Premium
Pix'n Love - le blog

Pix'n Love - le blog

Par Pixnlove Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 26/06/15 à 12h49

L'actu des Editions Pix'n Love et autres joyeusetés rétro...
http://www.editionspixnlove.com/

Ajouter aux favoris
Signaler
Divers

 

Après le désormais célèbre court-métrage Pixels de Patrick Jean, les "bits" sont de nouveau à l'honneur dans un court d'animation répondant au doux nom évocateur de 8BITS HD. Au programme : une bonne dose d'action, un saupoudrage de références nostalgiques, une pincée d'humour sanguinolant et un zeste de tendresse (insert coin for extra life ^^).

Les quatres réalisateurs du film (Valérie Amirault, Jean Delaunay, Sarah Laufer et Benjamin Mattern) offrent aux joueurs passionnés que nous sommes un bien joli cadeau et qui plus est, pour la bonne cause, celle de la défense de nos bons gros bits. Alors que le grand méchant de l'histoire, aux dents à la Jaws et au look digne d'un Montana, s'acharne à éliminer la mère créatrice du bon vieux langage binaire, notre (anti) héros, à la barbe mal rasée, vêtu d'un caleçon à motifs pixélisés, va tout faire pour l'en dissuader. Ca court, ça shoot, ça saute et ça gicle dans tous les sens, à tel point que l'on en ressent presque les vibrations frénétiques dans nos mains prêtes à accueillir un pad rectangulaire à angles droits pointus et aux boutons rouge sang.

La réalisation, à tout point de vue, est superbe : c'est en HD, c'est fluide, aucune chute de framerate, pas la moindre trace de tearing ou d'aliasing. En bref, un sans faute qui mériterait bien un Consoles + d'Or. Mention spéciale aux passages en 2D qui nous rappellent que, non, la deuxième dimension n'a pas dit son dernier mot et qu'elle est même déterminée à reconquérir le coeur de tous les joueurs. New Super Mario Bros., Bionic Commando Rearmed, Splosion Man, Shadow Complex, Limbo et très prochainement Sonic the Hedgehog 4 (le 15 octobre ^^) : les exemples se multiplient, les anciens reviennent liftés alors que les nouveaux préfèrent éviter de se perdre dans les méandres de la troisième dimension.

Avec 8BITS HD, le mariage qu'on aurait pu croire improbable il y a encore quelques années est définitivement consommé.

Les 8BITS sont mortes, longue vie aux 8BITS HD.

Luc

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Signaler
Evènement

Après les événements du 11 septembre 2001, je ne pouvais plus envisager le jeu vidéo comme avant...

 

A paraître courant octobre, aux Editions Pix'n Love...

Séb

Ajouter à mes favoris Commenter (19)

Signaler
Vie de la rédaction

Voilà maintenant plus de deux ans que Florent Gorges organise avec Autrement le Japon des voyages au Pays du Soleil Levant axés sur le (retro)gaming. Le dernier en date s'étant achevé il y a peu, l'occasion était trop belle pour ne pas livrer quelques clichés de ce périple qui s'est avéré une fois encore magique.

Du 11 au 20 septembre, 22 geeks (oui je compte Flo dedans ^^ ), une geekette et moi-même avons donc foulé le sol nippon. Beaucoup de kilomètres de marche à la clé, des visites de monuments tout bonnement somptueux, des rencontres inoubliables, des soirées avec des créateurs/designers/producers de chez Nintendo énormes (surtout à Kyôtô).

C'était mon second séjour au Japon et à peine celui-ci terminé que j'ai vraiment hâte d'y retourner une troisième fois. Mais trève de discours, place aux images qui parleront d'elles mêmes.

Tranquillement assis en haut de la petite étale surplombant Kyôtô au Fushimi Inari (le lieu aux milliers de torii), Flo' savoure sa glace au goût de malabar (ou presque ^^) tout en lisant un bouquin auquel il a vaguement participé. :D

La veille du départ, dernier repas et verres dans un izakaya (le pub nippon par excellence, l'option karaoke en plus) à Asakusa, le quartier traditionnel de la capitale. La pause prise par Flo, moi-même, Tomou (fidèle lecteur), Yamafuda (grand collectionneur Nintendo ayant aidé Flo' pour son livre) et Nyvek (autre lecteur fidèle, mais avec l'accent du sud), est liée à un délire du membre du Big N rencontré à Kyôtô. Son manga favori mettant en scène un Français faisant cette pause bien stupide tout en disant 'ché' (ce qui ne veut rien dire ^^), le groupe aura eu vite fait de l'adopter. :)

