Premium
Pix'n Love - le blog

Pix'n Love - le blog

Par Pixnlove Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 26/06/15 à 12h49

L'actu des Editions Pix'n Love et autres joyeusetés rétro...
http://www.editionspixnlove.com/

Ajouter aux favoris
Signaler
Copinage

In Game Magazine vit ses derniers instants. C'est, pour nous, un choc. Une espèce de goût d'amertume, celui-là même que vous ressentirez si vous mettez une pièce d'un euro dans votre bouche. Dégueulasse. On nous enseigne dès notre plus jeune âge que la qualité prime sur tout le reste, mais qu'en est-il vraiment ? La qualité a évidemment un coût. Et si le coût est élevé, alors, soit on laisse tomber - ce que beaucoup font, soit on réfléchit intensément à sa rentabilisation. On pourra toujours s'interroger, tant certains ont eu vite fait de baisser les bras. IG, c'est fini. IG, c'était notre frère d'armes, notre compagnon. Nous vivions l'aventure conjointement, tentant de nous remonter le moral autant que faire se peut.

Je me souviens la première fois que nous avons entendu parler d'IG. Nous étions alors en février 2009. A l'origine, on nous a demandé de nous occuper de leur rubrique rétro. Nous avons décliné sans sourciller. Réaliser notre mook est déjà compliqué, alors nous souhaitions ne pas nous disperser. Tout de suite, un sentiment de crainte nous avait envahis : était-ce l'arrivée du concurrent tant redouté ? Allaient-ils ne faire qu'une miette de nous, vu les moyens financiers déployés ? Lorsque le premier IG est sorti, avec son Street Fighter IV en cover, au prix de 8,50€, notre sang n'a fait qu'un tour : un mook, épais, traitant à la fois de rétro, à la fois d'actualité, à cinquante cents symboliques en-dessous de nous ? Nous pensions vivre nos derniers instants. Nous n'avions pas la même force de frappe. Coup de grâce, certains de nos auteurs répondaient à l'appel des sirènes...

Et puis, la guerre n'a pas eu lieu. Il y avait de la place pour Pix'n Love et pour IG. Au départ, des lecteurs se sont amusés à nous distinguer. Des batailles s'organisaient. Mais rapidement, les feux de paille se sont éteints et nous avons observé que nous pouvions même travailler ensemble : ainsi IG relayait certaines de nos publications, et nous, grâce à la force de notre vente directe et notre présence dans les boutiques de gaming les plus tendues de France, nous pouvions les soutenir sur le plan commercial. L'entente a toujours été plus que cordiale. Je garde en mémoire un sandwich partagé dans le bureau de la rédac chef, où nous discutions sur tout et n'importe quoi. Nous avons surtout rigolé. Bien sûr, parfois, on s'est chatouillé : lorsque nous avons sorti l'ouvrage Zelda, Chronique d'une Saga de Légende quelques jours avant leur numéro spécial sur la licence... Eux s'agaçaient que nous leur ayons "grillé" la priorité. Nous, on s'énervait parce que, sous couvert de la presse, ils pouvaient balancer visuels sur visuels, quand cela nous était interdit... Mais IG et Pix, c'était de l'amitié sincère.

Alors, nous le disons. Nous ne pouvons nous satisfaire d'observer notre frère à terre et pleurer sur son sort. Ce n'est pas notre mentalité. Nous sommes décidés à nous battre jusqu'à la fin et à les assister du mieux que nous pourrons. Peut-être que tout n'est pas perdu...

Pix'n Team

Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Commentaires

Alexia
Signaler
Alexia
Vraiment triste comme nouvelle.
C'est un très bel hommage en tout cas que vous rendez à cette revue de qualité que je continuais d'acheter à chaque sortir même quand les sujets ne m'intéressaient pas obligatoirement. Il y avait du bon comme du moins bon, ce qui est normal dans une revue de cette épaisseur. Le mook était en tout cas riche en informations diverses, en dossiers intéressants (Shin Megami) ou en interviews vraiment sympathiques (celle de Marcus reste l'une de celle que je préfère.)
Pix'n Love reste une revue de qualité également que je continue d'acheter également avec plaisir tant le travail que vous effectuez est de qualité. Je n'irai pas comparer les deux mooks vu qu'il n'y aurait aucun intérêt à cela en ce qui me concerne. Je trouvais dans les revues des sujets intéressants, amusants et c'est vraiment dommage que Pix soit le dernier dans le style.
C'est vraiment triste que la presse vidéoludique ne trouve de nouveau son chemin à longue durée vers les presses, internet c'est bien, mais trop différent même si cela permet de faire des rencontres intéressantes dans cette passion qui nous est commune.
Merci à vous et à IG en tout cas.
mimix
Signaler
mimix
moi je préférais le coté investigation de chez pix. y'a trop de contenu dans IG mag, trop de trucs déjà vus ailleurs, j'avais l'impression de relire beaucoup de trucs déjà vu ailleurs et donc de perdre mon temps.
du coup j'ai pas donné suite.
c'est dommage car certains dossiers étaient sympa. mais à mon avis le contenu trop gargantuesque mais pas forcément exceptionnel ne pouvait pas persister dans le temps question rentabilité.
Ariakkan
Signaler
Ariakkan
C'est vraiment une mauvaise nouvelle...

