Premium
Pix'n Love - le blog

Pix'n Love - le blog

Par Pixnlove Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 26/06/15 à 12h49

L'actu des Editions Pix'n Love et autres joyeusetés rétro...
http://www.editionspixnlove.com/

Ajouter aux favoris
Signaler
Evènement

N'avez-vous jamais remarqué ?

Les plus grands héros de jeux vidéo sont souvent ornés de couvre-chefs qui les rendent uniques. Mario quitte rarement sa casquette, Ryu ne serait rien sans son bandeau et je ne parle même pas du célèbre bonnet vert de Link... Au fil des ans, ces protagonistes se sont tous fait un nom et certains créateurs n'ont pas hésité à vêtir leurs héros de la tête aux pieds. Ce sera le cas de Mega Man, ou encore de Metroid.

Aujourd'hui, il suffit d'un seul objet pour faire le lien avec un personnage de jeu vidéo. La Triforce, le champignon, l'anneau, la pastille... autant d'éléments qui ont inspiré notre génération. Parfois évidents, parfois moins, ces attributs représentent tous quelque chose pour les gamers que nous sommes. Quant aux attributs mammaires... Mais là, je divague !

Bref, tout ça pour dire que le prochain numéro de Pix'n Love, le n°15, sera, en partie, consacré à un héros au charisme de beignet. Une sorte de Johnny Cage de poche qui ne serait rien sans ses transformations et ses costumes. Tout comme Mike, je m'y mets à mon tour... Le teasing est un art ! Si, si !

Régis

PS : Promis, on vous informe très très prochainement, et même plus vite encore si possible, de la parution prochaine de Pix'n Love n°15 !

Ajouter à mes favoris Commenter (22)

Signaler
Communauté Pix'n Love

Pour ceux qui en doutaient encore... On vous propose une petite vidéo qu'on trouve particulièrement appropriée à la description du personnage. Vous savez, lors des grandes manifestations vidéoludiques mondiales, à commencer par le TGS ou, bien sûr, l'E3, les éditeurs mettent le paquet. Les trailers sont tous plus beaux, plus déchaînés, plus spectaculaires les uns que les autres. On y multiplie les angles d'attaque fantastiques, les explosions grandioses, les boss terrifiants, les simulations sportives plus vraies que nature... Le tout assorti avec des bandes-sons stupéfiantes, parfois électro, parfois heavy... Bref, on nous en met plein la vue.

Et puis, il y a le style Ancel. Imaginez un peu ce trailer, alors que vous venez de vous prendre une blinde d'infos de sorties ultra excitantes... Vous êtes en plein E3 avec une foule délirante... Soudain, il y a ce mini film qui débarque... Ce créateur est définitivement hors-norme... Et c'est pour ça qu'on l'aime !

 

 

Vous l'avez vu, ici, dans un anglais parfait, sans accent, il nous annonce la présence d'un futur personnage qui interviendra dans un hypothétique Rayman 4...

Séb

Ajouter à mes favoris Commenter (20)

Signaler
Communication

Fidèles lecteurs du mook non, nous ne vous avons pas oublié. Pix 'n Love quinzième du nom arrive bel et bien sous peu. C'est juste que Séb, Marco, Flo and co sont tellement surchargés par les sorties (Biographie de Michel Ancel, l'arrivée de Console Syndrome avec un joli livre sur Assassin's Creed...) qu'ils ne peuvent pas tout faire en même temps. La preuve, c'est encore bibi qui poste ici-même. ^^

Bref, trève de longs discours et place à la musique. Qui sait? Peut-être que ces vidéos ont un lien avec le sommaire du futur Pix 'n Love...

Mike.

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Signaler
Coups de coeur / gueule

Ah... C'est dimanche ! Game over, on fait un petit break. Ou pas.

Aujourd'hui, je vous propose un petit florilège de mes 5 génériques de séries TV préférés. Evidemment, ça n'engage que moi et ce sera sujet à vos commentaires. Certains critiqueront la récurrence des shows HBO, mais que vous voulez-vous, est-ce ma faute s'ils sont au-dessus de la moyenne ? Faites-nous part de vos génériques préférés... Vous aurez peut-être remarqué que, depuis peu, les génériques ont disparu au profit d'un screen avec un mini gingle ! Faute de temps ? Question de droits ? Démodés les génériques ? C'est dommage, car ils impriment plus que le ressenti éprouvé lors du visionnage d'une série : ils marquent une époque de notre vie ! Ready ? C'est parti !