En tout cas la formule de Flo' demeure unique. Si vous aimez les jeux vidéo (que faites-vous sur Gameblog sinon? :D ) et souhaitez découvrir le Japon, n'hésitez pas à choisir cette voie pour un premier contact avec le pays. Flo' est un guide exemplaire en plus d'être humainement incroyable. :)

Mike, habillé à la sauce nipponne pour l'occasion. :o

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Signaler
Communauté Pix'n Love

Nous vous en parlions il y a quelques jour sur cette news :

Le samedi 25 septembre (demain), à partir de 15h00 aura lieu une rencontre exceptionnelle pour tous les fans de Mario !

Kikai, le plus grand spécialiste de Mario au monde (plus grand collectionneur japonais, rédacteur officiel de soluces Mario, détenteur de records, etc.) et Flo de Pix'n Love seront ensemble pour près de 4h00 de programmes live depuis Tôkyô!

Le sujet de cette session est: "Super Mario comme vous ne l'aviez jamais vu!".

Vous pourrez également, en direct, lui poser vos questions (elles seront traduites, bien entendu), découvrir des choses dont vous n'aviez pas connaissance sur l'univers Mario et partager, avec lui, de nombreux souvenirs liés au héros de Nintendo.

Bref, un rendez-vous exclusif et universellement inédit à ne pas manquer, samedi, dès 15h00!

Vous étiez plus de 300 Français à suivre les exploits de Kikai (voir ici), il y a un mois, en live depuis le Japon alors nous vous espérons tout aussi nombreux pour cette rencontre franco-japonaise exceptionnelle.

Comment faire pour visionner ce streaming live? Rien de plus simple, vous n'aurez qu'à vous connecter sur le lien suivant à l'heure de la diffusion et de regarder.

Lien ustream pour regarder l'émission live!

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Signaler
Evènement

Vous l'aurez tous (ou presque) noté : IG Mag et Pix'n Love sont deux mooks aux nombreux points communs. Je citais hier la qualité même de l'objet, le soin porté aux couvertures, au grammage du papier, au format... Sur le plan de la qualité rédactionnelle également, de nombreux rapprochements sont à opérer. Mais surtout, vous avez raison : nos deux mooks sont complémentaires. Si l'un s'intéresse, avec le recul, à une vision historique, nostalgique et parfois presque historicienne, l'autre attaque de front des problématiques actuelles très peu abordées dans le paysage écrit vidéoludique. Donc, parler de concurrence est vain lorsqu'on veut opposer Pix'n Love à IG.

Une ou deux petites choses à savoir sur IG...

Je ne pense pas que Bounthavy (la rédac' chef d'IG, donc) m'en veuille d'écrire ça, mais on se fait peut-être une fausse idée du titre. On imagine que parce qu'il y a Ankama derrière, IG est un mook aussi solide qu'un roc, à la trésorerie inépuisable (la preuve, y'a pas de pub !). Loin s'en faut ! IG, c'est une petite équipe, ce n'est pas notre ami Bruno qui démentira. Le groupe Ankama a une structure très intéressante, qu'on pourrait qualifier - avec une vision bien sûr naïve - de tentaculaire : beaucoup de petites entreprises gravitent autour de l'empire de Dofus. Toutes quasi indépendantes. IG appartient à la société Ankama Presse, qui elle-même s'inscrit dans le giron d'Ankama, au même titre qu'Ankama Editions, une boîte qui n'a presque rien à voir avec IG. Donc, laissons tomber le préjugé qui voudrait qu'IG n'a pas besoin de partenariat pour évoluer vers les sommets. Bounthavy galère parfois énormément pour décrocher tel ou tel reportage, Bounthavy angoisse souvent avec les chiffres de ventes, Bounthavy s'inquiète toujours de la façon dont un sommaire ou un article pourra être perçu par un lectorat des plus exigeants... En gros, Bounthavy a exactement les mêmes préoccupations que nous. On pourrait même aller jusqu'à se poser la question - encore une fois bien naïve - de comment Ankama Presse parvient à sortir tous les deux mois IG, quand on voit l'épaisseur du mook, sans financement publicitaire, le tout vendu à un prix que vous jugez peut-être élevé, mais qui - croyez-nous - est au plus bas... Sans oublier les remises astronomiques accordées aux distributeurs de la presse...