J'espère que tout les membres de l'équipe sauront rebondir.
CaliKen
Signaler
CaliKen
Très triste de la disparition d'IG Magazine pour lequel j'avais fait en sorte que la bibliothèque dans laquelle je travaille s'abonne...

Un très bon book sur le jeux vidéo, avec beaucoup, beaucoup de sujets, et des thèmes traités intelligemment.

Je souhaite une bonne continuation à l'équipe du mag :/
Siklaris
Signaler
Siklaris
Oui vraiment tout ça c'est très très décevant (au bas mot). J'avais l'habitude d'acheter systématiquement mon CPC + IGMag. Bonne continuation malgré tout à toutes les personnes qui ont fait vivre cette revue.
Lupi
Signaler
Lupi
Je regrette aussi la disparition du magazine. Je me faisais un plaisir de l'acheter en kiosque (irrégulièrement, certes) pour lire durant mes déplacements... :(
Qui reste-t-il pour récupérer ce lectorat si spécial ?
Gobo
Signaler
Gobo
Je suis tout simplement triste !
Je n'ai pas pu renouveler mon abonnement au dernier numéro et j'en suis désolé...
Mika
Signaler
Mika
Et dire que j'avais pris l'habitude d'alterner IG et Pix!
Je suis tristesse :cry5:
glz92
Signaler
glz92
Pour info et pour ceux qui ont connu l'ancien magazine megahertz (radioamateurisme) voici leur dernier édito : http://f6bc.free.fr/... MEGAHERTZ .pdf
Peut être que les raisons sont les mêmes !
glz92
Signaler
glz92
Je ne sais pas si IG mag avait beaucoup de lecteur et s'il se vendait vraiment bien (du moins ça leur a permis d'exister 4 ans) ce qui est méprisable par contre c'est les "gamers" qui vont l'ouvrir pour se plaindre de sa disparition alors qu'ils ne l'achetaient pas. Certains n'hésite pas à débourser des fortunes dans des DLC à la con et autres jeux/accessoires inutiles et très chers par contre pour se "cultiver" (enfin c'est relatif) un minimum dans leur loisir favori là y a personne pour débourser quelques 8.5€ tous les 2 mois (4.25€/mois c'est la fin du monde !!!!). Alors peut être que la fameuse "crise" que l'on nous jette à la gueule y est pour quelque chose, la presse actuelle est très fragile mais je suis convaincue que sa disparition est aussi en parti dû à cette mentalité du tout gratuit et du tout piratable.
Tabar
Signaler
Tabar
Cette mort annoncée est très regrettable. Canard PC reste donc le seul mag valable sur le marché. Si on m'avait parlé d'une telle hécatombe quand j'étais môme à l'heure où les publications de qualité diverses pulullaient...

Triste époque pour ceux qui recherchent la qualité rédactionnelle et les dossiers de fonds avant la gratuité et l'immédiateté des news périssables dans l'heure.
Ig a fêté ses 4 ans si je calcule bien. Je pensais que sa survie était acquise. Je me suis trompé et je suis bien dégoûté.
Et ceux qui disent que 8.50€ c'est cher comme j'ai pu le lire sur d'autres sites sont de mauvaise fois ou ne réflechissent pas. C'est keude pour un bimestriel d'une telle qualité. Certes, tout ne m'intéressais pas et je n'ai jamais lu un IG en entier mais sa grande richesse faisait qu'il y en avait pout tous les goûts.

Petite note d'espoir à la fin de ton article : j'espère moi aussi que tout n'est pas perdu.
Courage à la rédac' chef et ses rédacteurs.
glz92
Signaler
glz92
Le reproche que je pouvais faire à IG mag c'était sa trop grande variété d'articles. Perso. seuls leurs rubriques rétro et dossiers sur une série en particulier m'intéressais (pour faire simple leurs 20 dernières pages). Par contre leurs moult interview et tests des jeux actuels je les zappais tout simplement. Heureusement qu'ils ont eu le temps de sortir leurs excellent HS sur zelda, nintendo et sega, j'aurais bien voulu en voir d'autres. Alors oui peut être que le prix en rebutait plus d'un mais franchement vu la qualité (rédactionnelle et du papier) proposé ça les valait amplement. On va juste attendre leurs 2 derniers ouvrages avec impatience si bien sûr...ils arrivent à les finir. La presse papier catégorie jeux vidéo est bel et bien terminée : GAME OVER.
takeru
Signaler
takeru
Pourvu que tout soit perdu :'( IG va tellement manquer, j'espère que la place du magazine "encyclopédique" sera prise, pour accompagner les sorties de Pix n Love.
Ça fait vraiment chier... C'était le top en presse avec ce qui se faisait dans la dernière formule de Joypad.
Kasai
Signaler
Kasai
Merci d'avoir fait un message à ce sujet, je pense que pour le principe c'est plus que louable.
Comme je le disais dans un autre post de blog, j'espère juste que cette malédiction épargnera à jamais Pix'n Love qui reste un des derniers résistants d'un certain lectorat.
NebukadRomu
Signaler
NebukadRomu
Déçu, ils ont une très bonne qualité d'écriture. J'ai tous leurs bouquins sortis depuis le premier. :(. Bonne chance pour l'avenir à l'équipe d'IG Mag

Édito

Les Editions Pix'n Love vous proposent, pour la première fois en France, de nombreux ouvrages uniquement dédiés aux jeux vidéo ainsi qu'à leur histoire.

 

  

LE SITE !

SUIVEZ-NOUS :)

 

 

Archives

Favoris