Pheonix : Gamer Cinéphile.

Édito

Bienvenue dans la bulle de Pheonix

Vous trouverez ici différentes bafouilles

au grès du vent...

sur mes deux passions

que sont les jeux vidéo et le cinéma

(et sur d'autres sujet a l'occasion).

Un grand fourre-tout

de tout ce que je peux avoir envie de raconter

sur ces sujets

au feeling...

 

 

 

Archives

Favoris

Pheonix : Gamer Cinéphile.

Par Pheonix Blog créé le 07/01/14 Mis à jour le 28/10/14 à 20h17

Les pérégrinations d'un esprit torturé (cherchez pas j'aime juste bien cette formule) errant dans le monde du Jeu Vidéo et du Cinéma au grès de ses goûts, plaisirs et envies diverses. Humeurs, critiques analyses et truc qui passent par la tête et improvisations son au programme.

Ajouter aux favoris
Signaler

Salut tout le monde !

Aujourd'hui, en attendant d'avoir le temps de faire des articles plus long sur des jeux et autres, j'aimerais vous faire partager deux gros coups de coeurs musicaux de 2013, dans un style a la fois proche et différent.

La plus récente, est Lorde. Néo-Zelandaise de 17 ans a l'allure atypique, entre distinction et mystère (et légère catalepsie) connue mondialement avec le titre" Royals".

 C'est bien l'ensemble de son album Pure Heroine, écouté un soir par curiosité après avoir eu Royals dans la tête toute la journée, et recemment enrichie de plusieurs titres, qui m'as plu.

Avec sa pop planante et aboutie musicalement, chantée de cette voix voilée si douce a l'oreille, c'est un véritable enchantement a chaque écoute. Ce genre de musique est je dois dire celle qui me plait le plus, même si j'ai des goûts très variés.

De plus les textes, tantôt constas affligents d'une réalité actuelle assez effrayante, tantôt vision personelle de l'artiste d'un monde auxquels elle semble étrangère, qu'elle semble ne pas comprendre, et a la fois dont elle semble savoir usé des codes pour mieux les renvoyés a nos faces, sont déroutants et touchants a la fois.  Lorde du haut de ces 17 ans semble une âme millénaire dans un corps jeune a la vu de ces textes assez impressionants pour son âge.

http://static.guim.co.uk/sys-images/Guardian/Pix/audio/video/2013/10/31/1383240580245/Lorde-001.jpg

L'album alterne avec fluidités des titres a différents ton, plus ou moins légers, mais a l'univers cohérent, et s'écoute donc d'une traite avec une facilité et un plaisir dont je ne me lasse pas.

Si je vous recommande tout l'ablum dont je ne trouve rien a jeter, je partagerais avec vous deux petits titres qui se détachent un peu a mes yeux (ou plutôt, a mes oreilles) "Tennis Court" et "A World Alone".

 

 Plus tôt un 2013, c'était Alex Hepburn qui capturé mon coeur musical.
 Découverte un peu sur le tard je l'avoue, car si j'avais entendu bien évidemment son titre le plus connu, "Under", sur les ondes (il était assez difficile d'y échappé)

Je n'avais pas creusé la question plus que cela.

C'est après l'avoir vue dans l'émission on n'est pas couché, qui accompagne parfois mes samedis soirs tendance insomniaque, et avoir découvert son histoire, mais surtout sa personnalité (et aussi le fait qu'elle est vraiment charmante), que j'ai décidé d'écouté son album Together Alone, (lui aussi récemment enrichie de quelques titres) qui m'est apparu comme une révélation.

http://www.capcampus.com/img/u/1/alex-hepburn.jpg

Pop/soul rétro-moderne (oui, j'invente des concepts), Alex Hepburn marque d'abord par sa voix écorchée et suave, qui as le don pour m'envouter littéralement, au point que je tomberais presque amoureux a chaque écoute.

Surtout que ce n'est pas sans me rappeler la charmante Duffy,

qui m'avait également marqué au même titre, que j'écoute encore régulièrement, et par ailleurs, que j'aimrais vraiment voir revenir avec un nouvel album.

 

L'album la aussi aux tons variés, tantôt mélancolique, tantôt pop, tantôt rock ("Get Heavy" !) rend l'écoute la suite rythmé et donc jamais lassante.

Les textes sont plus liées a ses ressentis personnels, ses histoires sentimentales, mais aussi ses douleurs, ses épreuves passées, ses craintes. Il faut dire qu'elle as connue une histoire véritablement difficile, que je vous laisserais découvrir si vous le souhaiter sur le net, et ça se ressent.

Pour autant, sa voix, son entrain, montre une volonté de ne pas se laisser abattre, sa capacité a tenir bon, l'espoir d'une écorchée vive, a l'image de sa voix, qui remonte la pante et par sa musique, répare sa vie...

http://www.agendaculturel.fr/static/im/art_org/2/2jpg-33lz.jpg

L'album m'envoûte avant tout pour sa voix, j'y reviens, mais vraiment, quel bonheur. Le rythme, la richesse musicale. Mes oreilles sont aux anges !!!

Si la encore, je ne trouve rien a jeté de l'album, me laissent une marque particulière deux titres. Le titre "Angelina" (dont je ne trouve que des Live), et le titre "Two point Four", dont je vous met ici la version qu'elle as postée sur Youtube en décembre 2010, bien avant l'album et le succès, ou elle est juste avec sa voix et sa guitare, et qui permet de ressentir, je trouve, son talent a l'état brut.

 

 

Et en bonus track, un tribute qu'elle as postée sur Youtube, ou elle reprends un monument de la chanson "Woman's World", avec une puissance folle :

------------------------------

Voila pour cette parenthèse musicale !

J'avais vraiment envie de partager mon coup de coeur pour ses artistes dont j'écoute les albums en boucle depuis pas mal de temps.

Je vous donne rendez-vous prochainement pour d'autres articles !

Tchao !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires