Highscore

Highscore

Par piteur Blog créé le 02/12/10 Mis à jour le 22/07/13 à 20h14

Tout et rien, tout sur rien et rien surtout.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Jeux

Signaler
Jeux

Ca se confirme : une énorme baisse de prix sur une console portable et les barrières tombent. De la même manière que le "bug" du code promo sur les 3suisses.fr m'avait fait essayer d'acheter une PS Vita à motiée prix (en vain), une erreur de prix sur le site de la FNAC m'a fait acheter une 3DS à environ -60%. Et avec succès, cette fois car le marchant m'a signalé son envoi tout à l'heure.

L'acte d'achat a été motivé aussi par la possibilité de l'offrir dans un deuxième temps à une des nièces. Sans ça, je l'aurais peut-être acheté... mais avec d'avantage de scrupules. En effet, j'ai la certitude que ce jouet m'amusera ponctuellement pendant quelques mois et prendra ensuite la poussière. Après tout, ça a été le sort de ma PSP en son temps alors que je passais 1h30 par jour dans les transports en commun... ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.

Par contre, malgré les soldes, peu de jeux intéressants à des prix vraiment abordables, je trouve. Certes, je savais à quoi m'attendre et on est loin des niveaux astronomiques des jeux PS3 et XBox 360. Mais ça reste bien plus cher qu'un jeu iOS et depuis le temps que j'ai un iPhone, je m'y suis habitué. Reste que l'expérience n'est pas tout à fait comparable... je tente donc l'expérience 3DS et me donne jusqu'à la fin de l'année.

Voir aussi

Plateformes : 
Nintendo 3DS
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux

Ca y est ! Après cinq semaines de calvaire, j'en ai enfin fini avec Diablo 3 et son mode Armageddon !! Raaah, qu'est ce que c'est bien de se dire que je vais pouvoir passer mes soirées à autre chose que... ce jeu de merde.

Bon alors je tiens à préciser que j'ai bien écris que j'en ai fini avec Diablo 3 et pas que je l'ai fini. Nuance. Pourtant, j'ai quand même tenu bon en finissant les trois premiers modes de difficulté. Mais là, non. On en arrive à un point où il faut farmer en espérant trouver un bon stuff ou au pire en vendant une misère son butin pour se payer ce fameux stuff. Cerise sur la gâteau, avec la dernière mise à jour 1.03, le coût des réparations a explosé et il devient encore plus difficile d'économiser.

Ok. On est en 2012 et le jeu qui sera à n'en pas douter le plus vendu de l'année possède un gameplay qui repose sur le farm. Un concept pourri. Le plus pourri du jeu vidéo. Sérieusement. Réveillez-vous, nom de d...

J'arrête avec ma frustration. J'ai suffisamment de jeux en stock pour ne plus perdre mon temps avec D3.

Edit 20h38 : je serais curieux de savoir ce que le joueur du grenier pourra dire de ce jeu dans 20 ans. Hypnose collective pour gommer ses défauts ?

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Jeux

Telle une "mère déchue" de Diablo 3, je vomis sur cette chiure de connexion internet permanente requise pour jouer à Diablo 3. Non seulement ça permet d'avoir du lag en jeu solo (!!!) mais également de se faire jeter comme un mal-propre... et pas seulement parce que la propre connexion du joueur a un souci. Et on est à 30 jours après le lancement.

Lassitude...

Voir aussi

Jeux : 
Diablo III
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux

Passe encore que certains joueurs se plaignent de voir un poney scintillant vendu à 20 € : il y en aura toujours bien assez pour l'acheter et personne ne les forcent.

Admettons également que certains joueurs se lamentent de voir sortir des DLC payants juste après la sortie d'un titre : de toute façon, si c'était si mal, il ne s'en vendrait pas autant.

A la limite, tolérons les promotions : c'est un réel manque à gagner mais il faut bien écouler les stocks - surtout sur les magasins virtuels. N'empêche, il est frustrant de voir des joueurs n'acheter que lors des soldes.

