PG Birganj

PG Birganj

Par PG_Birganj Blog créé le 24/06/12 Mis à jour le 29/06/15 à 10h06

Blog du site PG Birganj, site d'actualité vidéoludique prônant la lecture au calme, loin de la frénésie du web 24/24.
Le blog sur Gameblog permettra de partager sporadiquement le contenu éditorial de PG Birganj, à la communauté GB.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Billets

Signaler
Billets


Personne ne l'avait vu venir celle-là. Bayonetta 2 sur Nintendo WiiU !
Via un court teaser d'une quarantaine de secondes que vous pouvez voir sur PG Live, Nintendo lâche sa bombe pour gamers, se rachetant par la même occasion une image pour ce public senti délaissé depuis la Wii. PlatinumGames développe ainsi Bayonetta 2 pour WiiU. Petite précision, il y a eu une petit jeu de chaise musicale dans le staff : Hideki Kamiya semble prendre du recul sur cette suite puisqu'il n'est plus le réalisateur, au profit de Yusuke Hashimoto qui lui perd sa place de Producteur au profit d'Atsushi Inaba.


Exclusivité ou exclu temporaire ? Voici les faits : Nintendo finance le titre. Des rumeurs évoquaient déjà la réticence de Sega à financer une suite au jeu qui, malgré un succès d'estime (le titre est quand même millionnaire) n'était pas suffisant pour un éditeur devant stabiliser ses finances. Le PDG de PlatinumGames, Tatsuya Minami s'explique :

«Etablir une nouvelle franchise de jeu nécessite une quantité considérable de volonté, de détermination et d'amour. Bayonetta est une marque que nous voulons voir devenir plus forte, tournée vers de plus en plus de joueurs, nous avons donc continué à consulter Sega, l'éditeur précédent, sur ce qu'il était possible de faire en ce sens. Notre réponse a été un nouveau partenariat avec Nintendo.»

Ca ne nous avance pas si ce n'est que cela confirme les réticences de Sega. On ne se poserait pas autant de questions si Nintendo éditerait simplement le développement de PlatinumGames. Car la licence Bayonetta appartient à... Sega. Et l'éditeur bleu n'a certainement pas revendu sa licence à Ninteno. Donc c'est quoi ce deal ? Si Nintendo voulait réellement racheter Bayonetta, il aurait pu le faire vu ses moyens... Et si Sega ne misait réellement pas sur cette licence, il l'aurait lâché contre une somme rondelette nécessaire. Mais ce n'est pas le cas. Pour l'instant, l'information est que Bayonetta 2 est exclusivement sur Nintendo WiiU.
Mais, parce que l'histoire du jeu vidéo nous a appris à ne pas tomber dans le marketing, voici quelques pistes qui nous font légèrement douter d'une exclu définitive. Rien que le fait que Sega ne lâche pas la licence veut dire qu'il compte dessus et nous dit que rien n'est clôt. Tout comme Nintendo ne récupère pas la licence. La précision du PDG assez flou peut signifier beaucoup de choses, juste que Sega n'a pas les moyens de prendre un risque financier et que la lumière est venue de Nintendo... Sans pour autant renier la présence de Sega. Voyons les exemples de fausses exclus par le passé : Ninja Gaiden et Ninja Gaiden II sont bel et bien des exclusivités Xbox... Cela n'empêche pas de voir la licence Ninja Gaiden Sigma naitre sur PS3... Un deal sur un titre ne concerne pas forcément la réutilisation du travail des développeurs pour un titre "similaire". Autre contre-exemple, Bioshock sur 360 annoncé comme exclusivité alors que l'on savait que les développeurs étaient aussi sur une mouture PS3 à la base, venu plus tard. Contre-exemple plus ancien, Killer7, Viewtiful Joe devant être des exclusivités Nintendo sur GameCube (suite à un deal de quatre jeux avec Capcom) sont pourtant sortis aussi sur PS2. Tout comme Resident Evil 4.

A l'heure actuelle, on n'a rien vu du jeu (début de développement probablement, donc pas avant 2014) et surtout Sega ne lâche pas sa bille facilement. Preuve qu'il compte encore un peu sur sa licence, il y a fort à parier que tout se jouera lors du succès ou non-succès du jeu sur WiiU. Seulement après ça, on verra si Sega décide d'en profiter ou non...

A (re)lire sur PG Birganj.

