marre de ces comédies romantiques qui se ressemblent toutes ? Bingo : Greenberg va vous frapper droit au coeur, vous surprendre, vous secouer.

Les rencontres, accidents cruels et malentendus hilarants se succèdent à un rythme  savamment dosé. Les deux amants se cherchent, s’entrechoquent, et bien malin qui pourra deviner comment le film va se terminer. Le plus beau rôle de Ben Stiller, tout simplement.

Very Cold Trip

Film réalisé par Dome Karukoski, 2011

Very Cold Trip

Le pitch

Janne, trentenaire finlandais, est un glandeur patenté. Vous vous souvenez du français Tanguy (2001) ? Janne, c'est un peu Tanguy qui serait passé à trente ans du foyer de sa mère à celui de sa copine, sans perdre ses mauvaises habitudes. Il passe ses journées au lit, devant la télé ou promène son vague à l'âme dans un bar miteux en compagnie d'autres glandeurs. Il ne sait pas quoi faire de sa vie, et sa copine Inari pourvoit à tous ses besoins élémentaires. Une requête banale d'Irani devient un obstacle insurmontable pour Janne, par exemple obtenir un décodeur télé pour pouvoir regarder ensemble Titanic, qui passe sur le câble. La paresse de Janne a empoisonné leur vie de couple au fil des années, si bien qu'Irani lui pose un ultimatum : soit il ramène à la maison un décodeur télé avant l'aube, soit elle le quitte ! 

Janne va devoir sortir du cocon quasi maternel pour affronter les dangers du monde, avec l'aide de deux autres glandeurs. Rien ne se passe comme prévu : Janne dilapide l'argent d'Irani en bière, et passe tellement de temps au bar du coin que les magasins électroménagers ferment les uns après les autres. Le dernier magasin ouvert est à 300 kilomètres... Le Trip glacial peut débuter.

L'avis

Very Cold Trip est une excellente surprise, avec des acteurs inconnus, mais plus vrais que nature dans leurs rôles de ratés. Les glandeurs sont d'autant plus désabusés que leur région, la Laponie, est ravagée par la crise économique : près de la moitié des hommes sont au chômage. Si bien qu'un arbre biscornu est devenu leur symbole d'infortune, un arbre auquel les hommes du coin se pendent depuis cinq générations. Comment, dans des conditions économiques et sociales catastrophiques, garder sa dignité et sa femme ?

Moi, député

Film réalisé par Jay Roach, 2012

http://static.cinebel.be/img/movie/poster/full/1009449_fr_moi__depute_1345110402429.jpg

Le pitch

Le député républicain Cam Brady est assuré de se faire réélire en Caroline du Nord. Mais il est tellement sûr de lui qu'il commet gaffe sur gaffe, et finit par faire douter les frères Motch, deux industriels richissimes qui financent sa campagne. Ils jettent alors leur dévolu sur un parfait crétin nommé Marty Huggins, qui ignore tout des magouilles politiques. Alors que le jour du scrutin approche, Cam et Marty s'engagent dans un combat impitoyable où tous les coups sont permis. Dans l'ombre, les frères Motch tirent les ficelles et espèrent que le plus manipulable des deux sera élu. Leur but est de faire passer les lois les plus avantageuses pour leur firme, au mépris du bien-être des habitants, des salariés et du respect de l'environnement.

L'avis

Moi, député repose sur les épaules de deux excellents comédiens : Will Ferrell (de la bande à Judd Apatow) et Zack Galifianakis (Very Bad Trip). Pour le reste, si le scénario n'est pas très subtil, il a le mérite de dénoncer les conflits d'intérêts entre les hommes politiques et les industriels / financiers qui payent leur campagne. L'oeil du citoyen éclairé reconnaitra en filigrane quelques affaires hélas bien réelles : l'appétit sexuel démesuré de DSK, qui lui a fait perdre sa place au primaire de l'élection présidentielle de 2012 ; et le coût invraisemblable des campagnes américaines de Barack Obama et de Mitt Romney pour l'élection présidentielle de 2012 : 6 milliards de dollars. Le réalisateur Jay Roach a raison : il vaut mieux en rire qu'en pleurer !

C'est la fin

Film réalisé par Seth Rogen et Evan Goldberg, 2013

http://fr.web.img2.acsta.net/pictures/210/300/21030069_20130822122335313.jpg

Le pitch

Le gratin de la jeune génération d’acteurs américains (Seth Rogen, Jonah Hill, etc.) se réunit pour faire la fête dans la villa de James Franco à Los Angeles. Alors que l’alcool et la drogue tournent à plein régime, une catastrophe s’abat sur les Etats-Unis. Les tremblements de terre secouent le pays, et la maison de James Franco est bientôt la dernière a encore tenir debout. La gueule de bois sera sévère.

L'avis

On craignait le pire avec ce pitch minimaliste. Et pourtant, il n’en est rien : dans leurs propres rôles, les acteurs livrent une critique féroce du système hollywoodien et du rapport avec leur image médiatique.

Une autoparodie qui sent le vécu, mais qui prend des chemins inattendus quand l’isolement, la promiscuité et le manque de nourriture commencent à fissurer les apparences. Soutenu par un budget de 32 millions de dollars, cette comédie dispose d'acteurs en forme et d'effets spéciaux de bonne facture pour retranscrire la fin du monde. Il faut cependant mieux avoir vu le précédent film de Seth Rogen et Evan Goldberg, Délire express (qui comprend les mêmes acteurs), pour pouvoir apprécier tous les gags de C'est la fin.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Kelun
Signaler
Kelun
Pareil que Liedh.

Surtout qu'il n'y a même pas Tropic Thunder.
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Tu aurais presque pu t'arrêter à Soyez Sympa, Rembobinez... :)

Édito

Passionné par la philosophie de l'art et la politique, je suis l'auteur d'une trilogie de livres sur le jeu vidéo dans ce qu'il a de plus dérangeant L'Histoire des jeux vidéo polémiques, je suis rédacteur pour le mook Pix'n Love, et également auteur de la biographie Yu Suzuki, le maître de SEGA et du "livre dont vous êtes le héros" L'épopée du Moine Guerrier Book pro

Archives

Favoris