PixelMania

Par MrShu Blog créé le 18/03/13 Mis à jour le 20/01/14 à 00h47

PixelMania : du jeu récent, rétro, obscure, des tuto, de la rigolade...

Ajouter aux favoris
Signaler

Accessoires de la N64, 2e partie

Par Michael

Une nouvelle semaine veut aussi dire un nouveau dossier. Nous pouvons donc reprendre là où nous nous étions arrêtés la dernière fois avec la seconde partie du dossier sur les accessoires de la Nintendo 64. Allons y immédiatement sans plus d'introduction.

 

S-Video Cable
Ce fil servait tout simplement à remplacer celui en composite RCA pour offrir une meilleure qualité d'image. Il est aussi compatible avec la Super Nintendo et la GameCube.

 

 

Tilt Pak
Pelican a sorti cet item réunissant les options de Rumble Pak et de détecteur de mouvements. Tout ce qu'il y avait à faire, c'était de l'insérer dans le derrière de la manette.

 

 

Cleaning Kit
Comme pour les consoles précédentes, il fallait s'attendre à ce que nous trouvions un jour un ensemble de nettoyage pour la console, manettes, Game Pak, Rumble Pak, etc...

 

 

Wide-Boy 64
C'était supposé être un adaptateur similaire au Super Game Boy de la Super Nintendo nous permettant de jouer à des jeux de GameBoy sur un écran de télévision. Je dis bien supposé car cet accessoire de Intelligent Systems n'est sorti que pour les développeurs et les magazines et jamais au grand public. L'item permettait aussi la capture d'écran. Son prix pour ses quelques rares personnes qui pouvaient y avoir droit était pas moins de 1 400$ US.

 

Rassurez-vous, même si c'est tout pour cette fois, nous n'avons pas encore franchi la moitié du lot d'accessoires qui ont vus le jour pour la Nintendo 64. Nous reprendrons donc tout ça la semaine prochaine. À bientôt pour la suite...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler

Un jeu sur la licence Family Guy (Les Griffins)? Il ne peut être que bien, après tout la série est drole et il y a pas mal de potentiel.

 

Je vous laisse juger de la qualité du jeu, je ne veut pas être à la fois juge et bourreau (ce qui me conviens le mieux dans cette situation).

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler

Ah Toki, en attendant un éventuel projet de "reboot" du jeu en version HD (si il sort un jour) pourquoi ne pas jouer à la version arcade?

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Un petit run que j'ai réalisé il y a quelques temps, mais qui reste sympa.

Même si je réalise le 1 crédit, ne vous attendez pas à du superplay. Je n'ai pas cette prétention.

Enjoy anyway !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler

Les accessoires de la N64 - 1ère partie

 

Par Michael

 

Ceux qui nous ont suivis pendant PixelMania se souviendront que j'avais listé cinquante accessoires pour la NES en 2010 et neuf pour la Super Nintendo en 2011. C'était donc l'étape suivante logique de le faire pour la Nintendo 64 qui en contenait plusieurs. Suffisamment pour étendre le tout sur quelques mois à raison de trois ou quatre à la fois. Ceci est donc la première partie de cette série de dossiers sur les accessoires de la Nintendo 64:

 

 

Bio Sensor
C'est ni plus, ni moins un détecteur de battements cardiaques que nous devons mettre sur notre oreille (il y a une pince pour la placer sur le lobe). Il fallait la brancher dans le Controller Pak pour que ça fonctionne. Vous ne l'avez jamais vu en magasins avant? Ça n'a rien de surprenant car ce n'était disponible qu'au Japon. Avec, les joueurs pouvaient jouer à Tetris 64 alors que le jeu surveillait leurs battements cardiaques et ainsi ralentir ou accélérer le jeu selon les données calculées par la machine. C'est en quelque sorte l'ancêtre du Wii Vitality Sensor.

 

 

Storage Case
Nintendo avait fabriqué une boite noire rectangulaire avec des tiroirs pour permettre aux gens d'y ranger leurs cartouches de jeu pour la console. C'était conçu spécifiquement pour y placer les jeux de la Nintendo 64 et il était possible de le trouver en modèle pour douze ou alors pour vingt-quatre jeux.

