Le Blog de Parker
Signaler
Cinéma

 

Ceci est une réfléxion sur le film et non une critique simple du film, attendez vous donc à certaines révélations sur le scénario...

Cette fois-ci nous allons aborder le cas difficile de...Splice ( oui il n'y a pas d'effet de surprise, l'affiche est au dessus ! ) 

Qu'est-ce que Splice ? Pourquoi Splice ? Qui a fait Splice ?

Que de questions auxquelles je vais tenter de répondre pour ceux qui n'auraient pas vu le film. Je tiens aussi à preciser que n'ayant pas revu le film depuis sa sortie au cinéma, je vais tenter tant bien que mal de faire fonctionner ce que les gens appellent la mémoire ! 

Revenons tout d'abord sur le passé de monsieur Natali, il est le réalisateur de l'excellent Cube. Je ne reviendrai pas sur ses autres films car Cube et Splice sont les deux films de sa carrière que j'ai pu voir. Vous vous souvenez de Cube ? Mais si, ces jeunes gens se réveillant dans un cube gigantesque et cherchant à comprendre comment s'en sortir. Le film avait à l'époque le mérite d'avoir été fait avec peu de moyens ( le film se résumant à la même salle, les couleurs changeaient pour donner l'illusion de nouvelles salles) mais assurait une ambiance excellente et un synopsis vraiment sympa. Bref ! revenons à nos moutons génétiquement modifiés et parlons de Splice.

 

 

Le synopsis : 

Alors qu'ils sont a l'apogée de leur carrière après avoir réussi a combiner l'ADN de différentes espèces animales, le jeune couple de savants, Elsa et Clive, décide de passer à l'étape supérieur en combinant de l'ADN animal avec celui d'un humain.

L'histoire est assez simple et rappelle un peu tout le mythe de Frankenstein, l'homme décidant de jouer à Mère Nature. Seulement le film de Natali ne peut pas se résumer simplement à un énième film sur l'homme et la création ou en tout cas l'on ne peut pas le résumer juste comme ça. Car en effet ce thème est tout de même présent durant le film et fait partie d'un niveau de lecture possible. 

Mais recentrons tout de même un peu le sujet en abordant tout d'abord le déroulement de l'histoire. Nos deux jeunes scientifiques sont donc à un moment charnière de leur métier. Tout leur sourit, les créatures qu'ils ont crées en mélangeant différents ADN animaux représentent une avancée scientifique assez grande. Seulement voila, pourquoi ne pas essayer avec l'Homme ? Si tout fonctionne entre animaux, pourquoi ne pas mélanger notre ADN ? Et ainsi créer...

 

 

Dés lors que nos deux scientifiques décident d'occulter sciemment tout le questionnement moral que peut ou doit poser ce genre d'acte, le film de Natali prend tout son envol...                              A partir de ce moment Natali nous offre un film à mes yeux complètement décomplexé sur l'image parentale, la place de l'enfant, les limites que l'on doit leur imposer voir s'imposer à nous même en tant que parents. Je peux comprendre que lorsque j'utilise le terme "décomplexé" cela puisse choquer mais entendons nous bien là dessus, lorsque j'utilise ce terme, c'est surtout pour montrer que Natali aborde des questions que beaucoup de parents n'oseraient même pas formuler ne serait-ce que dans leur tête...

Alors que je parlais de plusieurs niveaux de lectures pour Season of the Witch, il en va de même pour Splice. Le film peut etre prit comme un simple film fantastique mais ce serait pure perte de temps car le film en tant que tel n'a pas grand chose à proposer ( hormis des effets spéciaux bluffant en ce qui concerne la créature ).

Mais si on décide d'aborder le film comme l'allégorie de l'enfance ou de la tache de parents, tout devient différent. Tout le cheminement du film n'est que l'évolution de l'enfant par rapport à ses parents. L'évolution du père ou de la mère sur le regard qu'ils portent sur leur "enfant". Clive ( l'excellent Adrian Brody) porte en lui tout ce qu'un père peut se poser comme question. A la différence que dans le film la frontière entre le fait de considérer la créature comme sa fille ou comme un monstre reste très floue.