Ce qui est beaucoup plus difficile à accepter, c'est que le marché de l'occasion est légal. Mais ok, ça ne concerne que les supports phyiques qui auront de toute façon disparus dans 5 ans. Et en attendant, il y aura bien à gratter quelques pesos avec les codes à usage unique.

Mais là, ce n'est plus possible : une association de consommateurs OSE porter plainte contre plusieurs éditeurs de jeux vidéo ! Vous allez voir que bientôt, il faudra commercialiser des jeux exempts de bugs grossiers. Mais dans quel monde vit-on ?!

ps : c'est du second degré

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Jeux

Mais il paraît seulement...

Pourtant c'était bien parti : un moteur graphique made in John Carmack, un univers post-apocalyptique, des armes variées. Et dans mon cas, un pc de bourge, faut pas se mentir.

Sauf qu'en fait, mon i7 avec 5850 en crossfire ne fait pas tourner correctement le jeu. Les textures s'affichent trop lentement quand on bouge la tête. Peut-être le disque qui est trop juste ? Euh wait, un raptor plutôt bien défragmenté... Ou la RAM ? Avec 8 Go, il faut croire qu'on ne fait plus rien tourner de nos jours.

Le pire, c'est encore les bugs d'affichage, notamment certains objets qui clignotent. Peut-être un driver de carte graphique pas à j... ah si, mis à jour il y a pas 1h.

AAAAHHHH j'ai trouvé ce qui cloche : sur PC, Rage est une grosse bouse. C'est facile, en fin de compte.

Je ne doute pas qu'on aura un patch pour corriger le plus gros des bugs mais en attendant, même pas la peine d'entamer la première mission... GG les gars, vraiment. Je pourrais presque croire que ma conf est en cause si je ne venais pas de lire à peu près ces critiques sur le web.

C'est pas tout ça, je vais peut-être me remettre sur un jeu moins prétentieux et mais qui au moins ne me frustrera pas : Borderlands.

Voir aussi

Jeux : 
Rage (PC)
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Jeux

Voilà quelques jours, je mangeais avec une amie et je ne sais trop comment, voilà qu'au bout de 30 secondes nous étions en train de parler de la violence dans les jeux vidéos.

Après avoir entendu ou lu quelque chose comme "le tueur en Norvège s'était entraîné à tirer sur un jeu vidéo spécialement fait pour ça", elle était résolument contre ces jeux. Evidemment, elle ne connaissait pas grand chose aux jeux vidéos, même pas du World of Goo ou du Portal. Sa culture sur Mario se résumait aux tortues sur lesquelles on peut sauter dessus et déjà considéré comme borderline... Il est vrai qu'après 25 ans à bouffer du Mario sans aimer particulièrement le style plateforme, son évocation provoque quelques tics nerveux chez moi... mais passons.

Alors j'ai joué franc-jeu : je lui ai expliqué que malgré des jeux très intelligents ou simplement marrants, oui bien sûr, il y a des jeux violents. Je lui ai même parlé de la fameuse séquence de l'aéroport dans Modern Warfare 2 et de mon envie de hurler en constatant que je pouvais au mieux assister impuissant au massacre. Je lui ai même préciser à quel point j'en voulais à Infinity Ward de n'avoir pas mieux préparé le joueur : la question du déut du jeu paraît anodine au début, surtout pour un joueur ayant touché moultes FPS depuis 10 ans.

Je lui ai également parlé de PEGI, des systèmes parentaux et de la responsabilité des parents face à tout ça. Pour reprendre son propre exemple, je lui ai parlé du manifeste écrit par l'auteur du massacre en Norvège. Comment écrire plus de 1000 pages de pure haine entre autre envers les musulmans, tout ça à partir... du scénario de Modern Warfare ? Il n'y aurait pas un problème ailleurs ?

Peine perdue, le verdict tombe : ces jeux sont malsains en encourageant à être violent contre d'autres personne et devraient être tout simplement interdits. Et pas seulement aux enfant.

