Premium
Pix'n Love - le blog

Pix'n Love - le blog

Par Pixnlove Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 26/06/15 à 12h49

L'actu des Editions Pix'n Love et autres joyeusetés rétro...
http://www.editionspixnlove.com/

Ajouter aux favoris
Signaler
Evènement

On a l'honneur de vous annoncer que nous nous rendrons au Festival du Jeu Vidéo, qui se tiendra les 10, 11 et 12 septembre prochains (pas de journée "pro" finalement), au Parc des Expos de Versailles (Paris), comme l'an passé. Nous y tiendrons un stand où nous aurons le plaisir de discuter avec vous !

Lors de la précédente édition, nous y avions passé un excellent moment. C'était la première fois que nous faisions ce salon, et les résultats avaient dépassé tous nos espoirs. Toutefois, nous y proposions en exclusivité L'Histoire de Nintendo, tome 2 ! Cette année, vous pourrez vous procurer, si vous le souhaitez, la biographie de Gunpei Yokoi et/ou Pix'n Love n°14 (déjà le quatorzième !)

Outre notre humble présence, le Festival proposera son lot d'animations qui valent le détour. On y décernera, entre autres, le Prix Machinima. Ce terme en regroupe 3, à savoir Machine, Animation et Cinéma. Il s'agit donc d'un genre de courts-métrages qui utilisent la technologie des jeux vidéo. Parallèlement, il y aura les inévitables défilés de cosplay... S'y tiendront également les World Cyber Games, lors desquels pas moins de 600 cyber-athlètes du monde entier s'affronteront ! Enfin, à noter également la présence, sur 200 m², du Musée du Jeu Vidéo...

Pour plus d'infos, c'est ici que ça se passe !

On espère vous y voir très nombreux !

Marco

 

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler
Copinage

Peut-être vous souvenez-vous de Kikai, l'homme considéré comme le plus grand fan de Mario dans l'univers et que nous avons interviewé dans le numéro 10 de Pix'n Love. Ceux qui l'ont rencontré le savent déjà, il ne vit que pour Mario et a déjà "torché" tous les épisodes plusieurs dizaines de fois...

Au Japon, c'est même à lui que l'on fait appel pour réaliser des soluces officielles!

Le voir jouer à certains opus est même extrêmement impressionnant. Sa maîtrise est tellement parfaite et il connait tellement bien les niveaux qu'il termine New Super Mario Bros sur Wii sans se faire toucher une seule fois! Hallucinant!

Et ce même Kikai est en train (à l'heure où je vous parle), de réaliser un exploit. Il s'est donné 24heures, pour terminer, à la suite,

1. Super Mario Bros (bouclé)

2. Super Mario Brothers 2 (lost level) (bouclé)

3. Super Mario Brothers 3 (bouclé)

4. Super Mario World (bouclé)

5. Super Mario 64 (bouclé)

6. Super Mario Sunshine (bouclé)

7. New Super Mario Brothers (DS) (bouclé)

8. Super Mario Galaxy (bouclé))

9. New Super Mario Brothers Wii (bouclé)

10. Super Mario Galaxy 2 (bouclé)

Cela vous parait difficile? Pas forcément pour lui. Sachez qu'en à peine 3 heures, il a déjà bouclé Mario 1, Lost Level, Mario 3, Mario World! Et quand on connait la difficulté de Lost Level, respect!

La bonne nouvelle, c'est que cet exploit, il le présente en live!

Comment faire? 

Très simple, il vous suffit de vous connecter là! Mais faites-vite, il ne lui reste plus que 5 jeux et demi à boucler. ^^

http://www.ustream.tv/channel/a-suma-live

PS: Pari réussi! Kikai a bouclé les 10 jeux en un peu plus de 22h00 non-stop, en faisant juste quelques pauses de 5 minutes. Record à battre! ^^

 

Flo

 

Ajouter à mes favoris Commenter (49)

Signaler
Communauté Pix'n Love

Vous ne le saviez évidemment pas, mais en réalité, la photo de Gunpei Yokoi utilisée pour la couverture et la postface provient d'une photo prise par un Américain, Grooveraider, fan de l'inventeur depuis de nombreuses années.

