Premium
Pix'n Love - le blog

Pix'n Love - le blog

Par Pixnlove Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 26/06/15 à 12h49

L'actu des Editions Pix'n Love et autres joyeusetés rétro...
http://www.editionspixnlove.com/

Ajouter aux favoris
Signaler
Coups de coeur / gueule

Quand on n'a pas beaucoup de sous, y'a quand même moyen de se divertir sans devenir pirate ! Aujourd'hui, on peut trouver des films à 1,99 € dans certaines grandes surfaces ! Autant dire qu'à ce prix-là, on peut faire acquisition sans se morfondre en se demandant comment terminer le mois ! La crise est là, profitons pour faire le tri dans les offres au rabais ! Et quel meilleur jour que le dimanche pour ça ?

L'horrible Mistère !

Combien de fois Stephen King a-t-il été adapté au cinéma ? Pfff... La liste des films doit être très très longue. Aussi longue, d'ailleurs - à quelques exceptions près - que celle des navets ! Car malheureusement, cet auteur d'un talent immense a presque toujours été desservi au cinéma ! Quel dommage, car certains de ses livres, sont de réels chefs d'oeuvre... L'adaptation qui nous intéresse ici est celle de Mist. Ne commettez pas la bévue que certains ont faite : ça n'a rigoureusement rien à voir avec le jeu vidéo des frères Miller, mais bel et bien avec le brouillard. En réalité, l'histoire est un peu con-con, si l'on regarde au premier degré : une petite ville, suite à un terrible orage, se retrouve plongée dans un brouillard des plus opaques... et des plus meurtriers ! Car à l'intérieur se cachent des créatures terrifiantes et sans pitié, sorte d'insectes géants bouffeurs de chair. Du coup, tout le monde décède ou presque : reste un groupe de survivants enfermés dans une superette. Ambiance. Dès que l'un d'eux décident de se la raconter du genre : "'Tain, je crois que j'ai laissé le gaz ouvert chez moi, faut que j'aille voir !", il se fait irrémédiablement digérer. Un papa et son fils sont ainsi de la partie. Et le papa, naturellement, fera tout pour secourir son petit garçon.

Pitch mille fois lus, film mille fois vus. Ça, c'est si l'on en reste là. Maintenant, trois bonnes raisons de voir le film :

1/ Si l'on connaît un peu Stephen King, on sera ravi d'avoir un héros un peu passe-partout. Un mec certes couillu, mais avant tout concentré sur la survie de son fils. Inutile d'attendre un Bruce Willis. Le grand maître de l'épouvante apprécie les anti-héros, les gars qu'on croise dans la rue. Rien à voir avec les sauveurs de l'humanité. Et ça, ça fait du bien.

2/ La fin terrifiante ! Attention, si vous craignez que je ne sploile, allez directement à 3/. Quand on est un jeune papa, cette fin est littéralement insoutenable. On n'imagine - dans un contexte évidemment SF (encore que...) - absolument pas ce que peut ressentir le père. C'est littéralement atroce. 

3/ Les effets spéciaux sont pourris. Les créatures font pas trop flipper ! Tentacules agressifs avec des griffes, araignées (évidemment), gros moustiques (bzzzz)... soyons honnêtes, le bestiaire de Starship Troopers fait nettement plus flipper. D'ailleurs, il ne faut pas s'imaginer que ce manque de moyens nuit au message du film. Car la vraie leçon, et le tour de force, c'est que le pire ennemi, le plus flippant... c'est celui qui se cache dans le supermarché. Celui-là, c'est le boss ultime. Ce choix donne une dimension nettement supérieure à Mist. L'ennemi n°1, c'est celui qui sommeille en nous. 

Il en résulte donc un film étonnant, dérangeant, et bien sûr, prenant ! Sous ses airs de série Z, il a de quoi faire réfléchir ! Rappelons, s'il est besoin, que le réalisateur n'est autre que Frank Darabont à qui l'on doit deux des meilleures adaptations de King : Les Évadés et La Ligne Verte...

© Séb, qui croit qu'on frôle les 50 adaptations de Stephen King au cinoche.

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

B1jam1
Signaler
B1jam1
J'ai moi aussi beaucoup aimé cette adaptation d'une nouvelle de Stephen King que j'avais lu il y a très longtemps. il y a quelques mois on m'avait prêté le DVD de The Mist où il y avait deux versions du film : celle diffusée dans les salles et la version que Frank Darabont voulait faire au départ. Ici point question de changements de scènes ou autres mais tout simplement un film en 4/3 et en noir et blanc. J'ai donc regardé cette version en première puis la version cinéma.
Et bien j'ai adoré le noir et blanc qui donne au film un cachet extraordinaire et fait flipper grave. Dans la foulée (peut-être là mon erreur) j'ai regardé la version "cinéma" que j'ai détesté. Effectivement les effets spéciaux perdent de leur superbe et le jeu des acteurs tombe à plat. Comme quoi la technique à ses limites.
Je ne saurais donc trop conseiller à ceux qui n'ont pas encore vu le film, et à ceux qui l'ont vu en couleurs, de voir cette version noir et blanc qui frôle le film culte dans son genre.
herbertwest
Signaler
herbertwest
En effet, la liste des adaptation est plutôt longue...
la FILMOGRAPHIE de STEPHEN KING :
http://club.stephenk...hp?lng=fr&pg=65
neocalimero
Signaler
neocalimero
ça va je te pardonne ;)
Pixnlove
Signaler
Pixnlove
Tu as raison Neocalimero concernant les effets : quand je dis pourris, en fait, je veux dire qu'ils ne constituent surtout pas, contrairement à un immense nombre de films, un argument pour voir le film !
neocalimero
Signaler
neocalimero
J'adore ce film, j'adore Darabont et j'adore King... La fin est différente du bouquin et initiée par le réalisateur (et même approuvée par King himself). Je ne trouve pas les SFX pourris, je les trouve même oldschool et très années 80 (c'est un compliment). Le traitement de l'histoire est excellent et les acteurs crédibles, même si habituellement je trouve Thomas Jane pas très convaincant dans ses autres films (il a fait pas mal de nanards), là il est très juste en père anti-héros.

OmegaBahamut> c'est pas parce qu'un film a 3 ans que les sfx doivent être moins crédibles que ce qui se fait aujourd'hui. Beaucoup de films plus anciens ont des effets spéciaux parfaitement maîtrisés et toujours crédibles. Rappelons nous 2001 de Kubrick tourné en 1969, la grosse claque! ;)
OmegaBahamut
Signaler
OmegaBahamut
La musique de fin:

J'ai vraiment adoré. Par contre pour les FXs, il faut se remettre dans le contexte, le film date de plus de 3ans.
deftom
Signaler
deftom
Je suis d'accord! J'ai beaucoup aimé ce film et surtout pour sa fin peu conventionnel !

Édito

Les Editions Pix'n Love vous proposent, pour la première fois en France, de nombreux ouvrages uniquement dédiés aux jeux vidéo ainsi qu'à leur histoire.

 

  

LE SITE !

SUIVEZ-NOUS :)

 

 

Archives

Favoris