PixelDope

Par pixelfruit Blog créé le 13/05/14 Mis à jour le 20/10/14 à 12h21

De la Daube, de la Dope.
LE GUIDE ULTIME DU SMART GAMER

Ajouter aux favoris
Signaler
Daube (Jeu vidéo)

 

Avec l'annonce d'une Open Beta, comment ne pas se sentir émoustillé, surexcité, et porté par un besoin excessif de prendre enfin le jeu en main ? Surtout que les développeurs sont ultra confiants : Wildstar est le meilleur MMO de tous les temps, putain !

 

Une catastrophe.

J'ai toujours lu qu'il fallait au moins arriver au niveau 20, ou avoir un bon tas d'heures de jeu pour rédiger un test, ou émettre une critique. C'est à la fois vrai, mais à la fois aussi stupide que de dire qu'il faut attendre qu'une brûlure ait atteint le troisième degré pour confirmer qu'une plaque est vraiment chaude, et songer à retirer sa main (ce, si on parvient à la décoller. Bon appêtit). Toutefois, dans ma frustration, j'admet que pour avoir la décence de parler de Test, au sens journalistique et classique du terme, il faut avoir éprouvé un jeu dans une certaine longueur. Mais sans langue de bois, expérimenter ne serait-ce qu'une heure d'un jeu, c'est l'avoir essayé tout de même. Point barre.

Avec trois soirées de deux heures, je n'ai évidemment pas LA vision du jeu. Je n'ai pas vu 1% de l'univers de Wildstar. En même temps, je ne voulais pas franchement voir plus. Mais face au duel entre mon envie de jouer et celle de le désinstaller, il y en avait un plus grand encore...

 

Art versus Technologie

Avec Final Fantasy XIV ARR d'un côté, une nouvelle Geforce rutilante à faire rugir, autant dire que dès le premier regard, quelque chose cloche : les graphismes sont immondes ! Bordel. Allez, on va me dire que j'exagère. C'est d'ailleurs bien vrai. Mais que c'est décevant ! Si les vidéos du net ne promettaient rien de grandiose, si un premier aperçu en Closed beta avait donné le ton, j'imaginais que ma nouvelle config (changée entre la CB et l'OB) allait me faire mentir. Que nenni, pauvre fou. Attention : l'univers graphique (2D, print, illustré), lui, est vraiment top. Les races sont plutôt belles, la création de personnages pas si restrictive. Le HUD est plutôt clair, UI bien pensée. L'univers est assez bien amené, et la direction artistique bien maitrisée (plein de compliments qui, en somme, disent la même chose). Mais une fois dans le jeu, c'est pauvre. Jouer explorateur et grimper en haut d'un sommet, et réaliser que la vue est à gerber (ou du moins, n'offre aucun affect de plaisir visuel, aucune récompense expérientielle outre mesure) est un premier choc. Même sur SWTOR (qui "date" plus ou moins de 2012), mon impression de Korriban ou Tython était bien plus stimulante. Illum, n'en parlons pas. Ici ? Une impression de bâclé, qui laisse peut être la part belle au gameplay.

 

Démonter du mob et grind, y'a que ça de vrai

Car oui, le point fort de Wildstar, c'est bien évidemment son gameplay dans le feu de l'action. Dès les vidéos de Devspeak, on pouvait deviner que l'équipe avait de bonnes idées, et que l'ensemble était stylé. Que ce soit dans les prises de décision des développeurs dans la difficultée premiers donjons (selon les autres reviews, car pour ma part, je n'y ai pas mis les pieds), ou dans le côté un peu nerveux de l'Arcanero, on se sent entre de bonnes mains.

L'évolution entre les différents PNJ est classique, mais ne pose aucun problème particulier de gameplay. Aucune alerte sur l'interface, fonctionnelle. Dans les combats, on se sent rapidement à l'aise. On fonce dans le tas avec un Guerrier, on dash avec un Arcanero (le gunslinger), tout va bien. La dimension plateforme a également importé, pour ma part et en tant qu'explorateur. Je ne saurais toutefois être plus critique sur le sujet, car le point suivant aura vite eu raison de moi.

 

On se fait tout de suite chier !

Oui, la question de l'intérêt. Car pour garder un joueur, il faut l'intéresser.