Dans le cadre de la réalisation de cette bio sur le génial créateur des Game & Watch, nous l'avions contacté et il nous avait gentiment confié son cliché. Entre temps, nous avons bien sympathisé. Impatient comme une puce de recevoir un exemplaire, il attendait fébrilement que son facteur lui apporte son précieux. Et le paquet est arrivé il y a peu (en bon état ! Merci la Poste, vous êtes TOUS GENIAUX (coup de pub gratos, allez, c'est moi qui régale) ^^.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il était TRES, mais alors TRES ému... Je n'irai pas jusqu'à vous poster son mail car vous penseriez que nous sommes prétentieux. Cela étant dit, il ne cachait pas son admiration pour notre travail et regrettait que tous nos livres ne soient pas encore dispos en anglais. Quels veinards ces Français, hein! ^^

Son émotion était telle qu'il en a même fait une vidéo, qu'il m'a ensuite envoyée avec la mention "I wanted to surprise you". Il a réussi! Bref, appréciez, c'est presque émouvant de voir avec quel soin il ouvre son paquet... ^^

 

Sinon, je profite de l'occasion pour vous indiquer que le 2 septembre, Daniel Ichbiah et moi-même serons en conférence (discussion, débat) à Muséogames ! Voici les informations pratiques pour tous les curieux.

Jeudi 2 septembre 2010 de 18 h 30 à 20 h

HISTOIRE DES JEUX VIDÉO

Dans le cadre du cycle Paroles d'auteurs

En quarante ans, le jeu vidéo est devenu une véritable industrie du loisir. Son histoire, riche en rebondissements, est le fruit de succès inattendus mais aussi d'échecs retentissants...

Totalement inconnus du public, les créateurs de jeu sont des programmeurs de génie au parcours souvent atypique. Le jeu Tetris est né dans un laboratoire de l'Académie des sciences de Moscou, imaginé par un jeune chercheur du département de reconnaissance de la parole, passionné de casse-tête.

Les jeux vidéo ne seraient rien sans personnages emblématiques comme Mario, l'anti-héros devenu héros malgré lui ou Lara Croft, véritable icône de la féminité virtuelle qui fait la une des magazines !

Cette histoire est aussi celle d'entreprises incontournables : bien du chemin a été parcouru depuis la commercialisation de Pong en 1972 par Atari ! Nintendo, l'inventeur des premiers jeux électroniques de poche, s'est imposé comme leader du marché, mais après la concurrence de SEGA dans les années 1980, le géant doit maintenant compter avec Sony et Microsoft, qui se sont lancés à leur tour dans la compétition.

Rencontre avec Daniel Ichbiah, auteur de La Saga des jeux vidéo (éditions Pix'Love)

et Florent Gorges, directeur de collection, éditions Pix'n Love, auteur de L'Histoire de Nintendo, tomes I et II.

> Entrée libre dans la limite des places disponibles

> Inscription conseillée au 01 53 01 82 70 ou à [email protected]

Ajouter à mes favoris Commenter (18)

Signaler
Communication

Peut-être croyez-vous absolument tout savoir sur ce classique immense...Mais si je vous dis que c'est Cyril Denis en personne qui s'est escrimé sur ce très très gros dossier, le croyez-vous toujours ?

 

 

Allez, encore quelques petits jours à patienter...

Marc

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
Vie de la rédaction

Il faut que j'avoue un truc. Depuis que la Pix'mobile est entrée dans ma vie, je n'envisage plus du tout la route comme autrefois. Elle est une compagne fidèle. Elle ne dit jamais non, qu'il vente, qu'il pleuve ou bien qu'il neige. Le bitume lui fait pas peur. Au contraire, elle en redemande. Je la sentirais presque frétiller lorsque j'insère la clé dans la contact. Je la devine sur le qui-vive : "Où m'emmènes-tu cette fois ?" Et moi de lui rétorquer : "Loin, ma belle. Loin". Chaque fois, c'est une nouvelle aventure.