Grande était ma frustration car malgré mes plus de 20 ans de jeux vidéos derrière moi et mon casier judiciaire vierge, je n'ai pas réussi à lui faire admettre qu'elle pouvait éventuellement se tromper. C'est quand même rageant qu'un loisir devienne le bouc-émissaire de tous les maux de la société.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux

Pour certains, le jeu vidéo reste encore et toujours un mal à abattre, pour protéger les enfants et plus largement la société.

Inutile d'essayer de leur parler de PEGI, de son système littéralement enfantin permettant de connaître l'âge minimum conseillé pour un jeu ou bien les éléments choquants qu'il contient. Il est vrai que la mauvaise foi a tendance à rendre aveugle.

Inutile de leur suggérer de légiférer pour obliger les systèmes de cartes pré-payées type XBox Live à créer des tranches sur le modèle PEGI : une carte 18+ permettrait d'acheter n'importe quel jeu tandis qu'une carte 12+ ne permettrait pas d'acheter des jeux au-delà de PEGI 12.

Inutile de leur dire que, quels que soient leurs efforts, c'est foupoudav : foutu pourri d'avance. Personne ne pourra empêcher un enfant ou un adolescent déterminé à se procurer un jeu, peu importe l'intelligence de la législation en vigueur.

Inutile de leur leur faire remarquer enfin que, plutôt que de toujours blâmer le jeu vidéo / internet / la télévision / le cinéma / les mangas / autre (rayer les mentions inutiles) pour occuper le terrain, c'est aussi aux parents d'être vigilants et prendre leurs responsabilités.

Une bonne nouvelle toutefois : le jour où la violence dans les jeux vidéos n'existera plus, il est à peu près certain que plus personne n'existera sur cette planète pour s'en satisfaire ou s'en plaindre.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

  
Signaler
Jeux

Désolé pour l'immense bordel qui je m'apprête à écrite : ça regroupe pas mal de sujets en attente depuis des mois et jusqu'à présent, la courage m'a manqué pour en faire des posts construits. Scusez pour l'absence de structure, le chien de mes voisins entame une nouvelle heure de hurlements à la mort (spéciale dédicace), ce qui n'aide pas à la concentration.

[Edit à minuit : a y est, soit il est mort, soit les voisins sont rentrés pour calmer leur bestiaux]

iOS 5

La conférence de demain devrait voir poindre un service nommé iCloud. Si on en croit les rumeurs qui circulent dans les milieux autorisés, ce service pourrait donner accès depuis n'importe quel appareil Apple à n'importe quel contenu poussé sur son petit nuage. Ca semble pas mal mais vu comme les consommateurs sont pris pour des vaches à lait sur les forfaits data 3G - et accessoirement sur le WiFi dans les hôtels - je me demande si ça servira vraiment en pratique. Quoique qu'un truc futé serait qu'iCloud propose aussi une synchro des données d'une appli. Ce serait bien pratique pour continuer la partie d'un jeu entre un iPhone et un iPad (ou autre...). Pour peu que l'appli en question soit en binaire universel, ce qui n'est malheureusement pas la règle.

Ce que j'attends d'avantage, ce sont des progrès sur l'interface utilisateur qui n'a pas été remise en cause depuis le 1er iPhone. Plus précisément, je souhaite avoir une intégration d'apps façon widgets. L'OS est tant bien que mal multitâche depuis un an et l'autonomie a été considérablement améliorée, ce serait donc pas mal de passer la seconde.

Malheureusement, c'est ce que j'aimerais, pas ce que je pense qu'il va se passer : toujours cette foutue politique d'en garder sous la pédale pour plus tard - personne ne me fera croire que ce sont les moyens financiers ou techniques qui brident Apple. C'est un jeu dangereux, sachant qu'Androïd continue son petit bonhomme de chemin (certes avec un intérêt financier très relatif pour les éditeurs sur le Marketplace) et Windows 8 qui montre que Microsoft, pour une fois, semble ramer dans le bon sens (cf plus bas).