IG et Pix'n Love : l'alliance commerciale

Rassurez-vous. En aucun cas il n'est question de "fusion" ! Outre les commentaires laissés ici, on a reçu quelques mails nettement moins enthousiastes. Quelques uns ont même été jusqu'à la menace ! IG reste IG. Pix'n Love reste Pix'n Love. Hors de question d'en faire un seul et même mook ! Encore une fois, les titres sont complémentaires, mais pas jusqu'au point de les regrouper sous une seule et même appellation ! Par contre, du fait de nos problématiques similaires, nous avons décidé de créer une alliance commerciale. IG et Pix'n Love partagent le même douloureux souci du positionnement : où peut-on classer Pix'n Love et IG dans les points de ventes généralistes (la FNAC par exemple) ? En informatique ? A côté de Photoshop ? A côté des bouquins de Sudoku ? A côté des aventures de Dragon Ball ? Très dur. Par contre, nous observons un vrai débouché dans les boutiques de jeux vidéo. C'est ce que nous avons proposé à IG : Pix'n Love s'occupera de la diffusion-distribution de TOUS les numéros dans certaines boutiques de jeux vidéo !

L'intérêt de la démarche...

Vous voyez pas ? Beaucoup cherchent les anciens numéros d'IG sans les trouver. Là, vous les aurez (et les avez déjà pour certains) tous à portée de main, placés à côté de nos ouvrages, parfois même dans nos présentoirs. La presse tue les anciens numéros, nous allons les faire revivre ! Outre la classe de pouvoir crier sur tous les toits que c'est nous qui distribuons IG (et pas IG qui distribue Pix'n Love), c'est aussi l'occasion pour eux, comme pour nous, de créer notre propre réseau de diffusion, et de pouvoir retrouver des taux de marge commerciale intéressants. Car oui, Pix'n Love aura sa commission pour tout IG que nous aurons vendu ! Et IG vendra ses numéros à un meilleur prix par notre biais que par d'autres... Donc vous voyez ? On est honnête, hein ?

Et donc ?

Bah, dès ce soir, 20h00, vous trouverez, notamment, sur notre boutique en ligne TOUS les numéros à disposition. Oui, il y aura des frais de port (on n'est pas amazon, ou fnac.com). Oui, pour tout IG acheté, vous pourrez créditer vos points sur le club. Oui, si vous habitez la Belgique ou ailleurs, vos IG vous coûteront moins cher sur notre boutique qu'ailleurs. Ce soir, 20h00, mise en vente d'IG n°10 ! Et dans certaines crèmeries dès mardi prochain !

C'est peut-être un pas qui vous semble anecdotique. Mais pour Bounthavy, Bruno et les autres, comme pour nous, c'est le moment de créer notre propre force, notre propre combat. Et avec vous, on y arrivera !

Séb

Elle a bon dos la Pix'mobile, hein ? Bah oui, plus que jamais !!!

Ajouter à mes favoris Commenter (42)

Signaler
Evènement

Pour être totalement franc avec vous, j'ai vu l'arrivée d'IG Mag, la première fois, d'un très mauvais oeil.

Pendant plus d'un an, nous étions un peu les seuls à proposer une dynamique éditoriale s'articulant autour de l'objet "livre". Certes, nous n'avions pas inventé le mot "Mook" (désormais célèbre contraction entre Magazine & Book), mais cette dénomination ajoutait un charme à notre avantage comparatif, notre marque de fabrique. En outre, nous jouissions d'un quasi monopole quant à l'édition "rétro". Toutefois, cette situation pouvait tourner à notre désavantage et la concurrence ne fait pas de mal. Aussi, lorsque Ankama nous a annoncé la sortie prochaine d'un "mook", j'ai eu un vrai stress.

Ankama est un groupe très important dont on chante le succès à peu près partout. On pouvait donc imaginer l'assise financière de la future structure adversaire. J'étais d'autant plus tendu que nous avions été démarchés pour alimenter la partie "rétro" du futur titre. Marco et Flo ne sombraient pas, comme moi, dans une douloureuse inquiétude. Au contraire, ils se sont empressés de collaborer en dépit de mes avertissements, arguant que nous avions tout à gagner à oeuvrer ensemble. Je craignais de mon côté un combat à la David & Goliath, sans qu'on en sache le dénouement...