Cette fois-ci, je comptais bien la surprendre. Les plus observateurs d'entre vous auront reconnu le bâtiment en béton derrière elle et moi. Très tôt le matin, tandis que des nuages menaçants encombraient l'horizon, j'ai posé mes mains sur son volant. Et je lui ai murmuré : "Aujourd'hui, ma belle, je vais te faire vivre quelque chose d'inédit !" Elle a tout de suite ronronné de plaisir ! Elle s'attendait sans doute à ce que je la conduise dans un endroit où brillerait le soleil, où l'on entendrait le clapotis des vagues... un endroit qui la changerait de ces trombes d'eau incessantes !

On a alors pris la route. Une fois sur l'autoroute, elle a montré quelques signes d'inquiétude... Direction le Nord. Avant que la déception ne grippe son moteur, je lui ai révélé l'objet de notre destination. "Pour la première fois, ma grande, tu vas franchir une frontière ! Tu vas quitter, pour quelques heures, la France !" Je l'ai sentie si excitée qu'il m'a fallu lui remettre un peu d'huile ! "Franchir une frontière ? Cela signifie que Pix'n Love..." m'a-t-elle ronronné alors. "Oui, ma belle, on franchit une frontière, et donc, une nouvelle étape !"

Seb, on the road again !

(à suivre !!!)

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
Coups de coeur / gueule

L'émission que vous allez découvrir ci-dessous, animée par les inimitables Igor et Grichka, date du tout début des années 1980.
Elle est, à bien des égards, passionnante. Des images d'archives exceptionnelles qui ravira les historiens du jeu vidéo. Inconditionnels de jeux Full HD avec reconnaissance de mouvements de cils, passez votre chemin, vous n'en croiriez pas vos yeux...

Florent

http://editionspixnlove.fr

PS. Merci à Fabalavista.

Ajouter à mes favoris Commenter (51)

Signaler
Copinage

Avant-hier, nous vous parlions de la petite exposition ayant lieu à Tokyo (quartier d'Harajuku) concernant Gunpei Yokoi. Cette annonce aura, comme nous le souhaitions, permis aux personnes se trouvant en ce moment même à Tokyo (ou dans les prochains jours), d'être informé de cette manifestation touchant d'assez près notre propre actualité.

Hé bien la charmante Moosye n'aura pas demandé son reste puisqu'elle s'est déjà rendue sur place!

Non seulement ses photos sont très sympas mais son compte-rendu fait très envie. On la remerciera d'ailleurs pour la photo de nos ouvrages en vente dans la boutique. Ca fait toujours plaisir. ^^

Voilà, pour voir d'autres photos et lire ses impressions de sa visite, filez voir sur son blog, et que ça saute!

Et pour la petite anecdote, la plupart des objets présentés dans cette expo sont ceux ayant servi de modèles pour la biographie de Gunpei Yokoi, aux Editions Pix'n Love.

 

Florent

http://editionspixnlove.fr/

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Copinage

Tout d'abord, un grand merci à toutes celles et ceux qui ont succombé à la biographie du "King of Toys" (allez, soyons fous) éditée chez Pix'n Love: Les grands Noms du jeu vidéo #3 Gunpei Yokoi.

Pour l'instant, toutes les critiques que nous avons pu lire sur différents forums, sites, blogs (gameblog, gamekult, etc.) sont extrêmement positives. Merci! Cela nous donne du baume au coeur et nous motive d'autant plus à poursuivre nos activités.

Notre but, avec cette collection, consiste à vous présenter en détail (et officiellement) la carrière de gens célèbres (Yokoi, Ancel), que des personnes méconnues chez nous (Takahashi Meijin). Du succès de ces premiers numéros de cette collection dépendront la suite des évènements. Mais soyez assurés que même si nous vous présentons de gens dont le nom ne vous dit rien, ils n'en restent pas moins victimes de leur discretion !  Si ces personnalités restent méconnues, c'est justement parce que personne n'en parlait. Et notre but et justement de les révéler au grand jour. Bref, faites-nous confiance et n'hésitez pas à prendre le risque de lire une bio d'un "méconnu" Pix'n love. Vous ne le regretterez pas.