3DS

Je ne crois pas une seule seconde que la réalité augmentée de la 3DS va contribuer à son succès. Devoir trimballer des cartes et en dépendre pour jouer, c'est antinomique avec le jeu mobile et en dehors d'un fun de quelques minutes, je n'arrive pas à y voir grand intérêt.

Objectivement, cette console a de meilleurs arguments pour se vendre - même si dans l'ensemble, je suis très prudent depuis le début à son sujet. Mais je veux bien savoir à quoi se défoncent ceux qui sont persuadés du contraire ;-)

Troll à part et sans vouloir vexer personne, vraiment, je ne vois qu'un intérêt très limité à la chose. Au mieux , je le vois comme un gadget marketing qui peut attirer principalement les enfants - et qui le fait certainement très bien.

Windows 8

Je ne sais pas si vous avez jeté un coup d'oeil à la vidéo de présentation de Microsoft à son sujet. Rien de vraiment révolutionnaire : ça reprend une bonne partie des principes de Windows Mobile 7, en adaptant la gestuelle à des écrans plus grands. Même les applis en vrai plein écran : Apple a introduit le concept dans le dernier MacOS, lui-même transposé d'iOS (et il ne s'agit que d'exemples récents). En fait, il y a quand même 2 points intéressants :

  • cet OS ne se destine pas seulement aux terminaux mobiles à écran tactile : sur du desktop où l'écran tactile ne me semble pas adapté, cette interface est un pari risqué... mais après tout, cela va dans le sens de la simplification de l'informatique pour le commun des mortels
  • et surtout : putain, c'est Microsoft qui propose ça !

Petite nuance quand même : l'interface utilisateur classique Win 7 est encore présente... ce n'est donc pas tout à fait comme si Microsoft pissait contre le vent ;-) Reste à voir la rapidité du système et sa stabilité mais cette remise à plat de l'interface utilisateur est intéressante.

Les jeux d'occasion

Je ne suis pas du tout juriste et j'ai déjà pu constater qu'il y a parfois un gouffre entre le bon sens et la réalité juridique... Je me suis souvent demandé quelle était la légalité des conditions d'utilisation interdisant à un particulier la revente d'un jeu vidéo (merci Dopamine pour ce post sur ton blog il y a quelques mois, très instructif).

Que ce marché de l'occasion soit une perte financière pour un éditeur : oui (encore que, le principe de revendre pour acheter un autre jeu se tient) et alors, si ça reste légal ? Je veux bien croire que le parallèle est compliqué (sur un plan juridique) entre le matériel et l'immatériel mais on n'interdit pas le marché de l'occasion sous prétexte que c'est une perte sèche pour le constructeur. Même s'il est tout petit et qu'il mérite d'être soutenu. C'est dégueulasse ? Même les constructeurs de voiture ont leur propre circuit de revente de véhicules d'occasion, ce qui est plus intelligent que de désespérément freiner des quatre fers contre cette pratique. Ensuite libre à chacun de préférer le neuf pour se donner bonne conscience... du moment qu'on a le choix, je n'y vois aucun problème.

Et j'écris ça d'autant plus sereinement que je comptabilise une centaine de titres achetés sur mon compte Steam (donc forcément neufs) depuis fin 2008. Je pense être en droit de me rebeller par principe contre une telle entrave... Quoique : une vaste majorité de mes jeux a été achetée en profitant de promos ponctuelles. En poussant le raisonnement, dois-je avoir des scrupules à avoir profité de ces bonnes affaires ? Pauvre fou, moi qui pensais être un bon élève... même pas !

Bref, j'attends avec impatience qu'une association de consommateurs dénonce le caractère abusif de ces clauses devant les tribunaux. Mieux : imaginez que soit rendu un jugement obligeant des systèmes comme Steam (ou l'Appstore, tiens) à prévoir la revente d'occasion entre deux comptes... même en concevant des conditions raisonnables avec notamment une commission versée à l'intermédiaire (je parle bien de l'intermédiaire et seulement de lui), ce serait un DTC savoureux. Surtout après avoir lu du Mike West chiant dans les bottes des acheteurs d'occasion.