Et puis, IG 1 est sorti. Avec Street Fighter en cover. Ok : orientation clairement prise gamer... Le format, le prix (0,50 euros moins cher), le vernis sélectif... J'étais hors de moi. Mais après tout, la concurrence, ça permet d'avancer, de ne pas se reposer sur ses lauriers. Cependant, que faire ? Finalement, rien : sur plusieurs forums, des portes-étendard se sont lancés dans une croisade pro Pix'n Love, pro IG Mag, les uns étant jugés par les autres de geeks intellos, et inversement, de gamers amateurs... Bref, mieux valait ne pas se prononcer, ne surtout pas s'en mêler, et continuer à développer notre structure : après tout, sur le plan du contenu et de la démarche commerciale, il y avait de vraies distinctions.

Et puis, les premières craintes passées, j'avoue m'être littéralement plongé dans les IG, à mesure qu'ils sortaient. Je me suis même surpris à vouer un immense respect à Bounthavy, la rédac' chef, entre autres, du mook d'Ankama... Il fallait être ultra motivée, débrouillarde, dynamique et même boulimique (de travail) pour parvenir à boucler, tous les deux mois, de tels pavés ! Et toujours cette recherche de sujets vraiment passionnants, tels que ceux ayant trait à l'économie, aux people, aux tendances... Oui, j'étais (et suis toujours) impressionné...

Il était donc normal que nous rencontrions la dame, dans son fief du côté de Tourcoing, pour lui proposer une alliance... La suite, demain !

Séb

Ajouter à mes favoris Commenter (28)

Signaler
Communication

Vous étiez plus de 300 Français à suivre les exploits de Kikai, il y a un mois, en live depuis le Japon!

Souvenez-vous, le plus grand spécialiste amateur de Mario au Monde (que nous avions déjà interviewé dans Pix'n Love #10) s'était lancé un pari incroyable: terminer 10 jeux Mario en moins de 24h (voir la liste des softs du défi dans notre ancienne news) ! Il y était parvenu en un peu plus de 22h !

Hé bien sachez que le samedi 25 septembre, à partir de 15h00, Flo de Pix'n Love sera avec lui depuis Tôkyô, pour une session retransmise en live sur le net et qui s'annonce particulièrement passionnante.

Cette fois, pas de grand défi mais plutôt une thématique originale: "Super Mario comme vous ne l'aviez jamais vu!".

Qu'est-ce que cela signifie? Si vous voulez voir comment joue un VRAI pro de Mario et ce qu'il est capable de faire en pleine partie, ne manquez pas cette rencontre exceptionnelle.Traduite en simultanée, pour que tous les amateurs de Mario en France puissent en profiter, cette session sera également ponctuée de rubriques "questions/réponses" (que vous pourrez poser en direct), de discussions diverses et de petites surprises (Kikai est également le plus grand collectionneur Mario du Japon...)


Bref, amateurs de Mario, soyez présents le 25 septembre dès 15h00 ! Kikai se réjouit d'avance de pouvoir, avec vous, partager sa passion pour le héros de Nintendo!

Comment faire pour visionner ce streaming live? Rien de plus simple, vous n'aurez qu'à vous connecter sur le lien suivant à l'heure de la diffusion et de regarder.

Lien ustream pour regarder l'émission live!

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
Evènement

Les cross-over entre univers manga et jeux vidéo sont multiples, les liens entre les deux médias étant aussi complexes, peut-être, que ceux qui lient le jeu vidéo au cinéma... Il est donc normal que nous soyons alertés dès qu'un événement manga se dresse quelque part, comme c'est le cas ce week-end à Paris ! Car une semaine après le Festival du Jeu Vidéo, beaucoup d'entre vous allez rempiler à nouveau à Porte de Versailles, dans le Hall 2, cette fois, et non le 4, pour un nouveau rendez-vous très important. 

Petite Japan Expo, Paris Manga devrait regrouper 20.000 personnes. On dénombre pas loin de 200 stands, où l'on aura le plaisir de découvrir plein de jeunes talents, couturiers, écrivains, dessinateurs, sculpteur, etc. Parmi eux, deux stands proposeront nos ouvrages ! Évidemment nos copains de Neo Legend, qui sont de toutes les aventures ! Ces vendeurs 100% certifiés qualité sont toujours de la partie lorsqu'il s'agit de faire découvrir de la vieille borne NeoGeo au grand public ! Et surtout, maintenant, ils ont une ou deux nouveautés qui devraient en agiter plus d'un. 

