OrdiRétro Gamers

OrdiRétro Gamers

Par ordiretro Blog créé le 30/05/11 Mis à jour le 03/04/15 à 15h57

OrdiRétro est l'association Lilloise pour la préservation et la culture du jeu vidéo. Nous aimons le Rétrogaming et le défendons par nos évènements sur la région Nord-Pas-de-Calais. OrdiRétro est également ambassadeur PédaGoJeux !

Ajouter aux favoris
Signaler

Se présentant comme l'une des valeurs sûres de la Xbox 360, La saga Gears of War est, avant d'être un défouloir où volent hémoglobine et morceaux de créatures, un monument de l'industrie vidéo-ludique ayant marqué la génération par une approche plus pointue des Thirst Person Shooter. Petit retour sur les 3 premiers épisodes...

 

Comme toute saga post-apocalyptique, GoW annonce la couleur, la race humaine est menacée par une horde de locustes, espèce « extra-terrestre » barbare, la CGU (Coalition des Gouvernements Unis) , chargée de protéger la population est décimée et l'espoir ne repose qu'en la personne de Marcus Fenix, prisonnier dont le crime est d'avoir désobéi aux ordres en préférant sauver son père.


 

On suit ensuite une histoire ponctuée de combats sanglants et de cliffhanger souvent prévisibles mais permettant vraiment une implication du(des) joueur(s) impressionnante.

Présenté à l'E3 2005 comme killer app de la console de microsoft, le système de jeu se dévoile petit à petit pour une orientation marquée multijoueur. Accompagné de graphismes fluides, le premier volet (2006) présente quelques défauts notamment l'IA un peu douteuse. Le style un peu lourd des déplacements vont aussi accentuer la spécificité de la saga et permettre une jouabilité axée vers une tactique plus recherchée en usant de toutes les parties du décors pour progresser dans l'aventure (reprise dans de nombreux jeux « à licence » par la suite). Le mode multi de GoW 1 reste l'un des plus marquants de la Xbox 360 par son efficacité.


 

Le deuxième volet (2008) corrige les erreurs du mode solo mais n'atteint pas le niveau du multijoueur. De plus certaines annonces, notamment la co-op à 5 indiquée sur la jaquette sont supprimées et laissent les fans sur leur faim.


 

Le dernier volet (2011), combine tout simplement les points forts des 2 précédents, pour offrir un mode multijoueur plus étoffé (enfin de la co-op à 4 joueurs), une rapidité de jeu augmentée, un arsenal d'armes complet et une flotte de véhicules exhaustive et va sensiblement alléger le poids des armures ! On découvre aussi la prise en main (huhu) de personnages féminins (qui reste tout de même fortement masculine).




 

Saga très immersive dans l'ensemble, Gears of war fait partie des immanquables de la Xbox 360 voire de l'histoire du jeux vidéo. Assumant parfaitement sont rôle de killer app, le succès aussi bien critique que commercial lui vaut maintenant d'être copiée à de nombreuses reprises, rarement égalée.

kisuke

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

OrdiRétro a été créée par de véritables passionnés de jeux vidéo afin de mettre en place des actions de promotion et d'animation autour de la culture du jeu vidéo dans la région Nord-Pas de Calais.

Il en est de même pour ce blog sur Gameblog! Notre but : rester informés et informer nos lecteurs de ce qui se passe dans le monde vidéoludique. Aujourd'hui, le rétrogamer aime les ordinateurs et les consoles actuelles, nous nous devions aussi de présenter ce qui se fait aujourd'hui, d'où l'idée du rétro dans la nextgen...

Archives

Favoris