Le Blog de Parker
Signaler
Jeu vidéo

Voila bientôt 11 ans que le premier opus de la série Deus Ex est sorti. Véritable petite révolution en son temps, Deus Ex premier du nom proposait une approche complétement différente de ce qui se faisait dans les FPS de l'époque. Apportant une touche de rpg, d'approches différentes pour chaque mission mais aussi de choix scénaristiques différents durant le jeu, le tout soutenu par un scénario profond abordant avec sous couvert d'univers cyber-punk, la condition humaine. C'est bien simple, il y a les fps sortis avant Deus Ex et ceux sortis après. 

Dire que le premier opus a marqué les esprits est un euphémisme. On passera sur le deuxième opus qui malgré de bonnes idées n'arrivera jamais à se sortir de l'ombre de son ainé. L'annonce d'un troisième épisode, se rapprochant de l'original, prenant place avant les événements de celui-ci et abordant ainsi l'époque où les modifications n'étaient pas encore légions, ne pouvait qu'intriguer le fan de la première heure. 

Et le voila. Enfin dans les bacs. Que vaut-il ? Est-il à la hauteur de l'original ? Adam Jensen peut il rivaliser avec le culte J.C Denton ? Devons nous encore une fois ressortir le bon vieux " c'était mieux avant " ou voir en ce nouvel épisode le retour d'une grande série ? 

 

Vous êtes Adam Jensen, ancien agent de police reconverti en tant que chef de la sécurité chez Sarif Industries, entreprise de biotechnologie. Suite à l'attaque de cette dernière par un mystérieux groupe terroriste vous laissant pour mort, l'entreprise ou ce qu'il en reste décidera d'utiliser tous ses moyens pour vous remettre sur pied et ainsi vous laisser enquêter sur ce mystérieux groupe. C'est donc un Adam Jensen modifié des pieds à la tête que vous controlerez durant tout le long du jeu pour retrouver vos mystérieux agresseurs.

Véritable point fort du premier opus, l'histoire du dernier épisode n'a pas à rougir devant son ainé. Vous emmenant tout d'abord en quête de vengeance de ce groupe terroriste, Human Revolution vous emmenera au fur et à mesure dans quelque chose de plus grand et plus intéressant que ce que l'on peut penser au premier abord. Trahison, complot et autres faisant partie de votre pain quotidien..

Il est intéressant de voir le soucis du détail d'un point de vue "background". Il ne faut pas oublier que cet épisode se déroule avant le premier Deus Ex, les modifications ne sont donc pas intégrés comme l'on pouvait le voir à l'époque. L'époque est donc aux modifications voyantes, plus couteuses et moins surs. Un bon point donc pour le respect de la "crédibilité" du tout. 

Le tout est rendu possible grâce à une direction artistique fabuleuse, le jeu beignant dans une atmosphère jaune "sombre" magnifique. La visite dans l'appartement du héros étant tout simplement bluffante à ce niveau. Imaginez vous, vous arrivez, votre appartement est dans la pénombre, vous décidez d'ouvrir le store, et au fur et à mesure que s'ouvre le store et que les rayons du "soleil" pénètre le lieu, une lumière jaune baigne complétement votre appartement dans une ambiance juste somptueuse.

Mention spéciale pour les doublages ( anglais ) ainsi que l'OST tout simplement sublime. Que ce soit le cast vocal tout à fait excellent, l'acteur doublant Jensen étant juste génial ou encore les musiques navigants entre le "futuriste" avec des pointes symphoniques sublimes. Il vous suffit d'écouter le Main Theme que j'ai posté en parenthèse musicale pour vous en rendre compte. La mise en ambiance est donc tout à fait réussie à ce niveau.

Un petit conseil tout de même si vous êtes sur PC comme moi. Désactivez moi l'option "illuminant" tous les objets utilisables du jeu et réglez moi ce FOV correctement. Vous jouerez ainsi dans de meilleurs conditions.

Abordons l'aspect graphique du jeu. Possédant donc une direction artistique sublime, Human Revolution ne posséde pas en revanche du meilleur moteur graphique. Le jeu n'est pas moche mais pas forcémment beau. Les PNJ sont pour la plupart assez moche hormis Jensen ou certains personnages principaux. On note aussi peu de mouvements de lèvres durant les dialogues. Mais là ou un autre jeu aurait pu être sanctionné à ce niveau, Human Revolution se retrouve sauvé par son ambiance et sa direction artistique. On ne fait plus attention aux petits détails et on se laisse emporter par l'ambiance du titre.

Abordons aussi les défauts du jeu pour pouvoir se concentrer sur le reste après. Quels défauts donc ? Tout d'abord L'IA tout juste médiocre. Les ennemis étant la plupart du temps assez médiocre pour vous repérer. Il est très facile de faire le jeu en sneaking intégral. Les ennemis vous oubliant très voir trop vite. Elle casse un peu le challenge tout en ayant au moins le mérite de laisser le joueur se sentir puissant. Ce qui nous change d'E.YE et son IA vous repérant dans le brouillard, de dos, en fumant une cigarette tout en écoutant de la musique.

On pestera aussi sur la présence de boss au cours du jeu. L'idée est sympathique sur le papier, elle l'est moins dans les faits. Imaginez vous faire un perso en sneaking complet pour tomber sur un boss vous tuant au moindre coup de genou. En plus d'être atrocement dur ou simple selon le perso, ces boss ne sont pas originaux pour un sou. Prenons l'exemple du premier boss, une arène avec des munitions autour et le méchant au milieu. Aucune originalité à ce niveau. 

