L'antre du chevalier d'or de la veste

Par Ozorah Blog créé le 19/10/15 Mis à jour le 19/10/15 à 15h22

Oyez braves gens !! Vous trouverez ici des critiques subjectives sur le cinéma, l'animation Japonaise mais surtout sur le jeu vidéo, bonne visite et n'hésitez pas a laisser un commentaire, bon ou mauvais.

Ajouter aux favoris
Signaler

 

Fort d'un retour sur les devants de la scéne la saison passée, la série PES tente cette année de confirmer sa remontée en ligue 1. Aprés une démo séduisante et le prix du meilleur jeu de sport a la Gamescom 2015, le titre de Konami débarque donc le 17 septembre et va tenter de confirmer les excellentes impressions laissées par la démo sortie en Août dernier.

We Will Rock You !

La premiére chose qui vient en tête aprés quelques minutes de jeu, c'est la fluidité. Le jeu a gagné en intensité mais aussi et surtout en réactivité, la latence de l'année derniére ? Directement en ligue 2, on a désormais un jeu réactif, dynamique le tout avec l'explosivité légendaire qui a fait le bonheur des joueurs PS2 sur les anciens opus. Clairement oui, on retrouve avec ce PES le meilleur de ce qu'a pu nous proposer la licence, le fameux feeling PES.
Le tout étant sublimé par le Fox Engine, si l'année derniére le titre de Konami accusait encore un certain retard sur la technique, cette année il n'en est rien, les stades sont superbe, le public détaillé, les pelouse ultra réaliste, le choix des couleurs est enfin cohérent (adieu le jaune pipi et le vert fluo de l'édition 2015) et evidement le rendu des joueurs est a tomber. Le tout affiche fierement un 1080p/60fps ingame comme lors des cinématiques, un véritable tour de force quand on voit le rendu graphique du jeu, il ne faut pas oublier les effets de lumiéres splendide de jour comme de nuit, en un mot comme en cent, visuellement ce PES claque bien comme il faut.

L'animation a subit un énorme bon en avant, si elle manque encore un peu de liant, on ne peut que saluer les efforts de Konami, on reste encore un peu en dessous de FIFA mais vraiment, cette année le rendu est plus vivant, et le jeu se paye enfin le luxe d'avoir un vrai moteur physique, on a donc enfin le droit a des colisions réalistes avec un comportement de joueurs criants de vérité, surtout pour ceux qui héritent du Player ID. Voir un Robben, Ronaldo, Neymar bouger n'a jamais paru aussi réel que dans ce PES 2016 pour le coup en terme d'immertion c'est assez exceptionnel.

These Are The Champions

La ligue des masters a été revue a la hausse avec un meilleur habillage, le tout est plus agréable a l'oeil dans son fonctionnement ça reste plus ou moins similaire a l'année derniére avec quelques ajustements ici et là qui rendent le tout plus cohérent. Le jeu détient toujours la licence UEFA et jouer avec l'habillage officiel fait toujours son petit effet.

Concernant les licences du jeu ça reste cependant une catastrophe, les clubs anglais aux abonnés absent, pas de ligue allemande, peu de nation sous licence, sur ce point pas de gros changement par rapport a l'édition 2015, enfin si un seul (absent de l'opus Xbox One)

Edite moi ça !

Le mode édit fait son grand retour, avec un procédé aussi simple que précis, l'import de template similaire a celle qu'on trouve sur les mouture PC, vous pouvez donc importer une tenue via une clé USB dans le jeu (format 2048/2048), une photo de manager, des logos, des écusons et j'en passe, au final aprés 2/3 heures d'importations d'images en tout genre, on se retrouve avec un PES qui dispose de licence intégrale comme a l'ancienne via les options files. Et il faut avouer que ça a tout de suite plus de gueule. De plus les kits proposés par la communautés sont en haute résolution et le rendu a l'écran est tout simplement PARFAIT.

Pour toi public !

Question ambiance sonore le titre s'en sort pas trop mal, le public réponds présent, le bruit de la balle comme sa physique restent irréprochables, mais les commentaires Français sont toujours aussi mal venus, pour un Gregoire Margotton qui s'en sort vraiment bien on un Daren Tulett complétement a côté de la plaque, et je pense qu'il serait grand temps d'en changer. La musique est de bonne facture avec une majorité de titre connus de tous, pour le reste on est dans la même veine qu'en 2015 et en dehors de Daren Tulett, il n'y a pas grand chose a redire sur l'ambiance sonore de ce PES 2016.