N°5 - X-Files

N°4 - Dexter

N°3 - Six Feet Under

N°1 - The Soprano

N°2 - Rome

 

Evidemment, tout ceci est purement subjectif, toutefois, outre le fait que chacun de ces génériques m'auront profondément marqué, leur réalisation est superbe (allez ! même X-Files... Remontez vingt ans en arrière, que diable !), musicalement excellent et puis, les séries qu'ils ont illustrées sont tout bonnement incontournables...

Excellent dimanche !

Séb

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Signaler
Divers

Hier soir, petit mail de l'ami Séb' pour m'inviter à pondre quelques lignes ici même ; faut dire que ça fait longtemps que je n'ai pas posté sur le blog.

T'aurais pas un truc marrant à raconter?

Bah non. Au pire y'a toujours l'histoire du Schtroumph qui tombe et se fait un bleu mais bon...

Une anecdote concernant le voyage au Japon qui te serait arrivée avec d'autres lecteurs sinon ?

Ah là pas besoin de chercher bien loin ; des anecdotes j'en ai à la pelle.

En septembre dernier, c'était la deuxième fois que l'ami Nyvek (lecteur assidu fan de Zelda devant l'éternel) et moi-même foulions le sol du Pays du Soleil Levant. Du coup parfois on ne suivait pas le groupe et partions à l'aventure afin de voir des sites que nous ne connaissions pas encore. Ce fut le cas notamment à Kyôtô où nous sommes allés au Kiyomizu dera, un magnifique site de temples bouddhiques. Et puis aller au 'Temple de l'Eau Pure', difficile de faire mieux quand on adore Link...

Bref, en revenant de ce complexe somptueux à l'est de la ville, on gambade tranquillement jusqu'à ce qu'une énorme rabasse nous surprenne. On s'abrite quelques temps dans un garage (privé ? ^^) avant qu'un aimable Japonais nous indique le konbini le plus proche (qui était à 100 mètres :D) pour acheter des parapluies. Les parapluies qui, comme les vélos, ont leurs parcs bien à eux dans certains établissements.

Bref, une fois équipés, direction la ligne de métro nous ramenant à bon port. Sauf que nous tombons devant un magasin de cds/dvds/goodies et que Nyvek est chaud bouillant pour y rentrer.

Des gashapons dans l'entrée, des centaines de cds et films à l'étage. Comme j'avais promis à un ami de regarder si je lui trouvais des cds je me disais que c'était une bonne occasion de jeter un oeil. Armé de ma liste, je demande donc à une employée avec mes bases dans la langue de Mishima. O joie : elle me comprend.

Suite à quoi elle me répond et là c'est moi qui ne la comprends pas. ^^ Enfin pas complètement. Elle me disait un truc par rapport au fait d'acheter. Je pensais que les cds en question étaient dispos dans leur base de données mais qu'il fallait les commander genre...

Elle s'en va en réserve et revient 5mn plus tard avec deux phrases en anglais sur un bout de papier...

You can't buy cds here, sorry. You can only borrow.

Oh pinaise c'était donc ça ?! Inutile de dire que j'ai fait rire toute l'équipe avec ma tentative d'achat dans une sorte de médiathèque locale. :D

Après ce bon gros FAIL des familles il était vraiment temps de rentrer. Damned you Nyvek. ^^

Mike.

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
Communauté Pix'n Love

On a pu lire récemment que les petites vidéos publiées sur notre blog relatant les exploits du Meijin Takahashi Toshiyuki avaient un intérêt fort limité ! Outre notre orgueil piqué à vif, c'est notre passion pour les shmup qui a été ébranlée ! Evidemment que le Shooting Watch est un jeu électronique très délire, surtout lorsqu'on se mesure les uns aux autres ! Mais combien de fois avons-nous sué eau (et parfois sang) sur certains shoot ultra tendus, avec du méchant qui tombe en rafale... Il faut le tenir, le rythme de tir incessant ! Alors, bien sûr qu'on délire avec ça, car c'est aussi ça le charme rétro.