Côté immigrés (ok, les gentils exilés), on se fait assez vite embrigadé dans une intrigue assez peu excitante. Tout part en vrille, et on vous plonge dans une situation chaotique sans même que vous ayez besoin ou envie de savoir pourquoi. Je n'ai pourtant pas l'impression d'avoir couper des cut scenes pour arriver à un niveau si faible d'immersion, mais peu importe. Le PNJ borgne qui nous guide est un vieux con, l'histoire assez peu sensible ou existante. Côté bad boys, c'est la même rengaine. Manichéen à souhait, il y a toutefois quelques bonnes surprises qui laissent une bonne impression (notamment le côté religieux). Mais dans tous les cas, les premiers niveaux sont chiants. Aucune immersion, aucun rebondissement, on commence doucement. Mais qui, pendant la définition du game design, a eu une idée aussi pourrie ? Si le Endgame fidélise, le start game ne doit il pas accrocher un joueur ?

 

Finissons rapidement.

Inutile de s'étendre outre mesure : WILDSTAR, tu me décois beaucoup !

Je m'attendais à un gameplay ultra-fun (au vu des vidéos devs speak, en mode space cowboy déglingué), décalé, pas du tout sérieux, presque jouissif. Je me suis retrouvé avec un MMO banal à souhait, lent à démarrer, qui ne donne aucune envie de s'y immerger, autant dans la dimension scénaristique que gameplay.

Je suis certain qu'il me reprendra de regarder des vidéos de gameplay dans un an, histoire de voir comment le jeu évolue, se porte. Mais dans un contexte ultra concurentiel  (TESO, FF14, etc.), Wildstar n'est pas la wildcard que j'avais fantasmé.

Si le jeu renforce sa dimension fun et peu sérieuse (dans le cartoon/trash) au lieu de mixer son identitée sous la forme d'un MMO 101, s'il met plus rapidement en avant son gameplay dynamique au lieu de faire parler à PNJ sur PNJ avant qu'on mette sa première patate, on pourra en reparler.

En attendant, pour moi, Wildstar est un échec, un monde dans lequel je n'ai pas réussi à m'immerger et trouver ma place. Mais j'espère, oui, j'espère que j'y reviendrai.

Voir aussi

Jeux : 
Wildstar (PC)
Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Commentaires

Monkey King
Signaler
Monkey King
Je ne saurais pas trop expliquer pour le housing '^^ Juste que j'aime bien je sais pas trop. Pour ma part je pense que ça vient de l'époque Ragnarok Online (plus précisément quand j’hébergeais un serveur privé avant que RO n'arrive en Europe) et sur lequel je m'étais amusé à créer justement des scripts pour faire du housing (avec achat de maison etc.). Bon c'était très limité et au final ce n'était qu'une zone d'habitation où seul ton personnage pouvait se rendre (son petit coin perso quoi). En tout cas c'est un truc que j'aime bien (et j'attends le housing personnel sur FFXIV ARR d'ailleurs). Je suis pas forcément un forcené du RP tout ça tout ça mais j'aime bien quand même vivre une aventure cohérente et parfois prendre le temps de faire autre chose que de farmer des instances ou crafter ^^
pixelfruit
Signaler
pixelfruit
Je suis d'accord avec ce que tu avances, mais pour ma part (et mon impression est très subjective), j'attendais un bien plus de la part de NCsoft en matière de game design & mise en avant de l'univers funky. Pourquoi refaire du WoW sobre et boring quand on peut apporter une vraie plus value au monde des MMO ? Surtout quand on voit les bonnes idées de GW2...

