Le Blog de Parker
Signaler
Cinéma

Tout le monde connait Scream, tout le monde a vu au moins le premier et donc tout le monde a connu cette vague de Slasher juste après la sortie du premier Opus. Chacun tentant de pasticher l'original avec plus ou moins de Succès. Scream n'est pourtant pas le premier film à faire du "slasher", le trop peu évoqué mais excellent Black Christmas ou encore My Bloody Valentine ( qui a  eu le droit à un remake ) étaient déjà là avant. Pourtant, Scream restera celui qui a le plus marqué. Pourquoi ? Par sa capacité à réutiliser tous les codes des films d'horreurs pour les tourner en dérision et en créer de nouveaux. Et aussi parce que Wes Craven est avant d'être un réalisateur juste bon et avant tout un type qui a du sentir le vent tourner et a sorti son film au bon moment.

Scream 4 est donc le dernier épisode. Une sorte de Reboot de la série sans en être un. Le film suivant toujours les mêmes protagonistes principaux. Seulement on repart sur de bonnes bases et on relance le tout. Car attendez vous à voir d'autres Scream arriver sous peu...

 

Wes Craven est bien connu des amateurs de films d'horreurs, il a réalisé ce que l'on peut considérer comme des classiques du films d'épouvante. La colline a des yeux, The last house on the Left, My soul to take ou encore L'emprise des ténèbres. Réussissant à chaque fois soit à créer un genre ou alors à lui redonner un nouveau souffle. Wes Craven n'est pas un excellent réalisateur, hormis quelques films comme la dernière maison sur la gauche où il réussissait par un aspect documentaire et une auto-dérision à nous emmener dans l'horreur d'un groupe de tueur, il ne brillera jamais par ses talent de réalisateur pur. Cela ne l'empêche pas de faire de bons films pour autant.

 

10 ans se sont écoulés depuis les derniers meurtres du célébre Ghostface. En plein lancement de son dernier roman, Sidney Prescott retourne à Woodsboro pour sa campagne de promotion. Cette visite lui permettant aussi de revoir sa cousine Jill. Les retrouvailles seront de courtes durées, Ghostface est de retour en ville et il a décidé de changer les régles du jeu...

Scream 4 est un film à risque, relancer une série avec autant de fans est toujours une certaine prise de risque. L'original reste t-il toujours aussi bon ou bien n'est-il magnifié que par le souvenir que peuvent en avoir certains ? Les codes de Scream sont ils toujours les bons ? Est-ce que Ghostface ne commence pas à faire un peu de la pein avec son masque acheté dans un magasin de farces et attrapes ? Là est tout le risque du film...

Pourtant, force est de constater que Wes Craven réussit à replonger dans son whodunit nouvelle génération. Tout en y laissant tout de même quelques plumes au passages mais j'y reviendrais plus tard.

Començons par le casting. Argument de vente principal, le casting originel. Neve Campbell, David Arquette et Courteney Cox. Le trio réuni. Ce qui est, il faut l'avouer, assez agréable. Hormis ce trio, vous pourrez apercevoir Anna Paquin, la sublime Kristen Bell et la beaucoup moins sublime Hayden Panetierre ( qui pour l'anecdote ne concernant pas le film, est la doubleuse de Kairi dans Kingdom Hearts ) ou encore Rory Culkin. Un casting donc, assez bon, avec pleins de nouvelles têtes à tuer. 

Je ne vais pas m'étendre sur la réalisation du film, celle-ci reposant avant tout sur les clichés des films d'horreur et donc la manière de filmer dans les dits-films. Camèra dans un angle mort, champ de vision réduit et autres effets de surprises d'un autre temps.

En revanche, je me dois de parler de la bande son. Pas celle propre à Scream 4, à savoir les musiques composés pour le film mais plutôt ceux utilisés pour "coller" à l'esprit des jeunes. En plus de m'avoir fait vomir plusieurs fois, elles réussissent à allier le mauvais gout vocal à la pauvreté musicale. Ce qui est fort, je dois l'avouer. Vous aurez soit de la....je sais même pas comment on doit nommer ce genre de musique...mais vous en aurez. Hormis cela, la musique composée pour Scream 4 est bonne. Mélangeant avec talent un son très années 90 avec une sonorité actuelle. Très agréable en somme.

 

Partant sur la base des nouvelles technologies, Wes Craven orientera son film là dessus. Internet,blog et autres systèmes de communication. Permettant ainsi de surfer sur la génération actuelle. Le rendant donc par la même occasion, un peu plus crédible. L'histoire donc, se laisse suivre sans temps morts ni baisse de tension. Et cela pendant près de 2 heures. Wes Craven réussissant toujours à relancer son script et donc à captiver son spectateur. Que ce soit par l'ambiguité de certains personnages ou alors les prochaines éxecutions, vous ne vous ennuierez pas. Le film se permettant même un petit twist de fin assez sympathique si tant est que l'on a pas regardé une centaine de Slasher avant Scream 4. Mais c'est quand même bien fait. 

