The Farthest Land

The Farthest Land

Par Onink Blog créé le 21/01/11 Mis à jour le 19/04/14 à 18h30

Ajouter aux favoris
Signaler
Ma sélection musicale

 

Bioshock premier du nom est un de mes jeux préférés de cette génération. Il va ainsi de soit que j'attendais Infinite au tournant, surtout au vu du consensus lors de sa sortie. J'ai préféré patienter quelques temps avant j'y jouer, histoire d'attendre que la liesse générale soit passée et ainsi pouvoir prendre du recul sur le jeu. Qu'en est-il?
La première heure du jeu est formidable. Vous débutez l'aventure en vous balladant dans la splendide ville de Columbia, qui fourmille de détails : discussions d'habitants (ultra caricaturales, certes), cassettes radios, affiches... La DA, dans un style radicalement opposé à celle de Bioshock original, est, vous la savez, superbe. Cette première heure est tellement agréable que lorsqu'on passe à la partie FPS plus classique, on est un peu déçu. 
Cependant, la première moitié du jeu est vraiment correcte, bien rythmée et le scénario se dévoile tout doucement en conservant de nombreuses interrogations qui nous incitent à continuer. Cependant, première chose qui me dérange dans Infinite, c'est que l'histoire progresse très peu du début à la fin. J'irais même jusqu'à dire que l'interet de cette histoire ne réside que dans sa scène finale... En effet, même aux trois quart du jeu, on ne sait pas grand chose de plus qu'au tout début. J'ai commencé à perdre patience au milieu du jeu (à partir de Finkton où ça m'a réellement gonflé). Du coup, je me suis honnetement forcé pour le terminer... Surtout quand j'ai vu la direction du scénario, beaucoup trop irréaliste avec cette histoire de failles et de ce qu'on voit à la fin. Le premier Bioshock avait égament des éléments fantastiques mais il y avait une tentative d'explication et cela restait assez cohérent (les plasmides, les petites soeurs...), alors qu'ici, c'est le gros bordel. Incohérences, des éléments non justifiés par la trame... Voilà ce qui m'a fait décroché de l'histoire. Je n'ai à aucun moment réussi à m'y intéresser comme ce fut le cas pour les deux premiers épisodes. Et c'est vraiment dommage, car il y a un réel travail sur l'enrobage, la direction artistique et certains thèmes abordés. Au final, le jeu est une grosse déception tant j'attendais quelque chose capable de me marquer autant que les deux autres épisodes.

Il y a tant de choses à dire sur Infinite. Je préfère ne pas trop m'étaler ici, au risque de partir dans tous les sens (je crois que c'est déjà le cas) et de rendre cet article indigeste. Peut être une critique à l'avenir!

Parlons donc de l'ost. Je ne la trouve pas formidable. Attention, je parle de l'ost, pas de la bande son. La bande son est pas mal : les sons d'ambiances, l'utilisation de musiques connues (Mozart ou même Cyndi Lauper!), tout ça est très bien. Mais les musiques composées pour le jeu sont relativement transparentes et cruellement en deça des chef d'oeuvres musicaux que sont les deux premiers opus. On retient assez peu de morceaux au final, 3 ou 4 à tout casser. Voici le premier, Lighter Than Air, que l'on entend au début, juste après la "scène dans l'église". Bonne écoute.

Bioshock Infinite - Lighter Than Air

 
Comme toutes les pistes de l'OST, ce thème fait la part belle au violon, qui ici est très léger, très doux : on pourrait même dire qu'il nous caresse les oreilles. On retrouve la patte Schyman, mais le style est complètement différent de celui employé pour Bioshock 1 et 2, dont les musiques étaient beaucoup plus oppressantes. Preuve en est que le compositeur sait se diversifier tout en restant cohérent avec son oeuvre.

Passons maitenant au "gros morceau" de l'ost : Elizabeth, tout simplement. Enjoy!

Bioshock Infinite - Elizabeth

 
Elizabeth est à Infinite ce que The Ocean on his Shoulders et Pairbond sont à Bioshock 1 et 2, sans cependant atteindre leur niveau. Par contre, Elizabeth s'inscrit dans un style radicalement différent : on quitte la mélancolie pour quelque chose de plus enjoué, de plus dynamique. Un morceau qui représente au final bien le personnage, ainsi que son espoir de quitter Colombia. C'est notamment ce que je ressent avec l'envolée débutant à 0:55, concluant magnifiquement le morceau.