Cela étant dit, je change de sujet pour vous indiquer que si vous passez par Tokyo dans les prochains jours (allez, y'a qu'un ou deux changements à partir de Châtelet-les-Halles), une exposition vient d'être inaugurée à quelques dizaines de mètres de la gare d'Harajuku (voir plan ici)

"YOKOI GUNPEI TEN"

Cette expo originale et organisée avec la collection privée d'Isao Yamazaki propose de découvrir la très grande majorité des jeux et jouets créés par le célèbre inventeur des Game & Watch, Game Boy, etc. Différents goodies et produits dérivés (une réédition du Love Tester, l'Histoire de Nintendo 1 et 2, etc.) sont même en vente là-bas. Des conférences ainsi que des débats sont régulièrement organisés. Hirokazu 'hip' Tanaka était d'ailleurs convié hier soir pour témoigner, devant un parterre important de fans, de ses années passées chez Nintendo sous les ordres de Yokoi ! Il devait y en avoir des trivias, là !

Organisée du 18 au 29 août, dans le bâtiment VACANT d'Harajuku, cette Yokoi Gunpei Ten est, que vous soyez fans de Nintendo ou de Yokoi, à ne surtout pas manquer. Certains jouets et documents Nintendo sont des pièces uniques et ne seront peut-être plus jamais offertes aux yeux du grand public.

Quelques photos prises par Monsieur Makino (en attendant mieux)

      

Florent

http://editionspixnlove.fr/

PS: si vous vous y rendez, envoyez-nous des photos!

Ajouter à mes favoris Commenter (23)

Signaler
Coups de coeur / gueule

Avant toute chose, nous tenons à vous présenter nos plus plates excuses. Il semblerait que certains parmi-vous aient été obligés de payer une surtaxe pour recevoir la biographie de Gunpei Yokoi.

Le livre, dans son enveloppe à bulles, pèse environ 475gr, soit, une tarification lettre de 3,02€ pour la France.

Au début, nous pensions que l'insertion des cartes collectors avait fait dépasser le poids de sa limite de 500gr (en faisant nos essais, nous allions de 499 à 507gr, en fonction de l'enveloppe), d'où la demande de "surtaxe" réclamée par la Poste.

Bref, quand nous avons reçu quelques messages indiquant que certains avaient dû payer 1,08€ de "frais" pour récupérer leur livre, nous avions trouvé que La Poste "abusait" un petit peu. Il faut dire la vérité! Entre les colis qui reviennent DEFONCES ou que nous devons échanger (à nos frais, évidemment), les paquets volés qui n'arrivent jamais, les "avis de passage" alors que vous êtes là, et cette intolérance à 7gr prêt, c'est tout simplement ce que j'appelle le service zéro absolu.

Certes, à 507 gr, nous aurions effectivement dû vous réclamer 3,92€ de FDP. Mais dans la pratique, c'était impossible à réaliser sur notre site de vente! Il ne s'agissait que de différences comprises entre 1 et 9 gr! Autrement dit, comment savoir à l'avance si votre commande allait peser 498 gr, 499gr ou 502 gr??? Comment auriez-vous réagit si nous vous avions fait payer 3,92 au lieu  de 3,02 effectifs? Bref, nous avons mis tout le monde à 3,00 (car nous prenons toujours les 0,02€ à notre charge pour simplifier les transactions).

Or, il s'est avéré que ces histoires de surtaxes n'avaient pas de lien avec le poids mais simplement parce que les tarifs avaient changé en juillet... Ils sont passés de 3,02€ à 3,15€ soit 0,13€ d'augmentation.