On peut aussi reprocher l'approche TPS du jeu lorsque l'on se couvre ou encore des finish moves bénéficiant d'une scène à chaque fois. Le tout casse un peu l'immersion et facilité un peu le jeu au final. J'entends déjà la communauté PC se plaindre...

Parlons gameplay. Possédant une approche FPS pure, le jeu se permet tout comme ses prédecesseurs d'y inclure des éléments de rpg, d'infiltration, de discussion, de choix et autres trucs cools. Abordons les point par point.

Un aspect RPG : 

Au cours du jeu, lors de validation d'une quête ou de certaines actions, vous vous verrez récompensé par des points d'expérience. Ceux-ci, une fois atteint un certain "niveau" débloquera un Praxis. Les Praxis étant ce qui vous permet de modifier votre héros. Ainsi, à chaque niveau libre à vous de modifier Jensen en renforçant soit une de ses compétences ou en lui en procurant une nouvelle. Concrétement vous pourrez débloquer l'invisiblité, la possibilité d'hacker les terminaux plus vite, faire moins de bruit en courrant ou encore modifier le cours d'une conversation en votre faveur. C'est une très bonne chose et chaque élément se rajoute très bien au gameplay de base. Chaque ajout étant un plus mais ne permet jamais de se prendre pour Dieu. L'invisibilité par exemple, utile mais limité en temps, évitant au joueur d'en abuser en permanence. Chaque utilisation de modification utilisant une de vos batteries, il faut donc faire attention car chaque batterie se recharge plus ou moins rapidement. 

Il est juste de dommage de voir que cet aspect du jeu n'a pas bénéficié de la même richesse que pour le premier opus. Là ou le premier Deus Ex rendait chaque évolution du personnage lente, difficile et donc gratifiante, l'évolution de Jensen est trop rapide et l'on arrive vite aux modifications que l'on voulaient. 

Une liberté dans son approche : 

Ici, pas de changement avec le premier opus. Il est donc toujours possible d'apréhender une mission de différentes manières. Vous voulez vous infiltrer et éviter un bain de sang ? Aucun problème le jeu permet de le faire. Il est aussi possible de tuer tout le monde ( vraiment tout le monde ) tant que vous avez la puissance de feu avec vous. Le jeu permet donc un choix dans sa manière de faire une mission que ce soit par la hacking, l'infiltration, le bourrinage ou encore un mix des trois. Libre à vous de décider. 

Ces choix se ressentent aussi "hors mission", en effet il vous sera possible de déambuler dans la ville et ainsi remplir diverses quêtes annexes, permettant le gain d'expérience/d'argent et d'équipements. Là encore, libre à vous de faire ou non ces quêtes ou encore de les apréhender de telles manières.

Petit bémol toutefois quant à la portée de vos choix "sociaux". En effet, hormis le fait de vous bloquer une quête lorsque vous refuserez de faire une quête annexe ou encore lorsque vous parlerez mal à quelqu'un, le tout ne se ressent pas sur l'intrigue principale. Les choix n'intervenant que trop tardivement au cours du jeu. Bémol aussi pour la réputation du héros s'effaçant en sortant d'un building par exemple. Rien de dommageable mais un peu triste tout de même. 

Petit exemple, tôt dans le jeu on vous demandera d'aller au poste de police pour y voir quelque chose. Plusieurs approches donc. Je tente de dialoguer, je foire. Je vais donc faire un peu de sneaking, je foire mais continue quand même. Les flics au poste me tire dessus à vue, je réussis tant bien que mal à réussir la mission et à sortir. Temps de chargement. Je sors du poste de police, me retrouve devant l'entrée et je me vois saluer par un policier juste devant me demandant comment je vais. Ce qui casse un peu l'immersion tout de même. Surtout qu'il est impossible de trouver cela crédible, à moins que les policiers n'aient aucuns moyens de communiquer...

Avec une richesse de jeu, d'univers et de gameplay pareil, qu'en est il de la durée de vie ? 

Rassurez vous, Deus Ex sin'scrit dans la moyenne haute des FPS. Comptez au moins une bonne vingtaine d'heure pour faire le jeu. Plus si vous prenez votre temps et fouillez chaque recoin du jeu. Et cela sans aucun moment de lassitude ni de vide scénaristique, le jeu étant maitrisé du début jusqu'à la fin. 

Au final, Human Revolution est un excellent jeu et un excellent Deus Ex. Reprenant les forces de son ainé avec brio tout en y incluant des éléments actuels, Human Revolution s'avère être l'excellente surprise du moment. Bénéficiant d'une ambiance exceptionelle, d'un excellent scénario porté par des très bons personnages le tout enrobés d'une OST magnique font donc de ce jeu un indispensable.

Et pour la question, Adam Jensen est peut être très classe, on ne peut rivalier avec JC Denton.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le Blog de Parker

Par Parker32 Blog créé le 21/07/11 Mis à jour le 07/04/14 à 08h51

Un blog pour réfléchir sur le cinéma, les livres et les jeux vidéos

Ajouter aux favoris

Édito

 

Voila un petit moment déjà que je voulais commencer un blog. Ayant pour ambition le journalisme, je me suis dit :

Quoi de mieux qu'un blog pour s'entrainer à écrire des articles ?

Alors que va être ce blog ? Normalement un Blog sur notre culture Geek, je m'explique: je vais tenter de faire des critiques, analyses , sur le ciné, les bouquins ou encore les jeux vidéos. 

Bon, je suis conscient que ma visibilité ne sera peut être pas énorme mais tant que quelques personnes me lisent et soit donnent un avis sur l'article ou sur le style d'écriture, bah ça me va ! 

 

Voila ! Bonne (prochaine) lecture ! 

 

Archives

Favoris