Comme je l'ai souligné plus haut, la bande originale a été composée par Garry Schyman, ce virtuose du violon. Il est également à l'origine des ost de Resistance, Front Mission Evolved ou Dante's Inferno, des ost plus conventionelles.

Sur ce, à la prochaine!


Voir aussi :

Voir aussi

Jeux : 
BioShock, BioShock Infinite
Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

Waldotarie
Signaler
Waldotarie
"Elizabeth" est très beau je trouve...
Glados
Signaler
Glados
y en a beaucoup a pleurer tellement c est beau. ^^
Onink
Signaler
Onink
Cimer Vic!
MonkeyShadow
Signaler
MonkeyShadow
Garry Schyman :wub:
_Mrrockpsy95_
Signaler
_Mrrockpsy95_
A et ta nouvelle banderole pète la classe.
Onink
Signaler
Onink
Monkey Island est bien prévu mais pas forcément pour tout de suite, j'ai pas encore écouté toute la bo. :P
J'adore le thème principal notamment mais tout le monde le connait donc c'est ptet un peu bateau de le poster!
Cinemax
Signaler
Cinemax
(Attention ce que je dis c'est pas parce que tu as critiqué le jeu, moi j'adore, c'est parce que ta sélection reprend mes deux thèmes préférés du jeu).
Cinemax
Signaler
Cinemax
Bon ben il ne manque plus que Monkey Island (et encore il est possible que tu ai fais une sélection avant quand je vois que c'est ta 136ème :ph34r: ) et je te demande en mariage.
_Mrrockpsy95_
Signaler
_Mrrockpsy95_
Cette BO fantastique <3
Garry Schiman, ou Shaïman, ou Schyman, ce dieu.

Édito

Yo!

Bienvenue dans mon antre, faites comme chez vous!

Je me suis lancé il y a environ deux ans avec ma rubrique principale "Ma sélection musicale". C'est en quelques sortes le fil rouge de mon blog, les articles qui arriveront le plus fréquemment, même si, ayant déjà passé les 100 articles de cette catégorie, je vais un peu baisser la cadance et m'essayer à d'autres types d'articles, que ce soient des critiques, des sélections d'artwork ou des articles plus personnels.
Bref, faites comme chez vous, et n'hésitez pas à donner votre avis!

_______________________________

Au passage, allez écouter le podcast mensuel ORIGINAL SOUND BLOGGERS, consacré aux musiques de jeux vidéo, animé par  Poulpyblast, Vicporc et moi-même. Le podcast est également disponible sur Itunes, n'hesitez pas à vous abonner et à donner votre avis!

_______________________________




PSN :
Onink
Steam : Onink
Guild Wars 2 : Onink - Asura Envoûteur - Place Vizunah


  

 

  

Top 10 :

1. Final Fantasy XII
2. Shadow of the Colossus
3. The Legend of Zelda : The Wind Waker
4. Nier
5. Journey
6. The Elder Scrolls IV : Oblivion 
7. Braid
8. Final Fantasy IX
9. Bioshock
10. To the Moon


Top 5 - 2013 :
 

Jeux terminés en 2013 :
Journey, Dragon Quest VIII : L'Odyssée du Roi Maudit, Final Fantasy VI, Hitman Absolution, Dear Esther, El Shaddai, World of Goo, To the Moon, Bioshock Infinite, The Unfinished Swan, The Last Story, Thomas Was Alone, The Witcher, The Secret of Monkey Island, Enslaved : Odyssey to the West, Cave Story, Spec Ops : The Line, GTA V.

Jeux terminés en 2014 :
C'est le néant ma bonne dame! 

_______________________________
 

Wishlist :
Catherine, The Walking Dead, LA Noire, 999, Max Payne 3, Resonance of Fate, Tales of Xillia, Fragile, Lost Odyssey, Alan Wake, Castlevania Lord of Shadow...

Wishlist retro :
Silent Hill 2 à 4, Xenogears, FF IV, Tactics Ogre, FF Tactics, The Void, Metal Gear Solid (1 à 4), In Memoriam, Flashback, Persona 3, SystemShock 2...

Raptr Forum Signature

Archives

Favoris