 

Note : Je poste sur le blog exceptionnellement une brève écrite lors de la mise à jour. Le traitement des autres news conséquentes (Sortie de la WiiU et Project Eternity) ne vous apprendront rien si ce n'est le plaisir, déplaisir ou indifférence du traitement de l'actu sur Birganj. Si je poste cette brève sur Bayonetta, c'est aussi pour essayer de discerner de quoi l'avenir de Bayonetta 2 peut être fait. A cause de ce deal atypique "Nintendo-Sega-PlatinumGames".


... ... ...Bon ok, je surfe aussi sur la rage des fans huhuhu (mais sérieusement hein).
Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Billets


Après notre série un peu trop ambitieuse et par conséquent inachevée de Street Fighter : Chun-Li's Fate, voici une aventure d'un personnage de comics : Spider-Man !
Certes, ce n'est pas trop un personnage de jeu vidéo mais étant donné qu'il cotoie aussi cet univers, ça ne fait pas trop bizarre. Qui plus est, on est ouvert chez PG Birganj.

Plutôt que de s'embarquer dans une série trop ambitieuse, ceci est un one-shot. Une histoire complète de 34 pages à lire directement ici.
Vous pouvez soit la télécharger/visionner en .pdf si vous avez Acrobat Reader,
soit la visionner en direct sur votre navigateur.

Fan du comics ou non, cette histoire est accessible à tous. En espérant que cela vous plaise.


La principale difficulté dans ce travail était de réussir à condenser une histoire en peu de pages. Histoire courte ne doit pas rimer avec histoire ennuyeuse. C'est pourquoi le principal intérêt s'est porté sur un personnage secondaire de Spider-Man :
Morbius, "the living vampire".
Là, vous vous dites "encore du vampire ? On en bouffe sans arrêt !". Certes, c'est mal tombé, j'avais cette histoire en tête depuis quelques temps et je m'y suis mis tardivement. L'idée était d'essayer d'humaniser le personnage de Morbius (qui est tantôt un méchant, tantôt un gentil, qui s'est d'ailleurs recensé pendant la période Civil War). Tous (ou presque) les ennemis de Spider-Man ont des poids qui leur pèsent et Morbius ne fait pas exception à la règle. C'était donc le principal but : constituer une histoire courte, intéressante mais qui essaye de donner de l'épaisseur (ou du moins une esquisse d'épaisseur) à des personnages.

Si vous êtes un fan de Spider-Man, cette histoire se déroule après le mini-reboot d'après Civil War. Peter Parker et Mary-Jane ne se sont jamais mariés, suite à la magie de Mephisto qui a permis de résusciter Tante May mais aussi d'effacer une partie du passé (mariage, identité secrète, retour d'Harry Osborn). Ainsi, à l'heure actuelle, en France et aux Etats-Unis, Pete est en couple avec Carlie Cooper, une flic de la Police scientifique. Tante May est mariée à Jonah Jameson Senior (le père du célèbre propriétaire du Bugle, aujourd'hui Maire de New-York). Plusieurs évènements importants ont aussi eu lieu (toujours en lecture en France) : une parenthèse où Pete perd son sens d'araignée et où il se fait virer de son métier de photographe pour avoir truquer une photo censé aider Jameson. Dans cette histoire non-officielle que vous lisez, considérez qu'elle se déroule avant la perte du sens d'araignée de Peter et avant qu'il ne se mette en couple avec Carlie. La raison est que lorsque j'ai débuté cette bande dessinée, il n'y était pas encore mais surtout parceque je n'apprécie pas ce personnage de Carlie qui ne durera pas. Je préfère Norah Winter que je vois plus comme la nouvelle "Betty Brant".

Graphiquement, c'est toujours du noir et blanc. Je suis un piètre coloriste et ça prend énormément de temps. Tout a été dessiné et encré sur des planches de 70 x 50 cm. Leur numérisation a ainsi été délicate. Il y a donc eu un peu de perte de détails.
Vous pouvez le lire en .pdf que je vous recommande car même si c'est lourd, vous aurez un beau fichier. Sinon, vous pouvez le lire sur Scribd sur votre navigateur, avec de la perte mais plus léger évidement.

En espérant que cela vous plaise. Bonne lecture !

A lire en pdf (14Mo) très bonne qualité : http://www.puissance-gamers.com/Medi...r_sanglant.pdf

Version scribd (très compressé) :
http://www.puissance-gamers.com/Medias/BD/Spider-Man_Amour_sanglant.html



Note : Je sais qu'on n'est sur un site jv donc pas forcément des habitués des comics (mais un peu quand même), ce que je souhaiterais si vous avez lu cette histoire serait de dire votre avis comme si vous étiez un lecteur habitué. C'est à dire pas de chichis du genre "c'est gratuit donc ne soyons pas trop sévères". J'ai besoin de savoir s'il y a du potentiel pour donner du plaisir à un lecteur de comics. Et j'ai donc besoin d'avoir des avis aussi francs que possibles. Merci. :)
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Billets

Salut à tous !