Autre stand, mon ami JM dont je vous parlais lors de la Japan Expo : Sa petite entreprise, dont il partage les rênes avec sa douce Charlotte, s'offre un stand dans ce hall chargé de produits dérivés, de goodies, des belles figurines. Difficile parfois de se démarquer. Pour ça, Otaku-Webshop a développé trois stratégies. La première : proposer du Pix'n Love ! La deuxième : proposer des figurines rares et belles, et ne pas s'engouffrer dans la vente de produits certes très bon marchés, mais pas forcément très licenciés ou de qualité médiocre. Enfin, la troisième : afficher le sourire. Pas le sourire de l'arnaqueur, mais celui franc et sincère du mec qui est fou de joie d'être acteur de ce milieu culturel et non plus seulement spectateur !

Bon courage à tous : Robin, Rémy, Raph', (Romain ?), Charlotte, Pascal, Lucie et JM ! Et puis vendez pleins de Pix'n Love !!! 

Séb

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Vie de la rédaction

Il y a peu, nous vous laissions sous-entendre que Pix'n Love élargissait ses frontières à la Belgique... Parallèlement à notre tentative Pix'n Love Publishing, il fallait aussi songer à satisfaire une demande croissante au-delà de nos lignes. Et, évidemment, comme pour tout un chacun, la Belgique figure sur la top-liste. La langue y contribue, admettons-le, beaucoup. Mais ce n'est pas tout. Il y a aussi le caractère très gamer de la région qui a motivé notre choix.

Nous savions que le Nord Pas de Calais (et à commencer par le département 59) était une région particulièrement dynamique. On pouvait donc imaginer qu'il en serait de même avec la Belgique, du moins, la région wallonne. Et même, c'est d'autant plus évident quand on considère les chiffres : si les Belges francophones représentent un large tiers de la population (près de 4 millions pour 11 millions d'habitants), nous devons rapporter ce chiffre, à titre indicatif, au nombre d'habitants du Nord Pas de Calais : kif-kif.

ici avec Steve (à gauche) et le boss Marc (au centre)

Sauf que la Belgique, même si ça ressemble à une région à bien des égards, sur le plan du jeu vidéo, c'est un pays très acharné ! On dénombre pas loin de 300 boutiques et points de ventes jeux vidéo ! Énorme ! Il nous fallait bien explorer ce potentiel. Et nous avons eu la chance de rencontrer Marie du groupe Bem's, à qui l'on doit le très gros site de ventes online PlayerOne.be ainsi que le réseau de boutiques du même nom. Nous venons d'établir un test de diffusion sur leurs 10 antennes avant de passer une deuxième étape... Et il semble que ça ait très bien marché ! On attend d'en savoir un peu plus et ne manquerons pas de vous tenir informés. Mais voilà, pour répondre à pas mal d'interrogations de ce week-end, lors du FJV, sachez que désormais, Pix'n Love est officiellement en Belgique !

Séb

Éditions Pix'n Love

PS : on a aussi eu la chance de rencontrer Christian de la boutique de Wavre (prononcer Ouavre), un acharné Pix'n Love, mais qui nous a fait goûter un bière à la cerise... Et ça, c'était bien tendu... 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Communauté Pix'n Love
Insectes rampants, batraciens sautillants, mammifères marins ou volatiles à plumes... Le règne animal semble fournir à la création vidéoludique une palette presque infinie de mécaniques ludiques efficaces et de games concept séduisants à exploiter. De Frogger à Ecco le Dauphin en passant par Deadly Creatures, Alexis Blanchet, l'auteur des "Pixels à Hollywood", vous invite à une réflexion sauvage sur l'animal dans les jeux vidéo, entre intérêt ludique et message écologique.

Notre Doc' fera une courte conférence intitulée « L'animal est-il soluble dans le game design ? » le lundi 20 septembre à 19h dans le cadre de l'événement Animal Life au Centre Georges Pompidou à Paris avec la revue Poli, politique de l'image. Charles-Antoine Courcoux, enseignant d'histoire et d'esthétique du cinéma à l'Université de Lausanne, parlera pour sa part de la Nature vue par les blockbusters hollywoodiens. La conférence sera suivie d'une dégustation préparée par une designer culinaire, Julie Rothhahn, qui proposera une expérience gustative autour du thème de la soirée. L'entrée est libre dans la limite des places disponibles.

Toutes les informations sont consultables à l'adresse suivante : Animal Life.

Animal Life
Lundi 20 septembre 2010
Entrée libre
Petite Salle, Niveau -1, Centre Pompidou à Paris (1er arrondissement)

Seb


Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Édito

Les Editions Pix'n Love vous proposent, pour la première fois en France, de nombreux ouvrages uniquement dédiés aux jeux vidéo ainsi qu'à leur histoire.

 

  

LE SITE !

SUIVEZ-NOUS :)

 

 

Archives

Favoris