Ok, nul n'est censé ignorer la loi, nous sommes d'accord sur ce point. Cela étant dit, Pix'n Love dispose d'un compte "pro" chez La Poste et nous envoyons tous les mois plusieurs milliers de livres. Nous ne passons pas par les guichets normaux et nous déposons nos livres auprès de notre "conseillère pro" qui, bien sûr, était en vacances pendant un mois.

Et en dépit de nos venues chez eux tous les jours, des centaines de timbres achetés toutes les semaines, personne ne nous a jamais averti de l'augmentation des tarifs. Quand nous avons apporté toutes les enveloppes de Gunpei Yokoi, personne n'a même tilté à La Poste. On nous a dit, "Ok, c'est bon, ça partira aujourd'hui, merci et à demain!".

Bref, 200 livres insuffisamment affranchis, pas vérifiés par la poste en amont, mais passés "comme une lettre à la poste" (si je puis dire)!

Et maintenant, vous vous retrouvez (certains parmi vous) à payer une surtaxe? Franchement, nous sommes dégoûtés. D'ailleurs, la surtaxe, parlons-en! Alors qu'il s'agit d'une différence de fdp de seulement 0,13€ par rapport aux timbres déjà collés, certains ont été contraints de payer 1,08€ et d'autres, carrément 3,52€ !!! (WTF?)

Non seulement nous déplorons parfois l'incompétence avec laquelle La Poste gère les paquets mais là, nous sommes aussi forcés de constater des pratiques assimilables au vol pur et simple !

Si vous faites partie de ces lecteurs devant payer cette surtaxe honteuse, n'hésitez pas à vous plaindre auprès de votre guichetier ("mais c'est pas ma faute, Monsieur"). Sachez que la différence réelle n'est que de 0,15€ avec l'affranchissement que vous avez payé et non pas 1€ ou 3,50€. De notre côté, on pourra vous rembourser en points la différence. Merci de votre compréhension...

Certains diront qu'on s'acharne encore sur le service public, bien mal en point. Certes, quand on envoie 3 colis dans l'année, ça va, on s'en remet. Mais quand il s'agit de plusieurs dizaines de miliers de livres en une année, y'a de quoi avoir la nausée. Et c'est précisément là où nous en sommes...

EDIT: comble de l'absurdité : un lecteur s'est retrouvé à payer une surtaxe et on lui a donné son bouquin... détérioré! En gros, il a payé pour les dégâts. Et pas un mot d'excuses de la Poste, évidemment. On aura tout vu. VDM...

EDIT: Merci à toutes les personnes ayant réagit dans les commentaires. Attention cependant, ce post ci-dessus ne traite absolument pas de la question "faut-il ou non privatiser?". Il s'agit d'un coup de gueule, qui n'a rien de politique. A bon entendeur. Et n'oubliez pas, les postiers, c'est comme les chasseurs: "il y a les bons et les mauvais chasseurs...". ;)

Florent

Ajouter à mes favoris Commenter (63)

Signaler
Coups de coeur / gueule

Si je devais rédiger une métaphore pour parler de l'Histoire du jeu vidéo, je dirais avec beaucoup de naïveté qu'il s'agit d'un immense terrain de fouilles et que seuls quelques chercheurs (associations, journalistes, passionnés, auteurs) s'occupent de creuser, d'archiver, afin de faire avancer les recherches.

Les joueurs, dans 95% des cas, se contentent de jouer, comme 95% des esthètes se contentent d'aller au musée.Il n'y a strictement aucun mal là-dedans.

Pour ma part, cela fait désormais un peu plus de 8 ans que je consacre l'essentiel de mon temps à remonter les sources du jeu vidéo, en croisant la route de créateurs, farfouillant dans les archives des sociétés ou des employés m'ouvrant leur porte. Mais le travail est tellement vaste qu'il a fallu me "spécialiser". Mon choix s'est ainsi porté sur l'Histoire de Nintendo et la PC Engine.