On cause gameplay ?

Bah ouais car le plus gros quand même dans un jeu de foot c'est son gameplay, c'est là ou on cause football c'est là ou on se demande si le jeu vaut réellement la chandelle ou si il va a nouveau nous emmerder aprés 2/3 heures.

Sur ce point PES 2016 continue sur la lancée de PES 2015, le jeu est lent, il impose une construction, les rush en solitaire sont majoritairement inefficaces, le rythme du jeu est vraiment parfait, et permets donc de vivre quelque chose de réaliste, de plus l'IA des coéquipiers et adverse a subit une réelle hausse, fini les joueurs qui restent ancrés sur leurs positions, on a désormais des appels, des contres appels qui ouvrent clairement le jeu et rends le tout tellement plus cohérent, c'est un vrai plaisir.

On ne pourra malheureusement pas en dire de même pour les Gardiens ou l'Arbitre, heureusement pour lui, le portier a une défense qui se tiens, car sur les uns contre uns, les goals ont tendances a se trouer totalement, les frappes enroulées laissent les portier sans voix. Quand à l'arbitre c'est bien simple, il ne siffle rien, celui de FIFA 16 est trop présent, celui de PES 2016 est totalement absent, un bon point cependant, les hors jeux sont rapidement sifflés. Par ailleurs certains pesterons contre la fatigue qui pourrait être trop prononcées, et on se retrouve avec des joueurs cramés a la soixantiéme, de mon côté ça ne me pose pas de soucis mais ça pourrait déranger pas mal de gens.

Cependant en terme de sensation pure, on retrouve un plaisir avec ce PES qu'on avait pas eu, enfin que je n'avais pas eu depuis PES 6.

Pour conclure

Oui avec PES 2016 la licence confirme sont retour en force, en dépit de quelques soucis de gameplay, le titre de Konami est un sérieux concurent a FIFA et une réelle alternative. PES 2016 est clairement une excellente simulation de football, un titre qui pad en main procure un réel plaisir seul ou en multi, bref si on mets de côté ces conneries de retour du roi, on peut clairement indiquer que PES 2016 est un titre qui mérite l'investissement en dépit de ses défauts, il propose une vision différente du football vis à vis de son concurent, en l'état il n'est ni meilleur ni pire que FIFA, il fait juste ce que PES a su faire de mieux pendants ses heures de gloire.

Les plus :

  • La physique de balle
  • Le mode edit archi complet
  • La licence UEFA (et bientôt celle de l'Euro 2016)
  • Le rendus des joueurs
  • Visuellement superbe
  • L'animation
  • Le rythme de jeu posé
  • Le rendus de la pluie
  • Le feeling PES définitivement de retour

Les moins :

  • Les licences sans édit
  • Trop peu de stades...
  • ...Et de ballons
  • Interface a la rue
  • Les gardiens a patcher de toute urgence
  • l'arbitrage
  • Les ralentits de PES3 en 2015 c'est plus possible
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Ozorah
Signaler
Ozorah
Nous sommes sur deux titres différents, je posséde aussi FIFA (j'achéte les deux jeux chaque année) et je dois avouer que cette année le titre d'EA sports a fait un sacré bon en avant (je n'ai pas trop aimé FIFA 15), reste que je préfére le feeling PES, et qu'actuellement je trouve le rythme de jeu dans FIFA 16 un poil trop rapide, je parvient néanmoins a modifier quelque peu mon ressentit a l'aide des slidders mais le hic c'est que ça ne fonctionne qu'offline
b2zo-almendha
Signaler
b2zo-almendha
Ayant adoré PES 2015 je suis très déçu de PES 2016 que je trouve vraiment moins bon. Si l'on met de coté les licences à la ramasse et les graphismes moyens (sauf pour les faces des joueurs), il reste encore pas mal de gros défauts comme les arbitres qui ne sifflent presque rien, les gardiens nullissimes c'est incroyable et enfin la grande facilité à allez marquer des buts même en Full Manuel et à Haut Niveau... ces 3 défauts sont trop importants pour moi, je suis passé à FIFA 16 cette année que je trouve bien meilleur.

Archives