Toutefois, lorsque vous visionnerez cette petite vidéo, vous vous rendrez compte que, finalement, s'entraîner peut avoir du bon. Admirez la façon dont Takahashi Meijin bombarde avec une quiétude déconcertante, tout en s'adressant à la caméra ! Observez la mitraille de ses doigts : c'est hallucinant. Autant, faire la star sur 10 secondes, c'est sympa. Autant, devant Star Soldier, c'est autrement plus sidérant !

 

 

Pour rappel, Star Soldier est sorti sur Famicom en 1986, et a fait l'objet d'une présentation par Takahashi Meijin lors des fameux Tournois Caravan, pour sa deuxième saison plus précisément. D'aucuns préfèrent de loin Xevious dans le genre, mais Star Soldier peut s'avérer bien tendu... Sauf lorsqu'on regarde le Meijin, s'en sortir avec une facilité guillerette. D'ailleurs, et je ne spoilerai pas, ceux qui ont lu son autobiographie savent que ce dernier a posé bien des problèmes aux développeurs, en explosant le level up...

Séb

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Signaler
Evènement

On vous en parlait il y a quelques jours, nos amis de Console Syndrome nous ont bluffés. Mais pour de vrai. Ils nous ont approchés pour nous faire part de leur ambitieux projet : Console Syndrome Editions ! Evidemment, notre première réaction n'a pas été totalement positive : "Hein ? Quoi ? Un concurrent ?" Que nenni ! Sur le marché de l'édition, notre objectif premier était de nous concentrer sur la niche de l'historique. Retracer l'histoire du jeu vidéo à travers des bibles, Pix'n Love, des biographies... Finalement, notre seule tentative, plutôt intellectualisante, quant à un contenu actuel, s'est arrêté aux excellents Cahiers du Jeu Vidéo.

 

Console Syndrome Editions s'intéresse donc aux licences plutôt récentes. Leur objectif n'est pas du tout de retracer une histoire de Mario - ce travail de malade mental, les Toulousains nous le laissent volontiers. Par contre, s'intéresser à une série actuelle, tenter de concentrer l'information avant qu'elle ne sombre dans l'oubli, expliquer son contexte, son univers et tenter de décrypter certains messages, voilà quelle sera leur tâche. On leur souhaite bien du courage ! Car là où se révèle la vraie difficulté, c'est sur le plan commercial : Et oui, si l'on veut sortir un ouvrage sur Assassin's Creed, mieux vaut profiter de la sortie d'un nouvel opus de la saga. Nos livres ont cette chance d'être relativement atemporels... Donc, c'est tout naturellement qu'ils se sont rapprochés de nous.

Et nous, de nous la jouer professionnels : "Euh, les gars, attention ! Si vous voulez qu'on bosse avec vous, faut que la qualité suive... Et surtout, ne nous plantez pas avec des dates de sortie foireuses !" Aussi, lorsqu'on leur a descendu une console Xbox 360 débugguée, nous étions déjà impressionnés. Vous ne pouvez pas vous imaginer la difficulté de l'entreprise... Le nombre de barrages... Surtout lorsque vous êtes totalement, ou presque, inconnus ! Et puis, quand ils nous ont annoncé qu'ils avaient reçu Brotherhood en bêta avant tout le monde, là, on a carrément fait des bonds. Enfin, lorsque les premiers PDF sont tombés... on s'est tous regardés, chez Pix'n Love, et on s'est dit : "Ok... Eux, il faut vraiment les suivre de près !!!"

Croyez-nous sur parole, le premier volume des Sagas du Jeu Vidéo, dédié à Assassin's Creed... c'est absolument magnifique ! Et l'ouvrage est parti à l'impression... Les garçons de Console Syndrome Editions, Mehdi et Nicolas, ont réussi leur pari... C'est déjà compliqué de pondre un dossier de 16 pages sur une nouveauté, avec sa petite rétrospective. Mais 200 pages... Bluffés, qu'on vous dit ! On vous donne rendez-vous le dimanche 14/11 sur notre boutique et dès le 16/11 dans vos points de vente préférés !