C'est marrant cette histoire de Housing : ca à l'air de vraiment plaire aux joueurs, alors que ça n'a pas énormément d'intérêt (outre si on RP, par exemple), si ?
Monkey King
Signaler
Monkey King
Après je pense que Wildstar souffre de la comparaison avec d'autres MMOs de qualité (je ne parlerai donc pas de TESO XD). Perso je joue beaucoup à FFXIV ARR et c'est sûr que si je compare les deux, niveau graphismes (même si c'est affaire de goûts) et "scénario" (univers, mise en scène, cohérence, cut-scenes, etc.), ben Wildstar se fait tout simplement désintégrer. Le truc c'est que c'est mon avis et que je connais pas mal de gens qui s'en tapent complètement de l'histoire et des graphismes et qui misent tout sur le gameplay (PVE HL et PVP). Le genre de joueurs qui, sur un FFXIV ARR, ne prennent pas la peine d'écouter l'histoire qui leur est racontée ni même de lire les quêtes qu'on leur propose (et qui font simplement du clic, clic, clic, escape, clic, aller au point d'arrivée de la quête, clic, clic, clic, escape, reward, ok next).
Au final je dirais que Wildstar, même s'il va sortir dans peu de temps, est un MMO oldschool ("à la WoW" diraient certains). Et je suppose que quand on vois le nombre de joueurs sur WoW et le nombre de joueur sur FFXIV ARR il y a une sacré différence qui a sûrement poussé NCSoft vers du WoW Like. Bon après j'attends aussi de trouver le Housing dans Wildstar parce qu'à la base c'est ce que je voulais tester sur la bêta :D
pixelfruit
Signaler
pixelfruit
Tout à fait, et je partage ton avis sur SWTOR. Mais ce n'est pas pour autant qu'il ne faut pas prendre de parti immersifs pour autant : DC Universe/Champions Online commençaient également mieux.

Avec un univers comme Wildstar, et la direction que semblait prendre le jeu (cf : identité visuelle globale et communication), je pense qu'on était en droit de s'attendre à quelque chose de moins sérieux et banal, là où un brin de folie Chua aurait donné une identité bien plus forte au jeu. Des situations absurdes, pas forcément trop rythmées mais drolatique, un début chaotique assumé et bordélique, un "Make love not warcraft", bref, une prise de risque, aurait multiplié par 50 l'intérêt du titre (surtout que le mid-game à l'air sympa). Et vu le potentiel énorme du jeu, ça n'aurait surement pas été un risque vain...
Konro
Signaler
Konro
Pour moi SWTOR est le seul et unique jeu qui m'a plongé dans autant d'immersion mais pas sans défaut (faut aimer les cinématiques ou qu'elles soient bien rythmées). Donc je suis pas étonné de ne pas retrouver ça dans un autre jeu puisque c'est l'exception qui confirme la règle.
pixelfruit
Signaler
pixelfruit
En matière de game design, j'ai pour exemple le plus probant SWTOR, qui dès le début te met dans une ambiance marquée, et te pousse à prendre les armes, te familiariser avec le jeu et l'univers. On a pas le temps de s'ennuyer.

Dans Wildstar, j'avais l'impression de n'avoir aucune connexion avec mon personnage, l'univers, l'histoire, ou quoi que ce soit une fois débarqué du vaisseau de départ.
pixelfruit
Signaler
pixelfruit
Creux ?!

Le background (j'entends l'univers, le contexte) et le gameplay (jouabilité, dynamisme, accès aux informations RP et RPG) ne sont pas les plus grosses failles du jeu, en mon sens.

Le plus gros soucis se pose sur la dimension non-immersive du Game Design, qui pousse rapidement à aller de NPC en NPC pour faire avancer les choses sans pour autant créer d'affect fort, d'intérêt.

En second lieu, les graphismes : en effet, pour un jeu qui sort à peine, on pourrait trouver le niveau de détail/texture assez déceptif (sans pour autant être rédhibitoire : on sait que le jeu n'est pas supposé être une vitrine technologique).
Konro
Signaler
Konro
Je trouve ça un peu creux, mais en gros :
- Un background qui t'as pas attiré
- Un gameplay classique
?

J'ai pas eu l'occasion d'y jouer beaucoup mais j'trouve pas ça spécialement moche et pour le coup le gameplay basé sur la réactivité (j'avais fait un CaC) m'as séduit direct !
Pour ce qui est du design des levels j'en ai pas vu assez mais c'est là où j'attendais le plus d’innovation.

Édito

Pixel Dope, un tas de certitudes, d’idées manichéenes tranchantes comme des rasoirs jetables émoussés qui auraient tous une histoire à raconter. J'essaie de faire dans l’idée qui investigue, parfaitement inquisitrice, mais qui dans le fond est mue par une petite flammêche pour le Jeu Vidéo et toute la sphère Digitale.

 

Attention : le contenu des articles de ce blog ne sont soumis à aucune auto-censure. Le langage employé pourrait heurter la sensibilité du public fragile. En continuant la lecture de ces articles, vous acceptez de prendre le risque de voir votre opinion torturée sans argument comme un pauvre Solid Snake.

Archives

Catégories