 

 

Le rôle de la mère n'est pas à négliger non plus car elle porte aussi en elle son lot de questionnements.Revenons sur le passé de cette mère ( j'éspère ne pas me gourer...). Elsa est une jeune qui a un lourd passé, jeune fille elle se faisait humilier par sa mère pendant des jours, qui la forçait parfois à rester dans sa chambre ( un matelas avec un sceau comme seules toilettes) sans s'en occuper. De ce constat là nous pouvons comprendre sa réticence dans le film à vouloir faire un enfant. La créature semble donc toute appropriée, ce n'est pas totalement un être humain. Seulement, sentiments humains obligent, Elsa va s'attacher à la créature qu'ils décideront de nommer Dren. La mère soulève aussi bon nombre de questions, à savoir, est-ce que l'on crée le même schéma familial que celui qu'on a subi ? Reproduisons nous les mêmes erreurs que nos parents ? 

 

Pour finir, abordons le cas de Dren. Même si son apparence n'est pas totalement humaine, son comportement l'est complètement, évoluant tout au long du film pour représenter tous les stades de la jeunesse: fille très proche de sa "mère" au début du film, se rapprochant du père pour symboliser le complexe d'Oedipe. Je tiens à aborder cette scène dans la grange car d'une part elle représente parfaitement ce que je viens de dire plus haut sur le complexe d'Oedipe mais aussi pour vous faire part de mon sentiment.    

 

       

 

Durant cette fameuse scène nous pouvons voir Dren se rapprocher de son père jusqu'à l'impensable, l'inceste. Pourquoi parler de cette scène ? Elle incarne le film à mes yeux, elle incarne tout le questionnement du spectateur. Comment prendre la scène ? Elle est d'une sensualité exceptionnelle, l'image est magnifique et tout est fait de manière trés "pure". Mais d'un autre côté elle dérange, qui est Dren ? La fille ? ou juste une créature ? doit-on y voir la beauté de la scène ou alors cette représentation de l'inceste ? A vous de vous faire votre avis.

 

J'arrive bientot à la fin de l'article et un seul moment n'a pas été abordé : "l'adolescence"             L'adolescence est traitée durant la toute fin et est assez courte. On pourrait y voir la volonté de nous montrer que l'adolescence n'est au final qu'une toute petite période de la vie.         

La fin est pour moi la représentation parfaite de ce que vit l'adolescent. Cette période de conflit permanent, conflit parental mais aussi période de changement, expliquant ainsi la "dernière métamorphose de Dren". C'est l'âge de la puberté et des changements physiques, mais aussi moraux...

En espérant avoir pu donner une vision claire de ce que le film est pour moi, je vous invite tous à le regarder ! 

                                                   

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Parker32
Signaler
Parker32
C'est Nothing le film auquel je pensais ! Et pour Cypher, non pas vu ! Je rajoute à la liste ! Thanks !
Cyrilou
Signaler
Cyrilou
Wai, moi j'ai Cypher à regarder depuis un bon moment...Il faudrait que je me décide à le lancer un de ces quatre...
Tu l'as vu?!
Parker32
Signaler
Parker32
Très bon film même ! Je vais voir à faire une critique de Cube mais avant faut absolument que je le revois....Natali est un bon réalisateur même si j'ai pas eu la chance de voir son film se passant dans le "vide".
Cyrilou
Signaler
Cyrilou
Un article bien sympa, pour un film qui l'es tout autant !
Comme dit plus haut, il existe (dans mon souvenir) un nombre de lectures relativement grand dans Splice. On a vraiment l'impression d'avoir à boire et à manger pendant toute la durée du film alors que le tout reste, au final, digeste et agréable à regarder.

On appréciera la performance des acteurs, l'ambiance, les FX de belle qualité et l'ironie de l'image de fin, qui laisse le spectateur véritablement pantois !

Un film cool ! : D

Le Blog de Parker

Par Parker32 Blog créé le 21/07/11 Mis à jour le 07/04/14 à 08h51

Un blog pour réfléchir sur le cinéma, les livres et les jeux vidéos

Ajouter aux favoris

Édito

 

Voila un petit moment déjà que je voulais commencer un blog. Ayant pour ambition le journalisme, je me suis dit :

Quoi de mieux qu'un blog pour s'entrainer à écrire des articles ?

Alors que va être ce blog ? Normalement un Blog sur notre culture Geek, je m'explique: je vais tenter de faire des critiques, analyses , sur le ciné, les bouquins ou encore les jeux vidéos. 

Bon, je suis conscient que ma visibilité ne sera peut être pas énorme mais tant que quelques personnes me lisent et soit donnent un avis sur l'article ou sur le style d'écriture, bah ça me va ! 

 

Voila ! Bonne (prochaine) lecture ! 

 

Archives

Favoris