En revanche, pour le reste, j'avoue qu'au-delà de connaissances "standards", j'ai de sacrées lacunes dans certains domaines (et notamment les micros). De toute façon, qui parmi vous peut prétendre connaître tout de la PlayStation, de l'Atari ST, de la DreamCast, de l'histoire de Nintendo, avoir 4.000h sur WOW et être incollable sur l'Apple2? Levez le bras que je vous le casse (car vous mentez)... ^^

Ensuite, il est vrai que pendant une période de 4 ans (1995-1999), je n'ai plus du tout joué aux jeux vidéo (je préférais apprendre le japonais dans les livres)! Autrement dit, la première PlayStation, je connais plutôt mal. J'ai râté les débuts de la folie européenne pour Final Fantasy, la révolution Resident Evil, les charmes de Lara dans Tomb Raider, l'ivresse de Gran Tourismo, etc. C'est triste, mais c'est la vie.
Certes, entre temps, j'ai essayé de rattraper mon retard et j'ai eu le loisir de tester longuement toutes ces licences. Mais voilà, la PlayStation, première du nom, ça sort un peu de mes compétences...

 

Tout cela pour dire que quand j'ai vu la couverture du dernier HS de Joypad, consacré à l'Histoire de la PlayStation, j'ai trouvé l'initiative plutôt sympa. Pour moi, qui suis un "faux débutant", ce canard m'a permis de combler quelques lacunes et surtout, de lever le voile sur deux ou trois mystères concernant les 5 premières années de la gamme Sony PS. Et je dois avouer que la rédaction de Joypad a réalisé un panorama relativement complet des 15 ans de la gamme.

Certes, si vous êtes un mordu de la PlayStation depuis le début et que vous avez torché toutes les licences, que vous avez retenu toutes les grandes étapes de son histoire, alors ce HS vous semblera peut-être un peu léger. Dans ce cas, ne l'achetez pas (mais ne le défoncez pas sous prétexte que vous en savez plus! Gardez vos sous, et laissez le mag à d'autres joueurs moins calés ou exigeants). ^^

En revanche, si, comme moi, vous souhaitez avoir une vue d'ensemble et revivre (sans attente particulière de gamer endurci) une époque extrêmement intense du jeu vidéo, vous pouvez y aller.

Perso, j'aime ce genre de publication (à l'instar d'un IG Mag, par exemple) car c'est typiquement le genre de magazine que je ressortirai dans 10 ou 15 ans, quand certaines infos récentes contenues dans ces pages seront introuvables sur le net ou auront disparu de ma mémoire. Avoir cette frise chronologique à portée de main, c'est, pour tout gamer désirant conserver une culture vidéoludique satisfaisante, une garantie de ne pas oublier trop vite.

Et puis quoi, on a beau publier des bouquins qui traitent aussi de l'histoire des jeux vidéo chez Pix'n Love, on n'en reste pas moins des passionnés. Dès qu'un ouvrage, un mag sort sur un sujet qu'on maîtrise mal, on est content, voilà tout ! Dès qu'on constate qu'un livre est publié sur un sujet déjà traité chez nous, on se demande ce qu'il aura de plus que nous ! Mais, en gros, on achète... ^^

Joypad Hors-Série #13

La Vraie Histoire de la PlayStation

Dispo dans les kiosques pour 7,5€.

Flo

http://editionspixnlove.fr

PS: je sais que les débats concernant la presse actuelle sont houleux. Si vous n'adhérez pas à la ligne éditoriale de tel ou tel mag, tout le monde peut le comprendre. Mais s'il vous plaît, juste un peu de retenu si vous décidez de donner votre avis. Comme dirait feu mon grand-père, "ok, t'aime pas, c'est tes goûts. Mais pas la peine d'en dégoûter les autres."  ^^

Ajouter à mes favoris Commenter (18)

Édito

Les Editions Pix'n Love vous proposent, pour la première fois en France, de nombreux ouvrages uniquement dédiés aux jeux vidéo ainsi qu'à leur histoire.

 

  

LE SITE !

SUIVEZ-NOUS :)

 

 

Archives

Favoris