Et ce blog ?

Je manque cruellement de motivation pour publier. Surtout que j'aimerais bien aménager un peu les lieux, avoir une identité visuelle un peu plus marquée. A voir quand mon pc principal sera de nouveau opérationnel, ou pas.

Voir aussi

Plateformes : 
iPhone, iPod Touch, iPad
Sociétés : 
VALVe Software, Apple
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux

Après 2 mois passés à jouer à Rift, je jette l'éponge. Pourtant le jeu est bien et sans dire qu'il est meilleur que WoW aujourd'hui - je ne le connais pas-, il est bien meilleur et intéressant que le WoW auquel je jouais il y a 3 ans. Et plus généreux. Parce que payer pour un poney volant ou transférer un personnage sur un autre serveur, je veux pas dire... je souhaite d'ailleurs que Rift fasse son trou et siphonne les joueurs de WoW, ne serait-ce que pour aider au renouvellement du genre et bousculer un bon jeu malheureusement encrouté qui n'avait aucune réelle concurrence.

Le gros problème de Rift, c'est que c'est un MMORPG. Et objectivement, un MMORPG, c'est au mieux un hack & slash massivement multijoueur tellement l'histoire est secondaire et aucun choix ne fait progresser l'histoire dans un sens ou dans l'autre. Évidemment c'est un défouloir que j'adore mais payer un abonnement mensuel pour ça ne me tente pas. Un bon Diablo 3 ou Torchlight 2 aura plus de chance de m'accrocher durablement. D'ailleurs en effectuant quelques recherches rapides, j'ai eu la surprise de lire que Diablo 3 aurait pu être un MMO ! J'aurais aussi bien pu ressortir le cd de Diablo 2, si ça avait été le cas.

Donc voilà mon compte Rift suspendu - plus que 3 jours de jeu dont je ne profiterais de toute façon pas, pour cause de pétage complet de SSD et aucune envie de le réinstaller. Pourtant ça irait vite avec Numericable. Dommage car en terme de performance, je ne pouvais pas avoir mieux... J'y reviendrais peut-être dans quelques années si la techno devient vraiment fiable, ce qui vu le prix est le minimum à attendre. En attendant, je repassage au bon vieux tourne-disque reptilien, aka un vélociraptor des familles. Ça devrait être un bon compromis entre un ssd et un dd classique.

Et à quoi est-ce que je passe mes soirées, du coup ? Et bien Assassin's Creed Brotherhood... va bene :-) Je n'aurais pas la prétention de faire un test, ni même l'envie ou le temps d'ailleurs. Juste une chose après quelques heures de jeu : l'histoire est dans la continuité, autrement dit j'adore. Plus encore que dans le 2, je suis capable de rester juste en contemplation devant certaines scènes, pas parce qu'elles sont belles à tomber - malgré quelques progrès - mais simplement parce que l'ensemble est cohérent, immersif et donne envie de dérouler un peu plus l'histoire d'Ezio.

J'en profite aussi pour signaler un Portal 2 dispo en version boîte à 30€ chez certaines enseignes connues, bien évidemment raccrochable à son compte Steam sans aucune difficulté. Ce sera probablement le suivant après AC Brotherhood !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Jeux

... comment titrerait-il la nouvelle faille découverte - heureusement rapidement - par Sony sur le PSN ?

Je ne lisais pas la presse informatique à l'époque mais voilà le genre de perle auquel on a eu droit il y a 25 ans :

Vous trouverez les numéros de cet ancêtre du Virus informatique sur ce site, une vraie mine d'or dans son genre.

(et gg pour l'encadré "Sony attaque" de cette une, j'aime beaucoup l'ironie de la situation ;-)

Voir aussi

Sociétés : 
Sony Computer Entertainment Japan
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Geek branche modérée, égocentrique et un brin autiste. Vive moi !

Archives

Favoris