Le Blog de Parker
Signaler
Cinéma

C'est aprés une longue absence que je reviens entretenir ce blog. Il faut les regarder les films pour pouvoir abreuver les rubriques quand même ! J'ai donc visionné beaucoup de trucs, beaucoup de mauvais trucs quand même. 

Nous allons donc commencer cette nouvelle anéee par un film sorti il y a un petit moment, que j'ai d'abord souhaité revoir une autre fois pour en faire une critique.

Première critique en cette nouvelle année pour dérouiller mes doigts engourdis par l'alcool et la nourriture.

Synopsis :

Nous sommes en 690 en chine pour être précis, année de l'ascension au trône de Wu Ze Tian, première impératrice de Chine. C'est dans une ambiance de fête que d'étranges meurtres vont semer le trouble et menacer l'intronisation de Wu Ze Tian. Elle fera appel au seul homme semblant capable de résoudre ce mystère, Dee, encore en prison pour s'être révolté contre l'accés au pouvoir de Wu Ze Tian. 

Dee en roman :

Il est bon de noter que Dee ou Ti est à la base un personnage ayant réellement existé ayant vécu de 630 à 700. Véritable détective si j'ose dire, il réussira à résoudre bons nombres d'enquêtes.

Avant d'être transposé au cinéma, Dee fut adapté en roman sous la plume de Robert Van Gulik. Cet auteur, néerlandais mort en 1967, écrivit de nombreux romans sur ce juge. Je ne vais pas m'étendre sur ce sujet, mes connaissances se limitant à ce que je peux glaner sur le net à ce propos...

Cast :

Tsui Hark à la caméra, réalisateur de 7 swords, Black Mask mais aussi Il était une fois en Chine, Le syndicat du Crime 3 ou bien..Double Team. Oui Double Team avec Van Damme et Dennis Rodman. Véritable réussite visuelle, chaque décor , chaque lieu ayant bénéficié d'un soin tout particulier pour en faire ressortir sa beauté. Le tout se voit renforcer par la mise en scène de Tsui Hark, insistant sur la grandeur et la magnificience d'un lieu ou nous étouffer par la suite dans un sombre marché fantôme. 

Devant la caméra car oui il faut des acteurs devant la caméra pour faire un film, nous retrouvons l'excellent Andy Lau, le pourri dans Infernal Affairs. Toujours constant dans son jeu, il est un petit peu la valeur sûre asiatique du moment.

 À ses côtés Carina Lau que l'on a pu déjà voir dans 2046 de Wong Kar-Wai, jouant le rôle de l'impératrice Wu Ze Tian. Excellente dans son rôle, incarnant parfaitement la froideur du pouvoir et la sensibilité de l'être humain une fois seule. Viendra s'ajouter Bingbing Li, dans le rôle de Wan'er, assistante de l'impératrice chargée de surveiller Dee dans son enquête. 

Une enquête passionnante :

Le film se veut avant tout un métrage grand public. Ne lésinant pas sur les scènes d'actions et les moments de bravoures, le film n'en reste pas moins une enquête avant tout. Ainsi le film se laisse suivre avec beaucoup de plaisir, on suit Dee et l'on tente avec lui de voir clair dans le jeu de certains, on tente de voir le vrai dans le faux et ainsi de prévoir les futurs trahisons. Le film s'apparent dès lors à une sorte de Nom de la Rose asiatique, on évolue au sein des reines du pouvoir pour y trouver le coupable. Dès lors vous pouvez vous amuser à revoir le film pour cerner directement les coupables et voir comment l'intrigue se met en place avec brio et maitrise. 

Mais le film est aussi comme abordé précedemment, un film d'action. Attendez vous à voir de l'action purement asiatique à savoir des gens possédant une agilité hors du commun et donc à la faculté de se mouvoir un peu partout dans l'espace sans subir de quelconques problèmes gravitationnels. On est dans la lignée d'un Tigre et Dragon pour que vous saisissiez bien. Il sera donc courant de voir des troncs voler, des charettes lancées à la force du pied ou encore des retournés acrobatiques dans un seul saut. Du grand n'importe quoi mais toujours classe, toujours beau à regarder et surtout toujours d'une grande lisibilité. 

Un second niveau de lecture :

Detective Dee avant même d'être une enquête ou  un film d'action est avant tout un film politique. Du moins un film posant de grandes questions sur la politique et ses conséquences. Il faut tout d'abord savoir que l'action prend place alors que va monter sur le trône la première impératrice de l'histoire, véritable boulversement à l'époque. En effet, il était courant et le sera encore pendant longtemps que succéde le fils au trône. C'est donc dans un contexte de changement politique que l'action prendra place. De plus Dee, héros du film est ce que l'on peut percevoir comme un conservateur, il incarne la vieille école, prônant la tradition et ne voyant le changement que comme un trouble potentiel et non une évolution quelconque.

Ainsi avant tout le film se veut être le parcours d'un homme et son questionnement sur le pouvoir en place et sur ses propres convictions politiques. On le suivra donc observer son propre camp et ce qu'il est prêt à faire pour rester au sein du pouvoir. Mais aussi l'on observera cette impératrice froide au premier abord, se révélant d'une grande humanité lorsqu'il le faut mais faisant aussi preuve de force dès lors que son pouvoir est en péril.

