Le Blog de ParoleDeGamer

Par ParoleDeGamer Blog créé le 27/07/14 Mis à jour le 01/10/14 à 00h19

Je blog pour avoir des copains gamers. Et des glaces. Je suis sur Twitter, Instagram bref, comme tout le monde...

Ajouter aux favoris
Signaler
(Sport)

Vous savez, lorsque j'ai créé Parole De Gamer, le but était avant tout de parler librement de ce qui me passionne. Au départ, je voulais appeler mon blog Parole De Geek, mais c'était déjà pris, ça m'a saoulé, alors j'ai changé pour Gamer sans trop réfléchir. Cela a globalement emprisonné mon champ d'écriture sur les jeux vidéo, alors qu'il y a tellement de domaines que j'aime, comme le développement informatique, personnel, la musculation ou le football.

Et justement, c'est de football dont il est question aujourd'hui, puisque je décide officiellement de m'affranchir des limites imposées par le nom de mon blog pour vous parlez de tout ce qui m'intéresse dans la vie ! Si cela ne plaît pas à mon lectorat j'en suis vraiment navré, n'hésitez pas à le dire en commentaire, mais allez quoi, ne soyons pas si rigide ! Merci de votre compréhension, les amis !

Donc, ce soir avez lieu la première partie de la seconde journée de la League des Champions, avec notamment un choc ultra attendu pour nous les français entre le PSG, nouvelle puissance Européenne, et le FC Barcelone, qu'on ne présente plus.

 

Malheureusement pour moi, je n'ai pu voir ce match en direct ! Etant fan du PSG, ça m'attriste énormément, mais Canal+ avait l'exclusivité du match. Canal+... La chaîne qui t'oblige à payer 40 euros par mois avec engagement quand il n'y a que le foot qui t'intéresse sur leur chaîne. Cela me désole. Si seulement ils proposaient une option permettant de voir la chaîne un soir, mais non, bref.

Du coup, en attendant, je me suis reporté sur la rencontre entre l'As Rome et Manchester City diffusé sur BeIn Sports.

La Roma impressionne, City n'y arrive pas

En voyant ce match, je me suis fait la réflexion que la ligue des champions, c'est vraiment la crème de la crème en matière de foot. La coupe du monde, c'est un événement capital certes, mais les joueurs d'un même pays ne peuvent avoir les mêmes automatismes qu'en clubs, et ce qu'on voit en Champions' League est tout simplement d'un autre niveau.

Le match entre l'AS Roma et les Citizen, qui s'annonçait compliqué pour les Romains, a été d'une excellente qualité. Fluidité du jeu, intensité physique, créativité, tactique... Du haut niveau.

On sait que l'AS Rome survole, avec la Juventus, un championnat d'Italie devenu faiblard, et on se demandait tous quel était son niveau comparé à un cador Européen. Et bien j'ai l'impression qu'il faudra compter sur l'AS Roma s'ils arrivent à se sortir de ce groupe de la mort. L'équipe est équilibrée, leur milieu de terrain est un mélange étonnant de créativité, d'explosivité, de technique et d'expérience, et ils peuvent compter sur un Gervinho increvable devant.  C'est simple, pendant 70 minutes jusqu à la sortie de Francesco Totti, l'As Rome a bouffé City au milieu. Après, avec des réajustements tactique du côté anglais, City a bien plus poussé.

Match nul donc pour les 2 équipes avec un penalty transformé par Aguero côté Citizen et un but de Totti suite à une glissade de Joe Hart qui l'empêche de sortir assez rapidement sur le capitaine Romain. Totti, 38 ans, encore très bon techniquement et physiquement impressionnant pour son âge. Un joueur d'exception !

Du côté de City, on peut souligner les belles performances de Yaya Touré, toujours aussi précieux dans son rôle de milieu de terrain box to box, et David Silva, dont la technique raffiné éclaire le jeu trop stéréotypé des anglais. La rentrée de James Millner a aussi fait du bien, permettant de couvrir les montées de l'ailier Romain tout en restant dangereux offensivement.

Alors qui sortira de ce terrible groupe entre la Roma, le Bayern et City ? Même si le Bayern n'a pas du tout impressionné lors de ses 2 premiers matchs, ils ont à chaque fois gagné... Actuellement, Je vois donc plus le Bayern sortir avec la Roma.

City se ferait donc encore une fois éliminé au premier tour, comme quoi, on peut avoir des moyens quasi illimités, cela ne rend pas pour autant la qualification automatique... Et c'est sur ce petit clin d'oeil que la soirée s'enchaîna sur le résumé du PSG.

Paris, victoire déclic ?

Déjà, j'étais un peu dégoûté, essayant tant bien que mal de ne pas me faire spoilé le résultat, quand j'ai reçu une sournoise notification du journal Le Monde sur mon iPhone : 3-2 pour Paris ! Merci...

Deuxième déception, le résumé du match sur BeInSport n'était pas du tout un grand format. Du coup, à part les occasions nettes, je n'ai rien vu du match... Je lirai avec attention ce qui se dit demain à ce sujet, mais voici mes maigres impressions :

- Je clamais haut et fort que les résultats du Barça étaient flatteurs. Oui, faire un sans faute en Espagne contre des équipes de seconde zone littéralement apeurées par Barcelone ne veut rien dire. On en fait des tonnes sur Rakitic, le nouveau milieu défensif star du moment. Mais je rappelle qu'il était plus dans un poste de numéro 10 dans son précédent club et qu'on ne s'improvise pas vrai gratteur de ballon du jour au lendemain.

- Barcelone a encaissé 2 buts sur corners, dont un de Verratti qui, même s'il est mon idole par sa faculté d'être le joueur le plus kamikaze que j'ai jamais vu de ma vie, en dribblant 4 joueurs dans sa propre surface pour relancer proprement, n'avait jamais marqué avec Paris, et mesure 1.65 ! Marquage inexistant, sortie dans les choux du gardien...

- Le troisième but parisien fait suite à une belle action collective, un centre de Van Der Wiel qui est vraiment spécialiste du domaine, bien tendu comme il faut, et Matuidi qui vient couper comme un fou sans se poser de questions. Matuidi qui, paraît-il, à fait un gros match, content pour lui.

- Le Barça n'a pas démérité, en inscrivant 2 superbes buts de Messi d'abord sur une action collective divine avec une remise une touche de balle en forme de caresse du divin Iniesta. Et le deuxième but de Neymar, grand sang froid. Les stars Barcelonaises ont, semble-t-il, répondu présent.

- Cavani n'a pas fait oublier Zlatan.

Avec cette victoire de prestige, le PSG se reclasse parfaitement dans sa poule, lui qu'on enterrait bien vite après le match nul à l'Ajax. J'espère que cela va lancer la saison des parisiens, à la peine en championnat !

Une bien belle soirée pour les amoureux de Football en général, et de Paris en particulier ! 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives

Favoris