En revanche, ce qui commence à devenir gonflant dans ce genre de film, ce sont les mises en situation. Vous ne verrez pas dans ce film, de pauvres ou alors d'étudiants normaux. Non, dans Scream 4, tu dois avoir une maison d'au moins 100m² ou alors tu n'es rien. Il est vrai que tourner Scream 4 dans mon pauvre 25m² aurait peut être limité les situations aussi...

L'axe du film reposant au final sur les codes de ses ainés. Tourner en dérision chaque code et chaque situation renvoyant directement aux films d'horreurs. Que ce soit la jeune fille courant dans les escaliers plutôt que de sortir de chez elle ou alors les fameux plans sur l'héroïne avançant à côté d'une porte sans lumière etc...

Et cela fonctionne, on se prend au jeu. Wes Cravent se permettant même de se moquer de lui par le biais de l'introduction du film. Se moquant de l'industrie du cinéma et de sa capacité à tourner des suites sans logique apparente. Il critiquera beaucoup d'autres métrages au cours de son film, Jason et autre Halloween seront raillés dans Scream 4. 

 

Pourtant, ce qui devait apparaitre comme une force en devient un faiblesse. Le film tombe, pour les connaisseurs, dans une sorte de film à référence. Wes Craven renvoyant en permanence soit à un ancien Scream ou alors à un autre film d'horreur. Le film devient alors trop référencé et perd son identité. Le réalisateur pastichant même le premier Scream mais au lieu de voir cela comme un hommage ou autre mise en abyme, seul apprait l'incapacité du réalisateur à faire du neuf. Devant se pasticher lui même pour faire quelque chose. Créant sans créer. Un comble pour le créateur de la série. 

Au final, ce qui devait ressembler à un gros moment de nostalgie pour certains, se transforme en séance Flashback de 2 heures. 

Il est donc plus intéressant de voir Scream 4 si l'on est pas famillier du genre, on ne comprend pas certaines références et pour le coup c'est tant mieux. Le film se suffisant à lui même sans ses clins d'oeils permanents aux anciens films. 

Je modère tout de même mes propos. Scream 4 est un bon film. Cependant, My soul to take semblait lors de sa sortie beaucoup plus prometteur dans le traitement et laissait donc sous entendre un Wes Craven en forme pour Scream 4. Le film reste toutefois agréable à regarder lors d'une soirée avec des potes pour se détendre. Scream 4 n'étant clairement pas le renouveau du genre ou le grand retour de Wes Craven.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (19)

Commentaires

Parker32
Signaler
Parker32
Entièrement d'accord. Je devrais faire un truc sur Halloween de zombie tiens. Je trouvais que la manière de filmer Myers dans les films de zombie renvoyaient à la part sombre de chacun. La manière de faire apparaître Myers renvoyant au fantôme.
Noiraude
Signaler
Noiraude
Ben, depuis Scream, le seul boogeyman qui m'ait fait flipper n'est autre que... Michael Myers version Rob Zombie. J'y peux rien, je trouve les deux films (surtout la version director's cut du 2) assez géniaux.
Parker32
Signaler
Parker32
Peut être mais la Boogeyman à le mérite d'être original et le scénario se laisse suivre sans déplaisir je trouve. C'est pas facile de refaire des "méchants" classe ou charismatique. Beaucoup s'y sont essayés et rares sont ceux à avoir réussis. Parce que c'est pas Chrome Skull de Laid to rest qui relèvera le niveau je trouve....
Noiraude
Signaler
Noiraude
C'est quand même très prévisible, comme approche...
Parker32
Signaler
Parker32
Et pourquoi donc ?
Noiraude
Signaler
Noiraude
Oh flûte! Vu aussi, mais alors, là, je te rejoins moins ^^
Parker32
Signaler
Parker32
Tu confonds noiraude, tu confonds ! Hills run red n'est pas Hills have eyes. La colline aux yeux rouges est un slasher avec en Boogeyman babyface. Et oui je te rejoins sur Aja et son excellent remake au même titre que Zombie et ses remakes d'Halloween.
Noiraude
Signaler
Noiraude
Nous divergeons, Parker, nous divergeons ^^ Mais nous tombons d'accord sur l'excellent remake d'Aja avec The hills run red. Longtemps que je n'avais pas eu autant les pétoches au ciné...
Parker32
Signaler
Parker32
Un bon slasher contemporain ? The Hills run red.
J'ai un peu de mal à voir Craven en réalisateur en quête de renouveau, je levois plus comme un type sentant le bon filon à exploiter. Je comprends tout à fait ton point de vue même si à mon sens Craven à surtout voulu faire plaisir aux fans en balançant plein de trucs pour le faire bander ( meurtres renvoyant au premier, actrices etc..)
Noiraude
Signaler
Noiraude
Halloween et Vendredi 13 sont contemporains, peu ou prou. Ce sont deux franchises qui ont connu un succès comparable dans les années 1980, d'où la double citation. Sur le plan de la qualité, chaque série a ses fans, même si je me range plutôt des adeptes de l'oeuvre originale de John Carpenter.
Scream 4 ne renvoie, pour le reste, à aucun des films que tu as cités. Nous sommes dans une satire pure et dure, et une oeuvre d'introspection renvoyant directement le spectateur à son envie, absurde, de voir et revoir toujours les mêmes choses. A mon sens, essentiel pour qui veut aller de l'avant dans le septième art, et donc pour un Craven en quête de renouveau.
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY
Faudrait que je le regarde. J'aime bien les slasher même si ceux pouvant se regarder sérieusement sont finalement assez rare tellement le genre est calibré. D'ailleurs je suis étonné que tu cites Halloween au côté de Jason, c'est pourtant pas le même calibre niveau qualité.