 

 

GB Hunter
Cet item fait par EMS Production Ltd est un émulateur de jeux GameBoy pour la Nintendo 64. Pour que ça fonctionne, il fallait insérer une cartouche de N64 derrière et une de GameBoy au dessus. Ensuite, comme le Super GameBoy sur la Super Nintendo, ne reste qu'à mettre le tout dans la console pour y jouer. Il y avait même une version du Game Genie d'incluse (sous le nom Golden Finger) pour les gens désirant tricher. Chose que la compagnie ne mentionnait pas toutefois, c'est que le son du jeu GameBoy n'était pas émulé. Les joueurs entendaient donc un court extrait sonore de la GB Hunter qui jouait en boucle sans arrêt.

Nous avons à peine égratigné la surface de ce qui a été fait comme accessoires pour la Nintendo 64, il en reste encore BEAUCOUP à voir. C'est donc un rendez-vous la semaine prochaine pour la deuxième partie de ce dossier.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler

Allez zou, un petit test de jeu de baston. Soyez sympa, achetez le que Capcom (ou Cash-Com) ne nous fait pas l'anguire et annonce enfin une suite (avec des vraies images pas un trailer pour te faire baver sur ton clavier).

Et en bonus, la review de l'artbook Darkstalkers Tribute qui est juste splendide.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler

Petite vidéo pour présenter une alternative aux puces et aux cd boot utopia pour passer les imports sur sa Dreamcast adorée.

Voir aussi

Plateformes : 
Dreamcast
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler

Un petit jeu sympa pour ceux qui se sont un jour demandé : "et si on faisait un jeu de baston avec les perso de la série Megaman ça donnerai quoi?".

 

Voir aussi

Jeux : 
Mega Man
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

 

WWF WrestleMania (NES) 

par Michael

 

 

Lorsque j'ai commencé à écouter la lutte, je tentais de louer le plus possible les VHS du club vidéo ou les jeux qui s'y trouvaient. Un jour, je suis tombé sur WWF WrestleMania pour la NES qui n'était pas sur les tablettes pour louer, mais uniquement à vendre (puisque la console la plus récente était la Super Nintendo).

Ayant eu comme expérience précédente des jeux comme WWF RAW et WWF Royal Rumble, je me disais que ça me plairait d'essayer ce jeu pour la NES (je n'avais jamais jouer à un jeu de lutte sur la NES avant, du moins dans mes souvenirs, j'avais loué Pro Wrestling, Steel Cage et WrestleMania Challenge que plus tard dans un autre club vidéo qui offrait des jeux plus anciens dans ses locations) et que les chances que je le déteste étaient quasi inexistantes.

 

Donc, bien-sûr, je voulais l'avoir. À l'époque, internet n'existait pas... du moins pas pour le public général. On ne pouvais pas savoir si un jeu était bon ou mauvais sans le louer ou l'acheter (à moins de tomber sur un article dans une revue ou de connaître quelqu'un qui y avait déjà joué). Comme il n'était pas en location et que je tenais vraiment à l'avoir, j'ai fait ce que tout enfant fait dans ce temps-là... j'ai demandé à mes parents de l'avoir. Comme il n'était pas cher, j'ai pu l'avoir. Je retournes donc chez moi tout heureux, impatient de mettre la cartouche dans la console, sûr et certain que je vais passer une belle soirée et me divertir (mais bon, après avoir lu ce genre de phrases, vous ne serez pas surpris de découvrir que c'était en fait tout le contraire qui est arrivé peu de temps après avoir appuyer sur le fameux bouton de la NES pour mettre en marche le jeu).

Après tout, un jeu portant le titre du plus grand événement de l'année dans le monde de la lutte ne pouvait pas se permettre d'être médiocre, pas vrai? Les concepteurs ont certainement dû se forcer, donner tout ce qu'ils avaient de jus créatif, à la sueur de le front, au maximum de leurs capacités, etc... pour que la qualité y soit pour être à la hauteur du gala auquel le jeu se réfère. Mais non, même pas proche. Même l'appeler Superstars of Wrestling aurait été insultant pour l'émission en question. Je n'ai pas souvenir d'avoir regretter aussi rapidement un achat dans un jeu vidéo. À un tel point que même pas une heure plus tard, je demandais à des amis si ils étaient intéressés de l'acheter. Si vous voulez savoir, je suis resté pris avec pendant des années et j'ai fini par le donner, personne n'en voulait autrement...