C'est là que réside la force du film, on suit l'histoire avec interêt mais ce n'est que lors du dernier acte que l'on prend conscience de ce que l'on vient de regarder. Il est necessaire de voir le film plusieurs fois pour comprendre l'ampleur du thême abordé. Le film prenant une toute autre tournure. Le final du film résonnant encore, final que je ne peux dévoiler par respect pour vos chastes yeux mais aussi pour ne pas vous gacher la surprise. 

Conclusion :

Detective Dee est à l'image des films asiatiques que l'on trouve sur tous les etals dans les grandes surfaces, jaquette agréable faisant penser à un simple film d'action teinté de fantastique, on pense y voir un film comme tant d'autre. C'est là que l'on se trompe, Dee est bien plus. Detective Dee est une réfléxion sur l'homme et ses convictions, sa capacité à accepter le pouvoir ou à le rejetter en bloc. Mais Dee est aussi agréable et à le mérite d'être un film que tout le monde peut voir sans aucun souci, certains n'y verront que des pieds volants, d'autres des décors magnifiques et certains noteront la portée du film. Un film que je ne peux que vous conseiller chaudement.





 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

carlos-van-tairun
Signaler
carlos-van-tairun
Tsui Hark mon réalisateur préféré ( Time and tide, the blade, seven swords,il etait une fois en chine...)
Parker32
Signaler
Parker32
Thanks dude, faut que tu le vois, au pire on le matera si tu passes. Au fait, j'ai chopé un livre de Dee, le Clou chinois. C'était le seul en boutique ce matin. Je vais me lire tout ça. Merci à Adramel !
Le Tcheque
Signaler
Le Tcheque
Cool de voir que tu t'y remets. J'ai pas vu celui la de film, mais j'aime quasiment toujours les films chinois dans ce style, avec la gravité zéro, les histoires surnaturelles,...
Parker32
Signaler
Parker32
Merci, je m'étais servi de cette page pour rédiger les quelques lignes sur l'auteur en début d'article. Je vais voir si je peux choper un de ses bouquins aujourd'hui.
Adramel
Signaler
Adramel
Oui.

Tout est là : http://fr.wikipedia....obert_van_Gulik
Parker32
Signaler
Parker32
ça m’intéresse ! C'est trouvable en France ?
Adramel
Signaler
Adramel
A noter que c'est une adaptation côté "chinoise" du "mythe" de Dee.
Je m'explique : On trouve deux version. Les versions occidentales, très cartésiennes, réalistes, écrites par Robert Van Gulik (un ex diplomate posté en chine, passionné par son histoire ... d'où une chine antique criante de réalisme), qui présente le Juge Ti comme une espèce de Sherlock Holmes convaincu que ce qui semble surnaturel n'est qu'une astuce visant à abuser le peuple et les autorités, alors extrêmement superstitieux.
En chine, Di Renjie (son vrai nom, à priori) a acquit un statut de personnage légendaire, et les histoires s'y rapportant sont toujours empreintes de surnaturel, comme 90% des légendes chinoises, avec des gens qui volent (prouesses martiales obligent), des animaux qui parlent toussa toussa.

Je précise pour les gens qui, comme moi, ne connaissaient que la version de Van Gulik avant d'aller voir le film et qui se sont ensuite jeté sur google pour s'expliquer ce grand "ressenti WTF" ^_^. (Je ne dis pas que je n'ai pas aimé le film, loin de là)

D'ailleurs, pour ceux qui aiment les petits romans policiers, je vous les recommande. C'est court, ça se lit bien, et c'est une vraie petite mine d'information sur la chine ancienne.
Noiraude
Signaler
Noiraude
vu en festival, j'adore. Le film est fin, bien réalisé et prenant de bout en bout. Les FX sont corrects, tu chipotes Kaminos :-)
Parker32
Signaler
Parker32
C'est du toc avec du charme en gros. Pour les FX je pense juste à quelques scènes dans le marché fantôme, sinon le reste est honorable. J'ai vu Goemon par exemple, ça c'est dégueulasse je trouve en FX.
Parodius
Signaler
Parodius
Rhoooo les effet spéciaux kitch on du charme je trouve ! C'est comme quand tu vas au resto chinois. La musique pourris, les bibelots en plastiques, les deco ikea "custom" pour ressemblé à de la déco chinoise.... Tout est en toc, mais tu passe quand même une bonne soirée ;)
Parker32
Signaler
Parker32
C'est vrai que certains piquent un peu mais dans l'ensemble c'est pas gênant.
Kaminos
Signaler
Kaminos
Excellent film, mais mon dieu les effets spéciaux :/

Le Blog de Parker

Par Parker32 Blog créé le 21/07/11 Mis à jour le 07/04/14 à 08h51

Un blog pour réfléchir sur le cinéma, les livres et les jeux vidéos

Ajouter aux favoris

Édito

 

Voila un petit moment déjà que je voulais commencer un blog. Ayant pour ambition le journalisme, je me suis dit :

Quoi de mieux qu'un blog pour s'entrainer à écrire des articles ?

Alors que va être ce blog ? Normalement un Blog sur notre culture Geek, je m'explique: je vais tenter de faire des critiques, analyses , sur le ciné, les bouquins ou encore les jeux vidéos. 

Bon, je suis conscient que ma visibilité ne sera peut être pas énorme mais tant que quelques personnes me lisent et soit donnent un avis sur l'article ou sur le style d'écriture, bah ça me va ! 

 

Voila ! Bonne (prochaine) lecture ! 

 

Archives

Favoris