Le Blog de Platon21

Par Platon21 Blog créé le 16/06/12 Mis à jour le 16/10/17 à 11h28

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeu vidéo (Jeu vidéo)

Accédez à la partie 1

L’accessoire Motion Plus apporte en 2009 la jouabilité promise depuis le lancement de la console, mais il comporte lui aussi quelques lacunes. Les plus fâcheuses sont de ne rien changer à l’offre pléthorique de jeux produits avant son existence, et de n’être compatible qu’avec une quinzaine de jeux au total, dont les plus mémorables sont Zelda : Skyward Sword, Wii Sports Resort, Grand Chelem Tennis Wii, Virtua Tennis 2009, Tiger Woods PGA Tour 10 et Red Steel 2.https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/31IcpjRss0L._SX466_.jpg

On peut se demander pourquoi Nintendo a sorti un accessoire, puis l’a inclus dans le pack de base de la console, si les jeux ne s'en servent pas ? En réalité, le Motion Plus intervient trop tard : le marché est déjà saturé de Wii, et tout le monde, des constructeurs aux éditeurs, fourbit ses armes pour la huitième génération de consoles... Vous l’aurez compris, le Motion gaming m’a laissé plutôt de marbre. La faute à un matériel sous performant durant les années de gloire de la Wii, puis à une sous exploitation du Motion Plus en fin de vie de la console.

A grand renfort de publicités, Nintendo a su s’adresser à ceux qui n’y connaissaient rien au jeu vidéo et répandre Motion gaming et Casual gaming sur toute la planète. Mais la firme a aussi su parler à ceux qui aiment le jeu vidéo pur et dur. En me permettant de brancher mes manettes et cartes mémoire GameCube sur Wii, Nintendo a offert une seconde jeunesse aux excellents Double Dash et SoulCalibur 2. Etant un possesseur tardif de la GameCube, j’ai vraiment apprécié cette fonctionnalité qui prolongeait de façon inédite mon catalogue de jeux et mes nombreux accessoires.https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d1/GameCube-Set.jpg

Hélas, cette petite fête ne durera pas. Fin 2011, Nintendo met sur le marché un nouveau modèle de Wii, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à l’ancien. Sauf qu’en cherchant à ouvrir les clapets sur le côté de la console, le joueur aura la mauvaise surprise de découvrir que les ports manettes et mémoire GameCube ont disparus. J’avais acheté ce pack en complément de ma vieille Wii et, par curiosité, j’avais inséré un disque GameCube dedans. L’objet fut recraché sans autre forme de procès. Alors que les coûts de production de la machine sont amortis depuis belle lurette, Nintendo trouve le moyen de faire des économies en nous privant des joies du cube violet.https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c8/Wii-gamecube-compatibility.jpg/1200px-Wii-gamecube-compatibility.jpg

Là où la Wii me frappera en plein c½ur, c’est avec l’énorme boutique en ligne de la "Console virtuelle", qui regroupe des jeux NES, Super NES, Nintendo 64, me permettant ainsi de retracer l’histoire des Mario, Metroid, Star Fox et Zelda sur une seule plateforme. Bien entendu, j’avais déjà joué chez des amis à la plupart, mais la Wii m’a permis d’approfondir des pans entiers de ma culture vidéoludique. Plus fort, je retrouvais les jeux de mon enfance avec les SEGA Master System et Mega Drive. Et Nintendo poussa l’ouverture aux autres constructeurs en accueillant la Rolls Royce des années 1990, la Neo Geo AES, mais aussi les méconnues NEC PC-Engine et PC-Engine CD-ROM. Pour compléter cet excellent tableau, Nintendo a trouvé bon d’ajouter quelques vieux hits issus du monde de l’arcade, du MSX et du Commodore 64.https://static.giantbomb.com/uploads/original/0/7465/813396-vc.jpg

Si les catalogues de la NES (79 jeux chez nous, 150 jeux au Japon) et Super NES (65 jeux chez nous, 100 jeux au Japon) sont bien représentés sur Wii (surtout au regard de la vingtaine de jeux disponibles sur NES et SNES mini, vendues aujourd’hui à prix d’or), on ne peut pas en dire autant de la N64 (20 jeux). Heureusement, les jeux sélectionnés sont des valeurs sûres : Super Mario 64, Mario Kart 64, Zelda: Ocarina of Time, Lylat Wars, F-Zero X, Sin and Punishment et Zelda: Majora's Mask. On aurait aimé GoldenEye 007, Perfect Dark ou Conkers Bad Fur Day, mais les développeurs se sont visiblement heurtés au manque de puissance de la Wii.

https://i.ytimg.com/vi/kaj2HQl-Vxs/maxresdefault.jpg

Les consoles SEGA comprennent l’essentiel sur Master System (15 jeux) et Mega Drive (75 jeux chez nous, 90 jeux au Japon), de même que les consoles NEC avec les PC-Engine / CD-ROM (58 jeux chez nous, 120 jeux au Japon). L’arcade est lui aussi bien fourni (78 jeux au Japon). Les hits Commodore 64 (20 jeux) et MSX (13 jeux au Japon) sont plus anecdotiques. Pour la Neo GEO AES, le constat est là encore mitigé. Si l’offre est indéniablement conséquente (55 jeux chez nous, 75 jeux au Japon), il manque les tout derniers hits de la console, impossible à faire tourner correctement en raison du manque de puissance de la Wii.

A cette gigantesque boutique en ligne s’ajoute désormais les consoles émulées par la Wii U, qui sont directement jouables sur le Gamepad, soit la Game Boy Advance (100 jeux) et Nintendo DS (30 jeux). Pour le reste, on compte hélas très peu d’ajouts : Donkey Kong 64 sur N64 et une dizaine de nouveaux titres sur MSX. 

Bientôt le suite...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Passionné par la philosophie de l'art et la politique, je suis l'auteur d'une trilogie de livres sur le jeu vidéo dans ce qu'il a de plus dérangeant L'Histoire des jeux vidéo polémiques, je suis rédacteur pour le mook Pix'n Love, et également auteur de la biographie Yu Suzuki, le maître de SEGA et du "livre dont vous êtes le héros" L'épopée du Moine Guerrier Book pro

Archives

Favoris