J'ai enfin décidé d'ouvrir un blog chez Gameblog, histoire de faire partager le contenu éditorial du site vidéoludique PG Birganj. Oui, oui, un site un peu "promo", c'est pas la grande classe. PG Birganj était autrefois connu Puissance-Gamers, dont il a conservé l'URL, conçu en 2005. Ce fût le premier site vidéoludique à donner un accès total aux lecteurs : écrire un test, preview, une news, une astuce. Tout, grâce à un simple éditeur de texte comme on trouve maintenant sur toutes les plate-formes de blogs. Puis, petit à petit, les sites JV ont évolué en suivant la mouvance technologique du web 2.0. Puissance-Gamers, site exclusivement amateur, sans aucune publicité (que l'on a toujours refusé), ne pouvait plus proposer quelque chose qui se démarque des sites professionels. En 2010, le site subit alors une énorme refonte pour aller à l'essentiel : le contenu, la lecture. Il se nomme PG Birganj.

L'actu JV s'étant réduit à des communiqués fadasses, aux leaks plus ou moins contrôlés et autres buzzs des plus futiles, il devenait ennnuyeux de suivre tout ça. Le site s'accorde donc à devenir hebdomadaire. Il ne subit qu'une seule mise à jour par semaine, permettant de trier l'information à l'essentiel et de proposer au moins un article (le plus souvent une critique de jeu actuel) par semaine. Nos critiques, généralement assez longues et précises demandant du temps pour la lecture, sont ainsi disponibles et mis en Une pendant toute une semaine. L'idée est que ceux qui aiment avant tout lire, arrivent tranquillement dès qu'ils veulent/peuvent sur PG, s'installent et lisent sans faire attention aux nombreux alertes, brèves, twitts, commentaires et autres activité diverses perturbant une lecture au calme.

On vient sur PG Birganj, juste pour le calme. Vous ne trouverez ni comentaires, ni pop-up, nis publicités, juste une mise en page "relax" d'un blanc de pleine zénitude. En tout cas, c'est le concept. Si vous adhérez, tant mieux.

Bref ! Utilité de ce blog ?

Ben parceque pendant des années, PG et la pub ça n'a jamais été trop ça. Alors l'idée est tout simplement de faire partager notre contenu éditorial à une riche et diverse communauté.

Voilà comment ça marche : chaque week-end, PG Birganj se met à jour et chaque week-end, le blog aura un billet avec le sommaire de la semaine, muni du "dessin de la semaine". Un dessin de prresse illustrant une actu hebdo. Puis durant la semaine, je publierais l'article principal (quand il y en a plusieurs, ce sera plusieurs dans la semaine) en INTEGRALITE. C'est à dire que je ne vous forcerais jamais à cliquer vers le site pour pouvoir lire un article en entier (sauf cas exceptionnel où un focus est très long).

Enfin, dernière précision, ce blog est aussi disponible sur Gamekult (le rival de GB, oui oui je sais) depuis un peu plus longtemps. Vous pouvez, si vous le souhaitez le retrouver là-bas : http://www.gamekult.com/blog/Tonyofouine/

Voilà ! Bonne lecture, bon week-end.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Ce blog va avoir pour but de mettre en valeur le site PG Birganj, autrefois appelé Puissance-Gamers, en activité depuis 2005 et dont l'URL n'a pas changé : http://www.pg-birganj.com

L'idée est de partager notre travail critique sur les jeux vidéo, principalement, à la philosophie du blog et à la communauté qui s'y rattache.

De temps en temps, l'article partagé sera en entier ou tronqué, ça dépendra. Mais si vous aimez lire tranquillement les articles, allez faire un tour sur PG Birganj devenu hebdomadaire pour profiter de la lecture, s’éloignant ainsi du train-train habituel du web 24/24.

Le site prône la lecture au calme et ne sert donc uniquement qu'à ça. Pas de forum, pas de commentaires, on cherche la paix (d'où le choix de s'appeler "Birganj", une ville népalaise qui semblait relax dit comme ça... ahem). Néanmoins, notre page Facebook est présente pour alerter de quelques mises à jour, d'un archivage des news importantes (celles qui nécessitent plus de deux lignes) et autres trucs. Enfin, le mensuel PG Birganj est une façon très concise d'archiver et résumer un mois d'actu et d'articles

Visitez PG Birganj
et
sa page Facebook :

 

UNE de la semaine

Archives

Favoris