 

En quoi ce jeu sorti en 1989 fait par Rare et publié par Acclaim est-il si mauvais? Je ne sais même pas par où commencer. Ce n'est pas le petit roster qui me dérange, après tout, c'est la NES et de souvenir, Pro Wrestling fait en 1987 n'en contient pas plus de personnages. Le problème principal réside dans le fait qu'on ne peut pas faire de prises, que des coups de poings et des coups de pieds. Encore une fois, je le compare à Pro Wrestling pour dire que ce jeu est sorti bien avant et il contenait pourtant des prises. Alors, je ne sais pas comment Rare a pu penser que ce serait bien de faire un jeu de lutte sans prises de lutte. Ce serait comme un shoot 'em up où on ne peut pas tirer de munitions ou un jeu de point & clic sans items à sélectionner. Ils n'ont pas vraiment bien pensés sur ce coup-là.

Ensuite, pourquoi on perd de l'énergie en frappant l'autre? Je veux bien croire qu'on brûle des calories à combattre, mais faut pas trop exagérer. À ce stade-ci, aussi bien poser sa manette et attendre bien sagement que l'autre s'épuise à nous casser la gueule. Les objets flottants sont censés nous redonner un peu d'énergie, mais encore là, il faut savoir quand ils vont passer et ça se fait assez vite qu'on n'apas le temps de réagir et donc on le manque plus souvent qu'autrement.

 

C'était seulement le second jeu pour la WWE (le premier étant MicroLeague Wrestling sur PC, Amiga, Commodore 64 et Atari ST), donc peut-être pouvons-nous les excuser car ils débutaient encore dans ce domaine. N'en demeure pas moins que ça fait de ce jeu une expérience extrêmement désagréable lorsqu'on pense avoir entre les mains un jeu de lutte avec des prises de lutte et qu'on se retrouve avec pas grand chose. Si je dois absolument lui trouver quelque chose de positif, les versions musicales des thèmes de lutteurs sont très bien pour la console. Eh, c'est mieux que rien et je fais mon possible pour trouver des qualités au jeu qui contient un ring qui semble ne pas être terminé donc les cordes semblent partir vers l'extérieur du ring (je comprends qu'ils ont fait ça pour nous donner une meilleure visibilité, mais bon...)

Pas de combats par équipe, mais on peut lutter un combat régulier ou entrer dans un tournoi. C'est pas le genre de tournoi régulier que nous connaissons, mais plus celui où on affronte tout le monde à tour de rôle, donc plus un bedlam dans un certain sens. Finalement, si vraiment vous tenez à jouer à un jeu de lutte sur la NES, choisissez le tout premier jeu de ce genre de la console, soit Pro Wrestling fait par Nintendo. Pour ce qui est de la Super Nintendo, j'ai toujours préféré RAW, ayant passé des heures dessus, au début en le louant et après l'avoir reçu en cadeau pour Noël (car au final, ça coutait moins cher de l'acheter que de le louer régulièrement...)

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Petite vidéo qui montre une méthode très simple pour retirer une étiquette sur une boite en carton, sur une boite de DVD, boite de Playstation 1, boite de Vache Qui Rit (peut être pas)...

Différents cas de figure présentés dans cette vidéo. N'hésitez pas à poser des questions.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Édito

Salut a tous, laissez moi vous présenter notre projet.

PixelMania est né de l'envie de deux personnes de parler de notre passion : le jeu vidéo.

Michael (natif du Québec) et MrShu (un ch'ti français).

Après trois années de fanzine sur le web, le projet est revenu à la vie en vidéo.

N'hésitez pas à passer par ici pour des jeux, tests, tutorials,...

MrShu (le Gaston Lagaffe du jeu vidéo) à toujours un tour dans son sac ou une astuce pour réparer, nettoyer ou entretenir ses vieilles machines.

Mike, le spécialiste des dossiers vous fera revivre quelques souvenirs par le biais de ces chroniques. 

 

Abonnez vous à notre chaine youtube pour être sur de ne rien manquer : http://www.youtube.com/user/PixelManiaLeCast/videos

 

Archives

Favoris