PixelDope

Par pixelfruit Blog créé le 13/05/14 Mis à jour le 20/10/14 à 12h21

De la Daube, de la Dope.
LE GUIDE ULTIME DU SMART GAMER

Ajouter aux favoris
     
Signaler
Dope (Jeu vidéo)

Evolve est un jeu qui éveille votre âme de chasseur. Ce, que ce soit au sein d’une team d’humains suréquipés complémentaires – où chacun trouvera son rôle – ou en tant que monstre assoiffé de chaire fraîche. A la manière de Primal Rage sur SNES, on vous permettra alors de passer de l’autre côté et vous délecter d’un rôle de bête titanesque.

Le jeu développé par Turtle Rock (notamment au casting de Left For Dead) mettra probablement l’accent sur la co-op, et sera résolument multi-joueurs.

Il y a trois mois, le jeu débarquait avec un trailer plutôt stylé, bien chanté, posant un univers sombre et impitoyable.

 

Impitoyable, autant du côté chasseur que du côté chassé. D’ailleurs, qui chasse qui ? Cette notion ressort avec force dans la seconde vidéo majeure du titre, le 4vs1.

 

A la lumière de ces deux trailers, les rôles sont très clairement dépeints : Trappeur, Médecin, Support, Assault, et ... Monstre !

Dès le début, les joueurs sont largués dans une jungle cruelle (plantes carnivores et pauvres creeps/bétail en guise de npc), et doivent retrouver le monstre le plus vite possible : plus vite ils l’attaqueront, plus ils auront de chance de le tuer. En effet, plus le temps passe, plus la créature se renforce, elle EVOLVE ! A la manière d’un alien (la version Ridley Scott, déclinée en jeu PC où l'on pouvait poutrer du Marines ou du Predator), le monstre traverse différents stades/phases, jusqu’à devenir le Goliath surpuissant qu’on imagine.

Face à cela, il y a plusieurs choses.

Dans un premier temps, évidemment, on se dit que le concept est fantastique. Pas innovant, mais fantastique. Evolve ne sera pas un simple shooter débile humain vs IA, mais permettra à un boss titanesque d'être joué par un joueur ! C’est une nouveauté, dans le paysage contemporain, où on imagine mal un super boss type God of War passer du QTE au stade de PJ. Forcément c’est un regard fantastique.

Secundo, il y a la dimension stratégique (rôles/jobs) bien pensée. Un MMO dans un FPS. On imagine assez peu ce clivage des rôles dans un Call of (du moins, je juge de loin : cette distribution de rôle existe peut être !). Cela donne alors une dimension tactique intéressante au titre.

Enfin, il y a le fantasme : que livrera le jeu fini ? Seulement des maps différentes, ou des créatures vraiment excitantes à affronter ? Oui, le rêve, ce serait un jeu où l’équipe des chasseurs doit aller taper différents types de mobs, du gros Goliath qu’on connait déjà au Plague-bearer empoisonné, en passant par le damage dealer ultra rapide (à la Predator), au Mutalisk volant. Tous excitants, tous réussis. Oh putain, oui ! Par pitié, Turtle Rock, ne nous offrez pas un jeu simple avec une campagne solo « merdique » et un multi où la configuration ne change jamais vraiment. Offrez nous pleins de monstres différents à incarner, du monstre vs monstre, de la gestion d'arène (avec pour chacune une faune et flore différente), pour faire d’Evolve un Titanfall en réussi, rejouable, jouissif.

Voir aussi

Jeux : 
Evolve, Evolve (PC)
Plateformes : 
PC, Xbox One, PS4
Sociétés : 
Turtle Rock Studios
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Pixel Dope, un tas de certitudes, d’idées manichéenes tranchantes comme des rasoirs jetables émoussés qui auraient tous une histoire à raconter. J'essaie de faire dans l’idée qui investigue, parfaitement inquisitrice, mais qui dans le fond est mue par une petite flammêche pour le Jeu Vidéo et toute la sphère Digitale.

 

Attention : le contenu des articles de ce blog ne sont soumis à aucune auto-censure. Le langage employé pourrait heurter la sensibilité du public fragile. En continuant la lecture de ces articles, vous acceptez de prendre le risque de voir votre opinion torturée sans argument comme un pauvre Solid Snake.

Archives

Catégories