M'enfin n'ayant vu que Scream 2 (à regret car Scream 1 est un peu "historique" en tant que premier Slasher pour teens) je ne pense pas me faire assaillir par les multiples références à la licence.
Je suis plutôt bon public dés qu'il s'agit de slasher m'enfin faudra un minimum à fournir de la part du film. Soit le film se veut sérieux et il se doit donc d'être réussi, soit c'est un film volontaire exagéré. Je verrai donc si Scream 4 correspond plus au très bon remake d'Halloween, au film hommage grand guignolesque Hatchet ou s'il est tout simplement mauvais.
Noiraude
Signaler
Noiraude
Et pourtant, ma douce, c'est une dure à cuire en matière de films d'horreur ! Je l'ai bien élevée ^^
Noiraude
Signaler
Noiraude
Ben ouais... J'ai le même souci, je n'ai jamais revu cette scène en DVD -et c'est pas faute d'en avoir acheté des versions différentes pourtant. A l'époque, j'avais emmené ma douce voir cette avant-première, on avait failli devoir quitter la salle dès les premières minutes tellement la scène était chaude.
Parker32
Signaler
Parker32
En effet ! Faudrait que je vois si je peux trouver cette version. La scène d'ouverture s'arrêtant à la pendaison de la fille mais avec une corde, en tout cas dans ma version.
Noiraude
Signaler
Noiraude
Jamais vue en dvd. La scène du téléphone se terminait par une pendaison explicite de la victime par ses tripes ! Une vraie boucherie...
Parker32
Signaler
Parker32
Quelle était cette scène ? J'ai une vieille version DVD du premier, la vieille collection horreur du pauvre je crois. Je suis curieux de voir.
Noiraude
Signaler
Noiraude
Je te rejoins sur un regret: ça ne fout plus du tout les jetons. Il est loin le temps où je m'accrochais au fauteuil sur la scène d'ouverture du premier Scream (qui depuis a été largement censurée, les versions DVD n'ayant jamais -à ma connaissance- bénéficié de la scène d'ouverture diffusée durant les très précoces avant-premières du film plus de deux mois avant sa sortie en salles)
Parker32
Signaler
Parker32
Le film se laisse regarder mais on est dans la citation à outrance, ça plombe le tout à mes yeux. Je vais lire ta critique de ce pas.
Noiraude
Signaler
Noiraude
Un avis qui se tient, mais que je ne partage pas. Je te renvoie à ma critique de Scream 4, où j'explique pourquoi, à mon sens, l'on est désormais au-delà du film d'horreur. Le film est une réussite... ou un ratage, selon le point de vue duquel on l'observe...

Le Blog de Parker

Par Parker32 Blog créé le 21/07/11 Mis à jour le 07/04/14 à 08h51

Un blog pour réfléchir sur le cinéma, les livres et les jeux vidéos

Ajouter aux favoris

Édito

 

Voila un petit moment déjà que je voulais commencer un blog. Ayant pour ambition le journalisme, je me suis dit :

Quoi de mieux qu'un blog pour s'entrainer à écrire des articles ?

Alors que va être ce blog ? Normalement un Blog sur notre culture Geek, je m'explique: je vais tenter de faire des critiques, analyses , sur le ciné, les bouquins ou encore les jeux vidéos. 

Bon, je suis conscient que ma visibilité ne sera peut être pas énorme mais tant que quelques personnes me lisent et soit donnent un avis sur l'article ou sur le style d'écriture, bah ça me va ! 

 

Voila ! Bonne (prochaine) lecture ! 

 

Archives

Favoris