Séb

Ajouter à mes favoris Commenter (22)

Signaler
Evènement

Encore une couverture qui force le respect... N'oubliez pas que vous pouvez commander n'importe quel numéro de cette publication via notre boutique en ligne ! Notamment, en faisant acquisition de la biographie de Michel Ancel, disponible depuis pas loin de 48 heures...

Excellent week-end à tous, excellent jour férié, excellent Paris Games Week ! A noter, d'ailleurs, que lundi, ça se transforme en Micromania Game Show, et que nous serons dans les parages, munis, à titre de démonstration, de quelques exemplaires de la bio du papa de Rayman !

Séb

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Communication

Les Pix' n Boys Crétins sont de retour !

Après un périple érintant mais tout aussi fabuleux au pays du cassoulet, les loustics sortent de leur terrier pour acceuillir comme il se doit, avec 24 heures d'avance messieurs, la biographie de Michel Ancel !

Inutile de vous préciser que l'ouvrage en question est d'une beauté à couper le souffle ! Pulpeux, parfumé à la carotte et consistant comme une bonne raclette des familles, il est le compagnon de chevet idéal !

Cette biographie vous présentera Michel Ancel tel qu'il est : un homme souvent secret, à la fois déterminé et pourtant humble. Fidèle, aussi, puisqu'en vingt ans de carrière il est resté dans le giron d'un seul éditeur : Ubisoft. C'est enfin un créateur éclairé, trés marqué par les tournants pris par le nouveau millénaire comme en atteste Beyond Good & Evil, chef d'oeuvre vidéoludique français.

Le Saint-Graal, le sommaire détaillé et les visuels sont disponibles à cette adresse !

Bon appétit bien sûr !

Marc

Ajouter à mes favoris Commenter (26)

Signaler
Communauté Pix'n Love

Mais que diable prépare la petite équipe de Console Syndrome ? Si on vous pose la question, c'est que nous, on sait la réponse ! Et sachez que nous sommes en train de nous tortiller sur nos sièges ! Faut dire qu'il y a de quoi... Ils osent tout simplement faire ce que nous n'avons jamais osé. Et avec un brio qui nous sidère.

Qui est Console Syndrome ? Un groupe de gamers pas comme les autres. C'est à Toulouse qu'ils ont commencé à sévir sur papier, il y a bientôt dix ans. En 2001, ils ont lancé leur publication éponyme. Tout de suite, ils ont réussi à fidéliser une communauté toujours grandissante, en livrant une analyse sérieuse, documentée et soignée. Après l'aventure papier, ils se sont tournés, dans un souci d'actualisation, vers l'Internet en fondant leur site. Petit à petit, ils ont fait leur bonhomme de chemin, outre passant largement les frontières de la région Midi Pyrénées. Rapidement, parce que nous partageons des valeurs communes, nous avons pris contact. D'abord lors des premiers Toulouse Game Show, où ils ont eu la bonté de nous accueillir sur leur stand. Puis, de manière plus fréquente.

Et très récemment, ils nous ont dévoilé leur projet confidentiel... Et là, nous avons été bluffés. Pour de vrai. Nous n'avons d'ailleurs, et pour être très francs, pas totalement compris au début. Nous étions dubitatifs car ils osaient quelque chose qui nous semblait impossible. Puis, petit à petit, les liens se sont faits plus étroits. Si bien qu'on a même décidé de leur filer un coup de main... Après tout, il faut se soutenir, dans ce difficile milieu. Et puis, à mesure qu'ils ont construit leur projet, il nous devenait toujours plus évident que c'était excellent, et que nous devions mettre toutes les chances de leur côté.

Vous nous connaissez, avec notre art du teasing, on va pas vous dire tout, tout de suite. Sachez que lors de notre Pix'n Drink toulousain, on a pris le temps de travailler avec eux. On leur a même remis un gros carton. Quoi ? Qu'est-ce ?

A très vite...

Seb

Ajouter à mes favoris Commenter (19)

Édito

Les Editions Pix'n Love vous proposent, pour la première fois en France, de nombreux ouvrages uniquement dédiés aux jeux vidéo ainsi qu'à leur histoire.

 

  

LE SITE !

SUIVEZ-NOUS :)

 

 

Archives

Favoris