In Tartiflette I Trust
Signaler

Il est de ses titres qui marquent. Beaucoup d'entre vous se souviennent avec émotions de certaines oeuvres croisées aux détours des décennies précédentes et qui nous sont devenues cultes par leurs mécanismes de jeu, leur univers artistiques, leur histoire...

A l'heure de la nouvelle génération de machines il est bon de remarquer que beaucoup de promesses n'ont pas encore été tenues (c'est d'autant plus vrai pour les suites de licences à succès qui ont le malheur de tourner en rond sans réellement profiter du potentiel, peut être trop important, que propose la technologie d'aujourd'hui).

Et voilà qu'un titre, pesant moins d'un GO de données et en téléchargement pour 10€ vient boulverser l'ordre établi. Jamais je n'aurais pensé avoir ma plus grande émotion sur cette génération de machines via un titre téléchargé.

A l'heure où pour rentrer dans des frais de développement titanesques il est de bon ton de proposer de plus en plus de possibilités pour tuer ses ennemis virtuels, Flower prend toute l'industrie à contre courant en toute nonchalance et sérénité.

Ici le mal est l'homme symbolisé par son désir sans cesse inassouvi de prendre l'ascendant sur la nature. Le réalisateur nous propose d'incarner un pétale. Un simple pétale de fleur par lequel tout peut changer.
Pas une ligne de dialogue, pas une once d'histoire. L'histoire justement, c'est le joueur qui la fait au grès du vent, en redonnant des couleurs à la nature heurté par les actes de l'être humain.

Tout pourra être dit sur cette oeuvre. Il est donc bon de se pencher sur la leçon qu'elle peut donner à une industrie arrivant à maturité.
Flower nous démontre que:
1) Un jeu vidéo n'a pas nécessairement besoin d'une histoire alambiquée
2) Un moteur physique peu servir à autre chose qu'a tuer et détruire un environnement
3) Le public est près a recevoir et plébisciter l'innovation
4) Le jeu vidéo est encore une terra incognita

Ça peut être le cas d'une oeuvre comme, disons un puzzle games, qui reprennent les points énumérés plus haut. Oui, cependant quand ses titres se focalisent sur des émotions basées sur le challenge et le stress, Flower se focalise seulement sur les émotions, de toute nature. Au même titre que d'autre formes d'art (peinture, littérature). En ça, Flower nous ouvre les yeux sur les territoires encore vierges qui restent a fouler dans l'univers de notre média favori.

Et pour toutes ses raisons, Flower restera gravé dans ma mémoire.

Voir aussi

Jeux : 
Flower
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

In Tartiflette I Trust

Par otacon74 Blog créé le 24/01/10 Mis à jour le 10/02/14 à 10h50

Savoyard pur souche, expatrie en Coree du Sud, je recherche desesperement du frommage. Si tu peux m'aider bienvenue a toi!

Ajouter aux favoris

Édito

Jeux video d'ici et d'ailleur.... surtout d'ailleurs en ce moment !

Archives

Favoris